Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Recit] Suite du récit du concours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Llomarin
Prince
avatar

Nombre de messages : 1770
Age : 28
Localisation : Au nord de l'Echine du Dragon
Date d'inscription : 25/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Lucius Tarkyn
Rôle:
Postures:

MessageSujet: [Recit] Suite du récit du concours   Lun 8 Mai 2006 - 20:59

Je poste la suite directe du texte que je présente au concours de récit
je ne poste pas ce qui précède car c'est encore en chantier et puis c'est très long, tout comme la suite de la suite.
Je trouve que ce passage est un de mes plus aboutis

Bon courage pour la lecture !

zut alors le texte est trp long je vais le découper :

Llomarin était plus tendu que jamais.
Tout son corps était sollicité par l’effort physique et son cerveau ne travaillait qu’à trouver de nouvelles bottes et de nouvelles feintes.
Son adversaire devait être dans le même état. Mais il ne pouvait que le supposer, car de lui, il ne voyait que les yeux, d’un bleu pur, qui brillaient au milieu de son heaume.
Sa longue lame était pointée sur la poitrine nue de Llomarin. Elle paraissait lourde, mais cela n’empêchait pas le bretteur de la manier avec facilité… et vélocité.
Soudain, elle reprit vie. Elle fusa vers le cœur de Llomarin, qui se jeta en arrière. Faisant basculer ses pieds par-dessus sa tête, il se réceptionna sur les mains et exerça une nouvelle poussée, pour se rétablir sur ses jambes.
Le Prince Dragon était content de lui, car l’armure de son adversaire l’empêchait de réaliser de telles acrobaties. Mais il ne trouvait pas la force nécessaire pour sourire.
Quoi qu’il en soit, son contentement fut de très courte durée. Son opposant courait vers lui, brandissant son épée au-dessus de sa tête, comme un bourreau devant sa victime. Llomarin bloqua le coup avec sa propre arme, et le contact provoqua une gerbe d’étincelles. A une vitesse hallucinante, la silhouette en armure porta une nouvelle attaque, à nouveau parée, puis recommença. Le Prince Dragon reculait sous l’assaut. Ce n’était pas la bonne solution, il le savait, car il finirait par tomber. Il devait tenter quelque chose.
Alors que les épées s’entrechoquaient de nouveau, il repoussa celle de son adversaire et prit appel sur ses deux pieds pour se propulser sur celui-ci. Sa jambe droite s’appuya sur l’épaule de l’homme et il décolla dans les airs par-dessus lui.
Tout se passa ensuite en un instant.
Llomarin tourna sur lui-même dans les airs puis atterrit lestement dans l’herbe. Il balaya l’air de son pied, se heurtant aux jambes de son opposant qui vacilla.
Le Prince Dragon fit aussitôt sauter dans sa main avec le bout de son pied l’arme qui venait de tomber au sol et plaça sa propre lame au dessus de la tête de son adversaire.
Une profonde joie l’envahit. Il avait réussi. Et il réalisait maintenant des acrobaties qu’il ne faisait même pas en rêve il y a quelques mois.
La Tour Blanche était décidemment un lieu idéal pour s’entraîner aux ars martiaux.

Le Maître des épées inclina sa tête pour signifier sa défaite et accepta la main que lui tendit Llomarin pour se relever, avant de reprendre son arme. Il retira ensuite son heaume, laissant apparaître un visage souriant.
- Je ne me ferais jamais à tes coups. Ils n’ont rien d’académique.
- Les règles de l’art ne suffisent parfois pas, répliqua le Prince Dragon.
Il repensa au combat sur le pont du Tsunami. Non, là-bas, cela n’avait pas suffit.
Cette pensée refit tomber le voile noir sur son cœur, qui s’était envolé le temps du duel.
- On fait la revanche ? questionna-t-il.
- Pas maintenant, interrompit une voix autoritaire. J’ai à te parler, Llomarin.
Ce dernier se tourna vers son interlocuteur. C’était un elfe aux longs cheveux d’un blond presque blanc, vêtu de rouge et armé d’une longue lame semblable à celle du Maître des épées, ce qui était plutôt normal, pour leur chef.
- Aurais-je enfin droit à mon duel, Belannaer ? demanda le Prince Dragon avec espoir.
- Je ne pense pas, répondit le sage. Suis-moi.
La main amicale du Maître des épées déposa une claque dans le dos de Llomarin. Ce contact lui rappela à tel point ses manifestations d’amitié avec Idallin qu’il faillit repousser l’elfe, mais il se contint. Lui, son chef, et les autres l’avaient si bien accueilli qu’il ne pouvait faire un tel geste. A la place, il se força à sourire, ce qui lui fit faire une grimace. Il n’était plus capable d’un tel acte depuis le retour de Norsca.

Après avoir rengainé Croc du Dragon, il emboîta le pas du Maître du Savoir, qui l’emmena à l’écart des autres guerriers qui s’entraînaient, puis l’invita à s’asseoir dans l’herbe, ce qu’il fit.
Belannaer fixa quelques instants son vis-à-vis. Celui-ci ne s’était toujours pas résolu à porter une quelconque protection. Il affichait son torse nu, parcouru de tatouages représentant des dragons. Ce qui était la preuve que sur un point, au moins, il ne mentait pas. Il était assurément originaire de Caledor.
- Quand m’écouteras-tu et porteras-tu enfin une armure ? Nous pouvons t’en prêter.
- Je n’en veux pas. J’en ai…
Il s’interrompit.
- Oui ? Ne te ferme pas.
A quiconque d’autre, Llomarin n’aurait pas répondu. Mais Bellanaer était la seule personne qui lui inspirait une véritable sympathie. Peut-être parce qu’il lui faisait penser à son père.
Son père…
Où pensait-il qu’était son fils ? Le croyait-il mort, comme il ne donnait pas de nouvelle ?
- Llomarin ?
- Pardon. J’ai déjà une armure.
- Pourquoi ne l’a mes-tu pas ? Il vaut mieux en porter une à l’entraînement. Nous ne combattons pas avec des armes émoussées. Une erreur peut survenir.
- Avec elle, je suis trop lent.
- Trop… lent ? Mon garçon, tu es des guerriers les plus rapides que j’ai jamais vu. Comment une armure pourrait te rendre trop lent ? A moins que ce ne soit celle d’un Nain…
Llomarin ne goûta pas à la plaisanterie. Des Nains, il n’en avait jamais vu, on lui en avait assez parlé, et il n’avait aucune envie d’en voir. Sauf s’il pouvait les combattre…
- Es-tu décidé à me parler un peu plus de toi ?
Le Prince Dragon baissa les yeux. Parler de lui revenait inéluctablement à parler d’Idallin.
- Ne t’enferme pas dans ta souffrance.
- Je ne souffre pas !
- Mon garçon, j’ai connu plus d’homme que tu n’en a jamais vu. Je sais quand quelqu’un souffre. Tu intériorise trop tes sentiments et cherches l’oubli dans la prouesse martiale.
Llomarin fut choqué par la justesse des dires de son interlocuteur. Etait-ce si facile de lire en lui ?
- Il existe d’autres voix pour oublier, reprit le Maître du Savoir.
- Le temps ? Il ne me fait pas oublier.
- Je n’en ai pas parlé.
- Alors quoi ?
- Je t’en parlerais lorsque tu m’auras livré plus de chose sur toi. Tu viens de Caledor et tu as 164 ans, c’est bien ça ?
Llomarin fit oui de la tête.
- Qui sont tes parents ?
Le Prince Dragon voulut dire que cela ne le regardait pas, mais en levant les yeux, c’est son père qu’il vit.
Comment pouvait-il refuser de répondre à son géniteur ?
Comment aurait-il pu refuser de lui dire qui il était lui-même ?
- Mon père est un Prince Dragon et ma mère une noble calédorienne.
- C’est à cause d’eux que tu as quitté ta région natale ?
- Pas du tout. Ma famille n’a rien à voir là-dedans.
Belannaer fut soulagé. Ce jeune homme avait de nombreux de points communs avec Eltharion. La confusion intérieure, le désir de vengeance, la tristesse… et le talent. Or, le Maître du Savoir avait beaucoup de mal à guérir la plaie intérieure du héros de Tor Yvresse, notamment parce que sa souffrance, tout du moins une partie de sa souffrance, venait de la perte de sa famille des mains des gobelins. Si la douleur ne venait pas des racines mêmes de Llomarin, elle en serait d’autant plus facile à étouffer.
Belannaer décida que l’interrogatoire était terminé. Faire révéler trop vite son histoire au jeune elfe aurait pu créer en lui un sentiment de regret qui l’aurait définitivement fermé aux autres.
- A mon tour de parler de moi, maintenant. J’ai longtemps suivi uniquement la voie du guerrier, comme toi. Mais cela a fini par ne pas me suffire, et surtout par me fatiguer. Je me suis alors tourné vers la voie du magicien.
- La voie du magicien ? Vous voulez m’apprendre la magie ?
Belannaer sourit devant la perspicacité de Llomarin.
- Je n’ai pas été pressenti à l’apprentissage des arcanes, reprit ce dernier. Je n’ai pas ce don. On ne m’a pas fait étudié la magie.
- Je suis comme toi. On ne m’a pas vu de dons suffisants pour commencer mon apprentissage dès mon plus jeune âge. Je n’ai pas été pressenti, comme tu le dis. Cela ne m’a pas empêché de me tourner vers la magie plus tard. Certes, je ne peux faire de toi un enchanteur aussi doué que les élèves que tu vois ici, à la Tour Blanche. Mais l’étude des arcanes peut t’aider à guérir ton âme.
Llomarin se mit à réfléchir. La « voie du guerrier » lui apportait le surpassement de soi qu’il cherchait depuis toujours, et encore plus depuis les derniers évènements. Mais elle ne lui apportait pas la paix intérieure dont il avait besoin. Au contraire, combattre réveillait en lui sa colère. Mais cette colère ne le rendait-elle pas encore plus fort ?
Pourtant, il ne pouvait se battre perpétuellement. Et chaque fois qu’il ne faisait rien, il voyait le fantôme d’Idallin.
Si quelque chose pouvait lui faire oublier la tragédie, il le prenait.
- Alors je suivrais aussi la voie du sorcier.

_________________
« Qu’il ne soit fait aucun quartier. Je veux entendre leur cri. Faites les souffrir. Mutilez leurs corps pour que même Isha ne puisse reconnaître ses enfants. »
Tyrus, dynaste elfe noir

Mon armée, ma saga et mes dessins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsbrulants.site.voila.fr/
 
[Recit] Suite du récit du concours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DBZ la suite par des fans
» DBZ la suite OFFICIEL le 24 Novembre 2008
» La suite en 4 mots
» [Blog] La suite d'une longue histoire
» une suite a halo 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: