Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Recit] Le Livre des Elfes de sang...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Sam 10 Juin 2006 - 20:11

Bon, bien sûr, celui-ci ne sera en aucun cas édité ! Mais ainsi, je me prévois un superbe scénar pour mes tournois, à moi le prix d'écriture ! J'ai déjà acheter un album photo confectionné avec des feuilles et un bon paquet de feuilles A4 couleurs beige. Je vous posterai le récit progressivement, comme je n'ai pas Word, n'hésitez surtout pas à me dire mes fautes !

Les Elfes de Sang de Kael Indonniel

En la cent soixante-douzième année de règne du Roi Phénix Finubar le Voyageur.
Rapport du Mage Torendil Tirinal à la Tour Blanche de Hoeth.


Sire Teclis,
Obeissant à vos commandements, je suis parti dans les alentours de la capitale du
Royaume d'Ellyrion, à Tor Elyr, à la recherche de l'Ordre de Sang. Il ne fut pas facile
de penetrer dans l'Ordre, mais les dirigeants m'ont tout de même accordé un asile
de deux semaines. Durant ce séjour, grâce à leurs accords, j'ai travaillé sur ce rapport.
Comme vous le saviez, nombreuses sont les questions qui se posent sur ces Asurthalui,
comme ils se nomment.
J'ai les réponses à ces questions...

Le Prince des Vengeances Kael Indonniel et la fondation de l'Ordre de Sang

Kael Indonniel est le fondateur de l'Ordre de sang. Natif d'Ellyrion, il reçut une excellente
éducation, de la part de son père, Falandar. Kael était un excellent éléve, et devint la fierté
de sa famille. Il excellait dans tout les domaines, notamment, ceux de la guerre. Ses études
le conduirent à devenir un des Généraux de l'armée d'Ellyrion, en la trentième année de règne
du Roi Phénix, Caledor le Second. Falandar lui offrit alors, en récompense, un magnifique coursier
blanc du nom de Khalis. Les deux êtres furent liés pour l'éternité, et Kael dut maintes fois sa vie
à la vitesse de sa monture.
Le Prince combattit sur tout les fronts, que ce soit les cruels Druchiis ou les fourbes Nains. Alors que
Tor Alessi était en train d'être détruite par les forces Naines, au moment où il ordonna une retraite
vers l'intérieur de la cité, il rencontra une personne qui changea sa vie à tout jamais... Une jeune Elfe vint se mettre en lui et un guerrier de Karak-a-Karaz, en le transperçant de sa lame, sauvant Kael
in extremisqui s'était égaré dans les yeux bleus de la belle inconnue.
Elle se nommait Sylvanas Idril, une elfe que le Prince avait connu durant ses études à Tor Elyr. Dés lors, ils ne
se quittèrent plus jamais, même lorsque les Nains forcèrent nos forces à se replier sur Ulthuan.



Quelques années plus tard, ils eurent un enfant. Le nouveau-né se nomma Hariendil.
Lorsque la Guerre de la Barbe se termina, les Druchiis attaquèrent Ulthuan, et le premier Royaume à souffrir
fut Ellyrion. Kael se dévoua entièrement à la defense de sa contrée, avec l'aide de son Gouverneur, de son fils, et
des autres généraux d'Ellyrion, il établit un plan de défense.

Alors qu'il combattait sur Khalis, sa lame trouvant le cou de chaque ennemi qui tentait de le mettre à terre, un mage
du nom d'Yvanhel Nirital, un adepte de la Tour Blanche, lui envoya un message mental. Il lui dit que des Furies avaient
été découvertes dans son domaine. Sylvanas portait en elle un autre enfant, et ne put donc pas accompagner son
époux. La famille de Kael protegerait la Dame Elfe, pendant que celui-ci combattrait.
Effrayé par ces mots, Kael tenta de quitter la bataille pour sauver sa bien-aimée. Jetant un dernier regard sur
la scène d'horreur où des centaines de Lanciers gisaient à terre. C'est ainsi que le Prince des
Vengeances fit un choix qu'il regrettera peut-être par la suite. Il demanda à Khalis de faire demi-tour.
La bataille fut gagnée.
Ne prenant aucune seconde de répis, malgré son bras ensanglanté, il alla à la rencontre de son fils, et ensemble, ils
allèrent dans leurs domaine.

C'est à ce moment précis que la vie des deux elfes fut changée à tout jamais.

Les Furies avaient profannées la demeure des Indonniels. Les corps sans vie d'elfes parsemaient les pièces de la maison.
Laurenor, le frère de Kael fut retrouvé une dague verdâtre dans la hanche. Ses derniers mots furent prononcés dés qu'il vit
le Prince.
Proteger Sylvanas.
Kael courru à toute vitesse dans la pièce préférée de son épouse, la serre.
Celle-ci était située au plus haut de la demeure. Courant de toute ses forces, il ouvrit la porte et...

... Sylvanas était allongée par terre, une main tenant une épée que Laurenor venait de terminer, et l'autre sur son ventre.

Kael n'hurla pas, mais il pleura, il pleura des larmes de sang. Il fut rejoint par son fils, et celui-ci se précipita sur sa mère, la
suppliant de revenir à elle. Lui aussi, il pleura des larmes de sang...

Le soir même, les deux Elfes firent le Serment de Sang, alors que les corps des Indonniels s'en allèrent vers les cieux, rejoindre leurs dieux.
Ils jurèrent de se venger, de venger la perte de Sylvanas, la perte de Laurenor, de Falandar, de leur famille !
Kael et Hariendil décidèrent de fonder ainsi l'Ordre de Sang. Un Ordre où tout les Elfes ayant soif de vengeance
pourraient venir faire leur deuil et accomplir leurs souhaits.

La nouvelle se répandit dans tout Ulthuan, et nombreux furent les Elfes à venir présenter leurs condoléances aux
Indonniels. Bien que la plupart n'avaient pas pour but, en quittant leurs demeures, de devenir des Elfes de Sang, leurs désirs
de revenche devint plus forts en voyant les deux fondateurs de l'Ordre, rajouté à leurs propres pertes, ils firent donc eux aussi le Serment
de Sang. Frère Yvanhel devint, aprés la perte de sa soeur, un des leurs, et c'est ainsi que l'on ne le revit plus jamais à la Tour Blanche.


Au bout d'un siècle, l'Ordre de Sang devint un des plus puissants de tout Ulthuan. Prés de trois milles Elfes de Sang se trouvent dans
le Domaine des Indonniels, passant leurs temps à faire leurs deuils, à réapprendre à vivre en communauté, à s'entrainer et à se préparer
à se venger. Bien que la plupart des Hauts-Elfes n'approuvèrent et n'approuvent toujours pas les idées de l'Ordre, leurs forces étaient telles, que
Kael devint le Prince des Vengeances, siegeant ainsi au Conseil d'Ulthuan, le même Conseil qui élit les Roi Phénix.

Depuis lors, l'Ordre est devenu un veritable pillier de la défense Ellyrienne, car même si nombreux sont les Asurthalui à ne pas être
originaire de ce Royaume, ils obeissent aux Indonniels, et les Indonniels ont jurés allégeance au Gouverneur Aerydion.


Dernière édition par le Jeu 28 Sep 2006 - 12:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Sam 17 Juin 2006 - 18:16

Il est inéluctable que Kael Indonniel est beaucoup plus ancré dans son désir de vengeace que la plupart des autres Elfes de Sang, à l'exeption peut-être de son fils, mais celui-ci ne s'est pas prononcé à ce sujet en ma présence... A la bataille, Kael chevauche Khalis, et brandit l'épée des Indonniel, ou bien la Lame de Vengeance. Ce fut l'oeuvre suprême de Laurenor Indonniel, l'un des meilleurs forgerons de tout Ellyrion, et ce n'est pas peu dire.



Je n'ai pu qu'appercevoir cette lame, car elle est se trouve la plupart du
temps dans son fourreau, fourreau que le Prince des Vengeances portent en permanence. On ne peut la voir vraiment que lorsque le temps de la guerre est arrivé. Je peux toutefois affirmer que l'épée possède des capacités magiques surprenantes. Mes propose seraient d'ailleurs confirmés par le peu de réçits qui content les exploits des Asurthalui. La lame ne donnerait pas seulement une force hors du commun à son porteur, elle invoquerait les esprits de la famille Indonniel. Il ne donc nul doute qu'elle perturbe enormément la concentration des sorciers ennemis. Cela expliquerait aussi pourquoi est-ce que l'Ordre de Sang arrive à survivre face aux sorts, ô combien destructeurs, de nos cousins maudits, car elle est leur seule défense magique, avec le mage Yvanhel. Il n'y a rien qui puisse vous intéresser sur l'armure du Prince, elle porte l'insigne des généraux d'Ellyrions. En résumé, il ne faut surtout pas sous-estimer les capacités de cet Elfe, car la force de son épée et la vitesse de son coursier, le tout rajouté au désir de vengeance du Prince, fait de lui un pillier de la force de l'Ordre de Sang...


Hariendil Indonniel



Hariendil Indonniel est le second fondateur de l'Ordre de Sang. Fils de Kael Indonniel, il naquit en la trente-sixième année du règne du Roi Phénix Caradryel, une époque déjà troublée par les tourments de la guerre. Malgré tout cela, son père se dévoua à son enseignement, et il fit ses études à l'une des plus grandes écoles de Tor Elyr, en compagnie de son meilleur ami, Ker Paravel, un Elfe de noble naissance, et qui allait connaître un destin similaire à celui de son camarade, mais son histoire est contée plus loin dans ce rapport. Au bout de six-cents ans de travail, il parvint à se hisser au grade de Commandeur de l'Armée Ellyrienne, un honneur qui fut d'autant plus important que Laurenor lui offrit une magnifique armure dorée, et d'aprés ce que j'ai pu savoir, elle lui donnerait une force similaire à celle de son père, et le protegerait mieux que n'importe quel coursier. Je n'ai malheureusement pas pu en savoir beaucoup plus sur cet Elfe, le temps me manquant. Hariendil n'a pu profiter des plaisirs de la tranquilité, car il vécu, dés sa décoration, toutes les guerres qui allaient ravagées sa patrie. Il inspire à ses troupes confiance et respect, car c'est un meneur et il ne combat qu'à pied, au prés des ses frères Elfes de Sang, c'est du moins ce que j'ai pu retenir des témoignages des Lanciers de l'Ordre. J'ai eu le privilège de l'admirer s'entrainer, et je peux vous certifier qu'il a un talent martial équivalent à celui de nos meilleurs Maître des Epées. Il pratique deux types de combat, il manit soit une longue et et belle épée à deux mains, soit il manit deux épées courtes, ce qui fait qu'il est extremement polyvalent au champ de bataille. Hariendil remplace souvent son père au sein de l'Ordre, car celui-ci va régulièrement au Conseil du Roi Phénix, sous le nom de Commandeur des Vengeances.

Yvanhel Nirital



Yvanhel Nirital était, il y a bien lontemps, un des étudiants de la Tour Blanche. Il fut même mon camarade, avant de devenir un Elfe de Sang. Vous savez tout comme moi que ce fut un excellent disciple, il explora aux quatre coins du monde pour sa soif de savoir. Yvanhel était extremement attaché à sa soeur, la belle Eponia...



Il fut envoyé combattre avec les forces Ellyriennes, aux côtés des Indonniels. Avec son aide, ils réussirent à gagner du temps, mais comme toujours, Ellyrion finit par tomber... Blessé, il fut rappelé à la Tour Blanche, frère Nirital s'acharna à s'entrainer et à panser ses blessures. Il se remit vite sur pied, et reprit le sentier de la guerre.
Une fois celle-ci remportée, Yvanhel attendit des nouvelles de sa soeur. Il finit par apprendre que celle-ci avait été transperçée de toute part par des carreaux d'arbalètes Druchiis. Eponia morte, il abandonna ses frères d'Hoeth et se dirigea vers Tor Elyr, où l'Ordre de Sang avait été fondé recemment.
Dés lors, il est connu comme le Mage de Sang. Avant ces tragiques evenements, il maniait brillament la Haute-Magie. Mais maintenant, il cherche à étudier un domaine qui lui convient mieux que n'importe quel autre : celui du feu. En effet, j'ai pu discuter avec lui, et il est d'avis que le feu est le symbole de la vengeance. Comme je lui ai promis, je vous donne ses sincères salutations. Bien qu'il ne soit pas un Archimage, Yvanhel est un rempart contre les sorts ennemis, étant donné qu'il est le seul sorcier de l'Ordre, pour l'instant, car bien que je prie que nul autre nous quitte, il est inéluctable que nombreux sont mes camarades qui iront sur les chemins de la Vengeance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezarchiel
Héraut
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Sam 17 Juin 2006 - 18:33

Bah c'est très impressionant et bien écrit bien qu'il doit avoir à mon humble avis quelques incohérence au niveau du background parceque 3000 elfes ça me parait enorme !! Pour une seule maison ! Un bon petit livre d'armée agrémenté d'images (c'est toi qui a dessiné ?) et un bon résumé (bien que l'on n'y voit pas encore les Skavens)

Ezar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lpr-forum.myrealboard.com/
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Sam 17 Juin 2006 - 18:45

Oh, un lecteur **love**
Ezar, sache que je te le revaudrai, même si tu quittes la LPR...

Citation :
Bah c'est très impressionant et bien écrit bien
Infiniment merci !

Citation :
qu'il doit avoir à mon humble avis quelques incohérence au niveau du background parceque 3000 elfes ça me parait enorme !! Pour une seule maison !
Trois mille... Si tu réalise qu'ils viennent de TOUT les territoires elfiques, c'est nombreux, mais je pense que c'est crédible, non ?
Et je n'ai jamais dis "maison", mais Domaine **siffle** , ça veut donc dire un joli paquet d'hectare **laugh*

Citation :
Un bon petit livre d'armée
Hop ! Juste un livre backgroundesque pour moi et pour les notes d'écriture lors des tournois !


Citation :
agrémenté d'images (c'est toi qui a dessiné ?)
Non, je n'ai pas ce talent (là **laugh* ), j'ai pris ça d'avatars et d'images Google. Je prendrai bien sûr la peine de remercier ces dessinateurs anonymes à la fin de mon récit...

Citation :
et un bon résumé (bien que l'on n'y voit pas encore les Skavens)
L'histoire a été un peu modifiée de ce que tu as lu dans Les Elfes de Sang de Kael Indonniel..., exemple : l'armure d'Hariendil, la soeur tuée au lieu de son épouse pour Yvanhel...
Mais c'est là le fluff exact ! Il n'y aura plus aucun changements !!!

Citation :
(bien que l'on n'y voit pas encore les Skavens)
Je n'en parlerai (presque ?) pas. Ils sont inclus dans les "Ennemis" **Diabolik**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archange
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : outch, mon nouvel avatar me fait mal aux yeux...l'est bôôô
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Lun 31 Juil 2006 - 22:47

sympatoche tout ca, bien creusé, bien argumenté, manque la couverture **sac** et quelques erreurs d'historique...
J'aime.

Mais sinon, euh, comment dire, les elfes de sang, c'est pompé pas all rightrs reserved par Blizzard? :p (pour ceux qui connaissent pas, mais y'en a pas, sinon ils sont marsiens, Blizzard c'est LA Absolute entreprise de jeu vidéo avec warcaft, starcraft et diablo...et d'autres...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Lun 31 Juil 2006 - 23:58

Mouais, la base es tde WarIII, mais pour ce qui est du fluff **siffle**

Citation :
et quelques erreurs d'historique...
Comme ?

Merci pour ce commentaire ! La suite bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archange
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : outch, mon nouvel avatar me fait mal aux yeux...l'est bôôô
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Mar 1 Aoû 2006 - 9:38

Rien de bien méchant, mais en tre autres le fait que ca n'etait pas Kael Indoniel qui commandait a Tor Alessy avant la perte de la ville...Zut j'ai oublié le nom du noble... je va chercher...

Et le fait que l'ordre de sang soit l'un des plus puissants en Ulthuan et qu'on en aie jamais entendu parler aussi...laugh... tu peux dire qu'il prit de l'empleur mais la quand même ^^

Et pis ya quelques maladresses dans le récit, genre dans le passage ou l'adepte Hoeth le contacte... j'avais cru que les furies étaient chez l'adepte , pas chez Kael au début... et le "la bataille fut gagnée"... oui, mais par qui?
plus quelques mots défrancisés (je cite: "conduirent" , on dit pas conduirent mais conduisirent ^^) ca enleve un peu d'élégance a ton récit, mais ca reste quand même un sacré travail qui mérite le respect **yeha**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Mar 1 Aoû 2006 - 11:28

Je me cite :
Citation :
Alors que
Tor Alessi était en train d'être détruite par les forces Naines, au moment où il ordonna une retraite
vers l'intérieur de la cité, il rencontra une personne qui changea sa vie à tout jamais...
Où vois tu que c'était Kael qui dirigeait les forces d'Ulthuan à cette bataille ? Il se peut trés bien qu'il n'était qu'un général parmi d'autres...

Citation :
Et le fait que l'ordre de sang soit l'un des plus puissants en Ulthuan et qu'on en aie jamais entendu parler aussi...laugh... tu peux dire qu'il prit de l'empleur mais la quand même ^^
J'ai pas dit que c'était un des plus puissants ordres, mais que c'était un pillier de la défense ellyrienne, vu que l'ordre fait partie de l'armée d'Ellyrion...



Citation :
genre dans le passage ou l'adepte Hoeth le contacte... j'avais cru que les furies étaient chez l'adepte , pas chez Kael au début...

Citation :
un adepte de la Tour Blanche, lui envoya un message mental. Il lui dit que des Furies avaient été découvertes dans son domaine.
Mouais, c'est vrai que c'est légérement ambigüe... Faudra que j'y retravaille !

Citation :
plus quelques mots défrancisés (je cite: "conduirent" , on dit pas conduirent mais conduisirent ^^)
Quand t'as pas word :evil:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archange
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : outch, mon nouvel avatar me fait mal aux yeux...l'est bôôô
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Mar 1 Aoû 2006 - 16:55

okay, s'tu l'dis ^^

Et pas besoin de word la, c'est de la primaire qu'il est question **siffle** nan, je charrie **laugh*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Dim 27 Aoû 2006 - 22:46

Et si je continuais ? ( Oui, il serait temps ! Bah, j'ai jusqu'en Fevrier ! Et tes lecteurs ? Bon, ok...)

Le Commandeur de Sang : Lifaèn Tel' naïr

Lifaèn Tel' naïr naquit en l'an de la vingtième année de règne du Roi Phénix Caradryel, ce qui fait qu'il est légèrement plus vieux que son supérieur, Hariendil Indonniel.
Fils du Champion des Lions Blancs de Chrace, Evandar Tel' naïr et d' Alane Filatal, une servante de la Reine Eternelle, il vécu dans la même contrée que ses parents et s'entraina au maniement des armes. Au contraire de son père, Lifaèn ne devint pas un Lion Blanc, mais un des soldats de l'armée du Roi Phénix Caradryel. Sa vie fut séparée entre ses études et ses batailles qu'il devait endurer pour protéger sa mère patrie. Aprés plus de cinq cent ans d'études, il parvint à devenir un des Commandeurs de l'Armée du Roi Phénix. Fierté de sa famille, sa mère lui offrit un magnifque coursier du nom d'Eiadh, suite à ce présent, il s'engagea alors à couvrir d'honneur ses parents, ainsi que la Chrace. Contée où il était particulièrement apprécié, ne manquant jamais d'être invité aux festivités de la noblesse du royaume.

Cela allait changer...

Aprés la Guerre de la Barbe, les sombres Druchiis se déversèrent comme du poison dans notre belle Ulthuan. Comme Tiranoc, ou même Ellyrion, Chrace fut l'une des première contrées à en souffrir. La Reine Eternelle mobilisa immédiatement une armée, et nomma Evandar Tel' naïr pour la mener.
Apprenant la terrible nouvelle alors qu'il était dans le Temple d'Asuryan, Lifaèn alla immédiatement chercher Eiadh et se dirigèrent au plus vite vers son royaume natal. Courageux, ou peut-être inconscient, il y alla seul, ne pouvant attendre que les forces du Roi Phénix se préparent.
Durant sa traversée, il ne s'arréta que pour manger et annoncer la funeste nouvelle aux elfes qu'il croisait.
Lorsqu'il arriva enfin en Chrace, il s'appercut que la quasi-totalité de la population avait été mobilisé. Alarmé, il se dirigea vers la côte...






Là, il y vit la bataille que menait desesperement son père contre les elfes noirs. L'armée Haut-Elfe était en inférioté numérique, mais elle combattait avec la force du désespoir. Evandar combattait parmi ses Lions Blancs, abattant ses ennemis de sa lourde hache, lorsque le Dynaste de l'armée adverse le défia. Le combat n'était pas équilibré. Le Champion de Chrace était déjà épuisé d'avoir tué tant de Druchiis, son adversaire, lui, se jouait de l'elfe. Pourtant, Evandar tint bon, et le défi dura juste assez de temps pour que Lifaèn puisse se frayer un chemin de sang pour le rejoindre.
Le Dynaste mit à terre le Seigneur Tel' naïr, mais celui-ci s'accrochant à la vie, se releva et para l'attaque de son adversaire. Dans une cruauté que seul les elfes de Naggaroth peuvent donner, deux Exécuteurs vinrent transpercer de leurs Draïch le dos du noble Haut-Elfe. C'est ainsi qu'Evandar, le Champion de Chrace tomba...
Fou de colère et de haine en voyant son père sombrer dans les ténébres, Lifaèn hurla sa vengeance. Eiadh se cabra et se dirigea, aussi rapide qu'une flèche, vers le Dynaste.
Ne laissant aucune chance à cet être, Lifaèn le combattit avec rage. Mais, le Druchii restait un guerrier puissant, et accepta cette nouvelle confrontation avec un fin sourire.

Ce fut son dernier...

Eiadh se cabra et frappa de ses sabots l'elfe noir qui fut déséquilibré. Lifaèn en profita pour décapita la tête de son ennemi.


Malgré tout, les Hauts-Elfes commencèrent à se replier, et Tel' naïr ne put que les suivre, en prenant la grande hache et le manteau de fourrure de son père, tout en lui jurant qu'il serait venger...




Le Commandeur du Roi Phénix se battit aux côtés de ses frères pour libérer Ulthuan, et aprés maintes années, les Druchiis furent repoussés.
Lifaèn alla donc apprendre la sinistre nouvelle de la mort de son père à sa mère. Celle-ci étant restée au prés de sa Reine, ne pouvaient pas savoir que son époux était tombé... Lorsqu'elle apprit cela, Alane sombra dans une dépression qui ne dura pas. Elle se sucida peu aprés, et ce fut son fils qui découvra son corps.

Son coeur étant déchiré entre sa haine, sa colère et sa tristesse, Lifaèn Tel' naïr se creva les yeux pour qu'il ne puisse plus jamais regarder des innocents sans vie.

Déterminé à se venger, il alla à la Citadelle de l'Aube, pour y rencontrer le Maître Torendil Telfiril. Celui-ci lui apprit à combattre malgré sa cécité...

Retournant en Ulthuan, Lifaèn y apprit que l'Ordre de Sang venait d'y être fondé en Ellyrion. L'idée de pouvoir enfin se venger avec des elfes ayant subi le même destin tragique fut une excellente raison pour qu'il s'y rende. Accueilli en personne par Kael Indonniel, il devint le Commandeur de Sang en faisant le serment des elfes de sang... Depuis, il combat aux côtés du Prince des Vengeances, maniant la hache de son père et se protégeant des tirs avec son manteau, mais il est souvent rappellé aux côtés du Roi Phénix et à la Citadelle de l'Aube pour se perfectionner.


Lifaèn Tel' naïr est sans doute l'elfe de sang qui a le plus de chances de se libérer de l'esprit de vengeances que ses camarades, car il ne lui reste plus qu'à retrouver les deux Exécuteurs qui ont tuer son père.

Recemment, j'ai eu l'honneur de le voir. Je m'attendais à un être solitaire, je me suis bien trompé. Le Commandeur de Sang était monté sur un mangifique Char, dirigé par un jeune elfe. Les rumeurs disant qu' Eiadh aurait eu un petit furent donc vraies. J'ai d'ailleurs était trés impressionné par la robe de ces destrier. Autant Eiadh est blanche avec une crinière noir, autant son enfant, du nom de Nafai, est un coursier noir à la crinière blanche...
C'est peut-être la représentation de l'esprit déchiré de ce Commandeur. Un Asur voulant se venger, un Asurthalui voulant redevenir comme avant... Ce char est dirigé par un aurige du nom d' Amendil Danafyl, un elfe que Lifaèn rencontra à la Citadelle de l' Aube, alors qu'il venait de perdre son frère jumeau.Je ne sais comment ils se sont rencontré, mais il est évident que ce dernier est rempli de respect pour Tel' naïr, et qu'il ne l'abandonnera jamais...


Dernière édition par le Sam 16 Sep 2006 - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezarchiel
Héraut
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Lun 28 Aoû 2006 - 10:16

Ouais, ont est toujours baigné dans le recit mais:
Citation :
Eiadh se cabra et frappa de ses sabots l'elfe noir qui fut déséquilibré. Lifaèn en profita pour décapita la tête de son ennemi.

"Décapiter" mais si les elfes noirs sont si, comme tu le dit, lâches/fourbes/pervers/mauvais/blablabla comment cela ce fait-ce qu'ils n'ont pas déguerpit à la mort de leur chef ?

Citation :
Son coeur étant déchiré entre sa haine, sa colère et sa tristesse, Lifaèn Tel' naïr se creva les yeux pour qu'il ne puisse plus jamais regarder des innocents sans vie.

Déterminé à se venger, il alla à la Citadelle de l'Aube, pour y rencontrer le Maître Torendil Telfiril. Celui-ci lui apprit à combattre malgré sa cécité...

Tient tient même si la cause de la cécité change, ça me rappelle Eltharion, enfin...

Citation :
Qu'importe, Lifaèn a le temps...

Il est pas pressé **siffle** ?

Ezar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lpr-forum.myrealboard.com/
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Lun 28 Aoû 2006 - 10:52

Citation :
"Décapiter" mais si les elfes noirs sont si, comme tu le dit, lâches/fourbes/pervers/mauvais/blablabla comment cela ce fait-ce qu'ils n'ont pas déguerpit à la mort de leur chef ?
Oui, ce qui prouve à quel point la situation des Hauts-Elfes étaient desespérés. Les Elfes Noirs, même aprés la mort de leur général, était si confiant dans la victoire (surtout que Lifaèn dut se réplier) qu'ils continuèrent...

Citation :
Tient tient même si la cause de la cécité change, ça me rappelle Eltharion, enfin...
Tu peux le comparer, mais ils sont tout de même différent. Eltharion doit accomplir son destin seul, pas Lifaèn. Mais oui, tu peux le comparer...

Citation :
Il est pas pressé sifflotte ?
Tu apprendras par la suite que lorsque le serment de sang a été prononcé, l'elfe en question devient eternel (il ne peut mourrir de vieillesse, tant que vengeance ne sera pas faite). C'est donc la preuve qu'il aura sa vengeance, et qu'il en est certain...


Merci en tout cas pour ce commentaire **love**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Ven 1 Sep 2006 - 11:00

Le Messager, Ker Paravel...



Ker Paravel vit le jour en la trente-sixième année de règne du Roi Phénix Caradryel, ce qui veut donc dire, qu'il naquit en même temps qu'Hariendil Indonniel. Fils Eldillor Paravel, le Commandeur de la Garde de Tor Elyr et d' Ionor, cavalière émérite de l' armée d' Ellyrion, il reçut une excellente éducation allant sur presque tout les domaines. Musiques, peinture, sculpture, histoire, mais surtout, militaire. Durant son enseignement, il rencontra Hariendil Indonniel et dés lors, ils furent amis. Kael Indonniel et Eldillor Paravel se connaissait déjà depuis bien lontemps, et ne furent ravis de voir que leurs enfants furent liés par amitié. Ker reçut, alors qu'il devint un des Commandeurs d'E Ellyrion, un magnifique Grand Aigle du nom de Misha. Un honneur sans nom venait de lui traverser le coeur et apprit à communiquer et à aider le bel animal. Lorsque les Indonniels perdèrent les membres de leurs famille, les parents de Ker étaient toujours en Elthin-Arvan, ils étaient chargés de faire communiquer l'édit du Roi Phénix sur les derniers colons de cette terre. Alors qu'ils traversaient une forêt, non loin de la ville que l'on nommera bien des siècles plus tard, Middenheim, ils tombèrent dans une embuscade tendus par de vils skavens. Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus, car même Ker n'en sait pas plus... On peut penser que les Paravels firent payer leurs vies au prix fort, mais ce ne fut pas assez.
Désormais derniers des Paravel, Ker devint alors un Elfe de Sang pour venger la mort de ses parents. Il sert avant tout de messager pour l' Ordre, et est donc envoyer dans divers endroits de ce monde, comme Elthin-Arvan, c'est sans doute la raison pour laquelle il ne combat que rarement aux prés de ses frères...



C'est ici que je termine ma description des plus importants membres de l' Ordre des Elfes de Sang. Il y a encore quelques Commandeurs, mais je n'ai pu en voir aucun...
Je prie Assuryan pour qu' aucun autre elfe ne rentre dans cet Ordre. La vengeance ne peut selon moi qu' amener le trépas de l' âme...

Je terminerai en citant une des phrases du Prince Kael Indonniel : " Destin tragique, exige vengeance épique... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Sam 16 Sep 2006 - 23:55

L' Ordre des Elfes de Sang

Je vous écris sur les principaux meneurs de l' Ordre, mais il serait temps de parler de l' Ordre des Elfes de Sang en lui-même. Il est situé dans le Domaine Indonniel, à quelques lieux au sud de Tor Elyr, non loin des montagnes ellyriennes.



Ce domaine est des plus imposants, de par sa taille mais aussi par sa faune et sa flore. En ces lieux, il est courant de croiser des coursiers en liberté, mais aussi quelques grands aigles. Sa partie Ouest est là où le trouve le lac Frandriel, un lac trés important pour les occupants du lieu, car il pend source dans les montagnes où vivent des grandsaigles et c'est devant lui que les derniers Indonniels pleurèrent leurs larmes.



Le Sud est reservé aux champs, principalement de légumes. Chaque jour, de nombreux Elfes de Sang viennent entretenir, recolter et cultiver en ces lieux, nécéssaire à la survie de l' Ordre.



L' Ouest est surtout la partie du Palais Indonniel, mais tous les Elfes de Sang ont pu se construire leur habitation, ressemblant ainsi à une petite ville.



Le Nord est la carrière militaire, c'est ici que tous les jours, les Asurthalui viennent s'entrainer, principalement sous l'oeil attentif d' Hariendil Indonniel.



Un Asur ne deviendra Elfe de Sang qu'en prononçant le serment de sang. Ce serment est trés complexe, le voici dans son intégralité :

Indo shel bala quel talas,
Falanah yl talil pidani,
Asuryan yl Khaine,
Frinal eth Asur,
Thalui es linath,
Thalui es tynal,
Thalui es rielnal,
Thalui es drialdil,
Thalui es Asurthalui !
Thalui es Asurthalui !
Asurthalui esia Asur !
In fanal de lutil naralé,
Finiel, nada kir...
Nada kir...
Nada kir...
Asurthalui !

C'est en prononçant ces mots, à l'aube, devant le Prince des Vengeance Kael Indonniel, que l'on devient Asurthalui. Le sentiment de vengeance qui est en vous se developpe, jusqu'à devenir un esprit qui entoure votre coeur.Cet esprit est également appellé Ynalthalui. L'esprit en soi n'est nullement maléfique, mais peut se manifester de deux façons. La première, est que dés que l' Asur prononce le Serment de Sang, il pleurent des larmes de sang. La seule exeption fut donc celle des Indonniels, car ils n'ont pas eu à prêter ce serment pour recevoir cette manifestation de l'esprit. La seconde, est que lorsque que l' Asurthalui pense à un ennemi de son peuple, même s'ils ne sont pas la cause de sa dévotion à la vengeance, son oeil devient rouge. L'esprit est unique en chaque individu. Par exemple, la lueur rouge se situera juste autour de la pupille, mais le plus souvent, c'est l'oeil entier qui devient rouge. D'aprés moi, les yeux seraient une sorte de porte sur l'âme, et vu que l'âme est en contact permanent avec l'esprit de vengeance, lorsque ce sentiment revient, l'esprit se manifeste. L' esprit ne partira que si les responsables de la mort de l'être aimé viennent à périr sous la lame du porteur, ou, et ceci me parait des plus étranges, qu'un certains nombres de vies soient prises au peuple de l'assassin. L' Asurthalui est éternel, il ne subira aucun effet de viellesse, du moins tant que vengeance ne sera pas accomplie. A ce jour, seul deux Elfes de Sang ont pu se venger : Imhol Lafanil et Dolwen Nakaral. Le soir de leurs vengeances, un grand repas fut organisé et au cours de celui-ci, Kael Indonniel vint féléciter les deux lanciers. Au petit matin, ils furent retrouvé sans vie. C'est sans doute dû au fait de la disparition de l'esprit dans leurs coeurs, il était necessaire que le temps reprenne son emprise... Mais les Asurthalui sont d'autant plus obsitnés à accomplir vengeance, car ainsi, ils pourraient quitter ce monde et retrouver leurs proches, et ceci sans goûter à la froideur d'une lame.
Actuellement, je n'ai pu savoir que ces mots : c'est Lifaèn Tel' naïr qui est le plus proche de son but, ayant tué le dynaste qui assassina son père. Toutefois, il lui reste à retrouver les deux exécuteurs qui aidèrent le Druchii à cet abject. En ce qui concerne les Indonniel, la tâche est extremement ardue, car ils savent juste que ce fut un"groupe" de furies qui pénétra leur domaine. Ils estiment ce groupe au nombre de douze, mais rien n'est sûr. Douze vie à tuer, ou de nombreuses de Druchii.

Les objectifs de l' Ordre de Sang sont au nombre de deux :
-Apprendre à faire le deuil et à revivre en communauté. C'est un point que l'on occulte souvent, alors qu'il est trés important. Dans le Domaine Indonnie, les Elfes de Sang se retrouvent en communauté, et sont de nouveau prêts au contact des autres. Les activités pour cela sont diverses, comme s'occuper des champs, de l'entretien, ou plus simplement, de s'entrainer au combat.

-La vengeance. Le Prince Indonniel lance, ce que l'on appelle, l' Ere des Vengeances, dés la saison des pluies et s'arrètent à la saison des tempêtes. C'est donc l'occasion pour l' Ordre d'attaquer Naggaroth ou bien d'aller frapper un ennemi dont un des membres de l' Ordre ressent l'appel de l'esprit. Car; bien que la majorité des Asurthalui le soit devenu à cause des Druchiis, certains le sont à cause des Orcs, des Ogres, des forces du Chaos ou même parfois, des Humains. Kael Indonniel essaye tant bien que mal d'apporter vengeance à celui qui le demande, mais généralement, ces Elfes de Sang là désirent également attaquer les Elfes Noirs, car ils ont toujours dans leurs coeurs de protéger Ulthuan.

L' Ordre autorise aux Hauts-Elfes d'entrer dans ses terres, mais cela se fait rarement. Vous savez tout comme moi, Sire Teclis à quel point notre peuple se méfie de ces Elfes là.

Toutefois, je commence à les comprendre...


Dernière édition par le Dim 24 Sep 2006 - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalek Sombrelame
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 229
Localisation : La mort peut etre partout...
Date d'inscription : 17/02/2006

Feuille de personnage
Nom: Dalek Sombrelame
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Dim 17 Sep 2006 - 12:23

Une chose a dire: pour l'instant il y a que eltharion qui soit aller en naggaroth (et comme c'est le seul a y être allé c'est le seul qu'en ai revenu). Donc les elfes de sang qui vont attaquer naggaroth a l'ere des vengeances, ca va pas. (en plus ils se feraient probablement massacrer avant d'arriver, ou s'echourait sur les récifs, ou se feraient laminer sur les côtes). Donc bof bof pour ca. Sinon c'est bien, mais on pourrait avoir la traduction du serment qui fait de toi un elfe de sang?(a moins que t'ai inventé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Dim 17 Sep 2006 - 13:41

Citation :
il y a que eltharion qui soit aller en naggaroth
Ca je demande à voir ! Montre moi clairement que GW a écrit ça et on en reparlera XD

Citation :
on pourrait avoir la traduction du serment qui fait de toi un elfe de sang?(a moins que t'ai inventé).
C'est de moi, mais je pense qu'il est assez aisé de comprendre les grandes lignes **yeha**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Dark Soul
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 774
Localisation : Les Havres Gris (port Normand gris béton)
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Lun 18 Sep 2006 - 0:00

Les Asurs ont déja attaqué naggaroth par le passé bien que la chose soit rare, seul les félés de vengeance l'ont osé (ce qui convient très bien aux elfes de sang soit dit en passant ^^).

D'ailleurs, notre lA raconte que lors d'une de ces attaque sur Naggaroth, les Asurs son tombé dans une embuscade dévastatrice et sont reparti a Ulthuuan la queue entre les jambes si vous me permettez l'expression... (la honte).

Sinon, je n'ai aps tout lu donc c'est peut être quelque part mais je n'ai pas vu, peut on avoir la traduction du Serment du sang ? Je ne aprle pas l'Eltharin courament ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Lun 18 Sep 2006 - 12:24

Ah ben voyez ! Si Mr. ADS me soutient, alors là, c'est que j'ai raison **yeha**

Si vous y tenez tant que ça, c'est parti ! ( Mais où est donc ce dico d' Eltharin ?)

Citation :
Indo shel bala quel talas,
Falanah yl talil pidani,
Asuryan yl Khaine,
Frinal eth Asur,
Thalui es linath,
Thalui es tynal,
Thalui es rielnal,
Thalui es drialdil,
Thalui es Asurthalui !
Thalui es Asurthalui !
Asurthalui esia Asur !
In fanal de lutil naralé,
Finiel, nada kir...
Nada kir...
Nada kir...
Asurthalui !

C'est le coeur rempli de chagrin,
Que je décide volontairement,
Au nom d' Asuryan et de Khaine,
De quitter le nom d' haut-elfe,
La vengeance est fatale,
La vengeance est un fardeau eternel,
La vengeance est une plaie,
La vengeance est un espoir,
La vengeance est l' elfe de sang !
La vengeance est l' elfe de sang !
L' elfe de sang n'est plus haut-elfe !
C'est en disant ce triste serment,
Que je désire, devenir...
Devenir...
Devenir...
Un elfe de sang !


Bien sûr, la traduction est beaucoup moins mélodique, vous vous en doutiez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kel'rune Deathsword
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Lun 18 Sep 2006 - 17:45

Citation :
Chaque jour, de nombreux Elfes de Sang viennent entretenir, recolter et cultiver en ces lieux, nécéssaire à la survie de l' Ordre.

J'en connais qui sont pas près de se venger XD .

Sinon, ça change pas de ce que j'ai déja dit à savoir: C'est COol.

-Kel', peu de lignes, mais quand on aime, on ne compte pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Lun 18 Sep 2006 - 20:31

Merci infiniment de cette critique ! J'avoue que je l'attendais avec impatience de la part d'un maître en la matière tel que toi XD

Citation :
J'en connais qui sont pas près de se venger
Les morts ne se vengent pas **siffle**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kel'rune Deathsword
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Lun 18 Sep 2006 - 20:51

Citation :

Les morts ne se vengent pas
Mais ils en cultivent pas non-plus....

-Kel', poste constructif powaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Mar 19 Sep 2006 - 7:38

S'ils ne cultivent pas, ils meurent de faim ! S'ils meurent, ils ne peuvent se venger ! CQFD **yeha**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kel'rune Deathsword
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Mar 19 Sep 2006 - 19:08

Et s'ils cultivent, ils ne se vengent pas. Cruel dilemme...
C'est juste que ça m'aurait semblé plus logique que ce soit des gens extérieur à l'ordre plutot que des soldats qui cultivent en fait.
*S'imagine le champion heaume d'argent dans son poulallier*

-Kel'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Mar 19 Sep 2006 - 21:18

Il faut se dire, que c'est un sacrifice necessaire à la survie de chacun **love**
Bien sûr, c'est une relève, genre, tous les mois des elfes partent du front pour aller aider ses frères en Ulthuan. Eh oui ! La guerre ce n'est pas seulement une marre de sang **siffle**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Kael Indonniel
Noble
avatar

Nombre de messages : 353
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   Dim 24 Sep 2006 - 19:57

Les Forces de l' Ordre des Elfes de Sang

L' armée des Asurthalui est dirigé, comme vous l'avez compris, par Kael Indonniel et ses lieutenants. Le commandement de l'armée est donné en fonction de la disponibilité et des qualités des différents meneurs. Comme je l'ai dit precemment, l' Ere des Vengeances commence dés la saison des pluies et se termine lors de la saison des tempêtes. Je vais tacher de vous faire une analyse de chaque troupe de l' Ordre de Sang...

L'infanterie :
Les Lanciers de l' Ordre sont originaires de tout Ulthuan. Ce sont des gens du peuple qui ont, eux aussi, perdu un être cher et qui désire se venger. De Chrace, de Saphéry ou d' Yvresse, tous répondent à l'appel de leurs coeurs... Formés par Hariendil Indonniel, ils sont d'une bravoure inégalable, car ils ne se battent pas seulement pour la victoire, ou pour leurs survies, non, ils se battent pour leurs familles, pour la vengeance ! Les Lanciers accordent un immense respect envers la famille Indonniel, et plus particulièrement au jeune fils. Celui-ci incarne à leurs yeux un idéal de tolérance, de discipline et de bonté. J'ai pu questionner certains Lanciers, comme le Champion Cavindel Nadaryl. Il m'a raconté qu'un jour, il fut sauvé par le Commandeur des Vengeances, in extremis de la lame d'un corsaire. Hariendil Indonniel est vraiment un elfe mystérieux. Autant son père parait distant et trés affecté par la perte de ses proches, son fils tente de revivre en communauté. A chaque fois que je le croisais, il souriait. Etonnant pour une personne, qui j'en suis sûr, a son coeur empli de chagrin... Le Champion Nadaryl m'a aussi confié que certaines nuits, il avait entendu Hariendil pleurait.
Mais je m'égare, les Lanciers sont trés semblables à ceux qui servent Ulthuan. A l'exeption qu'ils portent les couleurs de l' Ordre : le noir pour le chagrin et la colère, le rouge pour la vengeance.



L' armée a à sa disposition des troupes d' élites, comme les Lions Blancs de Chrace. Ce sont eux qui ont décidés d'accompagner Lifaèn Tel' naïr dans ses tourments. Je n'ai que rarement vu la férocité de tels guerriers, leurs haches s'abattant sur leurs adversaires en hurlant me reveille la nuit. Vous le savez également, les gardes d' Yvanhel Nirital ont eux-aussi choisi de l'accompagner, et c'est donc ainsi que l' Ordre des Elfes de Sang à sous son contrôle des Maîtres des Epées. J'ai eu l'occasion de parler avec eux, et je peux vous garantir qu'ils sont beaucoup plus inquietants que ceux qui vous saluent.

Les unités de tirs :
Les Archers, tout comme les Lanciers, viennent de tout Ulthuan. Ils sont tout aussi précis et mortels que les Archers que vous pouvez admirer depuis la Tour Blanche. Eux-aussi porte les couleurs de l' Ordre. Il est triste de voir que de si jeunes elfes aient à ressentir la perte d'un parent. Je prie pour leurs âmes. Qu'ils trouvent ce qu'il cherche, car aprés tout, peut-être que la vengeance apporte l'illumination aux Elfes de Sang... Qui sait ?



Général de l'armée Ellyrienne, Kael Indonniel a pu avoir des Balistes à Repetition. Il fut aisé de trouver des elfes pour les manier, tant Ellyrion a souffert des attaques de Naggaroth. Là encore, ce sont des elfes disciplinés à la vue perçante qui s'entrainent chaque jour, sous l'oeil attentif de leurs supérieurs...



La Cavalerie :
Il est bien certain que l'armée possède nombre de cavaliers. Des Heaumes d'argents et des Patrouilleurs Ellyriens s'entrainent dans les carrières chaque jour. Une élite se détache de ces cavaliers émérites, les Gardes Indonniels. Ayant jurés fidélité à l'un des plus grands général de l'armée Elyrienne, ces valeureux chevaliers accompagne Kael Indonniel à la bataille, en chevauchant de magnifiques coursiers aux robes diverses... Le Champion de cette unité se nomme Mellion Gavael, et j'ai pu l'admirer s'entrainer à l'art de la guerre... C'est un guerrier des plus disciplinés, et qui a gagné la confiance des Indonniels.



On trouve également des grands aigles appelés par Ker Paravel, ceux-ci se chargent de se débarasser des machines de guerres ennemies.
Il est toutefois à noté qu'aucun Gardes Phénix, ni de Princes de Caledor n'ont encore rejoint l' Ordre. Je peux comprendre les premiers, mais pour les seconds, qu'est-ce qui peut retenir ces chevaliers courageux de se venger de la perte de certains dragons... J'ai pensé que c'était leurs orgueils, puis, en discutant avec le Mage Yvanhel, il m'a montré mon erreur. Les Princes Dragons sont beaucoup trop orgeuilleux pour accepter de servir un Ellyrien...






Je sens que mon travail est terminé. La sérénité de la Tour Blanche me manque cruellement, je pense donc être de retour dans moins de 5 jours.
J' ajouterai cependant, que les Elfes de Sang, bien qu'ayant fait leurs serments, ont aussi juré fidelité au Roi Phénix. Ne les jugeons pas trop hativement...


Que la vérité soit avec vous !

Mage Torendil Tirinal...



* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Note de l'auteur

Je tiens à remercier tous les dessinateurs anonymes pour leur travail remarquable, c'est en partie grâce à eux que ce récit a dû vous plaire...
Mais également tous ceux qui m'ont aidés à l' élaboration de l' Ordre de Sang ! Qu' Asuryan et Khaine soient avec eux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Recit] Le Livre des Elfes de sang...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Recit] Le Livre des Elfes de sang...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Recit] Le Livre des Elfes de sang...
» Les Elfes de Sang de Kael Indonniel...(II)
» De l'age des elfes de sang [nouvelles données]
» Les elfes de sang en manque
» Mes Elfes de Sang...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: