Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fëanáro Númenessë
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Fëanáro
Rôle:
Postures:

MessageSujet: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   Jeu 1 Fév 2007 - 22:37

Donc voila mon 1er récit, donc j'attend avec impatience vos premiers commentaires et s'il son positifs je continurais, sinon ...

Acte 1 :

Dans les profondes forêts de Cothique, les Hauts-Elfes résidant sont parmi les plus vigilants d’Ulthuan, du fait est que leurs forêts sont convoitées n’ont pas seulement par ces maudits Druchii, mais aussi par ces répugnantes bêtes du chaos, les Hommes-Bêtes. De plus ils doivent faire face régulièrement à des créatures démoniaques descendues des Monts Annulii.

C’était la première patrouille de Fëanáro en tant que garde de la garnison de Cathyson. Dans la région de nombreuses tours de guet ont été implantées, dans le but de surveiller la région contre d’éventuelles incursions. Cette fois-ci s’été le tour du détachement du commandant Yrlion, une quinzaine de soldats été partis pour patrouiller pendant 12 jours le long des Monts Annulii. Les tours de guet servaient non seulement de points de ravitaillement mais aussi de points de départ des patrouilles, sans elles le travail des gardes serait d’une autre difficulté.

Ce jour-ci était particulier, Fëanáro participer à sa première patrouille. Les grands aigles avaient rapporté aux sages de la région, des activités suspectes sur les versants des montagnes, mais aucune traces n’avaient été trouvées. Ils étaient accompagnés de quelques guerriers fantômes, redoutés par leur efficacité au combat par leurs ennemis et entourés de mystère pour leurs alliés, ces elfes n’étaient vraiment pas très commodes et sociaux. Cela faisait exactement 3 jours que leur expédition avait commencée et pour l’instant aucunes traces de quoi que ce soit n’avaient été trouvées. Parmi tous ces elfes, Fëanáro n’en connaissait qu’un, un capitaine du nom de Elessar. Il avait obtenu ses galons lors d’une grande bataille contre les dix fois maudits Druchii. Avant la bataille lui et son groupe d’éclaireurs avaient causé de nombreuses pertes à l’ennemi avec des embuscades minutieuses, facilitant ainsi la victoire des osts d’Ulthuan. C’était un elfe admirable, humble et d’un talent à l’épée incroyable, tout aussi impressionnant que son sens tactique. Fëanáro avait une très grand estime pour celui-ci est le respectait profondément. Dans cette patrouille se trouvaient aussi deux vétérans, assez vieux même selon les standards elfiques, Angrod et Fingolfin, deux très vieux amis qui s’étaient connus lors d’une bataille, l’un sauvant la vie de l’autre, très jovials et intelligents ils étaient de parfaits compagnons sur qui ont pouvaient compter. Mais le personnage le plus marquant de cette équipe était sans nul doute le commandant Yrlion, sûrement le plus grand guerrier qu’il fut donner de voir à Fëanáro, il était dit qu’il avait suivi l’entraînement des Maîtres des Epées de Hoeth de la part d’un grand maître. On racontait aussi qu’il possédait en lui un force incroyable, il aurait terrassé un taureau à main nues ! Il inspirait respect et crainte. Mais bien sur les plus énigmatiques étaient ces guerriers fantômes, on ne les voyait presque pas, juste lorsqu’ils se rassemblaient pour recevoir les ordres, ils patrouillaient sans cesse même la nuit, ils ne dormaient pas avec les autres, voir pas du tout, peut-être ne faisaient-ils pas confiance aux autres elfes ? Enfin venait Fëanáro, jeune elfe, fraîchement engagé dans la garde de Cathyson, pour défendre sa région. Malgré sa jeunesse l’elfe n’était pas du tout naïf, au contraire il avait apprit très jeune à se méfier des autres. Il ne possédait pas de talent particulier, il tire juste de façon correcte à l’arc et sait utiliser une épée.

C’était la quatrième journée de patrouille et déjà la lassitude s’installait, certains des plus jeunes, impatients et fougueux ne rêvaient que rencontrer des ennemis, mais les vétérans eux seuls savaient ce que signifiait un affrontement dans ces montagnes. Cependant aujourd’hui une chose inhabituelle se produisit, les guerriers fantômes, qui comme à leur habitude n’étaient pas très présent, n’étaient cependant pas revenus prendre leurs ordres, ceci ne provoqua aucuns sentiments dans la patrouille, tous ceux disaient qu’ils étaient partis un peu trop loin mais finiraient pas revenir, cependant le commandant, le capitaine et les deux vétérans ne semblaient pas tranquilles. Ce soir là les effectifs des rondes ont été doublés et personne n’avait autorisation de partir du campement. Ce soir là Fëanáro et Elessar discutèrent beaucoup pendant qu'ils assuraient leur quart. Ils discutèrent beaucoup de la disparition des guerriers fantômes, Elessar lui fit part de ses craintes. Il lui parla notamment des créatures qui parfois hantent ces bois, mais aussi d’autres ennemis, il n’était pas très commun de tomber sur des orques ou des hommes-bêtes mais ceci arrivait, et il lui parla de tout et de rien.

D’un coup un bruit survint autour d’eux. Tout de suite les deux elfes dégainèrent leur épée et firent des mouvements avec leurs torches pour mieux voir.

« Qui va là, lança Fëanáro.
_Tais-toi, et tient toi près à te battre, rétorqua Elessar. »

Les deux étaient extrêmement vigilants et était prêts à bondir sur le premier adversaire qui se présenterait. Soudain l’un d’eux aperçu la forme et bondit sur elle, l’épée à la main.

« Stop ! Cette voix semblait familière.
_Arrête-toi Fëanáro ! »

Cet ordre sec, mis fin à son mouvement. Fëanáro vis alors deux des guerriers fantômes gravement blessés. L’un d’eux était appuyé sur l’autre. L’un des deux semblait être le chef de leur groupe, c’était lui qui avait prononcé ces mots justes avant. Fëanáro et Elessar comprenaient bien qu’ils s’étaient fait attaquer, mais par quoi ?


Dernière édition par le Sam 3 Fév 2007 - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   Ven 2 Fév 2007 - 7:40

Et bien, pour un premier texte c'est très bien ! **aplause**
Bon, comme je n'aime pas faire de monolignes pour les critiques de textes, je te livre le détail de ce que j'ai vu de si bon matin :

Citation :
Cette fois-ci s’été le tour du détachement du commandant Yrlion
Citation :
une quinzaine de soldats été partis

était ; étaient

Citation :
Cela faisait exactement 3 jours

trois jours

Citation :
ont pouvaient compter.

on pouvait compter

Citation :

On racontait aussi qu’il possédait en lui un force incroyable, il aurait terrassé un taureau à main nues !

Gné ? On parle bien d'un elfe ?

Citation :
il tire juste de façon correcte à l’arc et sait utiliser une épée.

Pourquoi cette soudaine irruption de présent ?
tirait ; savait

Citation :
tous ceux disaient


tous se disaient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fëanáro Númenessë
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Fëanáro
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   Ven 2 Fév 2007 - 18:46

Oki merci pour tout ça, si les autres comms sont pareil je continue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fëanáro Númenessë
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Fëanáro
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   Sam 3 Fév 2007 - 22:16

Et voilà la suite, bonne lecture

Acte 2

Deux des cinq guerriers fantômes qui les accompagner avaient réapparu devant eux. L’un des deux était très gravement blessé et était inerte, mais pas mort, quant au deuxième il était légèrement blessé et pouvait encore marcher. Il prit la parole :

« Vite apportez de l’aide ! »

Sur ceux Elessar reparti vers le campement. Fëanáro et le guerrier fantômes s’occupait du blessé pendant qu’ils parlaient :

« Que vous êtes-ils arrivaient ? Ou sont les autres ? Interrogea Fëanáro.
_Plus tard, occupons-nous d’abord de lui ! »

Peu de temps après le médecin du groupe était arrivé avec deux elfes pour transporter le blessé. Fëanáro restait quant à lui avec l’autre blessé, il reprit de plus belle :

« Ne croyez-vous pas qu’il faudrait tout nous racontez ?
_Très bien ! Comme vous l’aviez sûrement remarqué cela fait deux jours que nous étions partis, pour patrouiller au alentour.
_Vous cherchiez cette chose ?
_Oui très exactement, nous savons maintenant que c’est une chimère tout droit descendue des monts Annulii !
_Quoi … Vous voulez dire qu’une chimère cour dans la nature !?
_Oui, nous avons voulu la retarder et prévenir mais elle nous a tous eus, nous sommes les seuls survivants. »

Sur ceux Fëanáro abandonna dans l’instant le guerrier fantôme. Il devait prévenir le commandant de cette menace. Si par malheur cette chimère arrivait à un village elle n’aurait aucun mal à le mettre à sac.
Fëanáro craignait pour son village situé à seulement deux jours de marche d’ici, autant dire rien du tout pour une chimère.

« Commandant ? Commandant ? Une chimère ! C’est une chimère !
_Cela ne m’étonne pas ! Vous êtes volontaire vous et Elessar pour prévenir les villages proches, emmenés avec vous le guerrier fantôme il pourra vous être utile. »

Fëanáro partit immédiatement chercher Elessar et le guerrier. Il ne prit même pas le temps d’expliquer à ses compagnons quelle était leur mission. Ils disparurent dans la forêt moins d’une minute après que le commandant leur en avait donné l’ordre. Elessar n’était pas tranquille et demanda à Fëanáro pourquoi cette précipitation.

« Bon sang où nous emmène tu ?
_C’est une chimère, la créature que nous cherchons c’est une chimère.
_La dernière fois que nous l’avons croisé elle était à un jour de marche du campement, rajouta le guerrier fantôme.
_C’était donc ça le commandant m’avait prévenu, dit moi toi, il s’adressait au guerrier fantôme, est pour cela que ton groupe n’est pas revenu ? Elessar ne posait pas de réelle question, il connaissait déjà la réponse.
_Oui effectivement, l’elfe sembla réprimander ses émotions.
_Comment t’appelle-tu ? Lança Fëanáro.
_ Je me nomme Maeglin, capitaine des guerriers fantômes.
_Je suis Elessar, capitaine de la patrouille et voici Fëanáro, simple soldat.
_Très bien, maintenant les présentations finies suivez-moi jusqu’au prochain village. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptitelf
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   Dim 4 Fév 2007 - 11:11

Une chose pollue le récit: tes nombreuses fautes d'orthographes et grammaire (dsl j'ai pas le temps comme Wolfen de les relever toutes). Le correcteur de word les détecte pas? Comme j'ignore la plupart des capacités de corrections de ce dernier...mais bon, ça peut s'améliorer et tes fautes disparaîtront à la longue.
Sinon, j'aime pas mal la trame de ton récit. Peut-être plus personnaliser les guerriers fantômes. Tu n'as pas bcq de protoganistes, alors amha tu devrais en profiter pour détailler un max chaque perso. Plus insister peut-être sur le côté escarmouche du truc. Faire plus parler les persos ou leur donner plus d'actions. Exemple du médecin: plus l'intégrer en le faisant parler en le chef des GF ou de la patrouille même.
Bref ce n'est que mon avis mais quoi qu'il en soit j'attend la suite!

PS: étant un fan de tolkien et pour avoir lu le silmarillion...tes noms me sont très familliers! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fëanáro Númenessë
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Fëanáro
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   Dim 4 Fév 2007 - 14:28

Citation :
Le correcteur de word les détecte pas?

Et bien pas plus que celle que j'ai corrigées.

Citation :
Sinon, j'aime pas mal la trame de ton récit. Peut-être plus personnaliser les guerriers fantômes. Tu n'as pas bcq de protoganistes, alors amha tu devrais en profiter pour détailler un max chaque perso. Plus insister peut-être sur le côté escarmouche du truc. Faire plus parler les persos ou leur donner plus d'actions. Exemple du médecin: plus l'intégrer en le faisant parler en le chef des GF ou de la patrouille même.

Même si j'écrit au fur et à mesure, j'ai déjà prévu quelques perso de plus, et j'ai aussi prévu quelque passages descriptifs.

Citation :
PS: étant un fan de tolkien et pour avoir lu le silmarillion...tes noms me sont très familliers!

Cela est tout à fait normal je vais récupérer des noms sur ce site

http://www.chriswetherell.com/elf/

Sur ce merci pour tes conseils qui ne peuvent que me faire progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fëanáro Númenessë
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Fëanáro
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   Lun 16 Avr 2007 - 10:36

Et la suite après une grande pause

Acte 3

Ce jour-ci Fëanáro venait de rentrer dans la garnison de la ville. Il était entrer en tant que simple soldat, avait été placé sous le commandement du capitaine Elessar. Cette petite garnison comprenait environ une trentaine de soldats, tous placés sous le commandement du commandant Yrlion, secondé par Elessar.
Il ne connaissait personne, personne ne le connaissait non plus. Il ne venait d’ailleurs pas du village, mais avait été abandonné ici par on ne sait qui. Il avait cependant été accueilli par tous les habitants. Il avait été recueilli par le doyen de ce village. Cet elfe été particulièrement bon et humble, mais aussi un excellent bretteur, reconnu par tous. Ydralik, ainsi ce nommait-il, avait enseigné à Fëanáro l’art de l’épée, du combat à mains nues, et aussi celui de la bonté, si celui-ci peut être considéré comme un art. Cet homme mourut peu de temps après avoir recueilli le petit Fëanáro, mais il eut suffisamment le temps pour lui apprendre bon nombre de chose. Après la mort de celui lors d’une patrouille dans les montagnes, Fëanáro fut recueilli par une famille le temps pour lui de pouvoir vivre seul. Malgré l’affection qu’il portait pour ces personnes il n’oublia jamais le vieil elfe et ce remis à se battre l’épée à la main après avoir arrêté. Il s’entraînait presque tous les jours, de toutes les semaines, de tous les mois pendant dix ans, avant de pouvoir enfin réaliser son rêve et celui du doyen, devenir garde de la ville.

Il avait passé tous les tests avec brio, et c’était fait remarquer pour ses talents de bretteur supérieurs aux autres recrues. Après ces deux jours, il fut accepté et intégré sous les ordres du capitaine Elessar, qui se révèlera un modèle et un "ami" pour lui. Dans cette garnison forte d’une trentaine de soldats régnait une ambiance de franche camaraderie et personne n’était mis à l’écart, tout le monde connaissait tout le monde personnellement.
Fëanáro y passa certaines de ces plus belles années.

Le seul petit bémol dans cette ville était sa position relativement proche des monts Annulii. En effet ceci en faisait donc le premier rempart contre les invasions dans bien des cas. En conséquence ses guerriers étaient presque tous des vétérans de multiples batailles contre le chaos, notamment le commandant Yrlion.

Peut de gens savent comment le commandant l’est devenu, la seule histoire connue sur lui est celle de la bataille du col. Lors de cette bataille la totalité du contingent envoyé fut détruit, mais leur sacrifice permit d’endiguer la vague du chaos. Personne à ce jour ne connaît la réelle histoire la seule chose connu est qu’aucun corps n’a jamais été retrouvé et que le commandant en est revenu changé et avec une drôle d’épée. On raconte cependant qu’un démon mineur est apparu pour dévaster les environs suivi de ses démonettes, mais le commandant ne la jamais confirmer. C’est d’ailleurs par hasard cette journée que Fëanáro est apparu.

Elessar, fait parti des ces vétérans des guerres contre le chaos, d’ailleurs lui aussi est entouré de mystère, lui aussi est revenu d’une bataille seul et lui aussi avait changé. Il existe par ailleurs des histoires de sorte d’élus du chaos, qui ont eu la vie épargnée pour servir le chaos dans un futur proche, mais rien de bien sérieux juste des divagations d’elfes un tant soit peu dérangés.

Quoiqu’il en soit Fëanáro été bien décidé à faire bonne impression et avait hâte de partir en patrouille en tant que soldat. Fëanáro avait été convoqué par le commandant, tout comme une dizaine de nouvelles recrues.

« Félicitation, vous avez tous ici présent réussi les derniers tests de sélection ! Vous allez tous partir pour votre première mission d’ici quelques jours ! Vous partirez sous le commandement du capitaine Elessar. »

Tous été excités, leur première mission, leur première vraie mission. Mais quelle mission, une patrouille dans les dangereux Monts Annulii.

Le jour du départ vint et ils n’étaient pas tous encore prêts mais le commandant ne craignait rien, au cas ou ils étaient accompagnés par des vétérans et de mystérieux guerriers fantômes, qui par leur présence inquiétait le vétéran, car leur présence n’était jamais un très bon signe, ils ne se déplacent jamais pour rien se disait-il.

« Bonjour à tous, je suis heureux de vous voir tous ici. La patrouille va commencer, elle va durer exactement douze jours, bien sur à condition que nous ne rencontrions aucun problème ! Quoi qu’il en soit nous allons nous séparer en deux détachements, le premier commander par moi-même et le second par le capitaine Elessar. Notre mission est simple patrouiller et essayer de trouver n’importe quoi de suspect pour protéger cette contré, est ce clair ? Je vais maintenant laisser la parole au capitaine.
_ Merci commandant, donc comme vous le savez nous allons patrouiller le long des tours de guet à l’orée des bois et de la montagne, soyez particulièrement vigilants car une seule erreur et vous êtes fichus !
_ Merci capitaine, maintenant rassemblé vos affaires nous partons dans une heure !»

Tout le camp été au comble de l’excitation, durant ces douze jours seul cinq soldats rester pour veiller sur le camp. Au bout d’une heure la compagnie se mit en marche pour arriver à la première tour de guet quelques heures après. Durant ce trajet les vétérans avaient déjà pu remarquer les jeunes impatients et fougueux et ceux déjà plus "réservés". A peine arriver à la tour, un groupe de cinq individus encapuchonnés sortir des bois et allèrent directement à la rencontre du commandant. Ellesar leur ordonna de s’installer et de préparer un tour de garde. Les jeunes elfes s’exécutèrent sans poser de questions.

« Vous savez qui ils sont ? Cet elfe s’appelait Ilharim, il faisait parti de ces "impatients", il avait pour grand ami un autre garnement Syleath.
_ De qui parles-tu Ilharim ?
_ De ceux la, ceux qui viennent de sortir des bois !
_ A eux ! Probablement un groupe d’éclaireurs.
_ Oh non, non pas eux, se sont des guerriers fantômes !
_ Quoi !
_ Tais-toi, il ne faut pas que l’on nous entende !
_ Mais tu es sûr ?
_ Bien sûr tu crois que je ment peut-être ?
_ Oh non, bien sûr que non, mais d’où tu sort ça ?
_ J’ai surpris une conversation entre le commandant et le capitaine qui parlait d’eux.
_ Et alors ?
_ Laisse moi finir tu veux ! Donc je disais je les ai surpris et ils avaient l’air assez inquiet et parlaient d’une chose qui pourrait de passer.
_ Mais quelle chose, dépêche-toi et arrête de tourner autour du pot !
_ Bah je ne sais pas j’ai entendu un bruit derrière moi et j’ai cru que s’était un instructeur alors je suis parti, mais n’est ce pas inquiétant ?
_ Bah se n’est rien c’est toi qui t’imagine des choses alors arrête et reprends toi veux-tu !
_ Bon d’accord. »

Fëanáro avait surpris la conversation des deux amis mais ne s’en été pas mêlé. La patrouille continua son chemin le lendemain.

Les trois compagnons d’infortune continuèrent leur route vers le prochain village à vive allure, ils n’étaient plus très loin de leur but, mais avaient peur de ce qu’ils pourraient voir sur place. Maeglin stoppa la réflexion de chaque : « Stoppez vous et mettez-vous sur le bas-côté !
_ Pourquoi, lança Fëanáro.
_ Nous sommes suivis ! »

Ceci coupa net toutes réponses possibles et Fëanáro et Elessar s’accomplir. Après quelques secondes deux individus surgir de derrière les bosquets, à peine eurent-ils le temps de faire un deuxième pas que les trois elfes les tenaient à leur merci.

« Qui êtes vous ? Que venez vous faire ici ? Leur commanda Maeglin.
_ Doucement ne nous faites rien nous sommes avec vous !
_ Calme-toi Maeglin, je te présente Ilharim et derrière c’est son ami Syleath.
_ Excusez-moi !
_ Ce n’est rien, mais pouvons nous savoir pourquoi nous vous suivons depuis tout à l’heure ? Rajouta Syleath.
_ Vous ne le savez pas !? Très bien je vais vous expliquer, c’est une chimère !
_ Une quoi ?
_ Vous savez une chimère, un horrible mélange de plusieurs créatures, une créature très dangereuse qui si on ne l’arrête pas vas mettre la région à sac, vous comprenez maintenant ?
_ D’accord et quelle est notre mission ?
_ Vous ne savez vraiment rien ma parole, nous sommes là pour aller prévenir les villages alentours.
_ Allons reprenons, ajouta Maeglin, notre mission n’est pas de bavardé dans la forêt ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llomarin
Prince
avatar

Nombre de messages : 1770
Age : 28
Localisation : Au nord de l'Echine du Dragon
Date d'inscription : 25/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Lucius Tarkyn
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   Mar 17 Avr 2007 - 19:29

Le scénario est interessant et le style pas trop mal.

Toutefois :
évite les répétitions parce que là y en beaucoup trop : des répétitions de propositions entières (tu dis plusieurs fois les mêmes infos) et aussi de prénoms (varie, utilise des groupes nominaux pour les désigner, où tout simplement évite de bombarder les noms de personnages différents à la suite).
Relis toi après écriture, y a toujours pas mal de fautes et c'est pas très plaisant...

Enfin, une info BG :
les monts d'Anulii recouvrent une grande partie d'Ulthuan (suffit de regarder la carte d'Ulthuan: http://fr.games-workshop.com/warhammer/hauts-elfes/img/carteelfes.JPG), donc dire que tes persos habitent près des monts d'Anulii, à leur orée, ça veut dire qu'ils habitent quasi sur la côte. En fait, la plupart de ceux qui patrouillent en Anulli y habitent eux mêmes, et ça représente pas mal de monde je pense. Je tenais à préciser ça parce que là t'étais pas vraiment dans le BG. Il ne faut pas imaginer les monts d'Anulli comme prenant peu de surface et peu habités, c'est tout le contraire. D'où l'importance des patrouilles, il s'agit de protéfer directement la population indigène.

_________________
« Qu’il ne soit fait aucun quartier. Je veux entendre leur cri. Faites les souffrir. Mutilez leurs corps pour que même Isha ne puisse reconnaître ses enfants. »
Tyrus, dynaste elfe noir

Mon armée, ma saga et mes dessins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsbrulants.site.voila.fr/
Fëanáro Númenessë
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Fëanáro
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   Mar 17 Avr 2007 - 19:40

Il est dit rien que dans le titre "Patrouille en Cothique", ce qui situe l'action un minimum.

Merci d'avoir tout relu mais le problème et que je corrige certaines de mes fautes et que pour celles qui reste je compte sur word qui apparemment ne les corrige pas toutes.

Et je vais faire un effort sur les répétions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Recit] Mon 1er récit - Patrouille en Cothique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vol d'entrainement de la patrouille --> Samedi 15 à 20H30
» 8ème Patrouille Fluviale du Stir [200 pts et +]
» question sur heros en patrouille
» [Patrouille] Ogre contre Skaven
» Remise à niveau de la patrouille Strigon ( Pv: Gilad Torren ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: