Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Recit] Essai Feanaro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fëanáro Númenessë
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Fëanáro
Rôle:
Postures:

MessageSujet: [Recit] Essai Feanaro   Ven 24 Aoû 2007 - 18:39

Voici un récit écrit pendant mes vacances, pour passer le termps et aussi pour m'entraîner et m'améliorer. Je compte donc sur vous pour le critiquer, de façon constructive bien évidemment et pour me dire donc ce que vous en pensez.


L’aube se levait tout juste, une journée magnifique s’annonçait.
Un carnage se profilait pourtant !


**

La bataille était sur le point de commencer. Les différents régiments originaires de l’Averland étaient presque tous en place. Des lignes hérissées des pointes des lances, le mur de boucliers des épéistes, les reflets du soleil sur les armures polies des chevaliers, le claquement des oriflammes exposaient au vent et les voix des officiers donnant leurs ordres. D’autres régiments venant d’autres provinces étaient aussi présents, comme les célèbres joueurs d’épée de Carroburg. Des artilleurs venus de Nuln étaient aussi présents ainsi que leurs machines de guerre. De magnifiques canons mis en ligne, prêts à faire feu dès que l’ordre sera donné.

Se furent les orques qui lancèrent l’assaut usant de leurs lances-rocs primitifs et se lançant en avant. Un immenses hurlement se fit entendre. La bataille commençait.

L’ordre de marche fut donné. Les hommes avancèrent dans un balai parfaitement ordonné. La cavalerie se sépara du reste de l’armée. Les orques arrivèrent rapidement à portée de canon. Les canons firent presque instantanément feu. Les boulets survolèrent les rangs impériaux pour s’écraser sur les orques. Ceci ne fit que redoubler leur fureur. Peu avant que les deux armées se rencontrent les régiments d’arquebusiers firent feu dans un nuage de fumée. On entendit aussi le claquement des cordes des arbalètes. Les premiers rangs orques furent fauchés.

Le choc fut extrêmement violent, les orques s’empalèrent sur les rangs impériaux et ces derniers étaient broyés par le choc. La charge des chevaliers fut tout aussi violente. Un long et sanglant combat était en perspective.


**

Le prêtre-guerrier de Sigmar Stephen Prick était au cœur de la mêlé. Un fier guerrier, bien battît, il se battait avec zèle. Il portait une armure sanctifiée, un livre à la gloire de Sigmar ainsi que son marteau. Son puissant marteau, une véritable relique. Chacun de ses coups était une prière à Sigmar, broyant et décapitant les orques. Soudain il s’arrêta net, il put voir qu’il était seul au milieu de la marée verte. Ceci le rendit fou de colère, il commença à réciter des vers en l’honneur de Sigmar et se lança dans une fureur meurtrière sur les orques.


**

Le champion du comte du régiment de Carroburg était un formidable meneur d’homme et une des plus fines lames de l’Empire. Sa peau était tannée et marquée de nombreuses cicatrices. On pouvait facilement deviner la vie qu’il avait put mener. Il menait ses hommes à travers les rangs orques se frayant un chemin vers le prêtre isolé. Rien ne pouvait les arrêter, pendant que leurs épées fauchaient les têtes leurs armures de plates ouvragées repoussaient les coups. Ils arrivèrent rapidement près du prêtre qui se joignit à eux. De part leur talent les joueurs d’épée développaient une sorte d’arrogance et quand le prêtre leur indiqua un groupe d’orques noirs ils se dirigèrent vers eux pour mettre leur talent à l’épreuve.


**

Dominant le champ de bataille le maître-ingénieur Otto von Bringer armé de son long fusil de Hocland observait le champ de bataille en quête d’une cible à abattre. Lui et les arquebusiers du Hocland faisaient mouche à tous les coups, les orques étaient tellement nombreux. Otto en profitait pour tester certaines de ses inventions comme le Lanceur de Capsules Inflammables, une arme pas encore très au point.


**

Le maître-artilleur Neves, un éminent artilleur sortie de l’école impériale d’artillerie de Nuln commandait aux batteries de grands canons. Entre deux tirs il donnait ses ordres et les cibles à atteindre, le plus souvent des concentrations de gobelins ou de plus grosses créatures : les Trolls. Le maître-artilleur faisait bénéficier les servants des canons de ses remarques et de son expérience, de souvenir d’homme rarement des canons ont été aussi efficaces.


**

Le général qui commandait tout ceci, Wilhelm Schrönberg était un fin tacticien, en tout cas plus qu’une fine lame. Il dirigeait ses troupes depuis un plateau surplombant la vallée où se déroulait le massacre. Recevant les rapports des troupes, lui et ses aides de camps guettaient le moindre signe de faiblesse à exploiter. Jusque là la ligne de front tenait bon malgré le nombre d’orques. Le signe attendu ne tarda pas à se présenter, une faille dans le flan droit de l’armée : un corridor où le général et ses chevaliers iraient s’engouffrer pour faire pencher la balance. Le général saisit sa monture et se lança suivi des cavaliers, leur action aller peut être déterminer le sort de la bataille.


**

Le sorcier du collège flamboyant Hubert Esmër s’était vu réclamer ses services en prévision de cette bataille. Cette bataille dans laquelle il pouvait insufflait tout son talent et sa colère envers les orques. D’un revers de main il balayait une dizaine de guerriers avec un mur de feu et de l’autre en incinérait de nouveaux. Cette bataille était suffisamment dévastatrice pour lui pour avoir envie de la rentre cataclysmique !
Son chemin dut croiser celui d’un chaman gobelin invoquant l’aide de ses dieux pour piétiner les impériaux. Hubert lui avait lancé un défi singulier et les soldats alentour s’écartèrent pour former une arène de quelques mètres. Les deux combattants étaient des magiciens avérés et des guerriers dont le talent était certains, bien que ceci fussent surprenant de la part d’un gobelin. Chaque coup était renvoyé et paré, aucun de prenait l’avantage. Excédé par le fait que ce gobelin misérable puisse lui tenir tête le magicien entama un rituel. Son corps se recouvrit peu à peu de flammes. Le chaman tenta de l’attaquer mais fut repousser. Les flammes grandissaient et se faisaient plus brûlantes. Une explosion suivie d’une tempête de feu embrassa le ciel. Hubert avait emporté avec lui le chaman et bon nombre de guerriers.


**

Le général et ses cavaliers avaient surpris les orques en menant leur charge audacieuse au milieu de leurs rangs. Ils surgirent de la montagne sans crier garde provoquant chez les orques le sentiment le plus basique : la peur. Les peaux-vertes tenues en échec et démoralisés fuirent à travers les montagnes mais les impériaux les poursuivirent sans pitié et les massacrèrent. Cette journée avait vu naître de nouveaux héros et de nouvelles légendes mais avait aussi vu la mort de certaines et de nombreux soldats. La vallée était devenue noire, gorgée du sang des orques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaladh Deathnight
Noble
avatar

Nombre de messages : 355
Age : 27
Localisation : A la montagne, au dessus d'un vaste vide...à combler...
Date d'inscription : 03/09/2005

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Essai Feanaro   Ven 24 Aoû 2007 - 20:17

Bon, et bieeennnn....
Quelqu'un ici connais la signification de "balai" ? Moi pas...mais je crois que tu veux parler d'un "Balet", non ? XD
Sinon, peu de fautes...
Même si je trouve le texte facile à lire, comme je n'aime pas trop cette façon d'écrire (et vas y que ce gars là fais ça, pendant que celui là fais ça, et que l'autre là décapite un gars, etc), je dirais qu'il est passable... **siffle**

*Ca, c'est bien un humain...lâche au point de ne pas aller se battre et de commander son armée à distance...je connais que les asurs pour faire la même chose... **siffle** *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fëanáro Númenessë
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 04/01/2007

Feuille de personnage
Nom: Fëanáro
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Essai Feanaro   Ven 24 Aoû 2007 - 23:55

Oui pour balai je me suis bien gouré après ce n'est qu'un essai et merci Khaladh.

Après pour le coup des persos je me suis dit pourquoi pas sa change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Recit] Essai Feanaro   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Recit] Essai Feanaro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er essai V8 - 3000pts.
» [Blog] Essai de fonds d'écran
» Mais qu'est ce qu'il essai de me dire ??
» petit comparatif........ essai littéraire amusant....
» [PEIN] dryade, essai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: