Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Recit] La Traque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: [Recit] La Traque   Mer 16 Avr 2008 - 17:40

Je commence donc un récit nommé la Chasse par un premier chapitre :

La Fureur

Kruergel caressa machinalement sa selle en peau d'orque, inactif, son esprit voguait ailleurs. Cela faisait maintenant trois semaines qu'ils se tenaient ainsi embusqués, changeant parfois de zones, effectuant des battus sur ordre du tout puissant roi Malékith. S'en était trop. De nombreux elfes étaient déjà morts de maladie, de fatigue ou par manque de nourriture. Selon des éclaireurs, un attroupement de hauts elfes aurait débarqué sur la côte ouest de Naggaroth. Depuis ce jour, ni cavaliers noirs, ni ombres n'arrivèrent à les pourchasser. Ce fut donc à un dynaste de renom que revint le tâche laborieuse de fouiller l'échine noir et tout l'est du continent.
Une pluie fine se mit à tomber provoquant un plic ploc agaçant qui sortit brusquement Kruergel de sa rêverie, cela lui arrivait de plus en plus souvent. Un simple soldat s'approcha avec respect de son supérieur afin de lui faire part des informations récemment reccueillies. Le noble poussa un cri de désespoir et descendit violemment de sa monture reptilienne, il ordonna alors la construction du campement près de falaises qui empêcheraient ainsi la pluie de mouiller le matériel. Rapidement, le campement fut prêt à accueillir le dynaste à son plus grand plaisir. Il pénétra dans sa tente et s'installa confortablement sur l'unique chaise qu"ils avaient pu emporter. Son second entra avec une rapidité inhumaine à son tour et se posta au garde à vous.
Kruergel le regarda de ses yeux bleus de glace.
Dalk pris alors la parole.

- Quelque chose ne va pas mon seigneur ?

- Imbécile ! Vous croyez que je m'amuse ?

La voix du noble était glaciale et coupante comme une dague.

Le soldat se tut, baissa la tête puis décida de sortir mais à peine eut-il mis un pied dehors que la même voix le rappela.

- Envoyez nos éclaireurs effectuer des rondes dans la région !

- Nous n'avons plus d'éclaireurs.

Kruergel se leva de sa chaise et questionna.

- Vous disiez ?

- Nous n'avons plus d'...

Avec une extrême dextérité, le noble enfonça sa dague dans la gorge du soldat avant même que celui-ci ne finisse sa phrase.
Kruergel s'agenouilla aux côtés du cadavre et posa sa main sur le front du mort.

- Mon cher Dalk, je vous avais bien dit de ne JAMAIS me contrdire quand je suis las.

Il se releva, puis enjamba le cadavre afin de sortir à l'air libre.
Ses hommes étaient horrifiés. Kruergel, son armure recouverte de sang, son visage figé dans une expression de mépris de haine et de colère, éleva alors ses bras vers le ciel et hurla :

- Ou que vous soyez Hauts Elfes, je vous massacrerai tous jusqu'aux derniers !

Il tomba alors à genou et s'effondra sur le sol.

S'en était trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
Eruvas
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 23
Localisation : Dans le port d'Hanathond, à l'est de Karond Kar
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Aelis Feindil
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Mer 16 Avr 2008 - 20:19

Un peu psychopathe, sur les bords, le dynaste, non ? XD

Le scénario n'est pas mauvais, à part trois détails :

Citation :
Depuis ce jour, ni cavaliers noirs, ni ombres n'arrivèrent à les pourchasser. Ce fut donc à un dynaste de renom que revint le tâche laborieuse de fouiller l'échine noir et tout l'est du continent.

Si ni les cavaliers noirs ni même les ombres n'ont pas réussis à trouver les hauts-elfes, et ben ... c'est pas un noble, habitué aux batailles rangées, qui va remplir la mission là ou les meilleurs éclaireurs de Naggaroth ont échoués ! Raison de plus, l'échine noire est la patrie des ombres : du coup, je vois mal les asurs débarquer et parvenir à semer les ombres sur leur propre terrain.

Citation :
un attroupement de hauts elfes aurait débarqué sur la côte ouest de Naggaroth.

Si les asurs ont débarqué à l'est, pourquoi Kruergel se retrouve-t-il à fouiller l'est ?

Citation :
De nombreux elfes étaient déjà morts de maladie, de fatigue ou par manque de nourriture.

Si, comme tu le dis, de nombreux druchii sont morts de la fin, alors qu'ils se trouvent en Naggaroth et peuvent faire des demandes d'approvisionnement, alors les hauts-elfes qui, eux, se trouve en plein territoire ennemi et séparés de leur patrie par tout Naggaroth plus la mer, doivent eux aussi avoir été sacrément touchés par la faim !

A part ça, c'est plutôt bien, un style agréable et de belles tournures de phrase. Continue comme ça ! :thumright:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouran
Noble
avatar

Nombre de messages : 478
Age : 23
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 14/07/2007

Feuille de personnage
Nom: Sargon
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Mer 16 Avr 2008 - 22:32

+1 Eruvas

Sinon, pour dynaste psychopathe, je ne suis pas du tout d'accord, il a eu parfaitement raison de tuer son acolyte. Ah, les sous-fifre efficaces, de nos jours, on en fait plus^^

Je trouve par contre le récit un peu cours, mais a par ça, c'est pas mal **aplause**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Jeu 17 Avr 2008 - 5:45

Pour la suite, il y en aura une, je vais en fait alterner, un chapitre se passera du côté des hauts-elfes l'autre du côté elfe noir et ainsi de suite jusqu'à la rencontre s'il y en a une. La suite arrivera cet après-midi ou demain et comment dire, les hauts elfes n'ont semé personnes, les ombres ont juste vu un épervier haut-elfe quitter la côte il y a un moi, et il ne restait quasiement personne sur le pont. Ils ont alors fouillé la côte ouest et est en tout sens et n'ont rien trouvé, à ce moment là, on a envoyé un noble et son armée battre la forêt, et tant qu'il n'aurait aucun résultat, il n'aurait le droit ni de retourner chez lui ni à l'approvisionnement.

Je vous remercie pour vos encouragements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
Eruvas
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 23
Localisation : Dans le port d'Hanathond, à l'est de Karond Kar
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Aelis Feindil
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Ven 18 Avr 2008 - 20:05

Alors,

Citation :
Pour la suite, il y en aura une, je vais en fait alterner, un chapitre se passera du côté des hauts-elfes l'autre du côté elfe noir

Yeah ! :thumright: J'adore les récits faits comme ça, ou on voit tous les camps, tous les points de vues...
Genre trône de fer quoi XD

Par contre, les "détails" ne sont à mon goût pas assez expliqués :

Citation :
les hauts elfes n'ont semé personnes, les ombres ont juste vu un épervier haut-elfe quitter la côte il y a un moi, et il ne restait quasiement personne sur le pont. Ils ont alors fouillé la côte ouest et est en tout sens et n'ont rien trouvé

J'ai fait une erreur en utilisant le mot "semé" : je voulais dire que c'était étrange que les ombres n'aient pas trouvées les asurs, alors que ces derniers se baladaient sur un terrain inconnu, et surtout qu'il ne doivent pas être spécialement discrets, avec leurs chariots pour transporter la nourriture, etc, etc ...

Citation :
on a envoyé un noble et son armée battre la forêt

Il fouillait pas l'échine noire, à la base ? XD

Citation :
tant qu'il n'aurait aucun résultat, il n'aurait le droit ni de retourner chez lui ni à l'approvisionnement.

Bon, alors là, chacun à sa vision des EN, mais, même si je suis d'accord que les dynastes druchiis n'hésitent pas à utiliser des mesures extrèmes, je pense qu'il ne le font jamais au détriment de l'éfficacité de leurs troupes. Par exemple, les priver de nourriture les motive peut-être, mais au final, ils auront tellement faim qu'ils ne pourront plus rien faire. Donc, pas très utile **looser**

mais, comme je le dis, ce ne sont que des détails, destinés à placer l'histoire dans un cadre plus réaliste, et qui n'influence pas trop l'action. Tu peux toujours imaginer quelque chose d'autre, genre le gars chargé de l'approvisionnement déteste Kruergel, et ses caravanes se "perdent" en chemin ...

On attend la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Sam 19 Avr 2008 - 11:39

L'espoir

La division continuait son chemin en progressant avec aisance quand le hurlement d'un être en colère fit sursauter les vaillants combattants elfiques. Il s'agissait d'un hurlement emplit de haine et de fureur.
Laeryan ordonna d'avancer plus vite malgrè le froid glacial et la terre boueuse qui s'enfonçait à chaque pas. La faim les tenaillait depuis quelques jours, leurs provisions avaient fondu comme nuige au soleil et leur nombre également. Quatre-vingts avaient quitté les belles terres d'Ulthuan et seul une trentaine avait survécu jusqu'à maintenant.

Par quelle folie fut pris le roi Phénix que d'envoyer un régiment en reconnaissance sur ces terres sombres et maléfiques pensa le commandeur.

Grâce aux Dieux et aux compétences de leur mage, les terribles éclaireurs Druchiis ne les avaient pas repérés et c'étaient contentés de passer souvent à quelques mètres d'eux mais que pouvaient-ils faire contre une armée entière ? Car ce hurlement de désespoir ne pouvait avoir été poussé que par une seule personne, cet elfe si l'on peut encore appelé cela un elfe, cet être sanguinaire et borné qui tue ses hommes à la tâche titanesque de retrouver une troupe de hauts elfes sur un territoire ostile.

Cela faisait maintenant quelques jours qu'ils traversaient la forêt pétrifié dans le sens de la hauteur. De longs détours avaient du être effectués dans le but d'éviter les mauvaises rencontres ce qui parfois faillit arriver de peu.
Laeryan se reposa quelques instants contre un arbre déséché qui était infesté d'insectes puis continua à avancer à travers l'épais brouillard qui venait de s'installer. La nuit commençait à tomber et bientôt, des créatures menaceraient leur vie. Il était nécessaire d'allumer un feu. Le commandeur espèrait qu'il ne pleuvrait pas ce qui permettrait au mage de se reposer. Lorsqu'une fine pluie se mit à tomber,il sentit qu'ils ne survivraient pas. Jamais ils ne reverraient leurs terres ancestrales, là ou ils étaient nés et avaient vécu pendant tant d'années avant d'entreprendre ce voyage suicidaire. La compagnie perdue décida alors de s'installer entre trois gros arbres qui semblaient de marbre. N'ayant pris aucun équipement pour camper, ils s'installèrent à même le sol sans qu'aucun mot ne fut prononcé. L'unique mage du groupe Valerëan, prononça les mots magiques qui permettraient d"effacer leurs traces de pas. Il projeta un éclair d'une pureté comparable à celle du diamant qui eut pour effet d'allumer un feu argenté que la pluie ne pouvait éteindre. Les elfes se réchauffèrent autour du feu et partagèrent les dernières vivres, ils étaient pourtant partis avec énormément de provisions mais pas assé apparemment, la charette avait du être abandonné sur la plage, elle était beaucoup trop voyante.
Laeryan sortit une carte imcomplète de la région.

- Bien, nous ne sommes plus très loin de la cité d'Arnheim, au nord. Notre seule chance de quitter ces terres de malheur serait d'y trouver un navire.

- Nous n'avons aucune chance, on ne peut y accèder que par la mer ou par les soutterains Druchiis !
La voix provenait d'un jeune elfe dont cette expédition était la première et serait sûrement la dernière.

- Il a raison, ce ne serait que folie que d'espèrer pénétrer dans un soutterain ennemi.

- Certes mais avons-nous le choix ?

La question rendit le groupe silencieux.
Valerëan se risque.

- Pour cela, il faudrait de quoi nous revigorer et nous reposer un brin.

Le commandeur médita sur la question.

- En effet, et je sais même ou en trouver.

Un maître des épées intervint.

- Tu n'y penses quand même pas ?

- Oh si ! Cela fait déjà un petit moment que j'y pense. Et, cela permettrait de les ralentir.

Sur ce, les elfes se préparèrent à affronter les dangers de la nuit.


Dernière édition par Arya le Sam 19 Avr 2008 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
deathshade
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 26
Localisation : vers grenoble
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Korith Deathshade
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Sam 19 Avr 2008 - 13:13

C'est un assez bon récit. Toutefois, Arnheim n'est pas une cité druchii, elle est asur **siffle** .

Je n'ai pas compris cette phrase:

Citation :
- En effet, et je sais même ou en trouver.


Dernière édition par deathshade le Sam 19 Avr 2008 - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Sam 19 Avr 2008 - 13:30

***gné*** oula ! je n'étais pas du tout au courant, **sac** j'ai du arranger le dialogue, j'espère que cela ne va pas faire trop zarbi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Dim 20 Avr 2008 - 15:04

deathshade a écrit:


Je n'ai pas compris cette phrase:

Citation :
- En effet, et je sais même ou en trouver.

Le commandeur affirme ce que dit le magicien et donne son idée, il sait ou trouver de la nourriture.

Le récit continue, normalement.


Bonnes ou mauvaises nouvelles ?

La forêt était en vue, sombre et calme et froide comme on peut en trouver partout sur Naggaroth, mais celle-ci était particulière, très particulière, il s'agissait d'une forêt pétrifié dans laquelle il n'existait aucune forme de vie qu'elle soit animale ou végétale. Aussi déserte que les déserts d'Arabie et aussi gelée que les plus hautes montagnes, la forêt pétrifié était maudite, personne n'osait y pénétrer, ne serait ce qu'à sa lisière, pourtant, il était nécessaire de le faire. L'armée continua à avancée d'un pas rapide et feutré, faisant le moins de bruit possible, les feux des hauts elfes avaient été repérés la nuit dernière par deux éclaireurs désignés comme tel mais n'en étant pas. Kruergel, à la tête de ses forces comtemplait d'un regard agacé le bois silencieux et grisâtre. Un épais brouillard emprêchait de voir à plus de quelques mètres. Aussi, s'y engouffrer, pouvait être synonyme de mort. Le dynaste ordonna d'une voix forte.

-Mettez-y le feu !

Des dizaines de torches commencèrent à embraser la forêt. Un pan entier se consumma au bout de quelques minutes et embrasa une autre partie du bois. Content, le noble avança au rythme du consummement des arbres. Ses elfes, derrière lui, lançant encore de temps à autre quelques torches. En quelques heures, un bon dixième du bois avait disparu en fumée au plus grand bonheur des Druchiis.

Ils continuèrent ainsi leur route pendant quelques mais cela ne durerait pas. Enfin, Kruergel annonça la pause, tous les elfes se rassemblèrent près d'un espace encore peuplé de chênes et de sapins pétrifiés. La nourriture fut alors servie, le mécontentement général gronda, ils n'avaient plus de quoi combler leur estomac. Le Dynaste imposa le silence et commença.

- Bien, je suppose que vous vous demandez tous la raison pour laquelle nous n'avons aucun approvisionnement.

Les soldats hauchèrent la tête.

- Eh bien, il s'avère que j'ai eu quelques mots avec la personne chargée de penser à nous pour la nourriture et il semblerait qu'elle ait oublié sa tâche.

Un silence de plomb s'installa. De nombreux elfes pensèrent qu'ils n'avaient qu'à changer de seigneur et qu'ainsi ce serait pour le mieux. Kruergel, sentant que de la mutinerie pourrait éclater, se tint sur ses gardes et garda même une main sur la poignée de son épée enchantée.

Soudain, un jeune elfe poussa un cri, une racine d'était enroulée autour de sa cheville et l'entraînait dans le sol froid et humide. Partout, les soldats s'effondraient et s''accrochaient à leurs camarades pensant pourvoir ainsi s'en sortir. Le dynaste sentit à son tour une force immense l'attirer vers le bas. Sans réfléchir, il frappa le sol de sa lame et coupe en deux le responsable (une racine **sac** ), peu à peu, de plus en plus d'arbres semblaient se joindre à l'attaque et tous les soldats et chevaliers présents se débattaient. Un arbalètrier attrapa une torche et la lança sur les arbres les plus proches qui s'enflammèrent aussitôt. Un tremblement agita aussitôt le sol. Un arbre immense approchait, écrasant tout sur son passage. Le dynaste hurla des ordres en tout sens. Les soldats en état de se battre se positionnèrent et criblèrent la cible de dizaine de projectiles. Celui-ci les ignora et massacra les faibles créatures à la pelle. Les projetant en tout sens et broyant leurs corps en les écrasant.

Kruergel brandit sa torche et la projeta sur l'arbre déchaîné. Le feu se propagea à travers les membres noueux de l'arbre jusqu'à atteindre là ou normalement devrait se placer ses yeux. La créature de la forêt chancela puis s'effondra en direction du noble.
Le Druchii poussa un hurlement puis, un bruit mat se fit entendre et le bois retourna dans sa léthargie silencieuse.

- Mon seigneur !!!

Kruergel se réveilla en sursaut. De la sueur perlait sur son visage aux traits durs et froids.

- Mon seigneur !!!

La voix provenait d'un lancier.

- Nous avons repéré les trace des hauts-elfes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
Llomarin
Prince
avatar

Nombre de messages : 1770
Age : 28
Localisation : Au nord de l'Echine du Dragon
Date d'inscription : 25/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Lucius Tarkyn
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Dim 20 Avr 2008 - 23:24

Hum, c'est pas mal.

Les points négatifs ont déjà été mis au jour. Sauf que ceux-ci en entrainent d'autres car le coup où tu essayes de rattraper l'histoire de l'absence de ravitaillement fait un peu gros et lourd.
Sinon, faudrait voir à parfaire ta connaissance du BG EN, car il ne faudrait pas que des coups comme Arnheim ne se reproduisent...

Toutefois le récit reste intéressant et j'attends donc la suite :thumright:

_________________
« Qu’il ne soit fait aucun quartier. Je veux entendre leur cri. Faites les souffrir. Mutilez leurs corps pour que même Isha ne puisse reconnaître ses enfants. »
Tyrus, dynaste elfe noir

Mon armée, ma saga et mes dessins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsbrulants.site.voila.fr/
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Lun 21 Avr 2008 - 5:58

il faut dire que vous posez des questions, alors que les réponses arriveront dans les parties du récit qui vont vuire donc bon.
Par contre, pour Arnheim, là, j'avoue que je me suis bien planté et que j'ai essayé de rattraper ça comme j'ai pu, je n'étais pas au courant que les asurs avec une cité sur Naggaroth **sac** , franchement, je me suis dit que cela ferait longtemps que les elfes noirs l'aurait reprise sinon. Mais bon... petite précision, la partie haut elfe a duré plusieurs jours, tandis que celle du rêve a duré quelques heures, la prochaine partie sera donc avec Kruergel ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
arckal
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 25
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2006

Feuille de personnage
Nom: Arckal draïch en pleine tête
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Lun 21 Avr 2008 - 13:24

Et bien ma foi tu te débrouiles assez bien.
Citation :
Le dynaste hurla des ordres en tout sens. Les soldats en état de se battre se positionnèrent et criblèrent la cible de dizaine de projectiles
Ce passage est assez bizarre, faut être assez "c*n" pour tirer à l'arbalètes sur un arbre. M'enfin, à part quelque petit point, le récit est très respectable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Lun 21 Avr 2008 - 16:40

Je ne suis pas habitué à écrire ce genre de scénario, c'est la première fois que je fais une poursuite.

Près du but

Un sourire démoniaque s'étira sur les lèvres blanchâtres du dynaste, enfin, il allait enfin pouvoir faire payer à ces portions d'elfe la souffrance que lui et son armée avaient du et continuaient à endurer. Leurs recherches n'étaient plus veines et enfin prenaient un sens ce qui, jusqu'à maintenant, n'était pas le cas. Ainsi, d'après, ses nouveaux éclaireurs désignés au hasard, ces êtres inférieurs avaient osé pénétrer dans la forêt pétrifiée et ne prenaient même pas la peine de dissimuler leur feu aux regards extérieurs. S'agissait-il d'une ruse ou d'une erreur de leur part ?
Etant un stratège accompli, Kruergel opta pour la première option, aussi, il prévint ses hommes de se tenir sur leurs gardes quand ils pénétreraient à leur tour dans la brume argentée qui ne semblait pas vouloir quitter le bois. Kruergel sortit de sa rêverie et désigna devant lui un lancier qui ne sachant pas quoi faire, s'attelait à la tâche peu interessante d'affuter les lames de ses armes.

- Toi, là !

Le soldat, surprit, haussa les sourcils.
- Moi ?

- Qui d'autre ?! Apporte ce message à Clar Karond !

Le ton était froid et fit pâlir l'elfe.

- Mais, mon seigneur, il me faudra des semaines pour y arriver et même à l'aide d'un courier..

Le noble le coupa net dans son élent d'une voix calme et posée.

- Vous dîtes ?

- Bien ! mon seigneur.

Kruergel lui tendit alors un parchemin scellé avec de lacire portant la marque du dynaste, une lune blanche percée par un drannach.

Sans réfléchir, préférant éviter la colère de son supérieur, le combattant s'empara du parchemin, monta un coursier que le dynaste lui désigna puis sortit du campement au galop. Un noble l'arrêta à la sortie et lui tendit un paquet contenant des vivres pour une semaine au maximum. L'elfe prononça quelques mots de remerciement puis repartit aussitôt.

Excusez moi pour cet arrêt brutal, la quatrième partie est loin d'être finie mais je dois aller faire autre chose, la suite, demain.


Dernière édition par Arya le Mar 22 Avr 2008 - 5:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
arckal
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 25
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2006

Feuille de personnage
Nom: Arckal draïch en pleine tête
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Lun 21 Avr 2008 - 20:49

Dommage que ce soit court. Alors, quelque remarque
Citation :
L'elfe prononça quelques mots de remerciement
C'est pas trop leur type de remercier les gens, même si ce sont des subordonnées.
Citation :
Un noble l'arrêta
Ca court pas les rues, là on aurait dit que tu le désignes comme dans le LA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sméagol
Garde


Nombre de messages : 76
Age : 28
Localisation : Reims
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Mar 22 Avr 2008 - 0:46

Enfin bon, aussi cruels et sadiques soient-ils, les Druchii peuvent quand même éprouver un semblant de gratitude, surtout quand un officier t'offre une semaine de bouffe alors que le reste de l'armée crève de faim.

Et à propos du Noble, je ne pense pas que le terme soit déplacé. Si c'est un officier, il a autant de chances d'être un noble qu'un soldat s'étant élevé par la force de ses bras.

Moi ce qui me gêne ce sont les petites fautes d'orthographe que l'on retrouve chez ceux qui ont entendu un mot à l'oral qui sonnait bien mais qui n'ont pas pris la peine de vérifier dans un dictionnaire comment on l'écrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Mar 22 Avr 2008 - 6:01

je ne trouve pas cela déplacé qu'il y ait deux nobles dans une armée. Il y a fonc Kruergel, le dynaste et un officier, un noble. Mais ne posez pas de questions comme celle-ci car la réponse suivra dans l'histoire, si le noble est présent dans le récit c'est que plus tard il aura son importance et vous apprendrez des choses sur lui.

Ce soir, la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Jeu 24 Avr 2008 - 17:04

Près du but

Un sourire démoniaque s'étira sur les lèvres blanchâtres du dynaste, enfin, il allait enfin pouvoir faire payer à ces portions d'elfe la souffrance que lui et son armée avaient du et continuaient à endurer. Leurs recherches n'étaient plus veines et enfin prenaient un sens ce qui, jusqu'à maintenant, n'était pas le cas. Ainsi, d'après, ses nouveaux éclaireurs désignés au hasard, ces êtres inférieurs avaient osé pénétrer dans la forêt pétrifiée et ne prenaient même pas la peine de dissimuler leur feu aux regards extérieurs. S'agissait-il d'une ruse ou d'une erreur de leur part ?
Etant un stratège accompli, Kruergel opta pour la première option, aussi, il prévint ses hommes de se tenir sur leurs gardes quand ils pénétreraient à leur tour dans la brume argentée qui ne semblait pas vouloir quitter le bois. Kruergel sortit de sa rêverie et désigna devant lui un lancier qui ne sachant pas quoi faire, s'attelait à la tâche peu interessante d'affuter les lames de ses armes.

- Toi, là !

Le soldat, surprit, haussa les sourcils.
- Moi ?

- Qui d'autre ?! Apporte ce message à Clar Karond !

Le ton était froid et fit pâlir l'elfe.

- Mais, mon seigneur, il me faudra des semaines pour y arriver et même à l'aide d'un courier..

Le noble le coupa net dans son élent d'une voix calme et posée.

- Vous dîtes ?

- Bien ! mon seigneur.

Kruergel lui tendit alors un parchemin scellé avec de lacire portant la marque du dynaste, une lune blanche percée par un drannach.

Sans réfléchir, préférant éviter la colère de son supérieur, le combattant s'empara du parchemin, monta un coursier que le dynaste lui désigna puis sortit du campement au galop. Un noble l'arrêta à la sortie et lui tendit un paquet contenant des vivres pour une semaine au maximum. L'elfe prononça quelques mots de remerciement puis repartit aussitôt.


Satisfait, le Druchii convoqua le noble dans sa tente. Il s'agissait un jeune elfe d'une cent-cinquantaine d'années ayant hérité du titre de noblesse de son père. Kruergel détestait cela, lui, qui avait passé la moitié de sa vie à combattre afin d'entrer dans cette catégorie ne pouvait comprendre qu'un avorton, car, à ses yeux, il n'était rien de plus, puisse déjà être de grade aussi élevé dans la société.
Finlak resta debout, la tête haute, fixant sans cligner les yeux glacials du dynaste.

Kruergel empêcha son visage de prendre une expression de dégoût et posa une carte de Naggaroth sur la table. Il s'expliqua alors calmement.

- D'après des informateurs de source sûre, les hauts elfes sont environ à mi-chemin dans la forêt pétrifiée. Moi et mon armée y pénétrerons de face. Quand à vous, il montra un point sur la carte du doigts, vous irez là, accompagné par une vingtaine de miliciens.

- Quelle sera ma tâche, dynaste Kruergel ?

Le ton du noble déplut grandement au Druchii qui se stoppa quelques minutes avant de répliquer d'un ton mauvais.

- Si vous ne m'interrompiez pas, peut-être aurai-je une chance de vous expliquez en quoi conciste votre mission. Votre but sera de débusquer les embuscades que nos idiots de cousins ne manqueront pas de faire. De plus, si moi et mes elfes avont le moindre problème, je saurai qui sera le responsable.

Le noble déglutit avec difficulté et hocha brièvement la tête. Il quitta alors la tente après avoir demandé la permission ce qui amusa grandement le dynaste.

Finlak rejoignit alors la sienne et se prépara, connaissant Kruergel depuis une quinzaine d'années, il se doutait que dans les minutes qui suivraient, ils se mettraient de nouveau en marche. Il enfila sa chemise de maille sur laquelle vint s'ajouter un plastron en métal marqué du même symbole que sur le parchemin, une lune percée par un Drannach. Le druchii fixa ensuite de longs gants recouvrant ses mains et ses avants-bras sur lesquels étaient fixés des lames pouvant servir à parer une attaque ou à tuer. Le noble attacha alors sa ceinture à laquelle il ceignit deux lames dans leurs fourreaux, symbole de noblesse.
Des bruits lui parvinrent alors de l'extérieur, il y avait de l'agitation.
Finlak attrapa son arbalète à répétition, pris son casque et sortit.

Dehors, les différentes unités se préparaient au départ. Les chevaliers dotés de pied en cape montaient déjà sur leur monture alors que les miliciens rejoignaient leurs rangs dans le chaos le plus total. Des cris de patriciens parvinrent aux oreilles du noble qi tenta alors en vain de stopper se vacarme assourdissant.
C'est alors que Kruergel apparut au milieu de ses combattants. Le silence tant attendut régna enfin et, comme par enchantement, les miliciens retrouvèrent aussitôt leur place respective. Une légère brise fit voleter la chevelure d'ébène du seigneur. Il grimpa avec souplesse sur son sang-froid puis s'écria.

- Soldats Druchiis ! Nous atteignons enfin l'ennemi tant recherché et il est à la portée de notre bras !

Des acclamations suivirent ces paroles qui redonnèrent un peu de courages à ces êtres fatigués.

- D'ici quelques jours, nous serons en face d'eux, et pourront pleinement satisfaire notre vengeance. En avant, pour Naggaryth et notre seigneur et haut roi à tous Malékith !

L'armée se mit en marche. Deux jours de courses sans que le moindre repos ne soit accordé aux soldats s'écoulèrent quand enfin la forêt fut visible ce qui provoqua du coté elfe noir un sentiment de soulagement et d'intense satisfaction.

Voici la seconde partie et la fin de la partie du récit n°4. Je suis désolé pour le retard que j'ai mis à poster ce message, la flemme est un vilain défaut **sac** , pour plus de compréhension, le texte a été mis en entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Jeu 24 Avr 2008 - 17:34

Pour me faire pardonner pour le retard, la suite tout de suite sur...

Le plan

La nuit fut sans agitation mais, au levé du soleil, un martèlement de sabot vint troubler le silence omnis présent de la forêt. L'asur, chargé de surveiller les environs et le seul réveiller tendit l'oreille. Un cavalier venait dans leur direction. Le soldat elfique banda son arc et, se cacha derrière un arbre de sorte qu'il puisse voir sans être vu. Une silhouette se détacha de l'épais brouillard. A priori, il était seul. L'elfe, sûr de lui, ne prit pas ma peine de réveiller ses compagnons pensant pouvoir se charger de cette menace mineure tout seul.

Le Druchii sentit son coeur battre à un rythme accéléré, une menace planait sur lui, il le ressentait. Soudain, une forme humanoïde se mit en travers de son chemin et décocha une flèche, le coursier fit un écart et le projectile passa quelques mètres à côté de sa cible. Sans réfléchir, le cavalier s'empara de son arme et transperça l'être qui en voulait à sa vie avant de s'évanouir à travers la forêt obscure.

L'asur souffrait, son ventre avait été entaillé et un flot de sang s'en échappait, se répendant lentement sur le sol. L'elfe tenta en vain d'appeler à l'aide mais aucun son ne sortit de sa bouche par manque de force et de souffle. Petit à petit la vie le quittait. Sa peau devint d'une blancheur incomparable puis ses membres se crispèrent. C'en était fini, jamais plus il ne reverrait sa terre natale, les plaines verdoyantes d'Ulthuan. Cependant, la mort avait été une libération pour lui, désormais, il ne souffrait plus, ni du froid, ni de la faim.

Quelques heures s'écoulèrent avant que les autres asurs ne se réveillent et voyent le cadavre de leur acolyte. Après l'avoir examiné, ils en conclurent qu'il s'agissait d'un Druchii et que celui-ci devait certainement être seul. Ce détail attira l'attention du commandeur qui en conclut que ce devait être un éclaireur ou un messager, il opta plutôt pour la seconde option car un éclaireur ne ce serait pas enfui et aurait plutôt fouiller du coté de la sentinelle. Des traces de sabots permirent également aux asurs d'affirmer qu'il était à cheval. Le cavalier devait surement être chargé d'aller chercher des renforts et qui sait, peut-être des vivres pensa Laeryan.

Comme prévu, les éclaireurs Druchiis avaient repéré leur feu mit bien en valeur et ainsi ils pourraient peut-être, avec un peu de chance voler leurs vivres.

Après avoir enterré et pleuré leur frère, les elfes se rassemblèrent et le commandeur leur exposa son plan.

- La tactique est simple, une partie d'entre nous s'occupera de tenir l'attention de nos ennemis pendant ce temps là, l'autre groupe sera chargé de pénétrer dans le campement ennemi et de voler le plus de nourriture possible, le plan est risqué mais vu le peu de chance de survie que nous avons, je crois que c''est la meilleure solution.

- Combien de combattants seront dans chaque groupe ?
La question provenait du magicien.

- Je pense qu'il serait sage que vingt d'entre nous se chargent des Druchiis et le reste de voler le campement.

Un maître des épées du nom de Haëln le questionna.
- Quand comptez-vous passer à l'action ?

- Nous attendrons que les elfes noirs pénètrent suffisemment profondément dans la forêt afin que le brouillard nous soit un atout précieux, il nous dissimulera aux yeux de l'ennemi.
D'autres questions ?

Voilà, la 5ème partie d'ici quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
Arya
Héraut
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Localisation : Ile de la Réunion
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Aeranir
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Dim 4 Mai 2008 - 16:58

Vous n'avez aucun avis bouh, vous ne voulez même pas connaître la suite snif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us
Llomarin
Prince
avatar

Nombre de messages : 1770
Age : 28
Localisation : Au nord de l'Echine du Dragon
Date d'inscription : 25/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Lucius Tarkyn
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Dim 4 Mai 2008 - 17:27

Oula oula.
Il ne faut pas mal le prendre si personne ne répond à un topic parfois, surtout en section récits : s'il fallait répondre à chaque partie de récit posté par un membre, on en serait à 1 milliard de messages XD

Plus sérieusement, je trouve toujours ton récit sympa (de mémoire car je l'ai lu la suite il y a une bonne semaine), donc j'attends la suite.

La prochaine fois ne nous attends pas pour poster la suite :thumright:

_________________
« Qu’il ne soit fait aucun quartier. Je veux entendre leur cri. Faites les souffrir. Mutilez leurs corps pour que même Isha ne puisse reconnaître ses enfants. »
Tyrus, dynaste elfe noir

Mon armée, ma saga et mes dessins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsbrulants.site.voila.fr/
Eruvas
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 23
Localisation : Dans le port d'Hanathond, à l'est de Karond Kar
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Aelis Feindil
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   Dim 4 Mai 2008 - 18:45

Je viens de reprendre le fil du récit, j'aime beaucoup.
Rien à redire, à part quelque fautes d'orthographe facilement évitables.

Ca sent la baston :(maul):
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Recit] La Traque   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Recit] La Traque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une chasse à l'homme (Horde)
» Bon recit et belles figs
» Le recit d'une campagne
» Débat sur la traque bourguignonne
» On me traque o_O

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: