Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Poes] Poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Dim 11 Jan 2009 - 12:54

Ah, d'accord. Oui, au niveau de la forme j'ai encore du boulot. Mais comme la forme je considère qu'il faut la prendre et la délaisser, successivement, s'en servir sans hésiter à la rejeter quand c'est nécessaire, je ne vise pas au poème parfait en réalité. Même si c'est vrai que je vais devoir m'atteler à ces deux petites erreurs.

Sinon c'est vrai que j'aurais dû remettre le titre la deuxième fois. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Jeu 22 Jan 2009 - 18:46

Un arrivage de nouveaux poèmes en provenance directe des cours.
Je les poste ensemble pour cause de thème à rapprocher même si la forme diffère (l'un étant un sonnet en alexandrins, l'autre un poème hybride créé à la base en vers libre qui s'est vu garnir de rimes çà et là, à moitié par inadvertance).



La mort de la muse


Ombrageuse ma muse, je t’aimais pourtant,
J’aimais les barrières qu’entre nous tu plaçais,
Les soirées solitaires où tu pleurais antan,
Les longs jours infertiles et ton regard distrait.

Tes sourires attendris, tes humeurs passagères,
Le temps qui s’écoulait tout au long de tes joues…
J’oubliais, innocent, ta nature éphémère,
Je réalise enfin à quel point j’étais fou.

Adieu, cadavre adoré, muse défunte.
Qui sait de quelles idées tu étais enceinte ?
Que ton corps repose dans la terre sauvage
Continue au-delà de porter ton message.



Inspiration


Les mots fuient l’encre
Les pages ocres des cahiers
Pleurent le brouillard grisâtre
Des jours là enchaînés.

La plume tremble
Fragile amante
Allant comme bon lui semble
Victime consentante.

Les Mondes s’effacent
Gommés — à jamais ?
Et cèdent place
A l’infâme réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knurlnien
Posteur Suprême et Grand Mégalomane d'UvsN
avatar

Nombre de messages : 3349
Age : 25
Localisation : Gouts (40) / Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Gwënila Admapersa
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Jeu 22 Jan 2009 - 19:32

Sympatoches ! :thumright:

J'adore la métaphore de la Muse en femme enceinte. ;)

Pas envie de faire une critique détaillé...

Cordialement,
Knur'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Jeu 22 Jan 2009 - 19:36

Citation :

Pas envie de faire une critique détaillé...


*prend la température*


Un médecine, viiite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Ven 15 Mai 2009 - 22:48

Je l'ai posté sur le warfo mais pas ici (là encore, je sais pas pourquoi). En tout cas, ça faisait fort longtemps et donc un nouveau poème, en prose, donc.
Je précise que je n'en suis que moyennement satisfait ; j'ai retrouvé une ébauche de début dans une marge en révisant mon latin (les joies du bac) et j'ai essayé de le continuer en changeant l'idée. C'est la lecture d'un texte de Sénèque qui a inspiré l'image du guerrier, le reste est un mélange de choses et d'autres, de moi, de personnes que je connais, de sentiments... C'est un peu brouillon mais ça lui donne un charme, je trouve. Même s'il pourrait être mieux.





Guerrier vaincu

Ciel noir, nuages pesants, des ailes écorchées étendues dans la nuit que d’amères flammes mordent férocement, le métal fond dans un grincement terrible. Je frissonne. Là-bas, au loin, j’aperçois la montagne dont le sommet écume, inaccessible. Prostré, le Guerrier Vaincu attend résigné que vienne son heure, psalmodiant des vers insensés que nul n’écoute plus. Les combats d’antan sont perdus, les luttes dépassés, les désirs révolus.
Tous passent et rient, et pleurent et nient le voir. Ma gorge se serre. Un rythme absent résonne, violent à mes oreilles. Son monde m’absorbe et m’arrache au mien. Il se lève, une torche dans l’obscurité, un flambeau solennel qui se tient en proue et tremble comme un pantin dont les fils sont tendus à l’extrême. Ni flot, ni tumulte, il n’éclaire en vérité qu’un filin tendu vers l’infini et navigue, résolument. Parfois, le mont ne lui semble plus si loin et il sent alors se fendre ses chaînes et espère en vain.
Parfois il me semble voir dans l’écume se refléter un visage d’antan, aux contours familiers effacés par le temps que mes yeux souffrent de n’avoir assez contemplé : qu’il m’est difficile alors de détourner mes yeux de ce vestige passé depuis bien longtemps enterré. Pourtant, le navire, lui, vogue vers le lointain. A la barre, le Guerrier Vaincu fait fi de ses chaînes et navigue inlassablement vers cet éternel but sans jamais se soucier du paysage qui défile, des vagues et des tourmentes du ciel endeuillé. Les voiles déchirées battent dans le vent, véritables corbeaux ; augures ? Le mat penche, le cordage pend cherchant en vain un cou, le pont craque et j’y entrevois sans peine des crevasses ; sont-ce des piques qui ornent leur fond ?
Plus nous nous enfonçons dans cet abîme de route et plus je doute, plus j’ai du mal à détacher mes yeux de ces réminiscences qui m’assaillent et m’attirent tant et tant qu’il me faut rester sur le côté tandis que le navire continue sa route. Atteindra-t-il le sommet ? J’en doute mais il attaquera ses pentes ardues. Un jour, j’irai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Ven 29 Mai 2009 - 20:58

L'Enfant des Dieux


En cette nuit dans la rue agonise
Des dieux l’enfant. Etonné qu’il gise
Sur ces lourds pavés noircis de son sang,
J’approche un peu, à son destin me liant.

Ah ! Quel voile noir camouflait le feu
Qui jaillissait d’ordinaire de ses yeux ?
Bientôt son corps d’argile, jadis si clair
Serait perdu, dévoré par les vers.

De quel péché sa mort était l’issue ?
De quel fruit secret était-il féru ?
Méritait-il ce Destin tourmenté
Lui qui pourtant portait le caducée ?

Je ne vois plus qu’une voile au Levant,
Noire de jais, sans peine le masquant
Lui le Soleil qui jadis voyageait
Et qui, ivre de joie, nous éclairait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Mar 16 Juin 2009 - 13:22

La fête


C’est le soir — enfin — et la nuit brûle de mille feux chantant ; cris euphoriques, danses maladroites, bavardages incessants : c’est la fête ce soir et la joie résonne. On ne voit guère les étoiles qui ornent le ciel mais qu’importe ? L’alcool versé en fait voir tant. On rit, on parle, on chante. C’est la fête, tout le monde est heureux. Disparues les querelles, les petites tensions du jour ; avec l’astre enterrées, seul compte l’instant. Portrait vivace et magnifique.
C’est la fête, la joie s’éparpille en mille éclats, touche toutes et tous à mesure que les esprits s’égarent. Excès, emportement. Qu’on cane ou non demain importe si peu.
C’est la fête ; mais dans ces yeux sanguins, je ne vois pas de joie. Tristesse, mélancolie et peur mêlées derrière un masque bien fragile que l’alcool, loin de renforcer, fendille. La musique sourde bat encore un rythme lourd, pesant ; les rires foudroient encore ; le cœur n’y est plus, pourtant. On ne me dissimulera plus ces regards attristés qui tentent sans succès de se faire discret, cette fierté commune qui pousse à nier. Regardez-nous, nous sommes jeunes, nous sommes heureux. Le ton y est, la conviction nullement.
Je devrais cesser de contempler ce miroir. Il est temps de retourner là où flamboie la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knurlnien
Posteur Suprême et Grand Mégalomane d'UvsN
avatar

Nombre de messages : 3349
Age : 25
Localisation : Gouts (40) / Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Gwënila Admapersa
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Mar 16 Juin 2009 - 15:24

Poésie fort intéressante AMHA !
Bonne critique des fêtes de jeunes. :thumright:
J'apprécie aussi le "dégradé" partant de l'apparence joyeuse pour peu à peu creuser et dénoncer le vrai état d'esprit.

J'apprécie beaucoup les rimes intéreieures.
Citation :
On ne me dissimulera plus ces regards attristés qui tentent sans succès de se faire discret, cette fierté commune qui pousse à nier.
L'assonance... **love**

Cordialement,
Knur' (simple amateur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Ven 26 Juin 2009 - 0:25

Nuit


Dans la nuit j’arpentais, guidé par des lumières électriques, les méandres de la ville, recherchant quoi ? Moi, peut-être. Les autres, aussi. Trouvant quoi ? Ni l’un, ni l’autre, vraisemblablement. Un espace si vaste et si clos qu’on en oublie la figure qu’il présente le jour. Je regrette de ne pouvoir grimper au sommet des immeubles, au sommet de ce monde et d’observer d’en-haut notre amère folie.
C’est amusant : je recherchais le calme et la sérénité, marchant où mes pas m’emmenaient, entrés par humeur — par la boisson, aussi — dans mon monde intime, séparé de qui m’eut fait face par un abîme de distance ; je recherchais dans cette nuit la tranquillité et malgré l’heure, il n’y avait de silence. Toujours ce bruit incessant, ce bourdonnement abstrait qui aliène l’esprit. J’étais dans une bulle imparfaite et sitôt que je réalisais ceci, elle n’était plus là.
Me voila seul dans la nuit que cette fois je partage avec tous sans m’en sentir plus proche pour autant. Conscient à nouveau du monde, ou plutôt rejetant le Monde et revenant à celui, plus restreint, qui s’impose à nous, j’allais de ma seule volonté vers l’abri le plus proche ; je rentrais. Et malgré cette décision formelle et motivée par Moi, je ne cessais de surprendre mes pas défaillants, me guidant ailleurs ou mes pensées profitant de mon inattention pour s’égarer et me perdre. Autant de volontés en moi qui, contradictoires, s’affrontaient.
Je regrette ces nuits paisibles où, loin du raffut quotidien, je pouvais profiter du silence, croyant presque m’être exilé quoiqu’étant plus proche qu’on ne l’eut cru. Je regrette ce calme, cette conscience honnête et réparatrice, où la nuit est un refuge. Ici, la nuit m’agresse autant que le jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Sam 11 Juil 2009 - 17:57

Les Cieux sont gris


Les cieux sont gris tandis qu’insidieusement s’installe le vieil ennemi de Charles, j’ai nommé l’Ennui. Ces cieux sont gris et l’on se morfond à observer cette impénétrable toiture qui pesant sur nos têtes, plombe nos cœurs. Parfois rêveur, j’espère sentir le roulis délicat des flots, les nuées lointaines appelant de leurs vives couleurs l’âme endiablée ; pourtant, rien ne change et le Monde se borne à cette terne étendue tandis que miroitent au loin des Paradis, morphines spirituelles, apaisant nos consciences, nos désirs qui bien rarement s’accomplissent.
Les cieux sont gris et oppressent les toitures centenaires des Eglises. De Néant, je retourne au Néant, selon toute vraisemblance ; est-ce si dur à accepter, qu’une fleur jaillisse, s’épanouisse et meure, ne laissant derrière elle que des graines ?
Marche et vois ! Tous semblables, tous identiques et bien portants ; tous souffrants, cependant, en leur for intérieur, des maux de ce siècle tout juste né, refusant de montrer leur palpable faiblesse. Tous unis, tous pressés à l’exception d’une poignée qui maudit et souhaite une ruine rapide à cette société, ce taudis ; bêtise humaine qui pense à changer le monde sans se changer soi-même.
Même la nuit demeure le gris, l’Ennui et à ma porte, le Corbeau d’Edgar, transcendant les siècles, frappe doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knurlnien
Posteur Suprême et Grand Mégalomane d'UvsN
avatar

Nombre de messages : 3349
Age : 25
Localisation : Gouts (40) / Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Gwënila Admapersa
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Dim 12 Juil 2009 - 16:49

Que de joie dans cette poésie......
C'est l'été, il fait beau, les oiseaux chantent, ya du soleil et des jolie filles !!! **yeha**

Allez faut te sortir un peu Wolfy. XD

Cordialement,
Knur' (qui a eu une soudaine envie de se suicider)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Lun 13 Juil 2009 - 14:07

Il faisait moche et puis on peut pas être de bonne humeur tout le temps. **siffle**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Ven 18 Sep 2009 - 23:37

Cela faisait longtemps que je n'avais rien posté. J'ai bien tenté d'écrire quelques poèmes mais rien de concluant. Celui-ci est l'un de mes premiers essais en vers libres. Je dois avouer que c'est difficile et déroutant ; amusant comme cela semble plus simple sur le papier que d'être libre de toute règle. Dans les faits, j'ai l'impression d'avancer en aveugle, à tâtons. Le résultat est mitigé mais je l'ai retouché pour qu'il colle à peu près à ce que je souhaitais exprimer. Le rythme ne me plaît pas entièrement, les sonorités un peu plus. Voici ce que cela donne :


En ces temps, jeunes et beaux nous ne craignions rien
Ni les Dieux, ni leurs maîtres, ni leurs fouets acérés.
Insouciants, allant heureux promener nos carcasses
Sous les lueurs lunaires ou rayonnantes du soleil
Flânant et narguant les joies délétères du passé,
Invincibles.

Sous une lune rougeâtre, un soir, des complaintes résonnent.

Qui nous hante,
Qui chante ainsi
Pour que d’heureux
Si froid je me sente ?

Les poèmes funèbres éclipsent le passé et sa douce chaleur,
Ne laissant alentour qu’un paysage glacé.
La main de ma tendre autrefois rassurante, je ne la sens presque plus
Son odeur entêtante ? Confuse et terne.
Nous sommes si proches mais je me sens bien seul,
Prisonnier des mirages menaçants qui m’assaillent ardemment.

Déjà se brouillent, les formes et les contours
Le trait fin du tableau qui m’emportait tantôt
Me contentait
Gonflait mon cœur d’un bonheur abstrait.

Soudain cette main rassurante
S’efface.
La chaleur déjà disparue se mue en tragique absence.
Tout est blanc, noir et se meurt.

La sotte tristesse qui se répand ne fait qu’écho aux joies d’antan
Nulle cravache ne claque mais je les entends au loin qui se gaussent.

Et mon sang sur la pierre ocre ne fleurira pas
Oublié de tous, il sèchera et ne sera bientôt qu’un souvenir lointain
Que le temps efface, de même que nos pas.



Dans l'attente de vos commentaires,

Cordialement,

Wolf'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knurlnien
Posteur Suprême et Grand Mégalomane d'UvsN
avatar

Nombre de messages : 3349
Age : 25
Localisation : Gouts (40) / Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Gwënila Admapersa
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Lun 21 Sep 2009 - 20:33

Franchement...j'adore ! :)
L'alternance d'états d'états d'esprits, les métaphores, les vers à un seul mots...tout est bien.

Citation :
Me contentait
Gonflait mon cœur d’un bonheur abstrait.
T'as craqué ! XD

Cordialement,
Knur' (la larme à l'oeil)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Jeu 24 Sep 2009 - 19:44

Je te remercie, ça me touche d'autant plus que je te sais amateur de formes plutôt classiques. Je vais tenter d'en garder l'essence en renforçant les rimes internes pour donner plus de mélodie au poème.

Et puis bon, à côté, faut que je continue la Chute. ;p
Mon souci étant que je m'imagine exactement tout ce que je vais écrire mais, versatile, je passe à autre chose avant d'avoir terminé. Genre là, y a une nouvelle qui me démange et me titille et j'ai du mal à résister.
D'ailleurs, je n'ai jamais fini mon récit précédent, maintenant que j'y pense.


Wolf', commence mais jamais ne finit. :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knurlnien
Posteur Suprême et Grand Mégalomane d'UvsN
avatar

Nombre de messages : 3349
Age : 25
Localisation : Gouts (40) / Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Gwënila Admapersa
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Ven 25 Sep 2009 - 19:00

Citation :
Je te remercie, ça me touche d'autant plus que je te sais amateur de formes plutôt classiques.
Détrompes-toi ! J'aime beaucoup les poèmes en forme classique (et suis très exigeant à ce moment-là sur la forme) mais apprécie (presque) autant les vers libres du moment que l'on y retrouve un certain rythme, des métaphores... : de l'art et du style quoi. ;)

Citation :
Wolf', commence mais jamais ne finit.
Problème récurrents aux poètes (dans tous les sens du terme), l'opiniâtreté leur manque (contrairement à moi XD).

Cordialement,
Knur'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Dim 4 Oct 2009 - 14:41

En funambule improvisé je marche droit, trébuche parfois sur le filin tendu entre les parois du gouffre. Avançant, temps et lieu s’effacent de l’esprit ; je suis seul et personne ne m’aidera cette fois-ci. Chaque pas réveille en moi les peurs anciennes, angoisses secrètes jamais vraiment oubliées et je me raccroche à la certitude qu’il faut continuer, malgré le vide, l’obscurité, l’ost volant qui m’assaille sans relâche et ce fil qui menace chaque instant de céder.

Je prends un instant pour jeter un regard en arrière et ne voit plus le bord ; rien qu’une noirceur absolue noyant les sens et la raison. Ces mêmes sentiments dont je souffre comme unique guide, je poursuis la traversée, tête haute, sans trop fléchir et chaque pas, semblable à un siècle, m’éloigne plus d’un bord sans paraître me rapprocher de l’autre. Je mets dans chaque mouvement comme une cadence intuitive mais grotesque, danse d’homme ivre sans but ni espoir qui a cessé de se débattre.

Pourtant, tandis que se poursuit le périple, des lumières éparses et diffusent brillent brièvement, çà et là, donnant pendant leur courte vie un peu de sens avant de s’éteindre avec fracas. Puis en vient une autre, maigre et fébrile, elle aussi mais plus tenace et, lorsqu’elle se teint à son tour, une question me vient : pourquoi cette traversée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Mer 27 Jan 2010 - 11:59

Regrets (écrit il y a quelque temps, toujours un peu d'actualité, malheureusement).

Les brumes tardives se retirent enfin et des âmes hâtives se ruent au-dehors, loin des espaces clos qu'enfument les pensées moroses. Enfin cesse la nuit, craque la laisse qui m'empêchait de voir et les appels au secours silencieux aux autres, si sourds, ne résonnent plus dans le vase fermé de l'obscurité ; malsaine maîtresse se complaisant dans la maladie. Sur mon visage retrouvé, les souvenirs demeurent et la mémoire reste ; et pourtant. Un miroir me le confirme, disparu le refus, envolés les vains regrets. Avec moi désormais s'affiche une douce nostalgie, des souvenirs agréables. Si fort qu'elle ait été appelée, la haine n'est pas venu, le mépris non plus et j'observe le matin s'éveillant avec calme ; avec sérénité ? Pourtant, j'ai encore sur mes lèvres le goût acide du fruit vert que je ne peux entièrement délaisser ; parfois, un relent monte et me tord, affichant sur ma face les remords bien proches, compagnons de route laissés en arrière qui, de l'autre côté de la vitre embuée, m'appellent et me hantent encore, formant un écho retors qui faiblit mais refuse la mort.

La route m'appelle à nouveau, plus faiblement ; elle a rétréci et n'est de nouveau plus qu'un maigre chemin qui me suffit à peine ; je n'ose encore regarder en arrière, de peur que la nuit tyrannique n'impose à nouveau son joug à mes doutes et que ne s'efface la route, point d'attache. Il serait sans doute préférable de ne plus lorgner sur celle courbée qui t'appartient et s'éloigne de la mienne.

Que seras-tu alors quand le temps implacable aura effacé l'or de ces jours ineffables ? Un visage de plus au creux des flots cruels qui éclatent furieux sur mon radeau ? Si belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knurlnien
Posteur Suprême et Grand Mégalomane d'UvsN
avatar

Nombre de messages : 3349
Age : 25
Localisation : Gouts (40) / Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Gwënila Admapersa
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Mer 27 Jan 2010 - 19:22

Aaaaaaah ! Depuis le temps que j'en attendais une. :thumright:

Un beau poème en prose avec de charmantes rimes intérieures. Ce que je préfère. **love**

Mais petites remarques :
Citation :
Enfin cesse la nuit, craque la laisse qui m'empêchait de voir et les appels au secours silencieux aux autres, si sourds, ne résonnent plus dans le vase fermé de l'obscurité ; malsaine maîtresse se complaisant dans la maladie.
Phrase beaucoup trop longue AMHA qui casse tout le rythme du poème --> A découper. De plus, je remplacerais "qui m'empêchait" par "m'empêchant (jadis)" par goûts personnels.

Citation :
Pourtant, j'ai encore sur mes lèvres le goût acide du fruit vert que je ne peux entièrement délaisser ; parfois, un relent monte et me tord, affichant sur ma face les remords bien proches, compagnons de route laissés en arrière qui, de l'autre côté de la vitre embuée, m'appellent et me hantent encore, formant un écho retors qui faiblit mais refuse la mort.
Les assonances bien placées qui rappelle constamment le lecteur à l'ordre : **love**

Citation :
elle a rétréci
Je n'aime pas trop cette formulation et verrais plutôt "elle est petite à présent" ou un truc dans le genre.

Citation :
Il serait sans doute préférable de ne plus lorgner sur celle courbée qui t'appartient et s'éloigne de la mienne.
Phrase plus sympa si tournée en question AMHA.

Citation :
Que seras-tu alors quand le temps implacable aura effacé l'or de ces jours ineffables ? Un visage de plus au creux des flots cruels qui éclatent furieux sur mon radeau ? Si belle.
Autant j'adore les deux questions mais je trouve la dernière phrase déplacée. Je modifierais donc son introduction tout en restant dans quelque chose de court.

Cordialement,
Knur' (et son humble critique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Sam 3 Avr 2010 - 0:22

Cela faisait longtemps que je n'étais pas passé par ici. Cette année a été peu prodigue, il faut bien l'avouer.



Encre


Là, sur la table basse, se répand l’encre qui coule gâchée sur la feuille vierge de la lettre qu’elle aurait pu écrire : elle va, danse, pleure, cette encre perdue à jamais, elle fait le deuil de ces mots nécessaires dont elle n’a pas accouché. Quelle encre ! Noire, brillante… Si belle pourtant ! Et quelle lettre aussi, vierge certes, au blanc tâché par l’encre renversée mais grande par la rédemption qu’elle eut pu apporter. Je suis là, en face et je ne sais quoi lui dire sinon que j’en suis navré.
En tombant, l’encre décrit des arabesques évoquant les mots qui n’ont jamais résonné, ces mots emplis de souvenirs, de flagrances marines, de joie et de tristesse. Il est trop tard, elle ne fait que grimer sans but tandis que ce beau papier se meurt.





Perdu


Les lueurs lunaires sont de bien piètres guides pour qui s’avance dans la nuit urbaine, alors que même ces braves lampadaires sont morts. Une silhouette solitaire se glisse dans les rues esseulées, variant le pas au gré d’une musique que lui seul connaît. Sont-ils décédés, eux aussi, tous ces sages immeubles, silencieux spectateurs de son désarroi nocturne ? Partout autour ne semblent se dresser que de graves tombes qui le regardent ; que sont ces billes de lumière, çà et là, sinon leurs yeux mystérieux ?
Alors il fuit ; son pas tranquille se transforme en course effrénée et ils défilent ; alors, il s’arrête. Non, décidément, ce ne peuvent être des tombes ; ici, une lumière, là un bruit : ils vivent. La marche reprend, alerte, plus rapide qu’à l’origine et la nuit semble toujours aussi hostile. Rien pourtant ne semble si différent de d’habitude et rien n’est censé troubler son jugement. Pourquoi, en ce cas, ce sentiment persiste-t-il, cette connaissance profonde, instinctive, aussi inexplicable qu’évident, cette certitude que quelque chose ne va pas ? La lune est à sa place, les étoiles aussi, sans doute, derrière les nuages ; la nuit est vaste, étouffante ; les immeubles sont grands, gras et gris. Là-bas, un lampadaire clignote.
Sa marche erratique dans les profondeurs obscures de la ville assoupie se prolonge ; sans doute est-il perdu dans la ville aussi. Qu’importe, ce chemin-là, il le retrouvera avant le jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knurlnien
Posteur Suprême et Grand Mégalomane d'UvsN
avatar

Nombre de messages : 3349
Age : 25
Localisation : Gouts (40) / Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Gwënila Admapersa
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Sam 3 Avr 2010 - 19:03

Content de te retrouver ici Wolf' (la section récit se meurt excepté le RP en ce moment).

Citation :
Cette année a été peu prodigue, il faut bien l'avouer.
Il faut aussi dire que ton nombre d'admirateur est très réduit. XD

Concernant ces deux petits poèmes en prose.
J'adore le premier : court, concis, beau, évocateur...bref, j'adore. **love**
J'accroche peu sur le second par contre : trop confus AMHA.
Petite remarque :
Citation :
La marche reprend, alerte, plus rapide qu’à l’origine et la nuit semble toujours aussi hostile.
J'enlèverais le "à l'origine" et couperais cette phrase en deux pour garder le rythme empressé de la marche et la légèreté du texte. Ça donnerais : "La marche reprend, alerte, plus rapide. La nuit semble toujours aussi hostile."

Admirativement,
Knur' (et son modeste avis d'amateur ;))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Careydrel
Eclaireur


Nombre de messages : 18
Age : 30
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   Jeu 8 Avr 2010 - 21:55

Salut Wolf,

je vois avec plaisir que tu es féru de mythologies européennes (c'est aussi mon cas et concernant la gréco-romaine, c'est mon métier!) et te félicite pour ton travail d'écrivain. Je préfères néanmoins les poèmes versifiés (mais c'est en ce qui me concerne une règle générale) et apprécies les allusions mythologiques. Veille à ne pas en surcharger le texte sinon ça fait comme ce bon vieux Ronsard (es-tu heureux d'être comparé au prince des poètes?) et ça devient hermétique pour les non-initiés.

Bravo sinon, à quand un poème sur les Elfes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Poes] Poésie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Poes] Poésie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Poes] Je Suis Le Faucheur Noir
» [Poes] Histoire pour un jeune Asur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: