Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FluP] Géographie du Comté de Castagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mauldred
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Nom: Mauldred le Dément
Rôle:
Postures:

MessageSujet: [FluP] Géographie du Comté de Castagne   Mer 26 Nov 2008 - 1:34

Après l'Histoire de Castagne, voici la Géographie de Castagne, pour mieux comprendre d'où viennent Mauldred et Dangorn de Castagne, et comment ce dernier est devenu Comte après sa quête du Graal. ;)



Le Comté de Castagne
De l'Étude des Lieux de Bretonnie et des Gens qui les Peuplent

I. Localisation et présentation générale.

Avant de devenir un comté, Castagne n'était qu'une petite baronnie sans prétention. Les noms des barons de Castagne ne sont guère connus que depuis la trahison du triste sire Mauldred.

Le Comté de Castagne se situe à la frontière du Moussillon, à la lisière de la forêt d'Arden et bordé par un affluent du Grismerrie.

Ce n'est guère un grand fief en superficie, et quiconque voulant le traverser de part en part mettra à peine quatre heures à cheval, et guère plus d'une journée de marche.



II. La Baronnie de Castagne.

II.a) Le Castel de Castagne


A l'extrême Est du Comté se dresse le Castel de Castagne. Entouré de marécages qui lui tiennent lieu de douves naturelles, il fut cependant érigé sur un sol meuble et quelque peu instable. En conséquence de quoi il fut reconstruit maintes et maintes fois, et il est perpétuellement en travaux car il possède toujours un pan de mur ou une tour effondrée.

Ces travaux coûtent cher à la longue. Le seigneur du domaine est donc obligé de lever des taxes assez absurdes pour couvrir les frais de réparations, et de punir injustement quelques gueux pour s'occuper de cette corvée.

Ainsi, récemment, Dangorn de Castagne a dû instaurer une taxe sur le nombre de doigts de pied. Or la plupart des paysans ne savant pas compter, ils se font régulièrement escroquer par les prévôts-percepteurs du Comté, qui leur dénombrent entre treize et quatorze orteils alors qu'ils n'en possèdent souvent que douze (la proximité de Moussillon y est peut-être pour quelque chose). Le supplément ainsi généré ne va malheureusement pas dans les caisses du Comté, mais dans les besaces des prévôts-percepteurs, qui le dépensent en vin et en nourriture non-avariée.

Ces difficultés font que le comte Dangorn n'est pas aussi riche qu'il pourrait l'être. Son confort personnel dans son château délabré se limite à une chambre avec un lit à baldaquin, une table de chevet, une armoire, et un coin de toilette. Le reste du château se compose d'une salle à manger (servant aussi de salle de réception à l'occasion) avec une grande table et quelques tapisseries vétustes et poussiéreuses, des appartements des serviteurs (souvent une litière de paille au milieu des escaliers dans une tour froide et humide), d'une cuisine assez insalubre (qui sert aussi d'appartement et de coin toilette du cuisinier-bouffon), d'un souterrain secret, d'une écurie qui sert aussi d'entrepôt et d'étable, ainsi que d'une muraille, sur laquelle patrouillent une poignée d'hommes d'armes valides et quelques archers plus ou moins estropiés ou atteints de malformations handicapantes.

Nul autre que Dangorn et son fidèle bouffon-cuisinier ne sait où se trouve l'entrée du souterrain secret, et ils sont les seuls à en posséder la clé. Nul ne sait non plus où peut mener ce souterrain, même si la rumeur court qu'il s'agit d'une cave remplie de bons vins que le comte garderait jalousement pour lui, ou bien un cachot dans lequel il aurait enfermé des vierges d'une grande beauté et avec lesquelles il se livrerait, entièrement nu, à des pratiques que la morale réprouve. Mais ce ne sont que des rumeurs. Pour ces raisons, le cuisinier-bouffon jouit d'une aura mystique auprès des autres gueux, car il est le seul à connaître la vérité, et donc il est craint et respecté autant qu'envié par son statut et son accès au dit souterrain.

Les chevaliers sous les ordres du comte Dangorn proviennent tous de la région, très peu ont des terres qui leur appartiennent et parmi ceux qui en ont, certains ne possèdent qu'un bout de champart, avec un seul paysan sous leur protection pour le cultiver. Certains même régissent un étang ou une parcelle de marécage, bien évidemment inhabités.

Ces chevaliers résident dans les environs du château de Castagne, soit dans de petites chaumières isolées avec leur dame et leurs enfants, soit à Sainct-Landouin.

II.b) Sainct-Landouin.

Comme beaucoup de paysans, les habitants de Sainct-Landouin ne savent même pas qu'il existe un monde au-delà de leur village. Et ils ne vous croiraient pas si vous le leur disiez. Cela dit, ils sont dans l'ensemble gentils et accueillants. A première vue, c'est un village tout à fait banal, mais si vous regardez bien certains détails, vous verrez qu'il y a quelque chose d'étrange. Point de fleur de lys, point d'effigie de la Dame du Lac, même dans la petite chapelle qui tient lieu d'église. Au lieu de cela, les vitraux et les statuettes de bois qui la décorent représentent tous un énorme escargot.


Les villageois de Sainct-Landouin sont généralement plutôt gentils et accueillants.

En effet, en dépit du fait que le village porte le nom du plus dévoué serviteur de la Dame qui ait jamais existé après Gilles le Breton lui-même, les villageois de Sainct-Landouin ne savent même pas qui est la Dame du Lac. Ils ont depuis longtemps oublié la déesse de Bretonnie, et elle-même les a oublié depuis des lustres. A la place, les paysans de Sainct-Landouin se sont mis à vénérer le Dieu-Escargot, qu'ils appellent Bavmorve.


Gravure représentant des paysans en train de vénérer le tout-puissant Bavmorve.

Prenez garde toutefois, si d'aventure vous passez par Sainct-Landouin et que vous n'êtes pas un adepte du Dieu-Escargot, n'allez surtout pas le crier sur tous les toits ! En effet malgré leur comportement amical et accueillant envers les étrangers (c'est-à-dire tous ceux qui habitent à plus de sept cent yards), les sainct-landoinsois sont très croyants en leur divinité, au point de vouer une haine fanatique à tous ceux qui n'adhèrent pas au culte du tout-puissant Bavmorve. On a déjà vu des voyageurs de passage se faire lapider puis tabasser à mort par une horde de paysans frénétiques car ils avaient eu l'outrecuidance de dire qu'ils ne croyaient pas qu'un escargot puisse être divin.

II.c) Le Marais des Goules.


La baronnie de Castagne est très humide et la majeure partie de sa superficie est un immense marécage. Comme son nom l'indique, le Marais des Goules est régulièrement infesté de goules et autres bestioles peu recommandables. Fort heureusement, les chevaliers de Castagne sont toujours présents quand il s'agit d'exterminer ces abjectes créatures, c'en est presque devenu une façon de s'entraîner comme une autre. Il est courant d'entendre l'expression "ça lui a pris comme une envie de chasser les goules".


III. La Baronnie de Questalle.

III.a) A propos de Questalle.

Située au sud-ouest du comté, la baronnie de Questalle est une région de bocage assez monotone. Il y a très peu de reliefs et très peu d'arbres dans ce fief. La seule chose vraiment intéressante est le château de Questalle, une très ancienne arche elfique, comme en témoignent ses deux tours à l'aspect élancé, transformée en manoir et réparée au fil des siècles par des paysans bretonniens, sous les ordres des barons qui se sont succédés à la tête de ce domaine.

Autre détail, bien que de moindre importance : trois moulins à vent se dressent sur une colline au nord de Questalle, mais un seul d'entre eux est en état de fonctionner. De toute façon la principale nourriture des paysans de Questalle n'est point le pain produit grâce à la farine moulue par ces moulins à vent mais les grenouilles et les escargots que les hommes vont chasser dans les flaques d'eau stagnante, ou les vers de terre qu'ils parviennent à capturer après avoir labouré un champ et uriné dans les sillons pour les faire remonter à la surface.

III.b) Relations avec le Mordelion.

Les relations entre Questalle et le Mordelion n'ont jamais été franchement bonnes. Elles sont pourtant bien mieux qu'elles ne l'ont été, mais il subsiste une tension et un dédain réciproque entre ces deux fiefs, un sentiment tenace qui se perçoit même sur le champ de bataille quand les hommes d'armes de Questalle sont obligés de coopérer avec les archers de Mordelion. C'est étrange car les deux terres n'ont pas de frontières communes. En fait leurs différends ne sont point à ce sujet

L'origine exacte de cette tension s'est perdue dans les limbes du passé, mais on raconte que les trois moulins à vent de Questalle auraient été construits à partir de bois volé à Mordelion. Pis encore, on raconte qu'un baron de Mordelion a ordonné à ses hommes de mettre le feu à ces moulins. On raconte également que longtemps avant cela, le baron de Questalle de l'époque a volontairement bouché les latrines de son rival après un banquet auquel il était gracieusement convié. Mais on dit aussi que le baron de Mordelion avait mis des aliments avariés dans l'assiette de son invité dans le but de lui donner la chiasse.

Bref, il y a beaucoup de rumeurs. Toujours est-il que cette tension a atteint son paroxysme lors de la Bataille des Trois Barons, nous en reparlerons dans l'Histoire de Castagne.

III.c) Théomard de la Banderole.

Théomard de Questalle, dit "de la Banderole", est le porte-étendard de l'armée du comte Dangorn. En effet les relations entre Questalle et Castagne sont très bonnes, c'est sans doute grâce au fait que Théomard possède des vignes et qu'il produit son propre vin. Un vin pas aussi bon que celui de Bordeleaux, et très peu fort en alcool, à cause du faible ensoleillement (le ciel est en permanence couvert au-dessus du Duché de Moussillon, et Castagne ne fait guère exception), mais c'est justement sa douceur sur le palet qui lui vaut son succès : il est traître, on en boit comme si c'était de l'eau, et on finit généralement saoul sans s'en rendre compte, après avoir vidé son verre et sa vessie un bon nombre de fois.


Le vin de Questalle est réputé pour sa douceur.
Sur le côté du tonneau il est écrit "attention à l'abus d'alcool, à consommer avec modération : pas plus d'un tonneau par personne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narog
Fils de la lune sanglante
avatar

Nombre de messages : 2010
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [FluP] Géographie du Comté de Castagne   Mer 26 Nov 2008 - 20:08

Et ben tout ça est très joliment fait Bravo :thumright:

On trouve de tout, des anecdote, croyance assez comment dire ... speciale (non me lapidez pas croyant de Barmorve ^^) et les coutumes en plus de la description du territoire

Tout ca me donne des idées . **yeha** **aplause**

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauldred
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 45
Age : 30
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Nom: Mauldred le Dément
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [FluP] Géographie du Comté de Castagne   Jeu 27 Nov 2008 - 15:08

Merci XD


IV. La Baronnie d'Andragon.

IV.a) Quelques explications.

Bien que plus riche que les autres baronnies du fief de Dangorn et aussi plus grande, cette baronnie n'est pas à la tête du comté, quoiqu'elle le fut jadis.

La raison à cela c'est que le seigneur d'Andragon est un enfant de cinq ans, incapable d'assumer la responsabilité qui lui est échue après la soudaine disparition de ses parents (présumés morts ou enfuis, ils ont vraisemblablement rejoint la ténébreuse armée de Malbaude, mais cela ne nous... regarde pas).

Lorsque Dangorn est revenu de sa quête du saint Graal et qu'il décida de reprendre les rennes de la baronnie de Castagne, il s'est rendu en Andragon pour faire hommage et jurer fidélité à son suzerain, comme il était de coutume. Mais il découvrit une terre complètement abandonnée à son sort, des chevaliers désorganisés qui n'avaient pas de commandant pour les rallier, des paysans apeurés car ils n'avaient plus de protection. Il se pressa donc d'arriver au château d'Andragon avec la ferme intention de demander à son suzerain la raison de ce désordre... Et il fut bien en peine de faire comprendre au gamin immature qui se trouvait devant lui ce qu'il était venu faire.

Il y vit donc l'opportunité de prendre le titre de Comte, selon la loi de Moussillon qui dicte qu'un suzerain incompétent doit céder la place à l'un de ses vassaux, sous peine d'offrir le droit à ces derniers de rompre leur serment de fidélité et de lui déclarer la guerre.

Il fut donc aisé à Dangorn de rendre légitime son nouveau titre. Il était maintenant Comte d'Andragon, fief qu'il renomma Castagne, comme sa baronnie d'origine, car il en avait le droit.

IV.b) La Citadelle d'Andragon.

Ainsi se nomme le château du très jeune baron Erwedeg. L'usure du temps lui a fait perdre de sa superbe, mais jadis c'était une véritable citadelle, magnifique héritage de la période faste du Moussillon, quand Landouin en était encore le seigneur.

IV.c) L'Étang de Créfieu.

C'est le domaine du chevalier de Créfieu, qui a autorité sur les poissons qui vivent dans cet étang. Malheureusement les poissons ne l'entendent pas tout à fait de cette oreille, et restent sourds à ses ordres. Le chevalier de Créfieu est un chevalier assez âgé, et certains osent avancer qu'il n'a plus toute sa tête. En effet, il passe le plus clair de son temps dans une barque, à sillonner de long en large son étang, et à hurler aux poissons de lui obéir.

IV.d) La Tripe.

La Tripe est un petit bourg dynamique, ses habitants, contrairement à la majorité des villageois qui peuplent le Moussillon, sont conscients du monde qui existe au-delà de leurs champs, et ils sont d'ailleurs très friands d'histoires "du monde plus loin" comme ils l'appellent, même si ils n'ont toujours pas compris que le monde est en fait bien plus grand que la baronnie d'Andragon.


Les habitants de La Tripe sont friands d'histoires "du monde plus loin".


Récemment, ils auraient même construit un "trébuchet", inspirés par l'histoire du jeune garçon de l'Anguille qui en a construit un en une nuit pour défendre sa ville des envahisseurs du Chaos.



Les premiers essais n'ont pas été très concluants. Lorsqu'ils ont enfin compris qu'il fallait remplir le contrepoids de choses lourdes (comme des pierres par exemple), ça a tout de suite marché beaucoup mieux.

IV.e) La Colline du Borgne et la Tour du Borgne.

La légende raconte qu'autrefois vivait un vieux sorcier sur cette colline. Et comme tout sorcier isolé, il habitait dans une tour, du haut de laquelle il pouvait observer l'alignement des astres célestes et guetter l'arrivée d'éventuels ennemis sur lesquels il pouvait lancer des sorts en toute sécurité perché au sommet de son donjon.

Ce sorcier était Perfouras, dit le Borgne car il avait un oeil mort. On raconte cependant qu'il pouvait voir avec cet oeil-là ce que les mortels ne peuvent voir ni concevoir. On dit qu'il pouvait voir le royaume des morts et celui des dieux, mais également le futur et le passé avec autant d'aisance que son oeil valide lui faisait voir le présent. Il est mort depuis longtemps, son don de prescience ne lui ayant point servi à éviter l'inéluctable.

Mais on raconte que depuis cette époque, quiconque regarde du haut de la Tour du Borgne peut voir non seulement plus loin grâce à la position surélevée, mais aussi voir légèrement plus loin dans le temps, ce qui permet de prévoir à l'avance l'arrivée de tout envahisseur. Et en effet, depuis plusieurs siècles, les guetteurs positionnés sur cette tour ont maintes fois averti leur seigneur que des ennemis venaient avant même que ces derniers aient atteint la frontière d'Andragon.


La légende raconte que quiconque regarde du haut de la Tour du Borgne voit non seulement plus loin en distance mais aussi dans l'avenir.



V. La Baronnie de Mordellion.

V.a) Les bois de Mordelion.

Mordelion, contrairement à Questalle, est une région très boisée. Le baron Alfeust de Mordelion interdit à quiconque de couper les arbres, car c'est un grand amateur de chasse à courre, et il ne tient pas à ce que son terrain de chasse soit diminué sous prétexte que ses serfs meurent de faim et qu'ils voudraient agrandir leurs champs pour mieux cultiver. Pour cette même raison, le braconnage est interdit, et tout paysan tuant un sanglier, que ce soit dans la forêt ou bien dans son propre champ, risque au moins le pilori, sinon la peine de mort. Ces lois ne datent pas d'hier, il en a toujours été ainsi en Mordelion.


Mordelion est une région fort boisée.


Ce gueux imprudent a osé tuer un sanglier qui ravageait ses cultures.


C'est pourquoi il est fort probable que l'aïeul d'Alfeust fut entré dans une colère noire lorsqu'il eut vent de la rumeur selon laquelle le baron de Questalle avait fait construire ses moulins à vent avec du bois provenant de son domaine.

V.b) Le Castel de Mordelion.

Le château de Mordelion se situe à la lisière du Bois des Sorcières. Ses murs sont couverts de lierre, si bien qu'il serait aisé pour un ennemi d'escalader ses murailles. Cependant la meilleure défense du château n'est point sa muraille, mais les archers qui sont dessus. En effet, les archers de Mordelion comptent parmi les plus habiles du comté, car ils sont habitués à tirer non pas sur des sangliers (puisque c'est interdit), mais sur des corbeaux et des pigeons, les seuls animaux qu'ils ont le droit de chasser sur leurs terres. Les meilleurs archers de Mordelion peuvent transpercer un corbeau en plein vol à plusieurs yards. Ce sont aussi des tirailleurs expérimentés, habitués à courir dans les bois pour échapper aux chevaliers du baron.

En effet, même si c'est interdit, beaucoup de paysans de Mordelion se rendent dans les bois pour ramasser des branches mortes et des bûches afin de se chauffer l'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FluP] Géographie du Comté de Castagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FluP] Géographie du Comté de Castagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Géographie du Comté de Castagne
» Jeux Géographie
» La prise de Comté-du-Lac
» Comté-de-l'or, de plus en plus lourdingue
» Comté du Périgord-Angoumois [Coopération Judiciaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: