Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Récit] Alith Anar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anar Alith
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 39
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: [Récit] Alith Anar   Mer 16 Mar 2011 - 23:27

ALITH ANAR
Le Roi Fantôme


Après l'anéantissement de Nagarythe, ses habitants demeurés fidèles à Caledor devinrent nomades. Aujourd'hui encore, ils sont considérés avec méfiance en Ulthuan, souillés par la trahison de leurs frères et rappelant aux autres le côté maléfique qui sommeille en tout elfe. Les Nagarites d'autrefois étaient réputés pour être cruels et implacables, et leurs descendants, les sinistres Guerriers Fantômes, restent les plus impitoyables des hauts elfes. On les dits "touchés par le Roi Sorcier" et nombre d'entre eux doivent vivre une existence périlleuse au-delà des frontières d'Ulthuan.

D'innombrables récits relatent les fantastiques faits d'armes accomplis par de valeureux guerriers de Nagarythe. Les histoires d'Alith Anar, surnommé le Roi Fantôme, comptent parmi les plus populaires. Au fil du temps, ces aventures, qui ont eu lieu après la destruction d'Antec ont peu à peu mêlé légendes et réalité. Aujourd'hui, il est donc impossible de distinguer la part de vérité de l'imaginaire, d'autant plus que les elfes de Nagarythe sont particulièrement discrets sur leur réelle histoire depuis la Déchirure.

Conformément à la tradition, les Nagarites eurent à choisir un nouveau chef après que Malékith eut pris la fuite vers l'ouest avec sa mère Morathi. Seule une des grandes maisons avait su échapper à la corruption de la cour et aux années de persécutions perpétrées par Morathi et les siens. A sa tête se trouvait Alith Anar, dont le père, Eothlir, avait péri dans la bataille et dont le grand-père, Eolaran le Fier, avait été assassiné dans les cachots d'Anlec. Rassemblés près de la Porte du Dragon, les Nagarythes prêtèrent donc allégeance à Alith Anar et vouèrent leurs vies à l'élimination de Malékith et de ses séides par un pacte de sang.

A cette époque, de nombreux elfes noirs infestaient encore les terres d'Ulthuan et les Guerriers Fantômes consacraient leurs efforts à exterminer ces vestiges du mal. Alith Anar se livra à cette tâche avec une rage vengeresse et tous les brigands elfes noirs apprirent bientôt à craindre son nom. Un à un leurs camps furent attaqués et brûlés. Aucun d'entre eux ne fut épargné, car ceux qui survivaient aux combats étaient crucifiés sur des arbres afin que tout passant puisse témoigner de leur funeste destin.

Après la bataille de la Porte du Griffon, Alith Anar captura et fit clouer sept cents captifs elfes noirs sur les parois de l'étroit défilé. Il ordonna que leurs cadavres soient laissés sur place jusqu'à ce que leurs chairs se décomposent et que leurs os tombent sur la route. La magie qui baigne cet endroit est si forte que les ossements des elfes noirs sont encore visibles, de même que les marques rouges laissées sur la roche par les clous de fer d'Alith Anar.

Lorsqu'ils eurent chassé d'Ulthuan les derniers ennemis qui en foulaient les terres, Alith Anar et ses guerriers se lancèrent à l'assaut de Naggaroth. Tels une épine plantée dans le flanc de Malékith, ils harcelèrent ses navires, massacrèrent ses troupes et détruisirent ses convois. Rien n'était trop audacieux pour les Guerriers Fantômes, on dit même qu'Alith Anar, déguisé, alla jusqu'à danser avec Morathi à la cour du Roi Sorcier, avant de lui dérober la Pierre de Minuit. Folle de rage, la matriarche envoya des furies à sa poursuite, mais il parvint à leur échapper en leur faisant boire du sang empoisonné. De retour à Ulthuan, il rejoignit le campement de ses Guerriers Fantômes et ceux-ci lui donnèrent alors le nom de Roi Fantôme.

Nul ne sait ce qu'il advint réellement d'Alith Anar. A ce jour, ses héritiers continuent à régner sur les Nagarites errants, bien qu'aucun n'ait repris le titre de Roi Fantôme qui n'appartient qu'à lui. Ce sont les Aesanars, les Fils d'Anar, que le Roi Phénix lui-même n'a jamais rencontrés. Assis autour de leurs feux de camp, les Guerriers Fantômes continuent à glorifier Alith Anar en tant que guerrier vivant, combattant de l'ombre et esprit vengeur qui ne trouvera le repos qu'à la mort du Roi Sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Récit] Alith Anar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Règles][HElfes] Alith Anar
» Alith Anar
» [Récit] Alith Anar
» Les nouveaux haut-elfes : Des adversaires de taille
» [BackG] Qui est Caledor dit Le Conquérant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: