Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Slayne
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 29
Localisation : Sur une chaise... Ou Lorient, ça dépend...
Date d'inscription : 12/12/2004

Feuille de personnage
Nom: Madusel'th
Rôle:
Postures:

MessageSujet: [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie   Sam 30 Avr 2005 - 19:31

Salut,
Je ne me souvient plus si j'avais déja posté ce sujet avant (avant...vous savez quoi...) donc je le remet et je vous annonce que cette trilogie est finit depuis un moment.

Madurith Acte I

Madurith avançait à couvert, ses hommes le suivaient légèrement en retrait. La jungle de Lustrie étaie trompeuse, ainsi le capitaine avait demandé à ce que quelqu’un aille en avant afin de prévenir les autres ombres si il y avait un danger.
Ses compagnons avaient dit : « Madurith est le plus doué à l’arbalète. », « il est le plus attentif.» et « Il est déjà venu un Lustrie. ». Madurith était en effet déjà venu en Lustrie mais il avait juste donné un message et était repartit aussitôt. Il était sois disant le plus doué à l’arbalète, il est vrai qu’il arrivait à transpercer un oiseau en plein vol à 60 pas. Tous disaient qu’il était le plus attentif, c’était vrai qu’il possédait une sorte de sixième sens qui faisait qu’une fraction de seconde avant qu’un événement arrive, Madurith le sentait. Ces dons lui avaient sauvés la vie plus d’une fois mais maintenant il se demandait si ces dons n’étaient à se moment précis plus une malédiction qu’autre chose.
Il avançait à couvert dans cette forêt luxuriante avec une vingtaine d’ombres derrière lui, quelques heures plus tôt, le jeune Eralg était mort alors qu’un serpent rouge à taches jaune l’avait mordus, quelques minutes plus tard, la vie l’avait quittée au milieu d’un bosquet d’arbres exotiques. Les forêts de Lustrie sont les plus belles et les plus dangereuses qui existes, nombres de valeureux Druchii étaient morts en pénétrant dans cette jungle alors qu’ils n’avaient même pas encore rencontrés d’ennemis.
Madurith s’arrêta brusquement, un malaise l’avait gagné, il sentait que quelque chose n’allait pas, il sentait des yeux perçants sur lui, quelque chose étaie proche...très proche. Toutes les ombres s’étaient arrêtées quand il n’avança plus, il empoigna son arbalète et la calât à son épaule. Le capitaine Eruvas émit un son rauque, pour demander discrètement à Madurith si quelque chose n’allait pas, tous les regards étaient sur le jeune Druchii. Celui ne faisait plus un geste, il était parfaitement immobile et si ses vêtements n’étaient pas noirs et sa peau si blanche, on aurait pus croire qu’il faisait partis de ce vaste étendu multicolore. Soudain, Madurith pivota sur lui-même d’un geste extrêmement rapide et décochât un carreau sur la droite, le carreau n’avait parcourue que deux mètres qu’il « se figea en l’air », tous n’en revenaient pas, le carreau flottait à un mètre du sol et ne bougeait plus. Alors que tout le monde attendait, on commençait à apercevoir un contour, à voir une petite créature de moins d’un mètre de haut apparus lentement et se détachât du paysage. La créature qui ressemblait à un lézard sur deux pâtes, poussât un petit cri strident avant de s’écrouler, elle tenait encore dans sa main un petit tube avec un dard qui en sortait. « Si je ne l’avais pas tué ça serait moi qui serait étendus dans les broussailles, se dit Madurith. »
«- Bien jeune Druchii, tu a tué cet vermine, comment l’a tu vus ? Elle se mouvait mais on ne pouvait la voir. »
-J’ai juste fais confiance en mes talents de Druchii. Rétorqua l’ombre.
-Bien, alors tu as prouvé que tu méritais de rester devant, tes talents sont précieux. »
Trop précieux pour mourir devant vous, pensa Madurith.
La petite unité recommenças à bouger et s’enfonças dans la jungle. Personne ne vis de l’herbe s’aplatir et des pas se dessiner tous seuls dans la mousse alors que quelque chose partait en piaillant.

Madurith, écarta d’un geste souple les grandes herbes devant lui, et aperçus une clairière avec un point d’eau : « Il y a une source » Annonça t’il a ses frères d’armes. « Repos à tous. » Dit Eruvas. Les Druchii s’approchèrent de la source et inspectèrent l’eau, voyant quelle étaie buvable ils remplirent leurs récipient. Madurith s’approchât de l’ombre sanglante Eruvas et lui dit :
« Seigneur, je ne sais pas si ma place est au devant de notre groupe.
–Pourquoi souhaite tu partir de ta fonction auquel je t’ai promut ?
–Il est vrai que j’ai une bonne précision à l’arbalète mais elle prend tous son sens à longue portée et si je suis trop prêt de ma cible je n’ai pas le temps de tirer.
–Bien si c’est t’a décision, mais je n’aime pas qu’un de mes frères se montre trop lâche au point de ne pas faire ce que j’ordonne. » Madurith se sentis piqué au vif, un brusque excès de colère l’envahissait.
« Je ne dis que ce que je pense être juste.
–Alors si tu veux continuer à me dire ce que tu penses tu iras en première ligne. » Madurith ne dit plus rien, et se mit à remplir son récipient, « J’ai hâte qu’il meure dans cette jungle » pensa t-il. Un Druchii se rapprocha de Madurith avec une question qui le ménageait. « Hé bien parle mon frère, demanda Madurith.
–C’est que je ne sais pas pourquoi nous devons traverser cette jungle. » Pourquoi ? Madurith ne savait plus pourquoi, il avait obéi à tellement de missions qu’il ne se posait plus de question.
« Nous devons parcourir cette forêt afin de trouver les traces d’un temple d’hommes-lézards. –Un temple ? Pourquoi un temple attirerait l’attention de notre Maîtresse ?
–Les temples hommes-lézards sont toujours construits sur une colline ou sur une position surélevé.
–Donc pour établir un camp.
–Exact, Dame Morathi veut certainement s’installer dans ce pays. » Peut importe c’est ce que voulais la Dame, Madurith avait appris à la craindre mais également à se forger son propre opinion. Son récipient était remplit en Madurith le passât à sa ceinture, ils n’avaient pas encore passés la partie la plus difficile et tous le savaient.
Nul n’esquissait un mouvement, aucuns d’entre eux ne bougeais et un silence de mort s’étais installé. Madurith ne disait rien, ‘à gauche !’ ressentis t-il. « A couvert ! » hurla Eruvas, à peine eut-il hurlé cet ordre que des dizaines de fléchettes empoisonnées jaillirent de la source et des petites créatures ressemblants fortement à celle que Madurith a tué tout à l’heure mais ayant la peau bleue. Tous les Druchii empoignèrent leurs arbalètes et décochèrent des dizaines de carreaux là où les créatures jaillissaient, plusieurs créatures tombèrent mais il en restait au moins un vingtaine qui arrivèrent au contact des Elfes, Eruvas et Madurith se mirent dos à dos et pourfendirent plusieurs ennemis. Eruvas se retournit :
« Madurith, il faut regrouper tous les autres ! Je pense qu’il... »
Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’un dard l’atteignit au cou et il s’effondrât immédiatement. Madurith jetât un rapide regard autour de lui et aperçus deux créatures venir vers lui avec des épées édentées. Au moment où ils allaient abattre leurs l’âmes, le Druchii esquiva en sautant sur la droite et avant même qu’il touche le sol, il avait déjà tranché en deux la première des créatures et c’est se levant qu’il abatis la deuxième en lançant une dague qu’il avait toujours attachés à sa jambe. A peine il se tenait sur ses jambes qu’il dégainât son arbalète et envoyât au tapis trois immonde de ces choses. Il aperçut de l’autre coté de la clairière la jeune ombre qui l’avait questionné tout à l’heure, Madurith courut tout en pourfendant quelques créatures sur son passages et quand il arriva près de l’Elfe il abattus prestement la chose qui s’en prenait à lui. Quand il regardât autour de lui il vit que tous les ennemis étaient morts, toutes les créatures étaient mortes et il ne restait que cinq ombres dont lui. Madurith engagea un nouveau magasin de munition pour son arbalète.
« Pourquoi se préparer au combat ? L’ennemi est mort.
-Je préfère me préparer à toutes les options. »
Les cinq ombres entendirent des bruits ressemblants à un tambour très lent. Ces bruits se rapprochaient de plus en plus et étaient de moins en moins espacés. Madurith empoigna son arbalète et le plaça à l’endroit où les bruits arrivèrent, une immense créature mesurant près de deux fois la taille d’un homme, couverte d’écailles et maniant une énorme hache à deux mains. La créature s’arrêtas un bref moment en se mit rapidement à charger en direction de Madurith, celui-ci décochât rapidement une dizaine de carreaux qui ricochèrent sur sa carapace sans lui infliger la moindre blessure. L’immense créature étaie à peine à deux mètres quand le jeune Elfe noir bondi sur la gauche et lança son arbalète à la tête du monstre qui continua sa charge malgré tout et qui trancha d’un geste puissant la nouvelle ombre qui se tenait derrière Madurith à l’instant. Madurith courut vers les trois ombres restantes qui tiraient toutes simultanément sur la créature qui se préparait de nouveau à charger. Madurith dit à l’un de ses frères d’armes de se tenir derrière lui et d’esquiver l’attaque du colosse au dernier moment. A peine que la créature eut donné un coup horizontal, que les deux Elfe eurent esquivés en se plaquant au sol, après ce mouvement Madurith sauta sur le dos de la créature qui en donnant son coup avait été obligée de pivoter à cause de son mouvement brusque. Madurith empoigna son épée à deux mains et la planta dans la tête de la créature qui s’arrêta brusquement, l’ombre força encore et la lame traversa toute la tête du monstre.
« Misérables rats ! Vous pensiez pouvoir triompher des Druchii ?
-Que faisons nous maintenant ? »
Madurith s’approcha d’Eruvas dont le teint était devenu gris, en se penchant vers lui, ce dernier réussit à articuler :
« Saloperie de Lustrie, je pensais pas crever dans cette foutue jungle. »
Eruvas ne dit plus rien et ses yeux se fermèrent, Madurith restas à genoux et se mit à parler à ses frères :
« Nous poursuivons la mission et désormais je deviens le meneur de ce groupe, pas de questions ?
-Est-ce que la jungle contient d’autres dangers comme ceux là ? »
Madurith attendis un moment et enfin il se releva, puis tout en se tournant vers ses frères, il dit :
« Des dangers bien pires encore.»
Et le petit groupe s’enfonça dans la jungle étouffante de Lustrie.

La suite dans deux jours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/saroarha/
Slayne
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 29
Localisation : Sur une chaise... Ou Lorient, ça dépend...
Date d'inscription : 12/12/2004

Feuille de personnage
Nom: Madusel'th
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie   Mer 4 Mai 2005 - 12:33

Madurith Acte II
La pluie qui tombée étaie à la fois glacée et très incommode. Cette pluie durait depuis environ trois jours, ce qui épuisait moralement et physiquement les Druchii. Quatre personnes, c’était tout ce qui restait de l’unité de départ. C’est un vrai fiasco, pensa Madurith, Dame Morathi pense vraiment pouvoir s’installer dans cette jungle ? Avec tous les dangers qu’il y a dans cette zone, ce serait une boucherie, mais avec la puissante Dame Morathi, on ne peut être sur de rien.
« Monseigneur. »
Madurith se retournât, l’un de ses frères s’était arrêté.
« Qui a-t-il ?
- Regardez. »
Madurith s’approcha de là où se tenait l’ombre, il y avait un large trou dans le feuillage et on pouvait apercevoir une armée se mouvoir. Il devait bien y avoir dix mille hommes. Non, pas des hommes, ce sont des hommes-lézards comme il y a trois jours. Le gros de l’armée était constitué de grands lézards équipés d’épées dentelées et de boucliers, tout autour de cette énorme forêt d’écailles, se tenaient de petits êtres armés de javelots, ils sautillaient avec aisance entre les arbres et les plantes. La chose qui attirait le plus l’attention c’était l’énorme créature qui se tenait au centre, elle étaie sur un énorme palanquin qui était entouré par des hommes-lézards équipés de casques en os. Ce spectacle était à la fois impressionnant et mystérieux, il se dégageait un puissant silence, nul de ces créatures ne parlaient et on entendais seulement des cris qui venaient d’en haut. Sûrement des bêtes volantes, pensât Madurith. Il s’écoulât deux à trois bonnes minutes afin que l’armée ne disparaisse entièrement et qu’ils n’entendirent plus que le bruit du déplacement de l’armée dans la forêt.
« Où va cette armée ?
- Probablement affronter l’armée de Dame Morathi, Répondit Madurith.
- Donc Dame Morathi a accostée sur ce pays ?
- Sûrement.
- Mais alors, il nous suffit de suivre cette armée pour rejoindre nos compagnons ! »
Madurith regarda celui qui avait eut l’audace de parler ainsi.
« Tu souhaite arrêter la mission qui t’es confiée ? »
Nul ne répondit même si tous avaient eut cette pensée, même Madurith.
« Je sais que vous ne désirez plus qu’une chose, rentrer à l’arche noir, mais si nous rentrons sans avoir accompli notre mission... Madurith marqua une pause, vous pouvez être sur que nous seront offert à Khaine pour un sacrifice. »
Tous frissonnèrent, ils n’avaient pas vraiment peur de mourir pour Khaine mais cela signifiait passer entre les mains des Furies et chacun savait que ce serait la chose la plus ignoble qui pourrait leurs arriver.
« Si cette armée par affronter nos frères, c’est qu’ils ont dus se ravitailler et donc qu’il y forcement une ville ou un temple non loin. Il nous suffit d’aller dans le sens inverse de là où va l’armée et nous accompliront notre mission en trouvant un temple. »
Le petit groupe se mit en branle, et se dirigeât vers l’opposé du sens des traces hommes-lézards.
Plus tard, les Druchii arrivèrent près d’un immense fleuve où l’eau coulait très rapidement et empoterait ceux qui auraient l’audace de tenter de traverser. Cependant l’une des ombres avait remarquée un point lumineux sur une colline qui se trouvait loin devant eux.
« Sûrement un temple mes frères, à bonne allure nous y seront à la nuit tombée. »
En effet, une fois la nuit tombée, ils étaient arrivés devant une gigantesque muraille qui entourait une ville. Tous étaient désespérés, et se demandait comment ils pourraient savoir où se trouvait le temple. Madurith parla à ses frères :
« Bon, vous deux vous restez ici, et toi tu viens avec moi »
L’ombre sanglante avait choisit le Druchii qui avait le plus d’expérience dans ce qu’ils allaient faire. Madurith engageât un carreau dans son magasin et accrochât une légère corde sur ce projectile. Il tirât, le carreau se figeât dans une poutre juste au dessus de la muraille, les deux Elfes escaladèrent la muraille grâce à la corde et atterrirent derrière le gigantesque mur.
« Il va falloir traverser cette ville d’hommes-lézards, chuchota Madurith. »
Son compagnon fit valoir son accord en secouant la tête de haut en bas, les deux Elfes se déplacèrent rapidement mais avec un silence et une grâce que seuls les Elfes sont capables. Ils sautèrent au dessus d’un petit gouffre qui était sûrement ici pour repousser de grands assauts et non pas deux personnes furtives.
Les deux ombres arrivèrent au pied d’un mur moins grand que celui de l’entrée mais suffisamment grand pour décourager des intrus comme eux, il n’y avait pas de poutres, pas de cordes et aucuns moyen de grimper. Ils firent le tour pour trouver la porte et tombèrent nez à nez avec deux créatures de leurs tailles mais avec une carrure bien plus forte. L’un deux allait crier quelque chose mais Madurith sauta sur cette chose et lui trancha la gorge d’un revers de sa lame tandis que l’autre fut prestement tué d’une dague qui se figeât dans son cou, grâce au talent des deux Elfes noirs, l’alerte ne fut pas donnée. Les deux Elfes trouvèrent enfin la porte d’entrée et se précipitèrent à l’intérieur, leurs souffles furent littéralement coupés, devant eux se tenait un temple aux dimensions incroyable qui chatoyait d’or et de diamant.
« Non d’une hydre ! Cela ne vaut pas l’art Druchii mais c’est sidérant.
« En effet, répondit Madurith ».
Après avoir regardé le temple d’un peu plus près et après avoir explorés les moindres failles dans ce bâtiment, les ombres se replièrent. Au moment où ils étaient dans le centre de cette ville, une cloche d’alarme retentit.
« Nous sommes découvert ! Courons ! »
A l’instant même où Madurith prononças ces mots, des dizaines de guerriers hommes-lézards surgirent de tous les endroits et commencèrent à se jeter sur eux. Voyant que la discrétion n’étaie plus de mise, les deux elfes empoignèrent leurs arbalètes et tirèrent des salves sur l’ennemi tout en courant. Plus ils tuaient des ennemis et plus il en apparaissait, c’était des vagues et des vagues entières d’ennemis qui apparaissaient et elles venaient de plus en plus nombreuses.
Des guerriers leurs bloquèrent la route, les deux Druchii dirigèrent leurs arbalètes vers le groupes et après avoir vidés leurs magasin de carreaux, il ne restait plus que cinq créatures à bloquer le passage. Les ombres sortirent leurs lames et se heurtèrent aux créatures écaillées, Madurith les trouva extrêmement lent, il se débarrassât de son adversaire avec aisance et l’un de ces monstres abattit son épée sur le Druchii qui accompagnait Madurith, celui-ci frissonnât quand il vit que l’armure légère de son frère avait été complètement broyée son le coup de son adversaire. Un autre de ses colosses s’apprêtait lui à faire subir le même sort mais l’elfe ne lui en laissa pas le temps car une fois que son arme eut raté le gracile Druchii, celui-ci avait planté son poignard dans le front. En voyant que d’autres ennemis arrivaient, Madurith se mit à courir, il ne voyait pas où il se dirigeait mais il courait le plus rapidement possible, et en évitant les ennemis qui se dressaient devant lui. Il courait si rapidement que bientôt il eut semé ses ennemis, il entendait leurs cris et leurs mouvements mais il ne souhaitait pas les attendre. Bientôt il se retrouvait devant une muraille, seulement devant cette muraille se tenait des créatures comme celles qu’il avait affrontées plus tôt, épuisé par la course et ses combats livrés à l’instant, Madurith sentait ses forces se quitter. Une douleur aigue le traversa, il se tournât et vit un petit javelot planté dans sa cuisse, il l’arrachât non sans douleur et le jetât loin devant lui. Les hommes-lézards se rapprochaient rapidement. Madurith pesta, je vais crever ici pensa il.
Au moment où les créatures allaient abattre leurs lames une avalanche de carreaux s’abattit sur ces derniers et les tuas tous. Madurith levât les yeux et aperçut les deux ombres qui se tenaient sur le haut de la muraille.
« Dépêchez vous monseigneur ! »
Madurith se mit alors à courir, peut être que je vais échapper à ces ignobles rats, se dit il. L’ombre s’agrippa sur la corde et se mit alors à escalader, sa cuisse le faisait énormément souffrir et plusieurs fois il retint un gémissement de douleur. Enfin il arriva en haut et les ombres descendirent rapidement de l’autre côté du mur après avoir tranché la corde, les sentinelles hommes-lézards eurent à peine le temps de voir trois points noirs disparaître dans la nuit.
Le jour se levât, les quatre Druchii avaient parcourue un grand chemin pendant la nuit et désormais ils leurs fallaient se reposer. L’une des ombres demanda à Madurith :
« Il y a-t-il un temple dans cette ville monseigneur ?
- Oui, il y en a un »
Alors tous eurent la même pensée, rentrer à l’arche noire, se reposer et avant tout, quitter cette jungle étouffante.
« Reposez vous un instant mes frères, demain, la journée sera longue, car bientôt nous devrons repartir dans cette jungle et annoncer la nouvelle à Dame Morathi »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/saroarha/
Slayne
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 29
Localisation : Sur une chaise... Ou Lorient, ça dépend...
Date d'inscription : 12/12/2004

Feuille de personnage
Nom: Madusel'th
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie   Jeu 5 Mai 2005 - 13:23

Madurith Acte 3

Les ombres avançaient lentement, depuis quelques temps elles avaient appris qu’il fallait toujours être sur ses gardes dans la jungle de Lustrie. Depuis que ces Druchii avaient vus le temple, ils leurs fallaient accomplir la phase la plus difficile, retourner à l’arche noire tout en retraversant la jungle une seconde fois, de plus ils n’étaient plus que quatre pour le retour.
Il y a eut trop de perte, pensât Madurith, Dame Morathi ne pensait certainement pas que la progression dans cette jungle serait si difficile. La chose qui inquiétait le plus Madurith c’était la gigantesque armée qu’ils avaient croisés en traversant la jungle vers le temple, une armée de cette taille étaie peut être capable de repousser l’Arche noire. Bien que Dame Morathi soit une puissante sorcière, l’énorme être qui se tenait sur un palanquin avait sûrement une connaissance de la magie. Qu’importe, si l’Arche avait été repoussée, elle reviendrait sûrement après, un doute le saisi, et si l’Arche étaie repartie vers Naggaroth ? Si ses frères d’armes les avaient abandonnés ? La seule solution qui s’offrirait à ce petit groupe serait de tracer un chemin dans toute la Lustrie et de continuer jusqu'à Naggaroth. Cette pensée mit l’ombre mal à l’aise, ils n’avaient parcourue qu’un infime chemin pour arriver au temple, la seule perspective de traverser la jungle en entier était impossible, presque tout le groupe était mort en faisant un si petit chemin, alors faire plus de route avec moins d’hommes...
Des petits cris attirèrent l’attention de Madurith, des cris ressemblant à ceux des Harpies mais en plus sourd et rauque, il s’approcha de l’endroit où venaient ces cris et écarta des branches de sa main droite, ce fut une véritable vision effroyable.
Devant les ombres se tenait au moins vingt mille cadavres, la moitié étaient des corps d’hommes lézards, les mêmes que Madurith avaient aperçus quelques jours auparavant. Ce qui attirait le plus l’attention c’était les autres corps, des serviteurs du Chaos. Ainsi ils y avaient des hommes dans des gigantesques armures noires, des barbares affublés de peau de bêtes, des destriers immenses qui avaient tenu sur leurs dos des puissants cavaliers qui jonchaient le sol, il y avait également de grandes créatures repoussantes, immondes et horriblement déformées. Tous ces corps se tenaient là, devant les Druchii, médusés et incapables de parler.
« Qui a bien put faire une telle chose ? Demanda l’une des ombres.
- Sûrement l’armée que nous avons aperçue dernièrement.
- Elle n’aurait pas pus faire un si grand carnage. »
Madurith n’avait pas dit un mot, il se demandait si cette œuvre pouvait être faite de la main des hommes-lézards. Puis il parla :
« Vous souvenez vous du groupe de créatures qui nous ont attaqués près d’un point d’eau ? »
Tous se souvenaient que trop bien de ce moment.
« Même si ces créatures étaient bien moins puissantes que nous, il y a un détail que nous avons négligés.
- Lequel monseigneur ?
- On ne peut pas battre son ennemi sur son propre terrain. Ces créatures doivent avoir une parfaite connaissance de cette jungle, alors que nous, nous ne savons juste quelques infimes dangers qui peuplent cette forêt. »
Les Elfes noirs comprirent alors que l’armée du Chaos avait belle et bien été décimée par les hommes-lézards. Ils se préparèrent à reprendre le chemin quand un bruit attira leur attention.
L’arbalète étaie prête à libérer une volée de projectiles à quiconque les attaqueraient, le bruit se rapprochait d’eux et allaient sortir de la forêt, ce n’était pas le bruit d’une armée mais plutôt celui d’un seul être. Les ombres se préparèrent à tirer, au moment où ils allaient lâcher des carreaux, un gigantesque guerrier du Chaos portant une armure noircie et une grande épée à deux mains, sortit de son couvert. Les Druchii ne tirèrent pas et se regardèrent d’un œil interrogateur.
« C’est un guerrier du Chaos !
- Il y a des survivants ! »
Madurith ne dit rien, il rangeât l’arbalète à sa ceinture et se rapprochât du guerrier. L’homme ne dit rien, il le laissât approcher, malgré sa méfiance, l’Elfe noir voulait voir cela de plus près. Alors qu’il se tenait à peine à deux mètres du guerrier, Madurith reconnut alors que ce n’était pas un ennemi, sur l’armure noire du guerrier on pouvait apercevoir le symbole du Culte du Plaisir. L’ombre sanglante déplia alors un parchemin où les ordres des Dame Morathi étaient écrient, il donna la lettre au guerrier noir, de toute évidence il ne savait pas lire mais il aperçus quand même le sceau de Slaanesh que Dame Morathi appliquai comme si c’était sa signature. Le guerrier adressât une phrase aux Druchii, celle-ci étaie rauque et la voie était grave, les Druchii ne parlaient pas la langue des humains.
Un bruit attira l’attention du groupe, trois grandes créatures se tenaient devant eux, elles étaient armées de lance et de boucliers, aussitôt quelles virent le groupe, elles chargèrent. La première créature fut stoppée net avec un carreau d’arbalète figé dans l’œil, la deuxième eut juste le temps de donné un coup qui fut esquivé et très vite rendu mortellement. La scène la plus surprenante était que la dernière créature avait donné un coup de bouclier sur le guerrier du Chaos, celui-ci n’avait pas bronché et n’avait même pas esquissé un mouvement, ce fut un large coup de poing qui envoya l’homme-lézard au tapis, rapidement le guerrier dégaina son épée et ne laissa pas le temps de se relever à l’être écailleux.
Les elfes se demandèrent si ils avaient bien vus la scène, Madurith avait entendus parler de la grande force et la résistance des serviteurs du Chaos, il pensait que ce qu’il avait entendu était un peu exagéré. Un autre homme-lézard arriva, sauf que celui-ci était monté sur le dos d’un grand reptile, Madurith reconnut alors les reptiles que monte des cavaliers Druchii, le cavalier émit un grognement afin que son destrier avance, cependant ce dernier resta un petit moment à baver avant de se lancer dans une charge. Le guerrier noir avança d’une démarche arrogante alors qu’il allait se faire empaler par une lance. Au dernier moment le soldat ténébreux esquiva la lance et bloqua à mains nus l’avancée du reptile, le cavalier fut stoppé net et éjecté vers l’avant, l’homme-lézard reçu un violent choc en rentrant dans l’épaule du guerrier. L’homme-lézard tombât net à terre et ne se relevât pas, les Druchii étaient abasourdis et ne prononcèrent pas un mot. Le guerrier s’avançât tranquillement vers les Elfes et ne dit plus rien, il attendait quelque chose. Madurith se mit accroupit et dessinât grossièrement le plan de la Lustrie, au centre il dessinât un homme-lézard et il traçât au sud le symbole de Slaanesh. L’homme fit signe qu’il était d’accord et ainsi, le groupe de désormais quatre membres se mit en route vers le sud.
Le lendemain, Madurith se rendit compte que le paysage lui semblait familier, il aperçus un endroit ou se tenait un cadavre de petite créature, comme celle qu’il avait tué le premier jour où le groupe de départ était entré dans la forêt. Il ne devait rester tout au plus qu’un jour de marche jusqu’a l’Arche noire, si elle était là, au fur et à mesure qu’ils se rapprochaient de la côte de la Lustrie, Madurith pensait de plus en plus souvent à l’idée que l’Arche soit partie. Il est vrai que Dame Morathi étaie de nature impatiente mais elle savait également maîtriser ses ardeurs lorsqu’il fallait gagner une guerre, cependant sa maîtresse n’était pas la seule à prendre des décisions, il y avait des nobles et des généraux qui la conseillaient parfois, ils pouvaient très bien lui affirmer que le groupe d’ombre était anéantie, ce qui était presque vrai tellement le nombre de perte était grand. L’ombre qui se tenait en éclaireur quelques mètres devant interpellât Madurith :
« Monseigneur ! Nous sommes sauvés ! »
Les autres s’approchèrent de l’ombre, et virent alors une plaine qui s’étendait devant eux, c’était la première fois depuis près d’une semaine qu’ils n’avaient pas vus un endroit à découvert, sans arbres, sans lianes, sans chaleurs étouffantes, et surtout sans hommes-lézards.
Le groupe décidât de se déplacer le long de la côte afin de trouver l’Arche noir, après plusieurs heures passées le long des falaises de Lustrie, Madurith eut une grande bouffée d’espoir, l’Arche se tenait à quelques kilomètres devant eux.
« Mes frères, nous allons rentrer. »
Cependant, quelque chose n’allait pas, il y avait un grand bruit qui se dégageait près de l’Arche, un bruit de guerre. Le groupe forçat l’allure.
Quand les quatre compagnons virent la scène, ils savaient que les choses allaient mal, il y avait là au moins trente mille hommes-lézards qui se rapprochaient dangereusement de l’Arche noire, cette dernière avait fait débarquer toutes ses troupes, cependant l’armée d’Elfe noire semblait bien inférieur face à l’ennemi. La masse de guerrier hommes-lézards s’enfonçât dans les rangs Druchii, au moment même où les lances des guerriers reçurent le choc de la charge, une grande force de cavalier où des cavaliers noires et des chevaucheurs de sang-froid contournèrent l’armée et frappèrent dans le flanc. Nombre de guerriers des deux camps tombèrent mais à force de frapper l’ennemi, la force de cavalier s’enlisait de plus en plus profondément dans les rangs ennemis et l’intensité de la charge diminuait à chaque moment. Les balistes tiraient de nombreuses et meurtrières rafales mais de gigantesques lézards volants attaquaient les servants et empêchaient ainsi les tirs. La situation allait très mal pour les Elfes, cependant, un bruit très sourd se fit entendre, tout à coup, une grande explosion se format en plein milieu de l’armée écailleuse. Tous étaient surpris, le guerrier du Chaos parlât, et même si les Druchii ne comprirent pas les sens des mots, ils savaient que c’était un message de bon augure :
« Canon apocalypse »
C’est alors que surgirent de la forêt des milliers de guerriers ressemblant fort au guerrier à coté de Madurith, c’est guerriers étaient précédés de femmes avec des armures et des lames, non, pas des femmes, des démons. Grâce à l’intervention de l’armée du Chaos, la bataille fut gagnée rapidement, quelques minutes après son apparition, la bataille fut remportée par l’armée du Chaos. Madurith parlât alors à ses compagnons :
« Très bien mes amis, il est temps de rejoindre chacun de notre côté nos frères d’armes »
Madurith se tournât vers ses frères :
« Nous avons accomplit notre mission »
Et le groupe partit vers les deux armées rassemblées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/saroarha/
Slayne
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 29
Localisation : Sur une chaise... Ou Lorient, ça dépend...
Date d'inscription : 12/12/2004

Feuille de personnage
Nom: Madusel'th
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie   Dim 8 Mai 2005 - 19:34

Je me demande àa quoi ca sert d'écrire un récit si personne ne le critique...
Un petit geste, dite moi ce que vous en pensez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/saroarha/
Slayne
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 29
Localisation : Sur une chaise... Ou Lorient, ça dépend...
Date d'inscription : 12/12/2004

Feuille de personnage
Nom: Madusel'th
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie   Sam 21 Mai 2005 - 10:12

Je supprime mon sujet pour manque de participation ? Franchement ce serait bien d'avoir des critiques car sinon cette rubrique ne sert absolument à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/saroarha/
Tyrion
Défenseur d'Ulthuan (et Admin aussi)
avatar

Nombre de messages : 1298
Age : 27
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: Re: [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie   Sam 21 Mai 2005 - 10:54

Si j'était toi, je le garderai pour le concour de recit qui va bientot commencer....

SInon, j'ai pas encore eu le courage a le lire, trop long pour moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ulthuan-naggaroth.info
blacky
Eclaireur


Nombre de messages : 21
Localisation : lyon
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie   Sam 21 Mai 2005 - 11:38

perso je viens de tout lire ^^ c'est chouette comme senar ^^

en critique bah je pense pas qu'il y en est énormément a faire, la mentalité elfe noir est ( je pense ^^ ) assez bien respectée, reste a voir la description des autre unités etc...

tu va peut etre un peu vite pour ce qui est de la description, au début par exemple ton texte est lent, les ombres pietinnent tu pourrais peut etre plus décrire ^^ alors que les scènes rapide ou les EN fuient, tu peut les passer plus rapidement, sa donnerais un vrai rythme au texte, la sa ressemble ( en caricaturé ein ^^ ) à :
il avance, il tue, il avance, il tue, il avance, il tue... c'est barbant et si c'est comme sa jusqu'a la fin ^^
un peu plus de dialogues pourquoi pas, un elfe qu'a peur et qui raconte sa vie, un truc qui change un peu du ils tuent les hommes lézard ^^ prendre le temps de décrire les scenes d'après bataille sa pourrait etre utile, pourquoi pas faire références au son des bléssé etc... ^^

bon moi je critique mais je serais pas capable de faire un truc comme sa ( ben oui il y a pas beaucoup de faute, enfin je les ai ptetre pas vue ^^ ), bonne continuation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbuzar
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 298
Localisation : Sur mon sang-froid
Date d'inscription : 10/11/2004

MessageSujet: Re: [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie   Dim 22 Mai 2005 - 9:00

Oui, il est bien ce texte, il est original et tout…

Par contre, je ne trouve pas que ce serait dans la mentalité des elfes noirs d'abandonner une mission. Seuls les humains sont vraiment lâche… Maintenant, c'est vrai que c'est très dur de faire une histoire avec comme héro une personne qui n'a aucun sentiment et c'est souvent "barbant" a lire donc c'est peut-être mieux comme ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Recit] Attaque des Slaaneshies Druchii sur la Lustrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recit] Un jeune druchii contre le chaos
» [ForumEN][Récit] - Course poursuite pour un druchii...
» [talent] charge / attaque chargée / focus
» Chiens d' attaque de Nécromunda
» Hautebrande: Cérémonie des Sombrecoeurs ; Attaque du moulin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: