Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FluP]Les Quyl-Sethai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syds
Guerrier


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: [FluP]Les Quyl-Sethai   Lun 23 Avr 2012 - 18:00

Bonjour tout le monde ^^

Il y a quelques temps, avant même de m’acheter mes premières figurines Hauts-Elfes, j’avais dans l’idée de personnaliser mon armée façon fils du désert. Cette idée m’est venue lorsque je lisais un ancien numéro de White Dwarf qui contenait un article du Choix des Armes et où l’un des participants avait tenté l’expérience qui s’était montré plus que réalisable.

Seulement je ne voulais pas me limiter à la simple étape du modélisme et il m’a été tout naturel de chercher à donner une histoire et une raison de combattre à mes troupes. Cela m’aura prit du temps et surtout des efforts d’imagination, mais j’ai finit par y parvenir.

A l’image d’un livre d’armée, je présenterais l’histoire de mes Hauts-Elfes, à savoir comment et pourquoi ils en sont venus à préférer les conditions plus que difficiles du désert aux conforts que l’on peut trouver sur une île civilisé comme Ulthuan. Viendra ensuite la présentation de mes troupes avec à l’appui des photos de mes figurines, puis certains personnages de mon crue, à savoir les précieux Seigneurs et Héros qui conduiront mes braves petits, avec leur petit historique et la composition de leur équipement.

Merci de votre patience et j’espère bonne lecture.


LES QUYL-SETHAI



La Naissance de la Citée des Vents

Dans les années qui suivirent le sacre de Bel-Shanaar comme nouveau Roi Phénix et successeur du puissant AEnarion, les fils d’Ulthuan entreprirent de profiter de la nouvelle ère de paix qui s’instaurait. Ils voyagèrent par delà les mers, découvrant de nouvelles terres à explorer où l’avenir ne pouvait être que plein de promesses.
Sindral Ahires, roturier de Chrace anobli après s’être illustré lors des Guerres Démoniaques, avait très vite entreprit de monter une expédition qui le conduisit jusqu’aux régions qu’on appellerait plus tard Arabie. Jeune et toujours simple malgré ses nouveaux titres, il avait conservé son tempérament aventureux. Il ne lui en fallut donc pas plus pour désirer arpenter les terres sauvages de ce qu’on nommait alors le nouveau monde.
Plusieurs citée virent le jour et devinrent florissante grâce au commerce qui s’installa avec les Nains des Montagnes du bord du Monde. C’est ainsi que d’une simple oasis naquit la merveilleuse Cadaith-Sethai, carrefour commercial et merveille architecturale où les artisans pouvaient prospérer sans se soucier d’une quelconque appartenance racial, où les écoles étaient ouvertes à qui voulait apprendre ou enseigner, et où les bibliothèques renfermaient de véritables trésors pour l’esprit, sans cesse augmenté par les sages qui s’y retrouvaient afin d’échanger leurs théories.
C’était une ère de grandeur pour chacun et le Noble Sindral fut honoré d’être placé à la tête de la merveilleuse citée qu’il avait aidé à ériger.


La Déchirure

A cette époque où Cadaith-Sethai semblait éternelle, la guerre civile était sur le point d’atteindre les colonies après avoir enflammé tous les cœurs d’Ulthuan. On s’y livrait alors une véritable chasse aux Sorcières sur les membres du Culte du Plaisir révélé par le Prince Malékith, le fils d’AEnarion. La paix déjà brisée fut définitivement perdue par la suite, après la découverte des corps de nombreux Princes d’Ulthuan dans le Temple d’Asuryan.
Les Nains, par sagesse ou obstination, s’étaient refusé de se retrouver emportés dans une guerre fratricide à laquelle ils n’entendaient rien, le simple fait de trahir un proche leur étant étranger. Ils s’en retournèrent dans leurs montagnes dans l’attente que ce qu’ils pensaient n’être qu’une petite querelle entre nobliaux se termine. Tout ce qui les intéressait vraiment était que le commerce florissant auquel ils s’adonnaient depuis si longtemps reprenne ses droits.
Cela ne se passa pas aussi bien qu’ils l’avaient espéré.
Après l’assassina du Roi Phénix Bel-Shanaar qui mourut d’empoisonnement, Sindral Ahires se proclama favorable pour la nomination à la succession de Caledor et lui envoya le gros de sa flotte à la tête de laquelle se trouvait son fils Siryan, à qui il fit promettre devant Asuryan de ne pas revenir avant que les cotes d’Ulthuan ne soient sécurisées, même si cela devait prendre des siècles. Le jeune Elfe jura et s’en alla porter la guerre aux traîtres qui avaient cherché à renverser l’ordre des choses au prix du sang des innocents.
La guerre dura des siècles et Siryan assuma les conséquences de sa promesse en ne cherchant jamais à retourner auprès des siens. Avec sa flotte et sous les ordres du nouveau Roi Phénix, il traqua les corsaires de la sombre Naggaroth où trônait Malékith, dont le nom autrefois renommé pour ses exploits lors des guerres face aux ennemis d’Ulthuan était à présent synonyme de la lie du peuple Elfique.


La Guerre de la Barbe et la chute de Cadaith-Sethai

A la mort de Caledor qui fut emporté par les eaux à cause d’une nouvelle traitrise de la part des Druchii, le fils de ce grand monarque fut choisit pour lui succéder. Il prit le nom de Caledor le Second en hommage à son père, mais lui-même n’avait rien de la grandeur du précédent Roi Phénix. Certes il s’agissait d’un grand guerrier et d’un stratège accompli, seulement il n’avait pas la sagesse et la patience qui avait caractérisé son prédécesseur. Il parvint dans une certaine mesure à repousser les Elfes Noirs, seulement ces derniers avaient décidé de contre-attaquer via des voies détournés.
Ils attaquèrent les Nains qui demandèrent réparation pour ce qu’ils pensaient être une trahison de la part de leurs alliés. Caledor le Second fit ce qu’il savait faire le mieux : il agit sur une impulsion et réduit à néant le semblant de paix qu’il était parvenu à offrir à sa terre natal. Siryan Ahires, toujours à la tête de la flotte de Cadaith-Sethai, était encore lié par son serment puisque les cotes d’Ulthuan n’étaient pas encore en sûreté, aussi fut-il emporté par la marrée de la guerre qui opposa deux peuples parmi les plus anciens.
La tristement célèbre Guerre de la Barbe dura longtemps, si longtemps qu’aucun des deux peuples ne pourrait s’en relever tant les pertes et les afflictions furent importante. Seulement Siryan Ahires n’en eut que faire à partir du moment où il apprit l’effroyable destin de Cadaith-Sethai.
Cherchant à affaiblir les forces alliées au Roi Phénix, les Druchii avaient fait tout ce qu’ils pouvaient pour ruiner la réputation jusqu’alors sans tâche du Seigneur Sindral Ahires. Seulement c’était peine perdu face à la noblesse que lui attribuaient les habitants de Cadaith-Sethai. Lassé de voir leurs tentatives de révolte échouer encore et encore, le valeureux Sindral fut découvert poignardé dans ses quartiers. La lame empoisonnée ne pouvait être que celle d’un proche du monarque, personne d’autre ne pouvant s’approcher d’aussi près sans attirer l’attention. Une enquête fut donc ouverte pour trouver l’assassin.
Les traîtres avaient trop bien fais les choses, au point que plusieurs membres de la haute noblesse de Cadaith-Sethai furent injustement accusés. Les soi-disant coupables refusèrent évidement d’être condamné pour un crime qu’ils n’avaient pas commis et c’est à ce moment que les Druchiis déchaînèrent le plan qu’ils avaient depuis trop longtemps ourdit afin d’affaiblir les alliés d’Ulthuan.
La guerre civile qui avait jusqu’ici épargné les colonies avait finit par avoir raison de Cadaith-Sethai : elle partit dans les flammes. Aidé par des visiteurs indésirables, les monuments furent mis à bas, les temples et les bibliothèques pillés, et les palais de la noblesse brûlé par ceux qu’ils avaient jusqu’ici protégé.
Malheureusement Siryan Ahires avait été prévenu bien trop tard, presque un siècle trop tard durant lequel s’étaient succédé les batailles, aussi n’eut-il pas la possibilité d’agir comme il l’aurait souhaité. Il sombra dès lors dans une rage vengeresse qui ne devait jamais être soulagé et c’est la mort dans l’âme qu’il quitta le champ de bataille, laissant son peuple en découdre seul avec les Nains.
Il s’en retourna alors pour le sud où il découvrit que les humains venaient d’ériger leur jeune empire sur les ruines de Cadaith-Sethai .


La Naissance des Quyl-Sethai et des Terres de la Mort

Dès lors les fils et les filles de la citée oublié de tous prirent le nom de Quyl-Sethai, les Enfants du Vent. Ils étaient incapable d’accepter qu’un autre peuple vive et prospère sur les cendres de leur passé, seulement les Quyl-Sethai conduit par le vieux Siryan Ahires étaient trop peu nombreux pour déclarer une guerre ouverte. Ils se limitèrent dans un premier temps à des attaques éclairs, attaquant les caravanes marchandes et les troupes isolés.
Pendant plusieurs siècles d’une guérilla acharnée, ces Elfes sans patrie furent une véritable épine dans le pied de ces simples mortels qui finirent par broder toutes sortes de légendes autour d’eux, des histoires aussi terribles que fantastiques sur le compte de ceux qu’ils nommaient les Esprits du Désert.
Mais le monde ne s’était pas arrêté de tourner malgré toutes les tentatives de Siryan. De la majestueuse Khemri arriva les sombres nouvelles du Roi-Sorcier Nagash, dont la montée au pouvoir s’était faite à la suite d’un coup d’état durant lequel le terrible Nécromancien avait fait emprisonner vivant son frère dans la pyramide mortuaire de leur propre père. Cela aurait été sans importance pour les Quyl-Sethai s’il ne s’en était suivit les pires événements qu’ils eurent à surmonter depuis la Guerre de la Barbe.
Nagash et ses séides avaient relevé une grande armée de morts-vivants dans le seul et unique but d’avoir la maîtrise de ce qui était à présent le Grand Empire de Nehekhara, forçant les Elfes à prendre malgré eux le parti des vivants. Les Esprits du Désert firent parler d’eux comme jamais jusqu’alors, apparaissant de nulle part pour disparaitre après avoir réduit en cendre les corps des messagers et des éclaireurs de Nagash. Pourtant, malgré tout leurs efforts, ils restaient dérisoires face à la puissance des armées de l’Usurpateur.
Les Humains parvinrent à grandes peines à repousser leur ennemi et à le forcer à se réfugier dans sa forteresse de Naggashizzar. Pourtant c’était mal connaître l’ignominie du Roi-Sorcier qui entreprit de déchaîner le plus terrible des sortilèges de nécromancie qu’il avait à son répertoire. L’Empire de Nehekhara disparut par la suite pour laisser place aux Terres de la Mort. L’endroit était maudit à jamais, au point que les morts qui reposaient depuis des siècles dans leurs Nécropoles se relevèrent pour prendre les armes contre les vivants.
Les Quyl-Sethai n’ont connu que la guerre et la douleur depuis de trop nombreux siècles, leurs effectifs s’amoindrissant à chaque nouvelle génération, pourtant ils poursuivent la lutte et leur rêve de reprendre aux morts ce que les vivants leur ont volé durant leur absence.


Voilà pour mon fluff. Parce que j'écris beaucoup plus vite que je ne peint, je présenterais bientôt les perso spéciaux que je suis entrain de créer pour les jouer lors de parties amicales lorsque mes adversaires me le permettront.

A bientôt ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knurlnien
Posteur Suprême et Grand Mégalomane d'UvsN
avatar

Nombre de messages : 3349
Age : 26
Localisation : Gouts (40) / Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Gwënila Admapersa
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [FluP]Les Quyl-Sethai   Mar 1 Mai 2012 - 18:55

Ce fluff est bien écrit mais il reprend trop le fluff général des HE avec quelques petits add-on pour donner un vrai cachet à ton armée AMHA. C'est bien pour une intro mais il faut ensuite bien se concentrer sur ton armée pour qu'on s’imprègne de son essence.

Knur' (qui espère une nouvelle part de fluff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [FluP]Les Quyl-Sethai   Jeu 3 Mai 2012 - 22:05

Citation :
Ce fluff est bien écrit mais il reprend trop le fluff général des HE avec quelques petits add-on pour donner un vrai cachet à ton armée AMHA

Oui, mais il n'a au moin pas fait l'erreur de partir dans un truc totalement délirants. Petite question d'ailleurs : est-ce que ta cité correspond pour toi à la mention "ruines elfiques" dans le sud-ouest de l'arabie ?

Par contre, je trouve que ton historique s'arrête un peu vite (l'avènement de nagash, c'est quand même vieux). Sinon, l'age d'or n'a duré tout de même que mille ans : ca en fait donc 6000 que tes elfes cherchent à rétablir leur héritage ? Coriaces pour des mecs en voie de disparition XD. Tu gagnerais à étoffer un peu l'histoire récente des Quyl-Sethtai.

En attente des photos et du fluff des persos (qui nous éclairera un peu sur les dernier agissement de tes esprits du désert).

Artha', pour vous servir,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FluP]Les Quyl-Sethai   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FluP]Les Quyl-Sethai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FluP] Ebauche d'histoire pour ville extérieure de Ulthuan
» [ForumEN][ENoirs][FluP] - Chroniques des montagnes de Naggaroth - la cité de Kar Gilath
» [FluP] Hauts Elfes d'Avelorn
» [FluP] Naggaroth et les elfes noirs (fluff maison)
» [FluP] Wolfen, historique et chronologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: