Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [récit] Jeu de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vavaaaa
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 22
Date d'inscription : 01/05/2011

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: [récit] Jeu de sang    Ven 6 Juil 2012 - 0:34

[Bonjours à tous, ça fait un petit moment que l'envie de faire un récit me prend, mais ma faible connaissance du background a souvent limiter mon inspiration. Donc voilà je me lance enfin, je ne sais pas du tout sil il y aura une suite mais j'espère que ça vous plaira :)

I. Du sang sur les Mains

Valas Caelbor observait la cité encore endormie de Hag Graef, éternellement plongée dans la brume. C'était étrange, d'habitude les murs noirs lui donnaient un sentiment de sécurité, mais cette fois ils avaient quelque chose... d’oppressant; un je-ne-sais-quoi qui trahissait la tension dont il faisait preuve. La "nuit" était bien avancée, mais il portait son armure ainsi que ses Vraith, ses épées jumelées qui prouvaient son rang de dynaste. Il était le premier fils de la maison Caelbor, une maison de rang moyen mais qui aspirait à de plus haute ambition et que lui, le fils aîné dirigerait un jour. Mais pour espérer les voir se réaliser, il devait accomplir un dernier méfait : l'assassinat de son frère cadet. Ce dernier s'était montré un peu trop ambitieux ces derniers temps, et il était de lui rappeler quelle était sa place, définitivement.

Il entendit la porte grincer et une silhouette se profila dans l'ouverture, gardant ses distances.

-C'est fait Monseigneur.

Enfin! il était libéré d'un lourd fardeau, toutefois il ne laissa rien paraître devant son sujet, et se contenta de sourire. Il enfila à son caedlin, son "loup de nuit" comme l'appelle les nobliaux du Hag représentant une manticore, et donna l'ordre de le mener jusqu'à l'endroit où s'était déroulé l'acte. La famille Caelbor ne disposait pas d'une tour par membre, et ainsi tous, sauf le chef de la famille, étaient logés dans le même endroit. Il traversa ainsi de nombreux escaliers et couloirs qui menaient vers différentes ailes de la forteresse. Il ne cessait de sourire durant le trajet qui lui parut durer une éternité. Finalement ils s'arrêtèrent devant une porte, que l'homme ouvrit en l'invitant à passer devant.

C'était une vielle salle que les servants utilisaient, quelques meubles traînaient dans les coins avec de nombreuses toiles d'araignées. Valas entra dans la pièce, son frère était étendu là, en plein milieu, affalé dans la marre que son sang avait formé. Il souriait comme un dément, pensant à toutes les choses qu'il pourrait désormais accomplir sans cet ennemi dans les pattes. Il s'approcha lentement du cadavre, gardant les yeux fixés dessus, et sans se préoccuper des autres elfes dans la pièces, tous masqués pour l’occasion car mieux valait être vu assassinant son frère, son père ne lui pardonnerait pas cette imprudence. Lentement il se rapprochait, dégustant son triomphe qui sonnait comme le son de ses pas sur les dalles. Il mit genoux à terre et posa la main sur l'épaule de la victime avant de prononcer d'une voix suffisamment forte

-tu aurais du apprendre à rester à ta place, mon frère !

Puis d'un geste sec il retourna le cadavre, ce n'était pas son frère, mais un de ses hommes, il se retourna violant tout en tentant de reculer ; trop tard, il ne réussit qu'à légèrement dévier la lame, qui le toucha à la gorge, le coup aurait du lui être fatal. Il tenta vainement de dégainer, alors qu'il glissait dans le sang de l'homme qu'il avait envoyé commettre son larcin. Il réussit à se rattraper à un buffet, avant de tomber à genoux. Portant sa main gantelée à sa gorge, il ressaya de dégainer, mais deux elfes l'empoignèrent, empêchant tout mouvement.

-Qu'elle est cette félonie ?

-Félonie ? Cher frère.

L'homme qui l'avait attaqué tenait toujours fermement sa dague écarlate finement ciselée, et bien qu'il portait la livrée et le caedlin de Valas, on pouvait toutefois deviner le sourire carnassier qu'il arborait. Lentement il défit les lanières avant de le laisser choir au sol, découvrant ainsi les traits fins de son frère.

-Vois-tu, j'avais d'autres projets pour toi, j'avais déjà prévu ta chute, ça aurait été...Magnifique. Mais disons que tu m'as forcé la main, et j'ai du improviser. Non vraiment, tu me déçois.

Valas voulut répondre, mais ses paroles se perdirent dans un gargouillis immonde.

-Oui, vraiment, ça aurait été magnifique, et dire que je devrais me contenter de t'achever ici, dans cette salle miteuse, tant pis.

Sur ces mots il planta de nouveau la dague dans le coup de son frère, et alors que le sang chaud giclait, et qu'il et il le sentait ruisseler le long de son visage, il poignarda à trois reprise le torse de son frère, se surprenant à sourire en observant le dernier regard que lui lançait son frère, un mélange de haine, de colère, et de peur. Il finit par se relever, chancelant lentement, lui Aeslkel, était désormais Premier fil de la maison Caelbor. Les Choses risquaient de changer très rapidement....


Dernière édition par vavaaaa le Ven 6 Juil 2012 - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Knurlnien
Posteur Suprême et Grand Mégalomane d'UvsN
avatar

Nombre de messages : 3349
Age : 26
Localisation : Gouts (40) / Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Nom: Gwënila Admapersa
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [récit] Jeu de sang    Ven 6 Juil 2012 - 0:57

Un style intéressant, quelques erreurs de forme, un dénouement prévisible (je l'avais trouvé dès le "C'est fait monseigneur"...).

Citation :
des autres elfes dans la pièces, tous masquaient pour l’occasion car mieux valait être vu assassinant son frère, son père ne lui pardonnerait pas cette imprudence.
"Masqués" j'imagine mais phrase mal formulée dans l'ensemble de toute façon. Il vaut mieux être masqué si l'on assassine son frère ? Tous masqué sauf Valas ?

Citation :
lui Aeslkel, était désormais Premier fil de la maison Caelbor. Les Choses risquent de changer très rapidement....
Concordance des temps. Majuscule à "Choses" voulue ?

Citation :
nombreuses toiles d'araignées

Citation :
C'était une vielle salle que les servants utilisaient, quelques meubles traînaient dans les coins avec de nombreuses toile d'araignée

Valas entra dans la pièce, son frère était étendu là, en plein milieu, affalé dans la marre que son sang avait formé.
Pourquoi le saut à la ligne ? Je mettrais la deuxième phrase dans la continuité de la première.

Au plaisir de lire la suite,
Knur'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vavaaaa
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 22
Date d'inscription : 01/05/2011

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [récit] Jeu de sang    Ven 6 Juil 2012 - 1:00

le dénouement était très prévisible je sais^^

Après pour les fautes disons qu'il est tard, et que mes petits yeux me piquent un peu. c'est vrai que j'avais pas fait gaffe à la re-lecture, mais pour moi ils étaient tous masqué... c'est juste que je les ai pas dis (je vais tout corriger tout vite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [récit] Jeu de sang    Ven 6 Juil 2012 - 8:34

Un bon récit dont je lirais bien la suite, mais il est vrai que le "c'est fait, monseigneur" provenant d'un type qui reste bien caché dans l'ombre fait un peu... suspect ? *siffle*

Bon courage pour la suite *gg*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narog
Fils de la lune sanglante
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [récit] Jeu de sang    Sam 7 Juil 2012 - 20:44

Bien que le dénouement de ce premier texte était très prévisible, j'ai hâte de voir la tournure que va prendre la suite.

Bon courage pour la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [récit] Jeu de sang    Sam 7 Juil 2012 - 23:16

Le texte est sympa, mais un peu décevant et appelle une suite.
Pourquoi ?

D'abord, comme tout le monde l'a fait remarquer, la fin est peu surprenante. En soi, ce n'est pas grave.

De manière générale, la fin d'un texte peut soit être "évidente", soit surprendre. Twist, ou pas twist, donc. S'il s'agit d'un twist, il faut qu'il surprenne un peu. Pas forcément beaucoup, et c'est bien plus amusant si les plus observateurs auront pu relever les deux-trois indices savamment laissés, que les autres apprécieront d'autant plus à la relecture. Mais il faut quand même qu'il surprenne !
Si tu décides de ne pas œuvrer dans le twist, il faut bien l'amener. Par exemple, admettons qu'ici, tu aies décidé que tout se passe comme prévu, et que l'aîné tue son cadet. C'est une possibilité, et ce n'est pas forcément moins intéressant, tu vas simplement orienter ta manière d'écrire différemment. Tu vas t'attacher à décrire tout ce qu'il se passe, t'intéresser aux pensées, réactions, peut-être mettre des complications.
Ici, tu te décides pour un petit twist : il s'est fait avoir et va se faire assassiner. Soit ! Le problème, c'est qu'un twist marche mieux avec des petits clins d’œil qu'avec de gros sabots. Ici, dès le sentiment "oppressant", on sait que ça va mal tourner pour lui. Quand on apprend qu'il compte tuer quelqu'un, hop, on devine qu'il va se faire avoir quelque part. C'est un peu trop gros, et ça gâche la surprise, et donc le texte. Deux choix : revoir un peu l'écriture du début, pour annoncer les intentions du Sieur Aîné sans révéler au lecteur lambda qu'il va se faire avoir ; ou alors, jouer à fond cette carte du "haha, il va se faire avoir, je l'ai trop vu venir", amorcer ce twist et... Enchaîner avec un autre twist. Le père qui débarque, ou que sais-je. Avoir le lecteur à son propre jeu, en quelque sorte. Autre possibilité : faire croire au lecteur, et au personnage, qu'il a réussi et que le twist n'a pas lieu. Ici, il débarque, tout sourire, tue le mec, d'une manière ou d'une autre ne se rend pas compte de la supercherie. Rentre chez lui, tout content. Et là, dernière ligne, bam. Il a bu du poison. Un couteau sort de l'ombre. Son frère est vivant. Ou autre !
Voila quelques pistes pour la forme.

Pour rester sur la forme (hormis les quelques fautes que je n'ai pas le courage de relever, là maintenant tout de suite), attention à l'abus d'italiques (en général, on s'en sert pour les pensées du personnage) et les random majuscules (dernière phrase, à "Choses"). Améliorer aussi les dialogues. Très honnêtement, les dialogues sont les choses les plus difficiles à maîtriser au début. Un bon dialogue, c'est vraiment difficile à écrire. C'est d'autant plus embêtant que les récits amateurs en contiennent souvent beaucoup, parfois beaucoup trop. Ici, ils ne sont pas mauvais mais font trop volontairement grandiloquents, à mon avis. Le "Quelle est cette félonie ?" ne paraît pas naturelle, la réponse est un peu étrange à la lecture "Félonie ? Mon cher frère." ; personnellement je ne comprends pas. ;p

Autrement, sur le fond, mais il y a pas mal de bonnes choses mais aussi trop d'allusions. Les grands projets du cadet, la réaction du père (et son caractère)... On aimerait en savoir plus là-dessus. Une intrigue politique, plus encore un assassinat, n'est vraiment prenant que si on en perçoit, ne serait-ce qu'un peu, les tenants et les aboutissants. Ici, on ne comprend même pas vraiment pourquoi l'aîné veut assassiner le cadet en premier lieu.

Voila voila, ça reste un petit texte sympa mais je pense qu'il y a vraiment moyen pour toi de l'améliorer. ;)

Bon courage,


Khainitement,

Wolf'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vavaaaa
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 22
Date d'inscription : 01/05/2011

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [récit] Jeu de sang    Dim 8 Juil 2012 - 0:30

Merci pour vos commentaires constructifs, c'est sympa !

Je vais garder ça dans un coin de ma petite tête. Concernant la suite, je ne sais pas si il en aura une, après plusieurs re-lecture, l'histoire ne me convient pas, je pourrai toujours caser un ou deux chapitres, mais les récits qui se cassent en pleins milieux une fois que l'intrigue est vraiment lancé, ça m'a toujours énervé.

Donc à voir, peut-être une remise à plat qui prendra du temps, je pense néanmoins opter pour des récits plus courts, peut-être des chroniques, 'fin bref j'aviserai en temps voulu et lorsqu'un thème me prendra à cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [récit] Jeu de sang    

Revenir en haut Aller en bas
 
[récit] Jeu de sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aventures de Gurlizek "hache de sang"
» He - Skaven ile de sang
» Les elfes de sang en manque
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Darkal Dk Dps Sang !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: