Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [BackG] Les elfes et le Chaos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaelar
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 13:09

Salut tout le monde.

En gros j'ai une question: Est-ce que les elfes peuvent être corrompu par le Chaos ?

J'ai lu quelque part qu'ils ne pouvaient pas subir de mutations, comme les Nains. (il n'y a que Malus qui se transforme en un gros oiseau, mais bon ça c'est une autre histoire).
Je me doute un peu que ce chère roi Malékith et sa belle maman ont été corrompu, mais j'ai pas vraiment l'impression que les Dieux Noirs les tiennent à coeur.(référence à l'exil du Roi-sorcier après la bataille des plaines de Finuval)
Sinon vivre dans le "Grand Nord", c'est à dire les Désolations (donc au dessus des tours de guet), ça serait possible pour nos petits elfes ?

Merci d'avance pour vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 13:47

Les elfes noirs ont subis l'influence du chaos, d'ailleurs, y a tout plein de cultistes chez eux.

Quant a vivre dans le grand nord... Faut etre pres a cotoyer des tas de GdC et de maraudeurs, mais tant que tu va pas "trop" vers le nord, ca devrait aller niveau corruption AMHA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phenix
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 611
Age : 21
Localisation : Temple d'Asuryan
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 15:21

En fait les elfes noirs existent parce que Ænarion à pris la faiseuse de veuves, la lame de Khaine, et qu'ainsi il à maudit les elfes :**cry**: . Mais bon si il ne l'avait pas fait, le monde de warhammer n'exiserait plus donc il avait pas vraiment le choix de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 15:32

Certes, mais le chaos a sa part de responsabilite, pas temps dans la creation des EN que dans leur evolution. Morhati est au trois quart corrompue, mais apres, tout depend : les Khainites "purs" sont "intacts", les Slaaneshii moins...
Citation :
Mais bon si il ne l'avait pas fait, le monde de warhammer n'exiserait plus donc il avait pas vraiment le choix de toute façon.
Ben non, il aurait pu prendre l'Epee-dragon ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tharen
Prince
avatar

Nombre de messages : 2340
Age : 19
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 05/06/2012

Feuille de personnage
Nom: Falko Lametranchant
Rôle: Vagabond, mercenaire et soigneur à ses heures perdues
Postures: S'adapter (+) Riposte (-)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 19:26

Arthamir a écrit:
Ben non, il aurait pu prendre l'Epee-dragon ! XD
Késako???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 19:57

Laisse tomber, reference pourrie... *sac*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelar
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 20:38

Donc le culte de Khaine est un peu comme l'Inquisition du Moyen-âge, et le Culte du Plaisir s'apparenterait aux hérétiques.
Morathi devrait donc mourir normalement, mais elle est protégée par son adorable fils, qui se dit être l'élu de Khaine. C'est un peu le bordel tout de même au niveau des religions à Naggaroth. (pas étonnant qu'ils se tappent dessus)

Citation :
Quant a vivre dans le grand nord... Faut etre pres a cotoyer des tas de GdC et de maraudeurs, mais tant que tu va pas "trop" vers le nord, ca devrait aller niveau corruption AMHA.

D'accord sur ce point là.

Les elfes seraient donc atteint moralement et non physiquement par les Dieux Noirs. Ensuite j'ai lu que les émotions des elfes étaient beaucoup plus profonde/fortes que celles des humains (références aux LA Elfes noirs et Hauts elfes). Hors, les Dieux du Chaos sont en gros issue de ces émotions, donc pourquoi il y a t-il beaucoup plus d'humains touché par les pouvoir du Chaos par rapport aux elfes ? Juste à cause de leur position géographique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenar
Prince
avatar

Nombre de messages : 1616
Age : 25
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Nom: Lucius Guntmar
Rôle: Voyageur
Postures: Berserk(-) Riposte(+)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 21:18

Citation :
Citation:
Quant a vivre dans le grand nord... Faut etre pres a cotoyer des tas de GdC et de maraudeurs, mais tant que tu va pas "trop" vers le nord, ca devrait aller niveau corruption AMHA.

Et il ne faut pas oublier toutes les horreurs et les monstres mutants qui s'y baladent si je ne me trompe, il y a mieux comme zone de vacances. XD


Citation :
Les elfes seraient donc atteint moralement et non physiquement par les Dieux Noirs. Ensuite j'ai lu que les émotions des elfes étaient beaucoup plus profonde/fortes que celles des humains (références aux LA Elfes noirs et Hauts elfes). Hors, les Dieux du Chaos sont en gros issue de ces émotions, donc pourquoi il y a t-il beaucoup plus d'humains touché par les pouvoir du Chaos par rapport aux elfes ? Juste à cause de leur position géographique ?


Dans le LA Hauts Elfes (je ne sais plus lequel car je ne l'ai pas sous le nez) est dit en gros que les elfes veulent éviter à nouveau de faire les mêmes erreurs, à savoir se laisser corrompre par les dieux du Chaos, de ce fait ils contrôlent à tout instant leur sentiments et sont très rigides à ce niveau pour ne pas tomber dans leur piège. (enfin si je me souviens bien)

Les humains, quand à eux, sont beaucoup plus faible et donc influençable à ce niveau, promesse de gloire, de richesse, et surtout de puissance, sont courants, les dieux du Chaos profitent de cette faiblesse.


Voilà mes deux sous personnels. *^^*

_________________
Je suis un bouclier qui protège Ulthuan et notre peuple. Je suis une lame qui décime les rangs de nos ennemies.
Je suis Elenar Porte-Espoir, prince de Caledor.  Tremblez car je n'aurais aucune pitié...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narog
Fils de la lune sanglante
avatar

Nombre de messages : 2042
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 22:17

Citation :
Dans le LA Hauts Elfes (je ne sais plus lequel car je ne l'ai pas sous le nez) est dit en gros que les elfes veulent éviter à nouveau de faire les mêmes erreurs, à savoir se laisser corrompre par les dieux du Chaos, de ce fait ils contrôlent à tout instant leur sentiments et sont très rigides à ce niveau pour ne pas tomber dans leur piège. (enfin si je me souviens bien)

Hum, tu es sur que tu ne confonds pas avec les Eldars?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 22:41

De toute facon, les humains ont une vie en moyenne bien plus pourrie que les elfes (ne serais-ce que niveau securite). Il aspirent donc plus a une existence nouvelle, pleine de puissance => Chaos.
De plus, chaque elfe est un etre responsable, qui utilise sa connaissance de l'existence du chaos contre lui. C'est ps pour rien que les officiels imperiaux n'apprennent pas aux bouseux l'existence des skavs, et ne leur donnent qu'une version "simplifie" de ce qu'est reellement le chaos. Les elfes sont peut-etre aussi plus lie a leur culture que les humains, lequels sont plus "libres" d'un certaine facon (les traditions pesent plus, la gloire personelle est moins iportante,,,).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenar
Prince
avatar

Nombre de messages : 1616
Age : 25
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Nom: Lucius Guntmar
Rôle: Voyageur
Postures: Berserk(-) Riposte(+)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 17 Juil 2012 - 23:31

Citation :
Hum, tu es sur que tu ne confonds pas avec les Eldars?

Ca ne risque pas car je ne joue pas encore à 40000. *;)*

Je suis sur d'avoir lu ça mais j'arrive plus à le retrouver.

_________________
Je suis un bouclier qui protège Ulthuan et notre peuple. Je suis une lame qui décime les rangs de nos ennemies.
Je suis Elenar Porte-Espoir, prince de Caledor.  Tremblez car je n'aurais aucune pitié...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelar
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mer 18 Juil 2012 - 6:45

Citation :
De toute facon, les humains ont une vie en moyenne bien plus pourrie que les elfes (ne serais-ce que niveau securite). Il aspirent donc plus a une existence nouvelle, pleine de puissance => Chaos.
De plus, chaque elfe est un etre responsable, qui utilise sa connaissance de l'existence du chaos contre lui. C'est ps pour rien que les officiels imperiaux n'apprennent pas aux bouseux l'existence des skavs, et ne leur donnent qu'une version "simplifie" de ce qu'est reellement le chaos. Les elfes sont peut-etre aussi plus lie a leur culture que les humains, lequels sont plus "libres" d'un certaine facon (les traditions pesent plus, la gloire personelle est moins iportante,,,).

Tout cela parrait bien plausible en effet. C'est un peu comme l'apprentissage de la Nécromancie. L'humain ne vit pas lontemps, au contraire des elfes, il est donc plus touché par cette art obscur.

Merci pour vos réponses en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SunHunter
Dynaste
avatar

Nombre de messages : 2184
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 06/08/2005

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Jeu 19 Juil 2012 - 20:50

Bonsoir à tous !

Si vous voulez connaitre certaines vérités cachées, lisez jusqu'au bout. Si vous voulez savoir pourquoi Aenarion était un Chaotique, lisez jusqu'au bout. *^^*

Ce topic me donne le pretexte de sortir un travail entamé depuis longtemps, et que je voulais vous faire partager.

Il s'agit des extraits du Liber Chaotica traitant des elfes. Traduits de l'Anglais par votre serviteur, avec le soucis de faire ressortir les vieilles tournures de phrases. Le texte n'est pas toujours facile, mais croyez bien qu'il n'est pas mieux en anglais dans le texte !

Pour rappel, le Liber Chaotica est une compilation de notes rassemblées par les Sigmarites sur ordre de Volkmar le Sévère, Grand Théogoniste de Sigmar, dans le but d’asseoir la connaissance de l'humanité sur le Chaos, et apprendre de lui pour le combattre.
Les deux prêtres chargés de cette mission sont morts de folie avant que le document ne soit achevé. Les deniers passages de l'oeuvre, lorsqu'ils ont déjà sombrer dans les abysses du Chaos, sont absolument jouissifs pour des amateurs de fluffs comme nous. Je le recommande chaudement à toute personne lisant l'anglais.

En attendant, Enjoy !! Et pardonnez les fautes, je travaille sur ce coup sans correcteur orthographique...


Citation :

Extrait du Liber Khorne, Tome I du Liber Chaotica

Khaine : Seigneur du Meurtre

Un court exposé traitant de l'aspect le plus sombre de la nature des Elfes et de leurs liens suspectés avec Khorne. Incluant l'extrait d'un rapport par le Capitaine Répurgateur Mathias Thulmann.


La nature de l'Impie est telle celle d'un diamant noir. De même qu'un diamant limpide collecte la lumière qui le pénètre et brille de mille feux en la restituant, la gemme noire quant à elle absorbe tout ce qui l'atteint, de telle sorte qu'elle parait à notre vue n'être nul autre qu'un douloureux vide.
Si l'on pouvait discerner la fausseté qui y demeure, à la place de l'unique joyau seraient découvert un millier de facettes. Et bien que chacune serait différente de ses semblables, chacune reflèterait l'unique et même source qui les alimente toutes. Et elles seraient alors les Puissances du Chaos.
Nous autre de l'Empire voyons le sombre seigneur Khaine comme le frère de Morr, éternels rivaux pour le contrôle des champs de la mort. Ceux parmi nous qui en savent davantage sur lui maudissent son nom tout autant que d'autres le vénèrent. A l'intérieur même de nos cités et de nos villes, des cultes secrets sont nés et se développent, accueillant assassins, hommes de main, coupe-gorges et tueurs en tous genres qui se complaisent dans la mort et le meurtre. Ils se regroupent et complotent, ils érigent des idoles pour Khaine, toujours des effigies grotesques d’une allure malfaisante avec une énorme gueule emplie de crocs, et quatre bras chacun serrant une dague.
Un dieu nommé Khaine, un dieu du meurtre et de la mort et des massacres. Seul un aveugle obstiné pourrait ne pas voir qu'il ne s'agit de nul autre que du Seigneur du Sang lui-même, déguisé derrière l'un de ses nombreux masques pour séduire et tromper ceux qui par autrement l'auraient rejeté. D'aucuns avancent qu'ils sont deux entités distinctes, que Khorne est un seigneur de la bataille, de la guerre ouverte, une Puissance de la Ruine plutôt qu'un médiocre petit dieu humain, mais d'après moi il n'en est rien, car Khorne est la volonté de dominer toute chose par la violence, la peur et les terreurs de toutes sortes. Tout ce que ce constat nous coute, est la simple déception de le laisser s'introduire dans notre panthéon.
Et en cela nous ne sommes pas seuls, car je vois les cousins corrompus, engendrés de la vaniteuse Ulthuan loin au delà des eaux, dévots de ce même culte. Ils prient pour lui plus que pour aucun autre et ils permettent à son clergé le libre exercice dans leurs cités. Ces bien nommées Epouses de Khaine se complaisent véritablement dans leur folâtre adoration, et se baignent dans des chaudrons de sang qu'elles réclament comme offrandes nuptiales. Telle est l'influence que les elfes noirs laissent à ces servantes, tandis qu'ils se félicitent de continuer à repousser les hordes du Dieu du Sang à leurs frontières.
Je les regarde, et je rie de pitié pour eux, car toute la fierté acquise dans leur indépendance et dans leur propre souveraineté ne peut rien contre leur nature, encline à laisser leur ennemi mortel pénétrer si profondément dans le cœur de leur société.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Vous avez exigé notre venue auprès de vous et vous avez su nous distinguer de ces diables qui portent nos traits et qui ont envahi votre royaume. Vous entendez des histoires qui racontent que nous vénérons les mêmes dieux et avons les mêmes croyances, et maintenant vous vous effrayez d'êtres entourés d'ennemis là où vous n'en aviez jamais vus.
Laissez-nous vous dire d'abord que les tribus des hommes n'ont pas d'exigence à formuler devant le Trône du Phoenix. Vous pourriez demander, vous pourriez formuler des requêtes, vous pourriez même supplier, mais jamais vous ne devriez exiger que nous nous justifiions devant vous.
Vous nous demandez si nous vénérons les mêmes dieux, et nous savons que vous vous attendiez à ce que nous niâmes tout ce que vous avanceriez avec vos pathétiques "preuves". Laissez-nous vous en épargner la peine, nous déclarons que cela n'est que vérité.
Je suis certain que maintenant même vous, dans votre ignorance aveugle, répandez des ordres pour que tous ceux de mon genre soient emprisonnés ou bannis de vos cités, car vous ne pouvez point tout saisir dans sa totalité. Et cependant nous allons essayer de vous éclairer.
Dans nos croyances et nos cultes, tout comme vous, nous incluons tout ce que nous sommes et tout ce que nous pourrions être: nos meilleurs espoirs et nos pensées les plus sombres. Nous portons offrande à cette divinité que vous appelez Khaine, car nous savons la force des massacres, de la guerre et de la mort dans nos vies, tout comme vous empilez des offrandes pour vos propres Ulric, Mymydia et Morr.
Vous les remerciez, et leur demandez de rendre votre bras plus fort pour la guerre, comme nous le faisons avec Khaine, mais vous tiendrez-vous responsables pour les actes de ceux des vôtres qui leur sont entièrement dévoués ? Portez-vous le poids de la soif de sang et des crimes de ceux qui croient dans la volonté de leurs dieux ? Non, vous les déclarez fous et vous les chassez à bas, au nom même de leurs propres dieux. Tout comme avec nous.
Vous implorez une preuve que nous ne sommes pas liés à ces renégats, et nous disons que notre division s'est produite avant que votre royaume n'apparaisse. Notre querelle sanguine remonte à avant même que votre temps ne débute : des nombres incalculables de vies furent perdues, les meilleurs des nôtres, des champions que ceux de votre race ne pourront pas même contempler se sont battus et sont morts pour cela. Les profondeurs de notre honte et de notre haine vont bien au delà de votre misérable compréhension, et vous vous obstinez à demander des preuves ?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
^
Extrait tiré d'une missive en provenance d'un ambassadeur du Trône du Phoenix au Conseil de Marienburg pendant les raids côtiers occasionnés par l'Arche Noire Citadelle de Damnation.




Citation :
Extrait du Liber Slaanesh, Tome II du Liber Chaotica

Slaanesh & les Elfes d'Ulthuan
Sous forme d'une explication concise à propos de comment j'obtins des informations spécifiques en rapport avec les races anciennes, et d'une importante part de ce que je découvris à la lecture du "Daroir 'tal Minai"


Durant ma dernière conversation avec le Marquis, j'ai mentionné mon intérêt quant à trouver quelque document d'histoire traitant des interactions du Dieu des Plaisirs avec les Royaumes de la Réalité. A sa suggestion j'ai passé de longues heures à étudier divers codex mis sous verrous dans les bibliothèques secrètes du Collège de la Lumière. Cette fois, cependant, plutôt que d'y lire succinctement les nombreuses traitrises du Chaos qu'ils contenaient, le Marquis me proposa de lire attentivement leurs tomes d'histoire ancienne.
Le Marquis, qui l'eut cru, est remarquablement bien informé ! Si les chroniques des magisters sont indéniablement complètes, la plupart de leurs textes concernant l'histoire pré-humaine leur ont été donnés par nul autre que Téclis d'Ulthuan lui-même - fondateur des Grands Collèges de Magie - et sont tout à la fois incroyablement anciens et remarquablement précis.
Malheureusement, malgré les deux siècles qui se sont écoulés depuis que ces codex furent remis aux Collèges de la Lumière, la complexité contrainte de du langage écrit Elfique est telle que seules quelques strophes ont été passées en traductions, et la plupart de celles-ci ne sont au mieux qu'imparfaites.
Ci-dessous se trouve un extrait tiré du "Daroir 'tal Minai", le livre des chroniques d'Ulthuan, traduit par le Magister Vesparian Kant, actuel Patriarche du Collège de la Lumière. Il contient la première mention explicite du nom de Slaanesh dans les annales Elfiques, et par ailleurs peut-être la première écriture de Son nom dans le monde entier :

"Ceci étant, chevauchant le monde après la malédiction du Chaos, faibles nous devinrent, et temps faisant, suffisants. Nous abandonnâmes toute idée d'unité, et perdîmes l'harmonie de l'esprit qui nous avait liés tel un unique être depuis les temps immémoriaux. Notre vigilance vacilla, et au milieu de ceux dont l'esprit devint vicié et avare, les servants de l'Ancienne Noirceur émergèrent une fois de plus. Telle était la splendeur de l'Ulthuan que ces derniers était satisfaits, et capables de vivre comme des parasites par l'abondance que notre bonne île offrait si librement. Ils prirent à Ulthuan sans rien donner en retour, et alors le Chaos pu en souiller les racines à nouveau, au cœur des berceaux de pierre de notre chère patrie. Ces racines s'insinuèrent profondément dans les cœurs de nos gens, et d'elles poussa un arbre terrible, dont les branches atteignirent toutes les provinces d'Ulthuan, et lorsque cet arbre porta fruit, le fruit porté fut Slaanesh."

Bien que je ne puisse trouver davantage de références traduites sur Slaanesh dans ces archives, ma curiosité quant à la relation entre les Elfes d'Ulthuan et le Chaos avait été attisée.

J'ai demandé au Magister Kant si ses bibliothèques contenaient un quelconque autre texte traitant de l'histoire des Elfes. Il m'a alors dirigé vers un autre journal d'enquête, celui-ci écrit par le premier Patriarche du Collège de la Lumière, qui par ailleurs était alors le premier Patriarche Suprême des Collèges de Magie, le Magister Volans. Apparemment, Volans était si acquis aux connaissances et à la sagesse de son mentor (le précédemment mentionné Teclis d'Ulthuan), qu'il dédia sa vie à apprendre tout ce qu'il pu à propos des Elfes et de leur culture. Ses écrits forment encore aujourd'hui la référence Impériale sur le sujet.
Sont reportés ici quelques unes de ses découvertes, extraites de son travail véritablement colossal, "Les Races Anciennes":

"Un objectif commun de bon sens et de vertus ascétiques semblent avoir joué un rôle plus marqué dans la formation des premières villes et colonies des Asurs que ne l'auraient fait le développement de l'agriculture ou des élevages, comme ce fut le cas pour nous autres humains. En fait, il apparait que les Asurs n'aient pas eut de réel concept de gouvernement ou de royauté avant que cela ne se révèle nécessaire pour repousser la première grande Incursion du Chaos.
Chose assez intéressante, à l'aube de leur race, les Asurs semblent avoir été quasiment immunisés à l'influence et à la vénération des trois premières Grandes Puissances du Chaos, et je pense qu'il s'agit en partie de la raison pour laquelle ils furent si mal préparés à conjurer leur décrépitude. Si confiants étaient-ils dans leur sagesse et leur beauté, et telle était leur avance sur les autres races qui parcouraient alors le monde de l'avant-histoire (Nains y compris), que les Asurs ne virent point gonfler leur propre décadence, avant qu'il ne soit trop tard.
Par nature, les Asurs sont absolument différents des humains, et bien qu'ils puissent paraitre très proches de nous, ils ne sont en fait pas faits de la même argile. Leurs sens empiriques et leurs processus cognitifs sont exacerbés à un degré tel que la comparaison avec leurs équivalents humains serait tout à la fois futile et inutile. De la même façon, leurs réactions émotionnelles sont bien plus fortes et leur imagination bien plus affinée et élaborée que celles des humains ordinaires. Puisqu'il est un peu plus disposé à suivre les desseins du bien ou du mal que les humains normaux, l'Asur typique peut donc tout à fait parvenir à la plus obscène cruauté et aspirer aux plus parfaits des idéaux.
Avec une imagination aussi fertile et des sens aussi affutés, le monde se présente devant les Asurs comme une source illimitée de plaisir intellectuel. Mais même si les Asurs n'avaient pas encore apprécié tous les nombreux plaisirs qui les entouraient, la tentation restait une constante source de mal être dans leurs esprits naissants.
Ce fût à travers ce mal être de leurs plaisirs inaccomplis que Slaanesh parvint à mettre le pied sur leur île natale d'Ulthuan, précisément parmi ce peuple de Naggarythe qui était déjà celui souillé par l'usage qu’Aenarion fit de la Faiseuse de Veuve - une lame effroyable du dieu Asur de la guerre - Khaela Mensha Khaine.
Slaanesh soufflât les vertus ascétiques et les inclinaisons sensuelles des Asurs - un processus progressif - qui se conclut par la formation du premier Culte du Plaisir sur les rivages d'Ulthuan. Cachée derrière les masques de la découverte et de l'expression artistique, le Culte encouragea les Asurs à se recentrer sur eux-mêmes et à devenir égocentriques par nature. Leur art, leurs loisirs, leur philosophie et les réponses émotionnelles à ces choses furent poussées jusqu'à leurs extrêmes, et sous peu véritablement la moitié de l'empire Asur autrefois auréolé et magnifique sombra dans une débauche sans borne d'égoïsme et d'autosatisfaction.
Ce déclin devint culminant au travers du schisme culturel que les Asurs sont venus à nommer "La Déchirure", lors de laquelle leur peuple se scindât en deux faction. L'une brulait du feu de la haine Khainite et de l'égocentrisme Slaaneshii, désireuse seulement de suivre sa voie peu importe où elle menait, pendant que l'autre faction ressentait que cette nouvelle mentalité était un affront à tout ce à quoi les Asurs tenaient. Après l'assassinat du Roi-Phoenix, Bel-Shanaar, ces deux factions choisirent des meneurs emblématiques dans les personnes du second fils d'Aenarion, le cruel Malékith, et de Imrik, le nouvellement élu Roi-Phoenix.
Après un temps, les deux factions s'abaissèrent à la guerre ouverte, et les enfants d'Ulthuan furent à jamais divisés."


Si les Elfes ont été exposés au Chaos bien des millénaires avant l'émergence de l'humanité en tant que civilisation, alors pourquoi n'y a-t-il quasiment pas de traces rapportant la marche d'Elfes au sein des armées des Dieux du Chaos ?

Plus spécifiquement, comment les Elfes de Naggaroth survivent-ils en tant que culture indépendante, malgré le fait qu’ils aient embrassé la cause du Chaos ? Durant leurs milliers d'années d'adoration du Chaos, les Elfes de Naggaroth semblent rester maîtres et souverains de leurs propres motivations et de leur culture.

Je dois m'attarder sur ce point plus longuement.

Citation :
Extrait du Liber Slaanesh, Tome II du Liber Chaotica

Etude approfondie sur les Elfes & les Puissances du Chaos
Une suite du chapitre précédent, centrée sur une théorie expliquant la chute des elfes, et le champ des possibles que cette étude révèle pour la race humaine.

Mes persévérantes recherches dans les archives du Magister ont été fructueuses ! Comme je l'ai montré précédemment dans mes enquêtes, lorsque des humains se livrent eux-mêmes à l'adoration du Chaos, leurs motivations et leurs désirs sont après une très courte durée submergés par les motivations et les désirs des Dieux du Chaos qu'ils vénèrent. Alors comment ce fait-il que ces Elfes "Noirs" n'aient pas été également consumés par le Chaos ? Ils forment, après tout, un peuple cruel, saturé de magie et adorant ouvertement le Chaos, et ce tout en vivant à proximité des Désolations Nordiques. On ne pourrait qu'être pardonner de croire à ce que leur race ne soit qu'une nourriture de choix en pâture pour les Dieux Démons.
Et pourtant la vérité est que le peuple de Naggaroth ne se considère pas comme l'esclave du Chaos, et en cela il a raison. Alors comment sont-ils restés si indépendants de la domination active des Dieux du Chaos ?
Cette même question semble aussi avoir tiraillé Volans, et il a tenté d'y répondre par cette dissertation :

... et tel fut l'effondrement des "Portails" polaires, ou, du moins, telle fut la résistance des Asurs, que cela mena à la formation du monde tel qu'il est aujourd'hui. Les larges étendues d'instabilités dimensionnelles créées par ces effondrements permirent aux étranges entités qui vivent dans les Royaumes du Chaos de se manifester à un degré ou à un autre dans le plan physique. Ces entités étaient alors libres de poursuivre leurs desseins incompréhensibles avec les habitants mortels de ce monde.
Les annales les plus anciennes en provenance d'Ulthuan décrivent la majorité de ces entités comme de petites choses sauvages - créatures que nous reconnaitrions aujourd'hui comme les divers élémentaux, farfadets, fées, diablotins, dryades et sylves (pour n'en nommer qu'une partie), du monde "naturel". Bientôt il y eut aussi d'autres êtres plus grands et plus puissants qui se manifestèrent d'eux-mêmes avec l'effondrement des portails des Vieux Slanns. Ces grandes entités, créatures de pensées et de magie, n'avaient pas d'apparence physique propre, et prirent dans nos yeux les formes que nos peurs, croyances et attentes conscientes et inconscientes de mortels leurs donnaient.
En ce sens, les divinités simples que les races anciennes ont développé pour elles-mêmes au fils de millénaires d'évolution, cessèrent soudainement d'être des concepts abstraits ou des objets de foi, pour devenir de véritables êtres dotés de pouvoirs immenses et d'une volonté indépendante - ils étaient les premiers véritables démons, dieux et anges de l'Empyrean.
Mais les Asurs n'ont jamais été de bons serviteurs. Bien avant l'effondrement des Portails des Slanns, les Asurs avaient déjà acquis une forte compréhension de la magie et des lois de base qui gouvernaient la manière dont le Chaos interagissait avec la matière et l'intelligence. Ce savoir leur permit le contrôle de bon nombre des entités inférieures du Chaos, et la formation de liens symbiotiques avec quelques unes des plus ordonnées des grandes entités. Sans même réaliser ce qu'ils étaient en train de faire, les Asurs commencèrent à imposer leur volonté et leurs attentes à certaines de ces plus grandes entités, les forgeant à l'image des divinités bénignes qui personnifiaient les nombreux aspects des idéaux Asurs, leurs espoirs, leurs aspirations.
Ce fût Aenarion, appelé Le Défenseur, qui le premier amena ceci à un niveau supérieur en autorisant le plus puissant de ces dieux Asurs récemment manifestés, Asuryan, à l'utiliser comme un réceptacle de Sa puissance. En un sens, Aenarion devint une sorte de Champion du Chaos ; bien que, puisque son dieu était (entre autres choses) une manifestation de la dignité, de la culture est de l'assurance des Asurs, il se battît contre les forces du Chaos Déchainé plutôt que se rallier à lui. Pourtant malgré son succès, Aenarion était allé trop loin, et fût finalement consumé par les forces qui avaient formé la divinité qui le possédait.
Il n'importe point qu'Asuryan personnifiât tout ce qui était bon et beau chez les Asurs en tant que race, Il était et restait un dieu, et, tout comme les Dieux du Chaos et leurs Champions, Sa Volonté finît par submerger celle de Son réceptacle. Après un temps, Aenarion fut littéralement dévoré par un sentiment de devoir envers les siens, prenant toutes leurs peines pour lui, et, suite à sa tragédie personnelle cumulée au massacre de sa race, il prit finalement le chemin de la damnation. Il tira l'épée de Khaine, devenant ainsi le réceptacle de la puissance et de la volonté du dieu-guerrier tout comme à celles d'Asuryan. Aucune enveloppe mortelle, quelque soit sa force, n'était conçue pour contenir les conflictuels esprits de deux divinités opposées. Pas même Aenarion.
Une fois la menace du Chaos anéantie et une fois Aenarion inscrit à nouveau et pour toujours dans les pages de l'histoire des Asurs, le peuple d'Ulthuan choisit de ne jamais s'autoriser à être posséder par leurs dieux à la manière de leur premier Roi-Phoenix. A ce jour, bien que tous les Multitudes Elfiques vénèrent et respectent leurs dieux propres, ils ne se consacrent point corps et âme à leur service - au lieu de quoi ils traitent et se servent de leurs divinités comme des outils sacrés et des idoles pour accomplir leurs projets."


Je ne pense pas que les faits aient été aussi simples que Volans le suggère dans cette œuvre, mais je ne peux m'empêcher de réfléchir à ce qu'il y a peut-être à apprendre de ce qu'il raconte à propos de ce que les Elfes accomplirent alors. Si les humains étaient capables de plier les forces du Chaos à leur volonté, sans devenir esclaves des Dieux du Chaos ou sans avoir à les vénérer, quelles merveilles aurions-nous alors créé ?

Magnus le Pieux lui-même leva le décret d'interdiction de l'étude et de la pratique de la magie, lorsqu'il vit comment elle pouvait être utilisée pour aider l'humanité et défaire le Chaos. Détourner et subjuguer les Dieux du Chaos à la cause de notre grandeur est peut-être la prochaine étape du processus qu'il entama.
Ce sont des pensées dangereuses, je le sais, mais le danger seul de doit pas nous amener à les ignorées. Dolmancé m'a assuré que cette subjugation des Pouvoirs du Chaos est précisément ce que lui et ses suivants d'autrefois visaient. Mon instinct premier me dit de douter de cette revendication, mais Dolmancé a proposé d'expliquer la vérité sur ses croyances et pratiques si seulement je lui en laissais l'opportunité. Sans doute devrais-je lui ne jamais lui céder cette opportunité de prêcher sa folle et subversive doctrine, mais il s'est révélé si utile à mon enquête que je sens déjà que je devrais au moins lui laisser une chance de défendre sa position.

Je dois prier à ce sujet.

J'aime tellement le passage des Chroniques Elfiques... presque de la poésie de prose !

SunHunter -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Jeu 19 Juil 2012 - 21:12

Alors pour moi qui m'etait toujours demande quels etait la nature des dieux elfiques, ce texte est une benediction. Domage que mon anglais soit si faible... Un grand merci !
Mais ces dieux elfiques sont ils encore en "vie" ? A quoi servent les pretres d'Asuryan ? Sont ils de simples mages "dominant" leur dieu pour obtenir des pouvoirs ? Et que ce passerait il si des elfes se mettaient a se soumettre corps et ames a leur dieux (un ordre de chevalerie militaire et religieux devenant fanatique, leur foi exacerbe par les fortes emotions qu'ils percoivent en temps qu'elfes par exmple) ?
Artha' subjugue, confondu, et en mode "j'en veux encore !"...


Dernière édition par Arthamir le Jeu 19 Juil 2012 - 22:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vavaaaa
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 21
Date d'inscription : 01/05/2011

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Jeu 19 Juil 2012 - 21:41

wouah, merci beaucoup ça éclaire pas mal de point qui restaient sombre jusqu'à présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelar
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Ven 20 Juil 2012 - 8:08

Merci beaucoup SunHunter, ça éclaire en effet la vision que l'on peut avoir du Chaos

Citation :
Et que ce passerait il si des elfes se mettaient a se soumettre corps et ames a leur dieux (un ordre de chevalerie militaire et religieux devenant fanatique, leur foi exacerbe par les fortes emotions qu'ils percoivent en temps qu'elfes par exemple) ?

Le culte des Furies ou des Exécuteurs se trouve dans ce cas là je pense, ils exécutent le volonté de Khaine, et donc de Khorne.
Donc si j'ai bien compris, Asuryan et tout les autres Dieux elfiques sont des Dieux du Chaos ? C'est juste que le Chaos, à la base n'est pas foncièrement mauvais, j'ai bon ?

Très bonne traduction en tout cas, on plonge bien dans l'ambiance du texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vavaaaa
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 888
Age : 21
Date d'inscription : 01/05/2011

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Ven 20 Juil 2012 - 8:56

j'ai plutôt comprit que le Chaos n'était que le côté "méchant" qui avait émergé suite à l'effondrement des portails, ainsi ils représentent le mal et les peur qui peut apparaitre chez les hommes.

Après pour répondre à Artha, je pense que comme dit dans le passage, les Asurs ont comprit ce qui c'était passé avec Aenarion et bien qu'il est réussit il a condamné sa race par la même occasion, donc la plupart sont opposés à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Ven 20 Juil 2012 - 14:12

Citation :
C'est juste que le Chaos, à la base n'est pas foncièrement mauvais, j'ai bon ?
Si on suit le fluff 40k (je sais, c'est pas bien, mais j'ai de bonnes raisons ici), le royaume du chaos n'est qu'une part du Warp. D'ailleurs, l'esprit de l'Emperur (que le chaos appelle l'anatheme) vit dans le Warp. Donc oui, il peux il y avoir des reflets des "bonnes" emotions dans l'"Aethir", engendrant des dieux gentils.
Du reste, Aenarion s'est maudit en tirant l'epee de Khain, pas en etant elu par Asuryan (lors de son passage dans la Flamme).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SunHunter
Dynaste
avatar

Nombre de messages : 2184
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 06/08/2005

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Ven 20 Juil 2012 - 19:51

Content que ça vous plaise ! *^^*

Artha a écrit:
Et que ce passerait il si des elfes se mettaient a se soumettre corps et ames a leur dieux

Kaelar a écrit:
Le culte des Furies ou des Exécuteurs se trouve dans ce cas là je pense, ils exécutent le volonté de Khaine, et donc de Khorne.

Pour ma part, c'est précisément de cette façon que j'interprète la Rune de Khaine, et elle me fascine pour ça. Une sorte de Sceau ou de Marque, capable de contenir et d’appeler le Dieu-Guerrier.

Artha a écrit:
Mais ces dieux elfiques sont ils encore en "vie" ?
Et.... pourquoi pas ? :**sh**:

SunHunter -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Ven 20 Juil 2012 - 21:13

Et le "signe d'Asuyan", vous en dites quoi ? :**sh**:

Sinon, ma question sur les pretres tien toujours... Les HE venerent leur divinite ou les utilisent (officielement ou officieusement) comme des catalyseurs de magie ?

Et Sigmar ? Simple evhemerisme ou dieu du warp ?

Edit : dsl pour les lettres qui sautent, mon clavier est vraiment merdique *é_è*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SunHunter
Dynaste
avatar

Nombre de messages : 2184
Age : 27
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 06/08/2005

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 24 Juil 2012 - 6:56

Artha' a écrit:
Sinon, ma question sur les pretres tien toujours... Les HE venerent leur divinite ou les utilisent (officielement ou officieusement) comme des catalyseurs de magie ?
Ce qui est sûr, c'est que les cultes sont forts. Pour ce qui est de la prêtrise, je n'ai pas la moindre idée de la réponse. Les allusions dans les textes aux prêtres et prêtresses sont tellement flous et distants qu'il ne sert pas à grand chose de chercher à en tirer des conclusions. A moins qu'un texte m'échappe ?
Peut-être y a-t-il une explication plus ou moins romancée dans les bouquins sur Aenarion ou sur le Roi Fantôme ? Ils ne sont pas réputés forcement pour leur justesse mais bon...

Artha' a écrit:
Et Sigmar ? Simple evhemerisme ou dieu du warp ?
De ce que j'en sais, c'est que les pouvoirs des prêtres découlent directement des Vents de Magie.
Dans l'univers de Warhammer, il y a deux manières de canaliser les vents. La première consiste à le faire à la manière des mages, avec tout un tas de prérequis innés (Troisième Oeil ...) et de précautions (ne pas mélanger les vents, jamais trop d'un coup, etc). L'autre voie consiste à utiliser des rituels, qui sont ni plus ni moins que des sortilèges extrêmement complexes et demandant un effort et une force d'esprit bien plus grande. Ce sont ces rituels que les prêtres de Sigmar mettent en oeuvre sans le savoir. Un Verbe, un Geste, de la Concentration. Beaucoup de temps et de précision, de la dentelle de rituel. On ne peut pas faire plus que ce qui est prévu dans le rituel, et changer une seule syllabe provoque l'échec du sort. Ça protège le lanceur. Si les bonnes sillabes et les bonnes intonations sont bien chronométrées, pourquoi une prière à Sigmar ne deviendrait-elle pas une incantation ?
C'est par ailleurs ce qui explique l’extrême fiabilité des pouvoirs de prêtres, et leur faible puissance relative.

Evidemment, on n'a pas vraiment d'info précise. Mais tout semble mener à croire que le Dieu Sigmar n'existe pas. En revanche, Morr, Ranald, Taal et compagnie ont leur chance d'avoir une existence dans les Royaumes du Chaos, étant plus anciens et étant bien souvent bien plus au coeur de la vie des gens de l'Empire. On parle parfois d'avatars de Morr qui se matérialisent par exemple, et il ne s'agit a priori pas de sorts lancés par les prêtres. Enfin, c'est assez étrange. Comment peut-on interpréter le fait que les prêtresses de Shallya ont été capables de trouver des remèdes aux pires maladies de Nurgle à travers les ages ? (Vous avez entendu parler du coup où Nurgle à fait pleuvoir des millions de Nurglings sur une région impériale après que la rumeur ait dit qu'un sanctuaire de Shallya avait découvert le moyen de contrer la Peste de Nurgle, celle qui crée les Porte-Peste à partir d'humains ?)

Il reste bien des mystères encore ...

La conclusion est peut-être que tout cela reste à notre entendement, et qu'on peut choisir la version que l'on préfère !! *rolleye*

SunHunter -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1929
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   Mar 24 Juil 2012 - 13:29

Merci pour ces precieuses infos. Toujours utile pour mes recits *^^* !

Artha'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BackG] Les elfes et le Chaos.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BackG] Les elfes et le Chaos.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BackG] Elfes noirs et sentiment...
» Nouvelle défaite contre du Haut Elfes :/
» [BackG] Hauts Elfes de Cothique
» [2400 pts] Liste de tournois
» 1500pts : Hauts Elfes vs... Démons du Chaos !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: