Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Recit][40k] Au nom de l'Empereur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: [Recit][40k] Au nom de l'Empereur   Jeu 19 Juil 2012 - 3:51

Venant de lire les regles de la section (j'ai du les lire quand je suis arrive il y a deux ans, mais je ne m'en souvenais plus beaucoup), je viens de decouvrir qu'on pouvait poster des recits 40k. Voici donc un recit que j'ai poste sur le forum Blood Angels (j'y suis present sous le peudos "Arthange"(derive de votre Arthamir *:D*), mais je ne suis pas vraiment ce que l'on pourrait appeler un actif *hmm* ). J'y avais rencontre un bon succes, mais vos critiques seront surement plus seche... *^^*

Attention, peut-etre un peu plus gore et vulgaire qu'a l'accoutume, mais bon, 40k oblige^^

Enjoy it !

***


_Grouille toi ! Il faut qu'on se barre ! Et vous, le technomachin, si vous ne vous dépêchez pas...
_Je suis déjà à 110% de ma vitesse maximale, gémit l'adepte.
_Et bien passez à 120, dans l'hypothèse ou vous ne voulez pas vous faire choper par les mutants !

Vassili jeta un coup d’œil à la brèche dans le mur de plastobéton. Il soupira. De toute façon, ils n'avaient aucune chance.

_On passe par là. Jerak, par pitié, grouille, merde ! Dans le bâtiment !

Le garde lui jeta un regard terrorisé. Le kasrkin jura. Même sans les cogitateurs intégrés du technoprêtre, il pouvait estimer leurs probabilités de succès à moins de... 0% en fait. Si ça n'avait tenu qu'à lui, il serait en train de chercher des hérétiques à trucider, histoire de crever comme un héros et de dire adieu à tout ce bordel. Mais il devait protéger l'adepte et l'artefact technologique qu'il transportait, au péril de sa vie.

L’intégralité de la 4ème escouade était morte pour cette putain de mission, ainsi que celle de Jerak, et il n'était pas question de tout abandonner maintenant. C'est ce qu'aurais voulu Aeron. Et le général, paix à leurs âmes.

Soudain, un bruit de missile siffla à ses oreilles. Dans la rue à côté, une explosion spectaculaire jeta les 3 hommes aux sol.

Vassili releva la tête. Le mur d'en face s'était effondré, et derrière...

_Putain !

Les cultistes ouvrirent le feu dans une rafale de laser violets. Une sensation douloureuse s'empara de sa jambe gauche. Sans réfléchir, il se jeta derrière un caisson de plastacier empli de gravats.

_Jerak ! Tire !

Un regard en arrière lui apprit que la garde et le technoprêtre s'étaient planqués sous un pilier effondré. Au vus de la trajectoire de leurs yeux, ils comptaient sur lui pour les sauver.

Vassili soupira à nouveau, vérifia la cellule énergétique de son fusil, et se leva d 'un bond. Ils se mit à tirer, en rafale, fauchant les adorateurs du chaos en pleine course. Surpris, ils tentèrent de riposter, mais l'initiative lui appartenait, et ses améliorations génétiques basiques lui conférait de meilleurs réflexes.

_Prenez ça, bande de bâtards !

Passant au-dessus du caisson, il se mit à avancer sans cesser de tirer. Plusieurs traîtres étaient déjà tombés à terre, les autres se mettant à couvert derrière les débris de murs parsemant la pièce. Le kasrkin alla en débusquer un. Sans pitié, il le carbonisa au laser.

Son fusil émit soudain un clic caractéristique. La cellule énergétique était vide.

Immédiatement, plusieurs tirs convergèrent vers lui. Sa robuste armure carapace noircit sous les impacts, mais résista. Il se jeta à terre, une prière à l'empereur sur les lèvres.

Une décharge laser jaillit soudain de l'autre bout de la pièce. Retranché sous son pilier, Jerak avait fini par entrer en action. Les cultistes s'empressèrent de se remettre à couvert, laissant à Vassili le temps d'éjecter son chargeur et d'en remettre un neuf.

_Pour l'Empereur ! rugit-t-il en se remettant debout et en arrosant les positions des chaotiques d'une nouvelle rafale.

Un autre salopard alla baigner dans son propre sang, laissant l'autre seul avec Vassili. Rugissant de haine, il brandit une lame courbe et se jeta au corps à corps. Mais le kasrkin était un vétéran, un guerrier dix fois plus expérimenté. Esquivant efficacement l'attaque, il planta sa baïonnette dans le poitrail du corrompu. Le corps sans vie s’écroula à ses côtés, raide mort.

C'est alors qu'il le vit.

Le space marine du chaos était dissimulé dans l'ombre de la faille du mur. Son armure énergétique bleu sombre couverte de glyphes étranges arborait une hydre verdâtre en guise de galon. Vassili, le souffle coupé, aurait juré qu'il souriait sous son casque archaïque.

_Tu te bat bien, fit-il d'un ton lourd de sens. Le chaos saurait récompenser tes talents.
_Je sers l'empereur, et pas votre putain de chaos, répliqua l’intéressé, mortifié par ses propres paroles.
_Alors tu est stupide. Simplement stupide.
_Je suis loyal.
_Une vertu hautement appréciée par les dieux.
_Il n'y a d'autres dieux que l'Empereur, répondit machinalement Vassili en se rappelant le catéchisme avec les prêtres du ministorum.
_Tu peux toujours répéter les erreurs des autres, mais ça ne les rendra pas vraie pour autant.

Le kasrkin se crispa sur son arme. Il aurait probablement tiré s'il n'avait reconnu l'inutilité de la chose.

_Tu voit cette épée ? fit le traître en saisissant une longue lame dans son dos. Elle est corrompue par ton empereur, mais je ne l'ai pas purifié par le warp pour la montrer à des gars comme toi. Tu sais ce que c'est ?

L'arme était magnifique, longue de plus d'un mètre, avec une garde ornée d'une goutte de sang ailée.

_C'est le glaive d'un « ange de l'Empereur ». Voilà la preuve que ton dieu n'est rien, rien de plus que ses petits enfants apeurés.
_L'empereur protège ! hurla Vassili en déchargeant son fusil sur le mécréant. Celui-ci rit lorsque la peinture de son armure s'effrita.

Avec une rapidité inouïe, ce dernier passa à l'attaque. Lâchant la lame impériale, il se saisit d'une immense épée tronçonneuse et d'un pistolet bolter. Une grêle de balles explosives s'abattirent juste à côté du garde, obligeant Vassili à laisser tomber son fusil.

Jerak et l'adepte du mechanicum s'étaient rapprochés. Le jeune homme se jeta à genou et se mit à pleurer.

_Arrêter ! Pitié ! Monseigneur ! On va vous rejoindre ! Ne faite pas attention à lui. Il va venir avec nous lui aussi ! Vive le chaos ! Hein, Vass...

Le kasrkin saisit le pistolet laser à sa ceinture et abattit froidement l'homme qui lui avait sauvé la vie une minute auparavant. Il se tourna vers le technoprêtre.

_Partez, fit il simplement.
_Non, répliqua le marines du chaos.

Un bolt alla se loger dans la jambe du serviteur de la Machine, réduisant celle-ci à un moignon dégoulinant de sang et d'huile de moteur.

Plus par instinct que par courage, Vassili se jeta dans les bras du chaotique. Son pistolet visa les lentilles du casque, espérant au moins brouiller l'affichage tactique du marine. Puis, profitant de l'aveuglement passager de son colossal adversaire, il alla s'emparer de l'épée gisant à terre.

Elle était lourde dans ses bras frêles, mais manier l'arme d'un ange au combat lui redonna des forces. Lorsqu'il l'activa, la lame prit une teinte bleutée alors que l'énergie circulait au sein du métal.

L'Astartes corrompu se redressa et se jeta sur lui sans attendre. Vassili para l'épée tronçonneuse. Les deux lames entrechoquèrent, et plusieurs dents cassèrent sous les arcs électriques.
Le mutant usa de sa force pour repousser lentement l'humain vers le mur. En réponse, celui-ci fit basculer sa prise en tentant d'enfoncer sa lame droit dans le cœur de l'ennemi. Son arme fit une entaille sanguinolente dans le plastron de céramite, alors que l'épée tronçonneuse mordait l'armure du kasrkin. La douleur soudaine réveilla celle de sa jambe blessée, et il s'écroula au sol.

C'était fini. Le marine se pencha sur lui, son pistolet apprêté.

C'est alors que le technoprêtre, qui s'était traîné jusque là, activa son découpeur à plasma et le plongea dans le dos du traître. Ce dernier hurla de douleur alors que son gantelet blindé allait étrangler l'adepte sous une poigne de fer.

Vassili ramena à lui l'épée de l'ange et d'un geste qu'il voulu vif, la planta dans le corps du chaotique. Celui ci tenta de parer avec son bras, mais le glaive énergétique trancha chair et armure avant de transpercer l'un des cœurs de l'hérétique, qui lâcha l'adepte. Puis le garde se releva douloureusement et décapita rapidement le space marine.

_Pour l'Empereur, souffla-t-il.

Sa jambe le faisait horriblement souffrir, et il ressentait encore l'impact pectoral de l'épée tronçonneuse. Il tituba vers l'adepte de Mars et lui sourit. Celui-ci le regarda sévèrement.

_Vous avez battu les probabilités de 98,73% avec une marge d'erreur de 0,54%.
_Eh bah... Tant mieux non ?

L'homme-machine lui jeta un regard perplexe derrière son champ électro-optique. Puis une sorte de gargouillement jaillit de ses haut-parleurs. Vassili comprit qu'il riait. Et il lui rendit la pareille.

C'est alors que les autres franchirent la brèche.

4 spaces marines du chaos, aux armures bleuâtres et portant le symbole de l'hydre verte à l'épaulière. Celui de tête s'avança lentement.

_Gettracius était un idiot. Mais maintenant, c'est vous qui allez payer.

Putain. Bordel. Merde. Putain de bordel de merde. Non. Non. Non !

_Tu aurait dû suivre l'exemple de l'autre, humain, fit l'un d'entre eux en désignant le cadavre de Jerak gisant au sol.

Il pointa son bolter vers le visage de Vassili.

Le son du réacteur dorsal amortissant sa chute hurla aux oreilles du kasrkin.

Un instant auparavant, rien ne se tenait entre lui et la mort. A présent, un immense ange doré aux aile blanche se dressait face aux ténébreux, le glaive aux reflets électriques en main. La lame décapita le premier Astartes stupéfait dans un jet de sang noir et visqueux. Immédiatement, une grêle de bolts alla se fracasser contre la cuirasse d'or pur, sans autres dommages que quelques égratignures sans conséquences. Une salve d'éclats rouge sang jaillit du gantelet aux reflets de feu, massacrant un autre guerrier corrompu. Une voie puissante et forte s'éleva du vox ciselé, chantant la gloire de l'empereur et la déchéance de ses ennemis.

Vassili, abasourdi, remarqua à peine la griffure de l'épée tronçonneuse qui fit couler le plasma carmin du flanc de l'ange, assombrissant l'or de l'armure. Saisissant « sa » propre lame, il se traîna vers le chaotique criblé de balles qui gisait entre deux débris de toit. Vacillant sur son membre blessé, il frappa de bas en haut, la pointe vers le cœur de l'adversaire. Le marine rendit l'âme dans un horrible gargouillis.

Un main se posa sur son épaule. Il se retourna d'un bond. L'ange se tenait derrière lui, l'épée au côté, le bolter-gantelet encore fumant. Son casque était entre ses bras, et un auspex pendait à sa ceinture.

_C'est toi qui l'a tué ? Demanda-t-il en indiquant l'autre Astartes, celui que les autres avaient appelés Gettracius.

Le kasrkin opina lentement du chef. Puis il murmura faiblement :

_Qui êtes-vous ?

L'autre lui sourit.

_Frère Sepharan, héros exalté de Sanguinius, capitaine de la Garde Sanguinienne des Blood Angels par la grâce de l'Empereur.
_Seigneur Sepharan, j'ai l'honneur de vous remettre le SCS 2341B4, la relique caché d'Asmondel. Il permet la conception d'un nouveau type de laser naval à forte radiance. Pour plus de détails, je vous laisse vous occuper de l'adepte Venéral ici-présent. Et, s'il vous plaît, envoyer lui un médic. Il en a besoin.
_Un de nos apothicaire est en route. Bien que... (l'ange jeta un œil à la silhouette désarticulée du technoprêtre) un techmarine conviendrait mieux.

C'est alors qu'il s'empara de l'épée de Vassili. La soupesant, il en étudia les lignes avant de murmurer quelques incompréhensibles paroles.

_Frère Gemmiel, monde-volcan d'Entracius, M41.

Puis son regard revint s'attacher au traits du kasrkin.

_Dites-moi, commença-t-il, les yeux braqués sur lui. Une nouvelle affectation, cela vous intéresserait ?

Vassili fronça les sourcils.

_Sur quel monde ?

L'ange contempla l'horizon d'un air songeur, son esprit attiré par la beauté terrible de la planète en ruine et des explosion nucléaires. Un instant, le garde cru que Sepharan l'avait oublié. Hésitant, il se permit d’insister.

_Quel monde ?

Le Blood Angels soupira.

_Sur Baal.





Dernière édition par Arthamir le Jeu 19 Juil 2012 - 20:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaelar
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: [Recit][40k] Au nom de l'Empereur   Jeu 19 Juil 2012 - 6:43

Bon récit en général Arthamir. Niveau action, il y en a du début à la fin, donc de ce côté là c'est bon.

il y a un truc qui me gêne par contre:

Citation :
La lame décapita le premier Astartes

Je ne pense pas que l'on puisse qualifier un space marines du chaos d'Astartes, étant donner que le codex Astartes a été créé après la chute de l'Empereur.
Bien sur il y a quelques fautes, nottament dans les temps, mais ça ne gêne pas vraiment la lecture.

Bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [Recit][40k] Au nom de l'Empereur   Jeu 19 Juil 2012 - 13:40

Un Astartes designe un space marine, et c'est une appelation deja pre-heresie. Le codex Astartes est un livre destine auxdits astartes *;)* .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Recit][40k] Au nom de l'Empereur   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Recit][40k] Au nom de l'Empereur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grande Croisade + Empereur ?
» Proclamation de Sa Majesté l'Empereur
» Leipzig de Vive l'Empereur passe en précommande
» Vive l'empereur (Gio Games)
» Le tableau de l'Empereur que je préfère.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: