Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ForumEN][ENoirs][Récit] - Ma participation au concours de récits du WarFo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Forum Elfes-Noirs
Garde
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 31/08/2012

MessageSujet: [ForumEN][ENoirs][Récit] - Ma participation au concours de récits du WarFo   Ven 31 Aoû 2012 - 14:10

Anonymous a écrit:
Thème: Découverte. Bonne lecture.


Alors c’est ça ? J’aurais donc sué tant d’années pour ça ? J’aurais souffert et abandonné mes proches et ma famille pour ça ? Quand j’étais alors tout petit, j’entendais déjà les chansons des ménestrels glorifiant les soldats qui avaient défendu leur pays.
« Les vagues d’orcs s’arrêtaient net face aux boucliers impériaux, aussi durs et implacables que la roche. » Disaient-ils. Ils parlaient également de chefs orcs hauts de six mètres, équipés de haches, ayant la taille d’un humain, de boules de feus envoyés par Sigmar lui-même, qui s’écrasaient sur les régiments orcs, les brûlant vifs.

Aujourd’hui, tout ce que je vois, c’est une immense marée verte que rien ne semble arrêter. Cette marée a déjà chargé les troupes qui se situent au pied de la colline, et malgré le courage et la discipline dont ils font preuve, les soldats sont vite débordés par les sauvages orcs.

Je jette un coup d’œil autour de moi : mon régiment semble partager les mêmes pensées que moi. Derrière nous, en hauteur, les artilleurs essayent d’infliger autant de dégâts que possible parmi les êtres verts, travaillant comme s’ils étaient fouettés à mort s’ils ne fournissaient pas un bon rythme de tirs. En contrebas, les soldats essayent de repousser encore et toujours l’envahisseur. Les épées des guerriers, imbibées de sang, en dit long sur le massacre qui se trouve au front. Pour chaque homme tué, on peut compter trois orcs qui le rejoignent dans sa tombe : mais cela ne semble pas arrêter la marée verte.

J’entends loin derrière-moi la trompette de notre capitaine. Il avait prévu de faire battre en retrait ses troupes lorsqu’il verrait qu’elles sont en difficulté. Ces dernières courent maintenant vers nous, talonnés par les orcs, priant que ces derniers ne les rattrapent pas. C’est à nous de jouer. Nous allons devoir tenir jusqu’à ce que les fuyards reforment une ligne de bataille, et alors, à ce moment-là, nous aurons un soutien non négligeable, et pourrons alors espérer repousser les orcs. Mais cela est loin d’être fait.

D’une voix sourde, j’ordonne au régiment de se séparer en trois blocs espacés le temps que les soldats puissent se replier derrière nous. Ces derniers ne sont pas loin, et ils apportent une tempête sauvage avec eux. C’est ma première bataille, et lorsque je jetterais en avant mon bras droit, ce sera alors la première fois que je tue quelqu’un. Un frisson me glace le dos. J’entends mon corps qui respire fortement, et mon cœur qui palpite en ma poitrine.

J’essaye de me calmer. Je repense à me famille, je pense à ma mère qui m’attendait tous les soirs afin de me servir de la soupe aux légumes, cette même mère qui était si douce avec moi, comme toutes les mamans avec leurs fils. Je pense à mon grand frère qui m’embêtait comme tous les grands frères, je pense à mon père qui est parti lorsque j’étais jeune à la guerre et qui n’est jamais revenu. Je repense à tous ces souvenirs si forts, tout ce qui a influencé mon enfance et qui a fait de moi ce que je suis devenu et ce que je suis, là. Je comprends mieux pourquoi c’est important que les orcs n’envahissent pas notre belle contrée : je dois tenir tête face à ces brutes épaisses pour tous ces petits garçons qui vivent en ce moment ce que j’ai déjà vécu, pour qu’à leur tour, ils puissent s’épanouir, grandir. Je ne dois pas défendre ces terres parce que j’y vis, mais parce que ce qui y vit ne doit pas interrompre son cours.

Les derniers soldats ont réussi à se faufiler parmi nos lignes. J’ordonne d’une voix sourde à mes frères d’armes de se reformer en un seul bloc. Un bloc unique et solidaire. Les orcs sont seulement à une quinzaine de mètres. Je tire de mon bras droit l’épée dorée qui m’a été donnée lorsque j’ai été nommé sergent, en espérant qu’elle me soit utile. J’espère que je survivrais. J’espère que tout le monde survivra.

Je sens ma main qui tremble. Mince, je ne dois pas avoir peur en un tel moment! Vite, se redonner du courage. Motiver les troupes. Arrêter ces tremblements et ces battements de cœur qui n’en finissent pas. Je lève mon épée, visant le ciel, et crie. Mes hommes font de même avec leurs lances. Leurs cris rejoignent le mien, et je vois dans les yeux des orcs une forme d’appréhension. Mes hommes mettent à découvert leurs lances : ils sont prêts à recevoir la déferlante sauvage.

Je regarde une dernière fois mon épée. On m’a toujours dit que je serais un bon guerrier, et j’ai toujours été parmi les meilleurs lorsque nous étions formés au métier de soldat. C’est aujourd’hui que je vais pouvoir vérifier ces dires, que je vais pouvoir avoir le cœur net de mes réelles capacités. Aujourd’hui.

D’un coup sec, je plante mon épée dans le torse d’un orc, puis la retire aussi vite qu’elle a pénétré le corps du monstre: ma seule récompense est une tâche pourpre sur une arme. Une arme servant la liberté et les mœurs de son pays.


Jc

Ezekiel57 a écrit:
Très bon.

Bon allez je détaille un peu quand même :p

La syntaxe est bonne dans l'ensemble, l'orthographe est irréprochable.
C'est bête mais certains récits sont horribles à lire car il leur manque ces deux qualités.

Au niveau de la mise en forme c'est espacé et agréable à lire.

Quant à l'histoire, tout est très fluide on se met facilement dans la peau du personnage, ça dégage de l'émotion, bref très bon récit.

Bonne chance pour le concours du WarFo :green: .

Anonymous a écrit:
Comme l'a dit Ezekiel, l'orthogaphe est bonne, c'est bien aéré, et j'aime ce genre de "départ" dans les récits: Tout de suite en "action" (enfin, pas vriament action :p), un "léger regard en arrère" (quand il repense à sa famille) qui est émouvant, et puis hop !

Bonne chance pour ton concours !

Anonymous a écrit:
Merci les gars, ça rassure un peu sur la qualité du texte :green:

S'il vous plaît, faîtes que je finisse pas dernier, faîtes que je finisse avant dernier...

BOULET ^^

Pfiou Slayne j'ai toujours pas commencé ton nouveau récit! Pfiou j'en ai à lire... Bon bah je verrais plus tard ^^

Jc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfes-noirs.forumactif.com/
 
[ForumEN][ENoirs][Récit] - Ma participation au concours de récits du WarFo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ForumEN][ENoirs][BackG] - Chantons en Pillant
» [ForumEN][ENoirs][Récit] - Le récit de mon elfe noir
» [ForumEN][ENoirs] - Armée de Hag Graef
» [ForumEN][ENoirs] - Les fils de L'extase (WIP armée a thème Slaaneshi)
» [ForumEN][ENoirs] Conversion de maîtres épées en exécuteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: