Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ForumEN][ENoirs][Récit] - L'histoire des coeurs de glace!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Forum Elfes-Noirs
Garde
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 31/08/2012

MessageSujet: [ForumEN][ENoirs][Récit] - L'histoire des coeurs de glace!   Ven 31 Aoû 2012 - 14:14

Illuvatard a écrit:
Alors voilà, n'arrivant pas à trouver le sommeil, j'ai décidé d'écrire l'histoire de mon armée biggrin (je ne suis pas écrivain lol )

Les Cœurs de glace!

Jadis, le général Eldrad Ulthran commandait une compagnie de Druchii redoutée aux quatre coins du vieux monde, comme leur général, les guerriers étaient sans pitié et ne laissaient que mort, désolation et carnage partout où ils passaient! Lorsqu'ils reçurent l'ordre de Malékith, d'aller faire la guerre en Ulthuan, ils le firent sans tarder, rassemblant toute son armée ,le dynaste Eldrad Ulthran embarqua à bord de ses navires et fit route vers l'Est tuer ses ennemis jurés! (des femmes?!)
Par la suite, il s'avéra que les assauts furent désastreux, malgré une détermination et des raids très astucieux et après avoir perdu une grande partie de ses troupes, il prit la douloureuse décision de battre en retraite et de retourner en Naggaroth.
Ayant peur de tomber en disgrâce et de subir les foudres de Malékith ce qui revenait à mourir dans d'atroces souffrances, il décida de mener le reste de son oste, ainsi que les familles et ses proches vers le nord, le plus loin possible de Naggarond! Pour ce faire il mit en scène sa propre mort, et il pu ainsi partir en étant presque sûre que plus personne ne le rechercherait!
Voilà donc le reste de son oste arrivée dans le nord, lors du périple la moitié périt, soit de froid, soit des attaques des pillards nordiques! Ils finirent par arriver au contrefort du glacier de Fergivre , ils y découvrirent alors une ancienne cité elfe depuis longtemps oubliée, suffisamment à l'abri pour survivre aux grands froids et pour se protéger efficacement des incursions du chaos. C'est donc là que le dynaste fit construire sa ville, qui plus tard sera nommée Klar Fergivre! Ne disposant que de peu de ressources, il ordonna à ses soldats de partir un peu plus au nord et d'attaquer les villages nordiques qui se trouvaient là!
A force d'habiles embuscades, et de raids audacieux, la cité s'agrandit très vite, le peuple était à l'abri et des explorateurs ne tardèrent pas à trouver l'entrée de grandes grottes dans les profondeurs de la terre où se trouvaient de riches filons de minerai et des passages vers la mer lointaine.

Cependant la vie est très dure dans le nord, l'hiver y est très rigoureux et personne ne s'aventure très loin, au printemps il faut repousser les barbares venus du nord, puis équiper les navires et partir à la recherche d'esclaves et de denrées plus rares!!! (aussi des femmes les barbares?! lol)

Le peuple de Klar Fergivre est très différent des Druchiis normaux, en effet les épreuves qu'ils ont subit et la proximité des désolations du chaos ne laissent pas la place à la pitié, la tendresse ou à tout autres sentiments similaires! Dans la cité, c'est la loi du plus fort et il n'est pas rare de voir des familles abandonner les nouveaux nés si ceux-ci présentent des malformations, s'ils sont trop chétifs ou s'ils n'ont pas de quoi leurs donner à manger!
Dès leur naissance, les enfants qui survivent, sont conditionnés au combat, lorsque le maître de la caserne les juge dignes, les enfants sont envoyés dans le nord où ils doivent apprendre à se débrouiller seul, leur périple durant souvent des centaines d'années! Etant peu vêtus et munis d'une simple dague, bien souvent c'est la mort qu'ils trouvent, car là dans la nature, c'est la loi du plus fort qui prédomine! Ils n'ont le droit de revenir qu'après avoir démontré leur force et leur courage (en ramenant des têtes de barbares ou de démons mineurs) ou tout autres trophées prouvant leur bravoure! Bien souvent pour survivre ils doivent s'entretuer et il n'est pas rare de voir arriver des enfants devenus adultes, avec pour seuls habits des peaux de bêtes ou des peaux d'autres enfants elfes. Une fois qu'ils reviennent saints et saufs ils se voient initiés au rang de guerrier et peuvent porter la livrée de la cité, certains cependant choisissent d'autres voies, certains s'engagent dans la cavalerie légère et ceux qui montrent un talent pour la discrétion et le tire s'enrôlent dans les unités d'ombres ou d'arbalétriers!

Avec le temps, la cité continua de prospérer et les raids barbares diminuaient! Au bout de 500 ans les Cœurs de glace (comme ils se nomment) acquirent une réputation encore plus horrible qu'avant et leur nom est murmuré avec crainte par tout les peuples, en particulier par les tribus barbares des environs!!

De nos jours c'est le fils d'Eldrad Yriel le froid qui dirige la cité d'une main de fer et qui, comme les autres enfants, eu à subir l'épreuve d'initiation et est revenu du nord engoncé dans l'armure d'un héraut de Slaanesh ainsi que d'une épée, d'un bouclier et d'un œuf de dragon! Il est vite apparu que ce serait lui qui gouvernerait à la mort de son père, en effet, son séjour dans le nord la profondément marqué et nul ne sait ce qu'il est advenu de lui, toujours est-il que sa cruauté, sa malveillance et sa force on fait de lui un redoutable prédateur qui arrive toujours à ses fins quelque soit la manière qu'il emploie! Personne ne fût donc surpris par la mort tragique de son père qui étrangement trouva la mort dans une avalanche, lors d'une excursion dans le glacier quelques années plus tard! Depuis, Yriel a peu à peu repris contact avec les autres cités elfes noirs (en prenant garde de dissimuler sa parenté). Et à ouvrir des routes commerciales!

La livrée de la cité est très différente de celle des standards elfes noirs, en effet le noir ou le violet étant trop voyants dans ces steppes glacées, les guerriers de la cité adoptèrent donc une livrée bleue et blanche pour mieux se dissimuler dans le paysage. Ils sont devenus maîtres dans l'art du camouflage, de la discrétion et des embuscades!

Voilà pour la petite histoire^^


Anonymous a écrit:
Citation :
Dans la cité, c'est la loi du plus fort et il
n'est pas rare de voir des familles abandonnées les nouveaux né si ceux
ci présente des malformation si ils sont trop chétif ou si ils n'ont
pas de quoi leur donner à manger!
Des leurs naissance, les enfants
qui survivent, sont conditionnés au combat, lorsque le maître de la
caserne les juges dignes, les enfant sont envoyer dans le nord ou ils
doivent apprendre à se débrouiller seul, leur périple durant souvent
des centaines d'année! étant peu vêtus et munie d'une simple dague,
bien souvent c'est la mort qu'ils trouvent, car la dans la nature,
c'est la loi du plus fort qui prédomine! ils n'ont le droit de revenir
qu'après avoir démontré leur force et leur courage (en ramenant des
têtes de barbare ou de démon mineur) ou tous autres trophées prouvant
leur bravoure! Bien souvent pour survivre ils doivent s'entre tuer et
il n'est pas rare de voir arriver des enfants devenu adulte, avec pour
seul habits des peaux de bête
This is Sparta!
Ou en tout cas ça y ressemble très fort.

Anonymous a écrit:
Comme j'ai du temps de libre, je vais te rendre un petit service et corriger ton histoire ;)

Alors voilà, n'arrivant pas à trouver le sommeil, j'ai décidé d'écrire l'histoire de mon armée ^^ (je ne suis pas écrivain lol )

Les Cœurs de glace!

Jadis, le général Eldrad Ulthran commandait une compagnie de Druchii redoutée aux quatre coins du vieux monde, comme leur général, les guerriers étaient sans pitié et ne laissaient que mort, désolation et carnage partout où ils passaient! Lorsqu'ils reçurent l'ordre de Malékith, d'aller faire la guerre en Ulthuan, ils le firent sans tarder, rassemblant toute son armée ,le dynaste Eldrad Ulthran embarqua à bord de ses navires et fit route vers l'Est tuer ses ennemis jurés! (des femmes?!)
Par la suite, il s'avéra que les assauts furent désastreux, malgré une détermination et des raids très astucieux et après avoir perdu une grande partie de ses troupes, il prit la douloureuse décision de battre en retraite et de retourner en Naggaroth.
Ayant peur de tomber en disgrâce et de subir les foudres de Malékith ce qui revenait à mourir dans d'atroces souffrances, il décida de mener le reste de son oste, ainsi que les familles et ses proches vers le nord, le plus loin possible de Naggarond! Pour ce faire il mit en scène sa propre mort, et il pu ainsi partir en étant presque sûre que plus personne ne le rechercherait!
Voilà donc le reste de son oste arrivée dans le nord, lors du périple la moitié périt, soit de froid, soit des attaques des pillards nordiques! Ils finirent par arriver au contrefort du glacier de Fergivre , ils y découvrirent alors une ancienne cité elfe depuis longtemps oubliée, suffisamment à l'abri pour survivre aux grands froids et pour se protéger efficacement des incursions du chaos. C'est donc là que le dynaste fit construire sa ville, qui plus tard sera nommée Klar Fergivre! Ne disposant que de peu de ressources, il ordonna à ses soldats de partir un peu plus au nord et d'attaquer les villages nordiques qui se trouvaient là!
A force d'habiles embuscades, et de raids audacieux, la cité s'agrandit très vite, le peuple était à l'abri et des explorateurs ne tardèrent pas à trouver l'entrée de grandes grottes dans les profondeurs de la terre où se trouvaient de riches filons de minerai et des passages vers la mer lointaine.

Cependant la vie est très dure dans le nord, l'hiver y est très rigoureux et personne ne s'aventure très loin, au printemps il faut repousser les barbares venus du nord, puis équiper les navires et partir à la recherche d'esclaves et de denrées plus rares!!! (aussi des femmes les barbares?! lol)

Le peuple de Klar Fergivre est très différent des Druchiis normaux, en effet les épreuves qu'ils ont subit et la proximité des désolations du chaos ne laissent pas la place à la pitié, la tendresse ou à tout autres sentiments similaires! Dans la cité, c'est la loi du plus fort et il n'est pas rare de voir des familles abandonner les nouveaux nés si ceux-ci présentent des malformations, s'ils sont trop chétifs ou s'ils n'ont pas de quoi leurs donner à manger!
Dès leur naissance, les enfants qui survivent, sont conditionnés au combat, lorsque le maître de la caserne les juge dignes, les enfants sont envoyés dans le nord où ils doivent apprendre à se débrouiller seul, leur périple durant souvent des centaines d'années! Etant peu vêtus et munis d'une simple dague, bien souvent c'est la mort qu'ils trouvent, car là dans la nature, c'est la loi du plus fort qui prédomine! Ils n'ont le droit de revenir qu'après avoir démontré leur force et leur courage (en ramenant des têtes de barbares ou de démons mineurs) ou tout autres trophées prouvant leur bravoure! Bien souvent pour survivre ils doivent s'entretuer et il n'est pas rare de voir arriver des enfants devenus adultes, avec pour seuls habits des peaux de bêtes ou des peaux d'autres enfants elfes. Une fois qu'ils reviennent saints et saufs ils se voient initiés au rang de guerrier et peuvent porter la livrée de la cité, certains cependant choisissent d'autres voies, certains s'engagent dans la cavalerie légère et ceux qui montrent un talent pour la discrétion et le tire s'enrôlent dans les unités d'ombres ou d'arbalétriers!

Avec le temps, la cité continua de prospérer et les raids barbares diminuaient! Au bout de 500 ans les Cœurs de glace (comme ils se nomment) acquirent une réputation encore plus horrible qu'avant et leur nom est murmuré avec crainte par tout les peuples, en particulier par les tribus barbares des environs!!

De nos jours c'est le fils d'Eldrad Yriel le froid qui dirige la cité d'une main de fer et qui, comme les autres enfants, eu à subir l'épreuve d'initiation et est revenu du nord engoncé dans l'armure d'un héraut de Slaanesh ainsi que d'une épée, d'un bouclier et d'un œuf de dragon! Il est vite apparu que ce serait lui qui gouvernerait à la mort de son père, en effet, son séjour dans le nord la profondément marqué et nul ne sait ce qu'il est advenu de lui, toujours est-il que sa cruauté, sa malveillance et sa force on fait de lui un redoutable prédateur qui arrive toujours à ses fins quelque soit la manière qu'il emploie! Personne ne fût donc surpris par la mort tragique de son père qui étrangement trouva la mort dans une avalanche, lors d'une excursion dans le glacier quelques années plus tard! Depuis, Yriel a peu à peu repris contact avec les autres cités elfes noirs (en prenant garde de dissimuler sa parenté). Et à ouvrir des routes commerciales!

La livrée de la cité est très différente de celle des standards elfes noirs, en effet le noir ou le violet étant trop voyants dans ces steppes glacées, les guerriers de la cité adoptèrent donc une livrée bleue et blanche pour mieux se dissimuler dans le paysage. Ils sont devenus maîtres dans l'art du camouflage, de la discrétion et des embuscades!

Voilà pour la petite histoire^^

Voilà pour la petite correction^^

Bon j'ai pas touché à la syntaxe, mais l'orthographe ira déjà mieux :) en espérant ne pas avoir trop ajouté ou oublié de fautes...

Maintenant un petit copier/coller et c'est bon !
Imagine, en français ma vache de prof mettait un 4 (juste la moyenne quoi) sur une rédaction de 3 pages A4 pour 4 fautes....(oui en suisse c'est sur 6 et par 0.5) x)

J'ai fait ma bonne action je suis bon pour un an ;) bonne suite l'ami !

Illuvatard a écrit:
Et ber xD je te remercie beaucoup beaucoup beaucoup je fais sa de suite!
C'est vrai que sa ressemble au spartiate lol, je m'en suis pas rendue compte de suite, peut être pasque je l'avais regarder quelque jour plus tôt ^^!!

Illuvatard a écrit:
Voici donc la suite de mon histoire, introduisant entre autre Mortarion, mortitia et les harpies converties qui devraient arriver d'ici peu.

Ainsi donc, la rude vie de la cité continue, depuis peu Yriel le froid a envoyé une expédition dans les désolations du chaos, menée par sont plus cruel et dévoué serviteur Mortarion, qui se voit confier les missions les plus difficiles et servant on ne sait quels dessins... Toujours est-il que lors de son retour il a fait forte impression en paradant dans la cité engoncé dans une armure de garde phoenix, qu'il ne veut pas quitter et au bras d'une mystérieuse sorcière nommée Mortitia. Nul ne sait qu'elle mission ont lui a confié, on sait juste qu'il fera tout pour la mener à bien, et bien des hommes ont vu leur vie abrégée par trop de curiosité...

Il est donc tout naturel qu'Yriel laisse à son plus dévoué serviteur le soin de mener à bien cette tâche, et s'empresse de mettre sur pied cette expédition au combien périlleuse. En effet, elle devait se rendre dans les désolations du chaos, l'endroit où peu de gens ont osé s'aventurer et où les rares ont disparus ou en sont revenus fou.
Pour mener à bien cette mission, Mortarion a recruté un petit corps expéditionnaire composé d'un régiment entier de Gardes noires, d'un régiment de lanciers et d'arbalétriers, d'une dizaine d'ombres et de 5 cavaliers noirs.
Ils partirent à l'aube aussi discrètement que possible, et au bout de 5 jours de voyage, franchirent les frontières des désolations du Chaos.
Dans un premier temps, ils marchèrent sans rencontrer d'opposition, mais plus ils s'enfonçaient dans ces contrées inhospitalières, plus ils firent face à des périls; dans un premier temps ce n'était que des petites bandes de maraudeurs sans importance, mais ils ne tardèrent pas à rencontrer des démons, et des bandes de guerriers du chaos assoiffés de combats et de carnages.
Pourtant rien n'aurais pu faire dévier Mortarion et Mortitia de la mission qui leur avait été confiée.
Au 10ème jour de marche (enfin ils leur semblait, le temps s'écoule différemment dans ce pays) l'expédition diminuée par les combats incessants, fit halte au pied d'un temple dédié à slaanesh. Là seul Mortarion et Mortitia entrèrent afin d' accomplir leur mystérieuse mission.
Alors que les hommes dormaient, harassés par la fatigue, le ciel se colora en nuancez de rose et de violet, et des cris stridents retentirent dans tout le camp. Alerter, les elfes se levèrent prirent leurs armes et se préparèrent au combat! Du ciel jaillirent alors une centaine de harpies ayant un corps de démonettes de slaanesh.
Mortarion et Mortitia sortirent du temple avec des artefacts mystérieux et au lieu d'ordonner la mise à mort des harpies, ordres furent donnés aux guerriers de les capturer. Au moyen de filet et grâce à la magie de Mortitia (décuplée dans les royaumes du chaos) toutes furent capturées.
Une fois enfermées soigneusement, le reste de l'expédition repris la route de la citée gelée. Nombre de combats eurent lieu sur le chemin du retour, tant est si bien qu'une fois en vu de la cité, seul la moitié des gardes noires, des ombres et des guerriers étaient présents.
Richesse et gloire ont été octroyées aux gardes noires et aux ombres, quand au reste des guerriers encore en vie, ils furent tous éliminés en une nuit afin qu'ils ne racontent pas ce qu'ils avaient vu et fait dans les désolations.
Les harpies furent conduites dans l'animalerie royale afin d'y être conditionnées et rééduquées pour obéir au ordres d'Yriel.

Depuis leurs retours, peut de gens ont vu circuler Mortarion et Mortitia dans les rues de klar fergivre. Il arrive en de rares occasions qu'ils sortent de leur tour (située à côté de celle d'Yriel) mais ils sont toujours entourés par le contingent des survivants de gardes noires de l'expédition. Personne n'ose se mettre sur leur chemin ou à redire d'eux, car ceux qui le font ne verront plus jamais l'aube se lever sur les tours gelées de la citée de Klar Fergivre.

edit dimi40: un petit effort les gars sur l'orthographe! Au moins les pluriels et les "ent" à la fin des verbes... Relisez vous. J'ai corrigé, mais je ne vais pas le faire à chaque fois. ^^

Anonymous a écrit:
J'adore l'histoire !!!! Personnellement je ne vois pas toutes les fautes d'orthographe(étant assez nul moi-même) mais en revanche les quelques répétitions font entrave à l'excellence du récit. :dry:
Sinon j'ai moi aussi une histoire juste avant ma bataille... que je vais pas tarder à mettre. :lol:
Une petite question , pourrais-tu mieux situer la ville? Si cela ne te dérange pas, mon personnage pourra-t-il faire un tour dans ta ville?? (Au détour d'une bataille ou autre...) ^^
Je ne modifierai pas la description de la cité, promis !! :green:

Illuvatard a écrit:
Merci, il est vrais que mon orthographe écorche les yeux :eu: , j'en suis très conscient et très désolé.

Pour répondre à ta question, non cela ne me dérange absolument pas :)
La cité de klar fergivre est situer au pied du glacier de Fergivre, tout au nord ouest de naggaroth, au dessus de l'autel des ultimes ténèbres.
Voila une carte pour mieux la situer


Illuvatard a écrit:
Voila la suite des aventures de Mortarion!
Enjoy ^^

Revenue depuis peu de sa mission dans les désolations du chaos, Mortarion qui n'a cessé de s'illustrer au service d'yriel, c'est vu attribuer la délicate tâche de s'infiltrer sur Ulthuan afin de percer le secret d'un des temples du phoenix et de rapporter une flamme du sain temple.

N'ayant peur de rien et aimant les défis corser, Mortarion s'empressa d'accepter la mission et monta une expédition avec seulement 200 hommes, tous trier sur le volet.

Parmi heu se trouve la garde personnelle de Mortarion ainsi que son premier capitaine Létharion. De même que les survivant de l'expédition dans les désolations du chaos. C'est donc la force personnelle de Mortarion qui s'embarqua pour ulthuan.

Sur la route, ils croisèrent un navire de Lotherne, heureusement, Mortarion avait déguisé quelques hommes en Haut elfe et déploya un étendard Haut Elfe afin de pouvoir s'approcher du patrouilleur. Puis une fois suffisamment près, il donna l'assaut, les pauvres gardes maritimes ne purent rien faire et en quelque minute Mortarion pris le contrôle du navire. Il ordonna de dépouiller les cadavres et à ses hommes d'enfiler les vêtements des gardes maritimes, puis de jeter les corps à la mer.

Une fois de plus le génie de Mortarion lui a permis de trouver un moyen d'accoster sur Ulthuan sans avoir à craindre les autres patrouilles maritimes.

Après deux jours de voyages, l'esquif accosta sur les rivages de Tor Yvresse. De là les Druchiis toujours déguisés, s'aventurèrent dans les terres.

Un éclaireur signala à la troupe, qu'une patrouille de maître des épées avaient été dépêchée et venait à la rencontre de la troupe.
Gardant son calme, il ordonna de se mettre en position. Une partie de ses hommes allèrent se cacher dans les bois, l'autre composé de sa garde personnel attendit patiemment l'arriver de la troupe. Il y avait là 20 maîtres des épées et 20 Gardes phoenix équipé pour la guerre. Fort heureusement pour les druchiis, Mortarion et Létharion étaient tous deux habitués aux coutumes et aux protocoles Haut Elfe et évitèrent un drame.

Au moment venu, selon le signal convenu, une pluie de flèche perça les rangs des Hauts Elfes, la surprise fut de courte durée, étant les guerrier d'élites, les Hauts Elfes se réorganisèrent rapidement, mais pas suffisamment. Malgré une farouche opposition et une trentaine de mort chez les druchiis, l'intégralité du contingent fus exterminer. A partir de là, Mortarion ordonna à son capitaine et à sa garde personnel de se revêtirent des armures des gardes phoenix et à ses vétérans de prendre ceux des maîtres des épées.

De là, ils se remirent en marche vers le nord, leur destination finale.

Deux Jours plus tard, alors qu'ils étaient en train de camper sur la plaine de Finuval, 5 patrouilleurs éllyriens débarquèrent en trombe dans le camp druchii. Fort heureusement ses derniers portant encore les armures des hauts elfes tuée, les patrouilleurs ni virent que du feu et s'empressèrent de demander ou ce trouvai le / les capitaines de la troupe. Le capitaine fus présenté à Mortarion qui pris un malin plaisir à lui extorqué toutes les informations. Mortarion appris donc que les hauts elfes étaient en train de s'organiser afin de contré une invasion de druchii imminente mener par l'incapable et impitoyable Khaelet. Déroulant une carte de Ulthuan, Mortarion demanda au capitaine de lui indiquer les endroits ou ce situait l'armé haut elfe, afin d'aller la renforcer, ce que le capitaine ce dépêcha de faire. Une fois les informations divulguer, Mortarion tua les patrouilleurs et chargea son capitaine et ces quatre meilleurs cavaliers, de revêtir l'armure des patrouilleurs et de se hâter au temple du phoenix afin de délivrer un message aux forces Haut Elfe en présence. Il espérait vider le temple d'une grande partie de ses troupes. Si son plan fonctionnait, il n'aurait alors plus aucune difficulté à s'emparer des secrets pour son seigneur et maître Yriel.

Le lendemain, la troupe ce remit en route direction le temple du phoenix, 4 jours plus tard létharion réintégra la petite troupe et fit son rapport à Mortarion.

La mission avait en partie fonctionner, mais il y avait une embuche de taille, en effet, un important contingent de garde phoenix mener par Caradryan lui-même assurait la protection de la flamme sacrée...

Pour s'en emparer, cela devenait très difficile et Mortarion savait qu'il y aurait beaucoup de mort chez ces hommes, lui-même doutais de pouvoir vaincre sont ennemie jurée, celui qui alors qu'il était petit avait tué son père et son frère. Mais il n'était plus ce petit enfant désemparer et craintif, il était devenu un fléau pour les Hauts Elfes, il était crains et avait combattue mainte ennemis sur-le-champ de bataille. L'heure était venue pour lui de venger sa famille et de mesurer vraiment l'étendue de sa force.

Après trois jours supplémentaires de marche, la troupe était en vue du temple, bien garder, trop bien garder. Ayant un mauvais pré-sentiments, il ordonna à ses hommes de faire halte et de se reposer en prévision de la bataille du lendemain. Il ne leur cacha rien, bon nombre d'entre eux ne reverraient plus jamais Klar Fergivre, mais pour ses hommes peu leurs importaient de mourir, pourvue que la mission réussisse et qu'ils puissent faire couler du sang Haut Elfes sur le sol de leur temple sacré.

Mortarion avait toute confiance en ses hommes, il savait que ces derniers ne reculeraient pas, qu'ils combattraient jusque leur dernier souffle!

A l'aube, il donna l'assaut, la troupe entra dans la cour du temple sans rencontrer d'opposition, mais alors que Mortarion pausait le pied sur la première marche, tous les gardes phoenix mené par Caradryan sortirent de l'ombre et chargèrent. S'en suivi une bataille épique, les deux camps ne se faisant pas de quartier, bientôt la cour entière résonna du fracas des armes, des râles des mourants et le sol se couvrit de sang pourpre.

Au coeur de la mêler, Mortarion et Caradryan ce rencontrèrent, le combat s'engagea et Caradryan pris rapidement le dessus sur Mortarion frappant de taille et d'estoc, exécutant des parades et des contre audacieux, Mortarion ce retrouva acculer dans le temple même et fus pousser dans les flammes d'assuryan...

Alors qu'il aurait dû brûler vif, ce fus le contraire qui se passa. Au contact de la flamme, son armure et sa peau en absorbèrent une partie, ce sentant revigoré il se mit à rire. Sa force était décupler, de même que sa rapidité, sont corps tous entier ce mit à irradier une aura noire! Caradryan tout d'abord abasourdie, déchaîna toute sa colère et sont talent, mais ne réussi plus à prendre le dessus sur Mortarion, ce fus l'inverse qui se produisit. Le haut elfe ce fit acculé sur le balcon de la tour, il jeta un coup d'oeil par-dessus et vis tous ses hommes mort ou agonisant sur le sol en contrebas.

Néanmoins, au lieu de tuer Caradryan, Mortarion le laissa en vie et lui dit de partir rapporter à son pleutre de roi ce qui s'était passé.
Une fois caradryan partie, il ordonna de passer la bannière dans les flammes devenues noir, depuis ce jour-là, sa garde personnel adopta le nom de Garde du Phoenix Noir. Accomplissant sa mission et étant en possession de ce que lui avait demandé de rapporter Yriel, il regagna le rivage, non sans rencontrer des difficultés, car à présent tous Ulthuan était au courant de l'atroce crime que lui et sa troupe avaient commis. Mais investie de grands pouvoirs, nul ne pus lui résister. Ils regagnèrent finalement le navire et la cité de klar fergivre. Sur les 200 hommes partis avec lui, seul 65 sont revenues et depuis lors nul n'a voulue changer d'armure, au lieu de cela ils les tintèrent aux couleurs noires et blanc.

Yriel récompensa comme il l'avait promis Mortarion et ses hommes, par de l'or et des possessions.

Il créa et implanta également l'ordre du temple du phoenix noir dans la cité, sous la direction de Mortarion.


(Prochainement, j'expliquerais le fonctionnement du temple, et intégrerais dans la section concerné le profil et les équipements des unités que j'ais crées).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfes-noirs.forumactif.com/
 
[ForumEN][ENoirs][Récit] - L'histoire des coeurs de glace!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ForumEN][ENoirs][Récit] - Le récit de mon elfe noir
» [ForumEN][ENoirs][Récit] - Histoire de Druchii
» [ForumEN][ENoirs][BackG] - Chantons en Pillant
» [ForumEN][ENoirs] - Armée de Hag Graef
» [ForumEN][ENoirs] - Les fils de L'extase (WIP armée a thème Slaaneshi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: