Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Attaque nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dalith
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 22
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 13/06/2013

MessageSujet: Attaque nocturne   Sam 15 Juin 2013 - 14:53

Le froid nocturne frappa l'équipage de « l'abandon » de plein fouet. La côte se dessinait en face de leur galère ,tous les Druchii à bord frémissaient d'impatience à l'idée de piller le village kislévite observé depuis cins jours.
Le troisième village en deux semaines pensa Dalith. Le jeune ombre ne pu réprimer un sourire carnassier en pensant à son rôle dans l'assaut, tuer toute sentinelle pour que les corsaires puissent faire le plus de prisonniers sans encombre. L'idée de planter sa lame dans le dos de quelqu'un lui donnait déjà des frissons de plaisir. Il adorait voir ses victimes se retourner les yeux emplis de surprise et de peur de la mort. Il finissait par les égorger avant de de récupérer leur pouce gauche et de le fourrer dans sa bourse. L'offrande faite à Khaine le bienveillant après chaque meurtre.
Ces humains étaient vraiment pathétiques, maladroits et idiots, ils faisaient néanmoins de bons esclaves et se vendaient cher si ils étaient en bonne santé.
Le capitaine à ses côtés rajusta sa cape d'hermine sur ses épaules et fit d'un signe baisser les voiles pour avancer à la rame. Les marins, rompus à ces ordres silencieux s'exécutèrent aussitôt. Dalith promena son regard sur eux, tous des corsaires ou arbalétriers aguerris. La galère comportait un des équipage les plus intrépide de la flotte de Lokhir cœur de pierre.
Les ombres se préparaient à débarquer les premiers pour prendre position avant les troupes du rang. Le jeune elfe noir rejoignit ses camarades, prêt à sauter du pont sur ordre de son officier.
Le bras du capitaine se baissa lorsque la coque frôla le sable de la plage. Dalith sauta silencieusement avec les autres et entreprit de gravir la petite colline à sa droite afin d'obtenir un meilleur angle de vue sur les cibles à abattre.
Lorsqu'il arriva à son objectif, il s'arrêta, sorti son arbalète et la chargea à couvert de rochers pour se cacher de tout gêneur éventuel.
Une minute plus tard, il était allongé en train de repérer toute proie. Sa vision habituée à la pénombre lui permettait de discuter avec ses copains de chasse par l'intermédiaire de signes. Après quelques instant, il reçu pour mission d'abattre deux gardes à sa droite . L'un dormait appuyé sur un de créneau en bois du campement pendant que l'autre patrouillait, tournant le dos au jeune druchii.

L'ivrogne était une cible facile et Dalith décida de débuter avec lui. Il arma son arbalète à répétition et la cala contre son épaule. Il calcula le vent qui risquait de faire dévier son carreau. Satisfait de sa visée, il tira. Le projectile barbelé se planta dans la gorge du malheureux qui resta immobile, mort sur le coup. Dalith en profita pour se rapprocher des remparts, se servant de la pénombre pour se cacher de sa prochaine victime. Il vérifia que le soldat regardait de l'autre côté pour escalader rapidement le mur de bois avec son couteau pour appui. Il se posa silencieusement sur la balustrade et se mis à genoux, se préparant à tirer sur son objectif. Au moment où il allait le faire, un cor sonna, un cor d'alerte. Un des ombres avait été repéré. Se retournant vivement le soldat humain évita de justesse le projectile de Dalith. Le Kislévite ne laissa pas cours à sa surprise et sortit son épée grossière pour attaquer l'intrus. Pendant ce temps le jeune elfe noir avait lâché son arbalète pour dégainer son épée à deux mains. Juste à temps, le soldat était sur lui. Le coup maladroit porté par celui-ci fut facilement évité par l'elfe. « Trop lent ! » se dit-il en feintant sa victime avec une impulsion vers la droite. La lame rencontra le torse de l'humain vers sa gauche délaissée lui perforant un poumon et lui déchirant la poitrine. Le coup mortel aspergea le jeune druchii de sang pour son plus grand plaisir.
Après avoir tranché les pouces de ses victimes, il leva la tête, la torche rouge, signal que la porte avait été ouverte confirma les cris de peur d'enfants et de femmes. Dalith sourit. Le massacre avait commencé.

Voilà voilà ! =) J'espère que le fluff de mon équipage vous convient. Je suis ouvert à toute critique pour respecter de manière plus fidèle l'historique elfe noir et pour rendre le récit agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: Attaque nocturne   Ven 21 Juin 2013 - 20:19

Bienvenue à toi ! Tu sembles relativement nouveau et c'est si je ne m'abuse ton premier post dans la section. Cependant, navré mais je vais être quelque peu tranchant - comme un draïch, en fait.


D'abord, la forme :

- il y a un effort à faire au niveau de la présentation et de la typographie. Exemple simple : les pensées d'un personnage sont souvent mises en italique pour les distinguer de la narration. Les noms propres, comme celui du navire ou le "coeur de pierre" commencent par une majuscule.
- Relire son texte, si possible à froid, en laissant passer au moins quelques heures, voire un jour ou deux, est souvent une bonne idée. Dès la première ligne, on a une virgule qui est précédée d'un espace et collée au mot suivant. C'est une petite faute faite parce que tu as écrit rapidement ; ça n'a rien de grave, mais ça gêne la lecture et c'est aisément corrigé par une brève relecture. Egalement on a "cins" à la place de "cinq", qui relève de l'inattention.
- Pour le reste, le récit est plutôt bien écrit. Pas trop de faute, des phrases bien construites, etc.. Seul (gros) bémol : "les copains de chasse". >< Ou comment sortir le lecteur de l'ambiance. Sérieusement, je ne vois pas un druchii considérer ses frères d'armes comme des "copains". C'est un problème de registre : le terme "copains" est très familier et n'est pas du tout à sa place ici.



Le fond, maintenant :

- Pinaillons d'abord :
* Les corsaires ont des capes en peau de dragon des mers, donc le capitaine aussi, donc il n'a sans doute pas une cape d'hermine.
* La scène d'attaque n'a pas vraiment de sens. Une arbalète à répétition est une arme de courte portée, qui lance (comme son nom l'indique) plusieurs carreaux. C'est une arme donc peu précise et de courte portée. Ici, ton personnage principal s'en sert comme d'un fusil de sniper en pleine nuit. Bon ensuite, il monte, ça va ; puis une ombre (et non "un ombre") se fait détecter ; si j'étais mauvaise langue, je dirais que s'il a tenté de dégommer un type en haut des remparts avec son arbalète à répétition, il l'a cherché. Et là, directement, l'humain esquive façon matrix le carreau de ton ombre. Qui a semble-t-il décidé de ne pas se servir de l'aspect "à répétition" de son arbalète. ;p
* Les raids elfes noirs font partie de leur "légende". Ce sont des raids silencieux, que personne ne voit venir. Un matin, le jour se lève et le village est vide. Les femmes et les enfants sont morts, les hommes disparus. Cela semble peut coller avec le récit de massacre gore que tu nous fais. Ce qui m'amène à la partie plus large.


- Le récit lui-même :
Un récit, c'est une histoire. Tu emmènes le lecteur dans un monde, pour un bref moment, et tu lui racontes une histoire. Quelle histoire ai-je lu ici ?
"Des elfes noirs massacrent un village humain."
Bon, déjà, c'est un peu léger. En plus, tu donnes dans le bon gros cliché du meurtrier psychopathe / sadique, mais ça admettons, c'est juste que ce n'est pas trop ma tasse de thé.

Le vrai souci c'est qu'on attend un peu qu'il se passe quelque chose : tu nous présentes un type sûr de lui comme pas deux, dans une attaque facile. Ma réaction première fut "bon, il va y avoir un couac". La ville va être défendue, il va y avoir un obstacle inattendue, quelque chose. Et non, on a un bref combat contre deux sentinelles et hop, rideau sur un massacre. C'est quand même léger et je reste un peu sur ma faim (de malepierre).


Bien cordialement,

Wolfen.


NB : ne pas s'offusquer du caractère peut-être dur ou sec de mes remarques ; elles n'ont pour but que de t'aider (et d'aider les autres qui les lisent) à t'améliorer. ,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: Attaque nocturne   Lun 24 Juin 2013 - 15:11

Oh oui, ne t'inquiète pas, on as tous eu droit à notre décapitation en place publique par tonton Wolfy. *^^*

Déjà, un grand bravo d'avoir posté dans cette section ! Ca fait plaisir ! :D

En tout cas, c'est bien écrit, on n'as pas de problèmes de lecture comme chez certains. Comme l'a souligné Wolfen, il manque une "chute" à ta petite histoire, ou du moins un élément qui amène un véritable scénario. En tout cas si c'est un "récit".

Mais ici, tu semble indiquer que c'est un fluff perso :

Citation :
Voilà voilà ! =) J'espère que le fluff de mon équipage vous convient. Je suis ouvert à toute critique pour respecter de manière plus fidèle l'historique elfe noir et pour rendre le récit agréable.

Or, qu'est ce qu'on attend d'un fluff d'armée (ou d'équipage pour ce qui est des EN ^^) ? Une présentation de ton ost, avec ses caractéristiques, etc... Même pas besoin d'être spécialement original : ca peut-être (comme ici) un équipage elfe noir tout ce qu'il y a de plus ordinaire, mais on s'attend au moins a avoir des indication sur son commandant, ses force... Là, en ressortant, qu'ai-je appris sur ton armée ? Qu'elle comprend des ombres, dont l'une s'appelle Dalith, et que ton capitaine a une cape en hermine.

Bref, tu oscille entre récit et fluff d'armée et on ne sait pas trop où tu veux en venir. A ce stade, je te conseille de choisir l'une de ces trois forme :

- Un pur fluff d'armée sous forme d'essai qui décrit le chef, ses forces, etc.
- Un pur récit, dans cette lignée-là, mais avec une intrigue un peu plus complexe que "des EN pillent un village".
- Un mélange des deux, avec à la fois une intrigue et une description des tes forces, pourquoi pas en plusieurs chapitres pour éviter l'aspect trop lourd d'une description systématique des caractéristiques de ton armée ?

Après, il y a surement des variantes, mais je pense que grosso modo ca revient à peu près à ca. ;)

En tout cas continue, j'en veux encore ! *:)*

Arthamir, pour vous servir,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attaque nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» schéma nocturne
» [talent] charge / attaque chargée / focus
» Chiens d' attaque de Nécromunda
» Hautebrande: Cérémonie des Sombrecoeurs ; Attaque du moulin
» [Event Jdr JcJ] L'Attaque du Donjon de Hurlevent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: