Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Petit Jeu] Une ligne, un texte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Jeu 14 Nov 2013 - 22:44

Bonsoir à tous !

Je ne suis pas beaucoup là ces temps-ci, parce que je n'ai pas énormément de temps pour écrire, malheureusement. Et que du coup, j'ai du mal à m'y mettre quand j'ai le temps.

Bref, je vais lancer un petit jeu de manière purement intéressée et on verra s'il dure et qu'il intéresse d'autres personnes, qui sait ?


Le principe ?

Je me porte volontaire, donc je commence. A vous de me donner une image, une vidéo (courte) ou un court résumé (une ou deux phrases), à moi d'écrire un texte à partir de ça ; et on en parle après (est-ce que c'est proche de ce que vous auriez imaginé ? Et autres). Une fois que j'ai fait mon texte, je passe la main au volontaire suivant !

Ah, et que chacun propose, je choisirai celui qui m'inspire le plus et si j'ai le temps, je pourrai essayer d'en faire plusieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gromdal
Thane, Ambassadeur (et amateur de Chiantos aussi)
avatar

Nombre de messages : 2604
Age : 21
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 16/06/2012

Feuille de personnage
Nom: Brunkni Throndinsson
Rôle: Orfèvre itinérant
Postures: S'adapter (+) Berserk (-)

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Ven 15 Nov 2013 - 19:26

Je peux te faire écrire un texte à partir d'une musique ? Vrai ? *woot* 
J'adore ce que tu fais mec, alors oui je suis pour ce petit jeu, et encore c'est un euphémisme ! *woot* *woot*

Bon si une musique te semble bien comme source d'inspi, eh bien je te propose ça :


Et sinon, s'il te faut quelque chose de plus... consistant, eh bien je referais une proposition ou quelqu'un d'autre le fera parce que sur le momet rien ne vient à l'esprit... Désolé. *hmm*

Bref j'espère que ça te suffira parce j'adore vraiment tes récits et j'ai hâte de voir ce que tu peux nous faire avec un de mes morceaux préférés (j'en ai beaucoup mais je me suis dit que celui là pourrait être intéressant *^^*)

Allez, bon courage si tu "relèves" ma proposition que j'espère pertinente... *;)* 

Grom'

_________________
Spoiler:
 

Uzkul ged a ibid Dawi. Bar Dawi urz grim un grom, un ekrokit "Nai. Drekgit.". Un Uzkul drekged.
Spoiler:
 

Traduction réalisée d'après Grudgelore, de Nick Kyme et de Gave Thorpe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karak-grom.webnode.fr/
gorthor
Noble
avatar

Nombre de messages : 477
Age : 20
Date d'inscription : 08/11/2013

Feuille de personnage
Nom: gorthor
Rôle: HB,EN
Postures:

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Ven 15 Nov 2013 - 19:29

Gromdal a écrit:
Je peux te faire écrire un texte à partir d'une musique ? Vrai ? *woot* 
J'adore ce que tu fais mec, alors oui je suis pour ce petit jeu, et encore c'est un euphémisme ! *woot**woot*

Bon si une musique te semble bien comme source d'inspi, eh bien je te propose ça :


Et sinon, s'il te faut quelque chose de plus... consistant, eh bien je referais une proposition ou quelqu'un d'autre le fera parce que sur le momet rien ne vient à l'esprit... Désolé. *hmm*

Bref j'espère que ça te suffira parce j'adore vraiment tes récits et j'ai hâte de voir ce que tu peux nous faire avec un de mes morceaux préférés (j'en ai beaucoup mais je me suis dit que celui là pourrait être intéressant *^^*)

Allez, bon courage si tu "relèves" ma proposition que j'espère pertinente... *;)* 

Grom'
Voleur d'idée XD

Pour moi ce sera "l'hiver viens " ( oui de game of throne aussi mais le sentiment que dégage pour moi cette phrase est autre )N'oublie pas , pour ne pas te dire mon sentiment que j'éprouve pour cette phrase, que tu es dans le moyen âge et que les hivers sont rudes et glaciales , les ténèbres en profitent pour sortir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthamir
Servant de la Flamme
avatar

Nombre de messages : 1927
Age : 20
Localisation : Karaz-a-Karak, Lothern ou Athel-loren
Date d'inscription : 31/08/2010

Feuille de personnage
Nom: Angus von Elnenkalt
Rôle: Répurgateur
Postures: Berserk (-) ; A l'attaque ! (-)

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Sam 16 Nov 2013 - 0:37

Tiens, je suis volontaire aussi... Il faut vraiment que je me remette en jambe niveau écriture... *heu* 

Sinon, je serais curieux de voir ce que tu pourrais faire avec cette image (en faisant abstraction du "texte" évidemment) :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Sam 16 Nov 2013 - 2:05

Voila (pour commencer) un petit texte que j'ai tenté d'écrire sur le thème de la musique proposée par Gromdal. Ce n'était pas facile car je connais la musique et je sais à quoi elle se rapporte, mais j'ai essayé de laisser ça de côté pour me concentrer sur ce qu'elle m'évoquait, en elle-même, et sur son rythme. A vous de me dire ce que vous en pensez ! J'essaierai de faire quelque chose sur un des autres thèmes proposés, en attendant c'est Arthamir qui semble-t-il prend le relai !





Jamais les murs de la chambre ne lui avaient semblé si serrés, jamais le plafond si bas. Elle y avait passé du temps, dans sa petite pièce. Elle y avait brodé, lu, rêvé du seigneur qu’elle épouserait. Elle y avait attendu, encore et encore, et elle y avait aiguisé ses lames. Toujours, elle s’y était sentie bien. Chez elle, à l’abri ; son antre. Désormais, elle y était acculée.
Elle était assise sur le bord du lit, tentant de ne pas déranger son frère allongé, qui y dormait là, paisiblement. Elle contempla son beau visage avec un sourire triste. Ses mèches brunes, sa mâchoire fine avaient fait tourner plus d’une tête parmi les filles de noble de la région. Et même ainsi, malgré la tâche sale qui marquait son cou, il restait majestueux. Il aurait fait un bon roi, à coup sûr.
Elle se redressa, se mordit la lèvre et ravala ses larmes. Dehors, on l’attendait. L’assaut allait commencer et il était inutile d’ainsi gâcher les vies de loyaux servants. Leur père était mort au combat ; Esion avait reçu une flèche pendant l’assaut. Il n’y avait plus qu’elle pour représenter le pouvoir défaillant du Roi des Jades. Elle offrit à sa petite chambre un dernier regard, mais ne parvint à voir le lieu de son enfance. Il n’y avait qu’une cellule, étroite et morbide. Elle prit la lame et sortit avant de ne plus en avoir la force.

Une clameur se forma quand on la vit traverser la cour. « La princesse Daara ! », chuchota-t-on sur tout le rempart. Le sang battait sur ses tempes. Elle tentait de ne pas douter de sa propre force. Elle devait cela à son père, à son frère, à leurs loyaux servants. Sur un geste de sa part, les portes de la demeure s’ouvrirent et laissèrent entrer une vingtaine d’assaillants, menés par l’Usurpateur lui-même. Elle ne put s’empêcher de ressentir une bouffée de haine en voyant ses yeux sales et vicieux, son sourire triomphant, mais elle se garda d’y laisser cours. Au lieu de quoi elle s’approcha et vint se poser face à lui. Les gardes du palais et les troupes de l’assaillant s’écartèrent, formant un cercle autour de leurs seigneurs. Pas un mot ne fut échangé. Tout le monde connaissait la tradition.
Le seigneur descendit de sa monture et dégaina son épée, habilement forgée, à la garde aux motifs de dragon. Daara hésita un instant. Le sourire moqueur dessiné sur le visage de son adversaire lui donnait presque envie d’oublier instant l’honneur de sa famille et de dessiner avant que quiconque ne puisse réagir un nouveau sourire, rouge sang, sur le visage du monstre. Pourtant, une fois encore, elle parvint à se retenir. Elle leva sa lame rituelle devant elle et l’Usurpateur inclina la tête en guise de salut. Autour, tout le monde n’avait plus d’yeux que pour elle.
Elle embrassa du regard ses soldats, une dernière fois, et s’enfonça la lame rituelle dans le ventre. Son regard se brouilla et alors que la douleur commençait à s’emparer d’elle, son adversaire honni l’acheva. Puis, à son tour, il observa sa nouvelle demeure. Son triomphe était enfin accompli. Sur les remparts et dans la cour, les gardes fléchissaient le genou en signe d’allégeance. Il était Roi des Jades, enfin.





----



A vous de me dire ce que vous en pensez ! J'essaierai de faire quelque chose sur un des autres thèmes proposés, en attendant c'est Arthamir qui semble-t-il prend le relai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gorthor
Noble
avatar

Nombre de messages : 477
Age : 20
Date d'inscription : 08/11/2013

Feuille de personnage
Nom: gorthor
Rôle: HB,EN
Postures:

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Sam 16 Nov 2013 - 13:40

Bravo pour ce petit texte , étant nouveau sur le forum je connais pas encore tes œuvres , mais j'ai beaucoup lus de commentaire laissant penser que tu es doués et ce petit texte nous le prouve bien . Pour faire le chipoteur , je dirais que seul la description des yeux de l'usurpateur ne m'a pas plus et que je ne comprend pas bien , qu'entend tu par " sales " ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Mar 19 Nov 2013 - 20:46

Merci bien. On voit à moitié par les yeux de la personnage principale ; ce n'est pas une description "objective" (ses yeux n'ont pas de la poussière ou de la terre qui les rendent littéralement sales) ; c'est à toi de te faire ton idée de comment sont ces yeux pour qu'elle les trouve "sales". ,)


Je réorganiserai sous peu le thread un peu pour changer un peu les règles. Ce que je propose, c'est de rajouter au fur et à mesure, dans le premier post, les propositions (utilisées ou non) et les participations soumises en rapport. Libre à chacun d'en rajouter quand il le souhaite et de se servir de n'importe quelle proposition pour essayer d'écrire un texte (y compris un texte sur une proposition).

Pour être plus clair :
- Le premier post contiendra toutes les propositions sur lesquelles on pourra baser les textes (les musiques, les phrases, et autres).
- Il contiendra également toutes les participations au jeu.

Chacun participe librement, choisit une proposition et essaie de s'en inspirer. Je rajouterai alors son texte au premier post et si possible, on essaiera de la commenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gromdal
Thane, Ambassadeur (et amateur de Chiantos aussi)
avatar

Nombre de messages : 2604
Age : 21
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 16/06/2012

Feuille de personnage
Nom: Brunkni Throndinsson
Rôle: Orfèvre itinérant
Postures: S'adapter (+) Berserk (-)

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Mar 19 Nov 2013 - 20:58

Ouf Wolfen heureusement que tu postes par ici j'avais complètement oublié de commenter ton texte... désolé... *honte* 

Bref, que dire ? Eh bien que c'est très bon, y a pas à dire ! *:D*Nan franchement c'est vraiment du bon récit court mais très efficace, bravo. *gg*

Bon, alors, que dire de ce que ce morceau m'inspire et ce récit ? Eh bien je trouve qu'on est plutôt d'accord ! *^^*
Plus sérieusement, j'ai retrouvé cet aspect fataliste / de destin implacable que je ressens en écoutant ce morceau, sans oublier la mélancolie bien sûr, par contre je trouve que l'idée de pression (je ne sais pas comment le dire autrement) que ressent le personnage ne va pas avec l'idée que je me fait du morceau, que je trouve quand même plus "en paix" que ton personnage (si je puis m'exprimer ainsi *^^*). Personnellement j'aurais choisi un autre style de narration, interne, de la princesse qui relate la chute inexorable de sa famille/maison/clan/whatever (XD) et que l'on découvre mourant à la fin (elle est en train de mourir et voit les derniers événements de sa vie défiler devant ses yeux), ce qui pourrait plus coller avec l'aspect inévitable et la tournure mélancolique du morceau, et aussi ça permettrait d'éviter ce "stress" du personnage : elle est en train de mourir, tout est joué, il n'y a plus que tristesse et regret — ce qui transparaît dans le morceau.

Enfin voilà c'est ce que j'ai à dire de ton texte, mais qui est, malgré nos différentes interprétations, toujour très bon. *gg*
(et j'espère que ce que j'ai fait était bien ce que tu entendais par "discuter les textes vis à vis de nos "visions" des musiques (etc.) *;)*)

Grom'

_________________
Spoiler:
 

Uzkul ged a ibid Dawi. Bar Dawi urz grim un grom, un ekrokit "Nai. Drekgit.". Un Uzkul drekged.
Spoiler:
 

Traduction réalisée d'après Grudgelore, de Nick Kyme et de Gave Thorpe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karak-grom.webnode.fr/
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Mar 19 Nov 2013 - 21:30

Oh bah dans une discussion, on met ce qu'on pense et ce qu'on veut, donc ton commentaire et ta réaction sont les bienvenues ! :)

J'ai essayé de suivre le mouvement de la musique, en fait. Aux alentours de 1mn10, l'arrivée des percussions m'évoquait cette pression (d'où le battement du sang sur les tempes). Et cette pression qui monte, j'ai essayé de la rendre par le passage dans la cour, sous les yeux de tout le monde. Voila, c'est comme ça que j'ai un peu vécu cette musique. Si quelqu'un veut essayer d'écrire un texte par rapport à cette musique, qu'il ne se prive évidemment pas, c'est intéressant de voir les différentes interprétations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayalias
Guerrier
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 26
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Mer 20 Nov 2013 - 0:43

Pour faire très court car le temps me manque, j'ai beaucoup aimé l'idée de rattacher la musique au destin d'une femme plus ou moins prisonnière d'un donjon. Les percussions se mêlent parfaitement à l'accélération du récit et je n'aurais qu'une chose à te reprocher : la répétition de lame rituelle, un poil disgracieuse.

Si jamais, je me porte volontaire pour écrire un texte court, mais concernant une autre musique / chanson au choix. Bah oui, il faut varier les plaisirs ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Mer 20 Nov 2013 - 17:59

Petite sélection :






(jusqu'à 2mn40 environ)




Vois s'il y a quelque chose qui t'inspire là-dedans ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narog
Fils de la lune sanglante
avatar

Nombre de messages : 2010
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/12/2007

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Mer 20 Nov 2013 - 20:36

Toujours en restant dans le thème de cette musique:


j'ai imaginé cette petite histoire:

La jeune femme observa longuement les troupes ennemies s’approcher à nouveau depuis le sud, bien décidées à ce que cet assaut soit celui qui emporterait à jamais les derniers défenseurs d’Elensar ainsi que la dernière Louve. Cette dernière poussa un long soupir, ne comprenant toujours pas comment les choses avaient pu tourner ainsi. Comment cette maudite Selnir avait pu trouver des alliés si puissants et impitoyables ? D’où venaient-ils donc ces elfes à l’âme aussi noire que les longs cheveux de jais de cette sorcière qui avait calciné des régiments entier de fantassin tout en éclatant à chaque fois d’un rire sinistre ? Et pourquoi la majorité des autres cités état Vipérines n’était pas venu les aider ? Ne comprenait il pas que Selnir et ses nouveaux alliés était un danger qui menaçait de les engloutir tous à tout instant ?
La jeune elfe secoua la tête comme résignée, personnes ne viendrait les aider et de toute façon cette bataille était déjà perdue avec ou sans l’intervention de quiconque. Elle reporta alors son attention sur les troupes qui lui restaient, tous étaient blessés à des degrés variables et recouvert du sang de leur ennemis aussi bien que du leur ou celui de leur allié. Tous savaient que la fin n’était plus qu’une question de temps, cela se lissait que trop facilement sur leur visage de même qu’une profonde résignation. Euripice ressentit alors du dégout, du dégout pour elle-même, elle qui allait conduire tant de brave hommes et femmes au-delà d’une mort certaine. Et après leurs morts, ça serait au tour de leurs enfants qui seraient sacrifiés à la sombre divinité que ces nouveaux venus appelaient Khaine et qui n’était pas sans lui rappeler leur dieu Karnashge.
Elle fut toutefois interrompue dans ces pensées par l’arrivée d’un cavalier dont le blason sur le bouclier n’était pas une tête de loup blanche sur fond vert que portaient ses soldats, mais bien un croissant lunaire argenté sur fond blanc, le blason de la cité état de Picargis. Le cavalier sauta en bas de sa monture puis se fraya un passage jusqu’à elle, il s’inclina alors et puis, sans lui laisser le temps de répondre quoi que soit, lui informa que le prince Philétairos de Picargis venait d’écraser les armées de Selnir et de ces Druchiis qui bloquait la passe, dans laquelle était construite Elensar, au nord de la citée. Le messager ajouta que l’armée de Picargis s’étaient remise en marche et serait là d’un instant à l’autre pour les épauler.
Bien que cette nouvelle l’emplis dans un premier temps de joie, la jeune elfe ne put que tressaillir lorsque qu’elle sentit qu’un des sceaux de protection de la cache royale venait d’être détruit. Ainsi leurs ennemis savaient où elle se trouvait. Et sans nul doute qu’ils savaient aussi ce qu’elle contenait. Hors elle ne pouvait tout simplement pas les laisser mettre la main sur le contenu. Des larmes coulèrent alors le long de ses joues lorsqu’elle comprit ce qui lui restait à faire, tuant tout net l’espoir que venait de faire naitre ce messager.
- Aerelios ! S’adressa-t-elle dans un murmure au capitaine de la garde royale, sa garde royale. Organise le rassemblement et la retraite des civils et de toutes nos forces armées hors de la ville à l’exception de la moitié des faucheurs cramoisis qui resteront avec moi pour tenir cet endroit jusqu’à la fin de l’évacuation. Une fois cette opération finie fait la jonction avec Philétairos. …et après avoir sonné du cor six fois, dit lui…. L’elfe se tût un instant, les larmes lui montant au visage tandis que son cœur se brisait irrémédiablement. …et dit, dit à mon fiancé que je suis désolée, mais que jamais je ne mettrais au monde l’enfant que j’attends de lui !
Si cette nouvelle sembla choquer le messager, ce ne fut rien face à la réaction de l’officier des faucheurs cramoisis qui, à la fois en colère et horrifié par ces paroles, lui indiqua qu’elle n’avait pas à faire cela et qu’il pouvait tout à fait prendre sa place. Mais en voyant la mine grave de sa reine qui avait été il y a encore deux semaines la huitième dans l’ordre de succession il réalisa subitement la gravité de la situation, la cache royale avait été découverte.
- Dans ce cas, laisser moi me tenir à vos côtés jusqu’au bout ma reine !
- Non, Philétairos aura besoin de combattant tel que vous lorsque Selnir étendra son ombre à l’ensemble des Vipérines.
Le vieux soldat éclata alors d’un rire sinistre.
- Ma reine, qui aurait besoin d’un vieux fossile comme moi,  à part vous-même ? Laisser Eumenios, mon second, s’occuper de l’évacuation, il est encore jeune et déjà il me fait de l’ombre, il sera donc plus utile à votre fiancé que moi-même.
Surprise, elle observa le vieil elfe, puis acquiesça n’ayant pas de temps à perdre en discussion. Leurs ennemis étant bientôt là.  

Les faucheurs cramoisis n’avaient jamais aussi bien porté leur nom qu’en cette fin de journée. Entièrement recouvert du sang qu’ils avaient versé, on aurait pu facilement croire que le rouge était le couleur de base de leurs équipements voir même de la couleur de leur peau. Le vieux capitaine de la garde dégagea sa rhomphaia des entrailles de son dernier adversaire et porta un regard las aux alentours. Sur les cent membres de la garde royale qui étaient restés, il n’en restait plus que neuf en incluant lui-même se battant sur des monticules de corps où de membres qu’ils avaient sectionnés à l’aide de leurs longues armes ressemblant légèrement à une faux. Pourtant, malgré leurs effroyables pertes, leurs ennemis se pressaient toujours aussi innombrable, et le vieil elfe savait qu’ils n’en avaient plus pour longtemps. Derrière eux se tenaient la dernière Louve, protégée par un bouclier magique qui luttait dans un duel à distance avec les sorcières adverses. C’est alors que retentit six longues sonneries de cors. Aussitôt après,  Euripice prononça six mots de pouvoir et une puissance inimaginable émana alors de son corps. Les druchiis et les combattants de Selnir refluèrent surpris, tandis que dans un même geste, les neufs garde royaux abaissèrent la lame de leur armes vers le bas et s’agenouillèrent en direction de leur reine, la tête inclinée en signe de dernier hommage. Le corps de la jeune femme se transforma alors progressivement en une forme indistincte d’énergie bleue glaciale qui se transforma subitement en pilier reliant la terre et les cieux d’où émanèrent des vagues de magies qui recouvrirent alors ce qui restait de la citée d’Elensar, scellant son destin à jamais ainsi que celui de ces derniers défenseurs et assaillants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 19
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: petit jeu   Mar 24 Déc 2013 - 7:05

Super ton texte Narog! *clap* 

Vous pourriez pas trouver une phrase pour que je puisse jouer? Je peux pas lire les vidéos et je veux pas faire ça sur un texte que j'ai déjà lu. *^^* 

Le gardien d'Ulthuan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 19
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Lun 30 Déc 2013 - 19:27

Wolfen, je me suis permis de remettre au gout du jour ce sujet sous le nom "créer un récit". Je trouvais ton idée géniale et je trouvais bête de laisser le concept retomber.

Jetez un rapide coup d'oeil et laissez une proposition...

Le gardien d'Ulthuan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Lun 30 Déc 2013 - 20:04

Le concept n'est jamais "retombé". Il n'y a pas de limite de temps, ou de durée ; à chacun, quand il en a l'envie et le temps, de suggérer des thèmes ou de s'essayer à l'un de ceux déjà suggérés. ,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 19
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Lun 30 Déc 2013 - 21:07

Tu as raison. Tu pourrais me donner ton avis sur mon concept de création? S'il y a des points à améliorer... et j'essayrai de bientot poster un texte sur une musique!  *^^* 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfen
Khaineux Extremiste et Fanatique du Draïch
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : 92
Date d'inscription : 26/02/2005

Feuille de personnage
Nom: Geralt Akkersüm
Rôle: Humain
Postures: Faibles : Berserk et Riposte

MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   Mer 1 Jan 2014 - 20:02

Je ne sais pas vraiment de quoi tu parles, en fait.  *euh* 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldin
Eclaireur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/04/2014

MessageSujet: C'est dit, si j'ai bien compris nous pouvons te faire rimer à volonté, je m'en vais donc te proposer   Ven 9 Mai 2014 - 17:34

C'est dit, si j'ai bien compris nous pouvons te faire rimer à volonté, je m'en vais donc te proposer quelques lignes, qui pourraient t'être utiles, bon commençons
C'était une matinée d'été ou pris d'une soudaine gaieté et ayant un coup dans le nez que je me mis à chantonner d'un air enjoué, après avoir sans regret dépioté un elfe qui ne désirait pas me laisser passer, voulait me prendre ma monnaie et pour tout couronner m'avais insulté de petit gros replet

Je dirais bien♪
Que je suis riche de mes biens♪
mais malgré que je sois nain♪
Je ne suis riche de rien♪
C'est bien ennuyeux♪
Mais je reste plus riche que cette bande d'envieux ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Petit Jeu] Une ligne, un texte   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Petit Jeu] Une ligne, un texte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Petit Jeu] Une ligne, un texte
» Petit jeu en ligne: Agar.io, assimiler ou être assimilé?
» [Lego] Fan-fic Exo-force
» Petit projet en ligne sur 3DS !
» Une texte pour fêter la St-Valentin, par Etienne Rouleau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: