Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Récit] Le gardien d'Ulthuan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Jeu 20 Mar 2014 - 18:40

C'est une plutôt bonne suite même si tu en penses le contraire. La situation évolue de façon assez logique et même si c'est assez prévisible si on suit l'histoire, on se prend quand même a récit.

Au niveau du style, tu fais attention aux remarques et cela se voit. Il y a encore quelques petites répétitions même si cela se voit moins puisque je suis passé par là mais il il yen a moins qu'avant quand même. En revanche, on voit que tu n'es pas encore très assuré pour ton style. C'est encore un peu hésitant et cela est dommage parce qu'il est plutôt bon. Tu dois donc juste faire quelques petits ajustements pour le vocabulaire ou des répétitions ou des petites choses comme ça et ce sera nickel. En effet, ton style commence à se distinguer de celui des autres de la section et devient assez caractéristique. Cela est assez intéressant car il ne t'aura pas fallu beaucoup de temps pour y parvenir. Comme tu prends en compte tout ce que l'on dis, c'est d'autant mieux.
Par contre, j'attends la visite et le post de Wolfen pour savoir si je fais fausse route ou non.

Pour les personnages, on commence à voir une certaine lutte intérieure chez Calimacil et cela est d'autant plus intéressante. du coup, on va se demander quelle sera la réaction de Nelya et comment se comportera-t-il avec Isiel à partir du lendemain. A mon avis, la première ne se laissera pas aussi facilement faire.

Sino, j'attends la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Jeu 20 Mar 2014 - 18:58

gilgalad a écrit:
C'est encore un peu hésitant et cela est dommage parce qu'il est plutôt bon.

C'est en grande parti ce pourquoi je ne suis pas fier de ce chapitre.

Autrement, comment définirais-tu mon style?

Et pour les personnages, c'est vrai qu'il commence a y avoir un gros problème...

Dénouement dans les prochains chapitres?

Le gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 24 Mar 2014 - 14:04

J'ai encore du mal à définir ton style car il change un peu presque en permanence.
En effet, à chaque nouvelle suite, il change un peu. Mais on peut déjà dire qu'il n'y a pas beaucoup de descriptions de personnages secondaires, du moins pour le moment, et que l'histoire est presque centrée tout le temps sur un seul personnage à à peu près tous les niveaux bien que cela change un peu.

Et au fait, la suite, elle vient quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 11 Aoû 2014 - 23:31

Chapitre 17 : Le loup de Kurnous

Calimacil revint à son domicile en début de soirée. Il était physiquement fatigué et moralement mort. Comment pouvait-il encore partager le lit de Nelya, celle qu’il appelait sa belle, alors qu’il passait son temps avec une autre ? Il entra dans un état second dans le hall. Nelya lui souriait.
-Bonsoir mon amour, roucoula-t-elle. Comment s’est passée ta journée ?
Aucune réponse de son conjoint. Calimacil continuait à marcher, perdu dans ses pensées. Il ne s’était même pas rendu compte de la présence de sa compagne.
-Calimacil, l’appela-t-elle doucement.
L’intéresser marcha jusqu’à un escalier de bois massif sans détourner ses yeux d’un point que lui seul voyait. Il gravit lentement les marches, sans un mot. Nelya le rattrapa et lui saisit la manche. Il pivota alors à une vitesse inouïe et se mit en position de combat. S’il avait quitté le monde de ses songes quelques secondes plus tard, il aurait sûrement agressé celle qu’il pensait encore aimer.
-Nelya, s’exclama-t-il en la serrant contre lui.
La femme ne parla pas, se laissant aller contre son compagnon, même si son esprit s’inquiétait du comportement de Calimacil. Ce dernier se plaignit vite de tomber de sommeil et la laissa au milieu de l’escalier, seule. Nelya mangea seule ce soir là.
Calimacil réfléchissait à vive allure. Il ne pourrait plus longtemps feindre d’être fidèle à Nelya. Ou il devrait l’être entièrement, ou il devra la quitter. Il débattit longuement sur la question mais finit par s’endormir.
La nuit porte conseil, se dit-il.

Il courait dans la nuit. Des écharpes de brumes se mêlaient aux racines des arbres mais malgré ce terrain accidenté, il ne tomba jamais. Il sentait son souffle puissant soulever en rythme sa massive poitrine tandis qu’il enchaînait les courses sur deux et quatre pattes. Calimacil se sentait vivre dans cette course, rapide et indomptable. Quand soudain, un bruit pénétra son crâne.
-Rejoins moi...
Un murmure, presque une supplique. Puis cette voix revint plus forte.
-Rejoins moi...
Son sang battait ses tempes en rythme. Une cadence régulière qui lui perçait les tympans.
-Rejoins moi...
Puis Calimacil cessa de courir. Le sol tournait autour de lui alors que la brume masquait sa vision. Puis, un rayon de lumière troua la vapeur et il contempla une magnifique plaine en fleur. Les effluves envoûtants montaient à la tête et Calimacil, alors loup géant, soupira de bonheur et s’assit dans l’herbe. Plus de cris, juste le gazouillis des oiseaux. Quand soudain, Isiel se matérialisa devant lui.
-Rejoins moi, susurrait-elle. Laisse la tomber. Aime moi, chérie moi, obéie moi.
Alors, Calimacil sut que c’est ce qu’il devait faire. Que résister aux charmes d’Isiel était insensé. Mais lorsqu’il allait s’approcher d’elle, une autre voix le figea.
-Calimacil ! Que fais-tu ?
Il tourna sa masse de muscle vers Nelya, apparue dans son dos.
-C’est moi que tu aimes, non ?
Perplexe, il tourna sa tête de l’une à l’autre. Puis, la voix revint.
-Rejoins moi... Rejoins moi...
Isiel entonna elle aussi cette mélopée. Calimacil boucha ses oreilles lupines et poussa un long hurlement. Le sommier du lit craqua violemment et jeta ses occupants sur le sol tandis qu’une montagne de muscle et de poils remplaçait le léger corps de l’elfe.
Calimacil se réveilla immédiatement. Il ouvrit les yeux dans sa chambre tandis que Nelya poussait un hurlement de terreur. Il la contempla et la trouva bien petite. Il avança une longue patte griffue vers elle mais elle sortit de la pièce, appelant la garde. Le loup hurla de douleur pendant une minute entière, réveillant tous les habitants de la ville. Il n’était plus un elfe. Il était une monstrueuse bête. Un vulgaire loup qui avait perdu le cœur de celle qu’il aimait. Il n’était plus Calimacil Lame-Dansante. Il était le Loup de Kurnous.



et voilà. après un flop sur mon nouveau récit, suivit dune panne d'inspiration, je reviens sur cette valeur sûre. vous attendiez la suite, la voilà écrite exprès pour vous! Commentaires?

Le gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Mer 13 Aoû 2014 - 13:05

Pas trop mal comme suite mais je trouve personnellement qu'elle est un peu moins bien que les précédentes. Je trouve que la période d'indécision pendant la transformation est beaucoup trop rapide. Par exemple, tu aurais pu faire un songe beaucoup plus long alors qu'au final cela n'aura durer que quelques secondes. Tu aurais pu aussi beaucoup plus décrire les décors du songe.

En résumé, ce n'est pas mauvais mais c'est tout de même loin des précédentes suites. Mais je pense que cela va finir par revenir.

De plus, la fin est peut-être trop rapide. Tu dis qu'il comprend tout, tout de suite, ce qui est un peu étrange étant donné qu'il n'a pas l'habitude de se transformer. Un gros moment d'incertitude à ce niveau, le temps qu'il comprenne tout n'aurait pas été de trop à mon avis. Mais je peux peut-être me tromper.

En attendant, j'attends la suite pour voir l'évolution de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Mer 13 Aoû 2014 - 19:10

Et oui gilgalad... Tu n'es pas le seul à trouver les chapitres précédents mieux. Mais tu devrais comprendre sans problème que c'est dur de se remettre dans un récit abandonner de puis quelques temps, surtout dans un univers comme Warhammer où tout répond à des règles précises...

Les plus : j'ai accès à un correcteur orthographique (enfin XD )

Les moins : il me faudra encore un ou deux épisodes de rodage...

Mais on va vite arrivé à une partie plus complète de l'histoire où le Grand Ennemi va apparaître... Mouahahah!

En espérant vous donner envi de me lire,
Le gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Dim 17 Aoû 2014 - 18:28

Citation :
Et oui gilgalad... Tu n'es pas le seul à trouver les chapitres précédents mieux. Mais tu devrais comprendre sans problème que c'est dur de se remettre dans un récit abandonner de puis quelques temps, surtout dans un univers comme Warhammer où tout répond à des règles précises...
Je comprends parfaitement vu que moi-même je reprends depuis deux jours mon récit sur le forum des vampires. Un petit conseil pour les cas comme celui-là. Avant de recommencer à écrire, lis tes chapitres précédents afin de te réhabituer à ton style. Après, cela revient tout seul.

Citation :
Les plus : j'ai accès à un correcteur orthographique (enfin XD )
Ce n'est pas trop tôt  XD 

Citation :
Les moins : il me faudra encore un ou deux épisodes de rodage...
Fais comme j'ai dis ci-dessus et ça ira plus vite. J'ajouterai aussi qu'il ne vaut mieux pas tout écrire en une seule fois mais par morceaux et après tu publies tout le chapitre.

Citation :
vous donner envi de me lire,
Honte à toi de cette faute. En punition, ce sera ce châtiment :  *run forest!*  Non je plaisante  *big* 

Sinon, on l'aura pour quand la suite ?


PS : si d'autres voudraient bien laisser un commentaire pour donner leur avis, je pense que cela pourrait être pas mal car j'ai l'impression que c'est un dialogue entre le Gardien et moi et que l'on est un peu comme au théâtre où deux personnes parlent sur scènes et où toutes les autres regardent et écoutent (même si là c'est plus dur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 18 Aoû 2014 - 12:23

La suite arrive bientôt. Je retravaille quelques détails, mais malgré ton conseil, je me heurte toujours au problème du retour dans ce récit. Ou je détaille beaucoup trop et je m'ennuie à écrire des pages et des pages sans intérêt aucun, ou tout est trop rapide... Mais je vais trouver le juste milieux.

Concernant la fréquentation de ce post, il y a surtout pas mal de non abonnés qui regardent mon travail. Ainsi, j'invite tout le monde à laisser un petit commentaire.

Attendant plus de retour,
Le gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belannaer le Sage
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 18 Aoû 2014 - 15:07

Bah, gilgalad, tu dis à peu près tout donc on a pas vraiment grand chose à dire!
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 18 Aoû 2014 - 15:27

Belannaer le Sage a écrit:
Bah, gilgalad, tu dis à peu près tout donc on a pas vraiment grand chose à dire!
Peut-être, mais je suis sûr que j'oublie parfois de dire des choses.

De plus, cela ne vous empêche pas de dire que vous appréciez (ou non) le récit et d'expliquer pourquoi. Ce n'est pas parce que j'exprime mon point de vue qu'il doit faire force de loi (je ne suis pas Wolfen non plus). Ensuite, vous pouvez aussi donner vos impressions sur l'histoire en elle-même et non sur la manière de l'écrire si vous trouvez que j'ai tout dit. On peut toujours débattre de beaucoup de choses par rapport à une histoire.

Enfin, en multipliant les retours, on donne à l'auteur plus de chances de s'améliorer. Et là je parle d'expérience.


En espérant amener plus de monde à donner ses impressions sur le récit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 25 Aoû 2014 - 11:22

Je suis d'accord avec Gilgalad, donner ses impressions est gratifiant pour un auteur, même si c'est un simple "j'aime bien ce que tu écris". ce n'est pas constructif, mais ça aide l'auteur à écrire. n'oubliez jamais que vous êtes ma motivation *:D*

Pour en revenir à mon texte, je sais qu'il est encore de moins bonne qualité... en faite, ces chapitres font partis de ceux que j'écris avec le moins de motivation. je n'aime pas particulièrement ce passage de l'histoire, mais cela s'améliorera dans les chapitres à venir.

N'hésitez pas à me donner vos impressions.

Chapitre 18 : Le sorcier noir.

Le Loup percuta violemment le mur qui vola en éclat sous l’impact. Les gardes furent très surpris de voir passer au dessus d’eux une bête sauvage mais ils eurent vite à se protéger des débris. Un elfe n’eut pas la chance de réagir assez vite et reçut une lourde pierre sur la tête. Ses vertèbres protestèrent avec véhémence contre ce mauvais traitement mais leur maître ne bougeait déjà plus.
Le Loup se reçut sur le toit voisin et hurla. Tous les soldats se précipitèrent vers ce quartier de la ville. Un archer toucha sa cible mais le monstre ne remarqua pas le bois fiché dans sa patte arrière. Il continua sa progression de toits en toits, faisant craquer les toitures sous son poids. Il arriva très vite sur une place où il descendit lourdement. Un mage entouré de soldats lui faisait face.
L’elfe sembla prendre peur mais se reprit vite. Il incanta un sort offensif et des filaments électriques parcoururent ses doigts. Mais alors qu’il arrivait à la fin de son sortilège, le loup hurla soudainement. L’elfe ne sut garder sa concentration et poussa un cri apeuré. Le sort inachevé muta en sort entropique et les fibres électriques s’abattirent autour de lui, tuant le lanceur de sort et son escorte en une fraction de seconde. Le Loup contempla bêtement leurs restes calcinés puis repartis d’une vive allure.
Le chagrin le poussait hors de la ville. Il élimina méthodiquement tous ses ennemis et enfonça la lourde herse métallique de la porte principale de plusieurs coups d’épaules. La bête sauvage s’enfuit dans la forêt sous le regard apeuré d’une femme. Nelya s’affaissa lentement sur le sol de la caserne où elle était allée chercher de l’aide. Le soldat la surveillant la prit dans ses bras pour la consoler mais Nelya ne pouvait plus s’arrêter de penser à l’elfe qui avait partagé sa vie.

Le Loup trouva refuge dans une grotte. L’ours l’habitant refusa de le laisser entrer mais un coup de griffe l’expédia sur le champ de vie à trépas. Le Loup dévora la carcasse de l’animale et se roula en boule pour dormir. Mais alors qu’il sombrait dans le sommeil, il sentit une présence étrangère dans son esprit. Puis, une voix murmura :
-Rejoins moi...
Le Loup se fit violence et chassa l’individu de sa tête. Il s’assoupit finalement, calmé.

Loin, dans les steppes glaciales d’un autre continent, un puissant sorcier s’écroula sur le dallage de pierre de son palais. Penché au dessus d’une bassine, il scrutait nuit et jour un jeune elfe, y voyant sa nouvelle arme. Son plan était en place, il ne manquait plus que ses sbires jouent leurs rôles. Mais alors qu’il pensait le Loup à sa merci, la partie elfique du personnage le repoussait violemment, appuyer par une magie divine. Vexé que l’on puisse lui résister, il hurla sa rage et expédia des éclairs par une des fenêtres de la tour.
L’un de ses larbins pénétra dans sa suite, l’arme au poing et demanda, anxieux :
-Tout va bien seigneur Mal...
Le sorcier le pulvérisa dans un jet de flammes.
-Tu n’es pas digne de prononcer mon nom, laissa-t-il finalement tomber.
Le sorcier noir se laissa emporter dans une méditation tout en réfléchissant à son nouveau problème. Il ne fut pas dérangé, malgré les nombreux sacrifices en l’honneur de Khaine qui excitaient une foule dense et bruyante.




Je trouve le passage trop rapide, mais je n'ai pas réussi à écrire plus...

Je vous invite à nouveau à laisser un commentaire,

En espérant m’améliorer par la suite,
Le gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 25 Aoû 2014 - 11:39

C'est une suite vraiment passionnante malgré sa brièveté. Il y a une petite faute avec un infinitif à la place d'un participe passé vers la fin, mais je te laisse voir ça.

Dans l'ensemble c'est plutôt pas mal. La manière de décrire est assez standard mais c'est toujours en peu plus assuré que la dernière fois où tu donnais l'impression de voguer entre deux eaux si je puis dire. Alors certes c'est basique, mais au moins, il n'y a pas de maladresses ou de problèmes de styles ou de compréhension dans cette suite. Tout est clair et y est parfaitement simple.
La seule chose que tu aurais pu faire aurait été de décrire plus en profondeur les sentiments du Loup et les actions et les sentiments de Nelya. Car je suppose que la fuite du loup ne s'est pas déroulée en quelques secondes.

Par contre, l'apparition du mage Naggarothi à la fin du passage est vraiment bien faite. Je pense qu'il gagnera à être décrit dans de futurs passages.

Un dernier mot au sujet de la longueur. Si as un doute sur la qualité, il vaut mieux faire court et bien que long et mauvais non ?


En tout cas, j'attends avec impatience la suite.


EDIT : tu as reçu mon MP à propos du concours de récits sur le forum des Comtes Vampires ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 25 Aoû 2014 - 14:09

J'aurais pu plus décrire les sentiments du Loup, mais c'est justement ce que je n'ai pas réussi à faire.

J'essaierai effectivement de préférer le court et bien au long et pauvre.

Je vais essayer à partir de la rentrée scolaire de poster un récit par semaine, le week-end surtout, mais le bac étant cette année, je ne me fais pas d'illusion. Ce sera le forum ou le bac, je crois que tout le monde comprendra mon choix. Si cela devient trop dur pour moi de tenir ce post ouvert, je laisserai tomber, quitte à reprendre après.

Donc pour dire que je vais pas mal écrire avant la rentrée, histoire d'avoir un ou deux chapitre d'avance.

En espérant pouvoir finir mon récit,
Le gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 25 Aoû 2014 - 14:32

Je comprends parfaitement ton choix à ce niveau là. Personnellement, le choix ne s'est pas posé puisque je ne travaillais pas vraiment cette année là (ni l'an dernier d'ailleurs). Mais cela ne veut pas dire que ça peut être le cas pour tout le monde. Tu passes quel bac cette année ?

Et au fait, merci de préciser que ce sont les sentiments du loup que tu n'as pas réussi à décrire, cela permet de savoir pourquoi tu ne l'as pas fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belannaer le Sage
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Lun 25 Aoû 2014 - 14:52

J'ai bien aimé. J'ai aperçu une petite faute d'orthographe, la même que Gilgalad je crois. Mais une sympathique continuation! *gg*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Mer 27 Aoû 2014 - 15:15

gilgalad a écrit:
Tu passes quel bac cette année ?

le bac français ^^

et sans plus attendre, la suite. je précise qu'il m'a été plus facile d'écrire ce passage, et mon plaisir va crescendo. je suis en train d'écrire le passage que j'aime le plus, j'espère que cela se ressentira dans mes textes


Chapitre 19 : Le duel.

Le Loup se réveilla le lendemain à l’aube. Il sentait une présence étrangère se glisser dans la grotte. Il se releva et huma l’air. Le parfum dégagé par l’intrus lui était familier. Il tourna la tête sur la magnifique elfe barrant la sortie de son frêle corps.
-Nelya...
Un murmure jaillissant d’une partie de son âme. Une partie que le Loup ne comprenait pas. Une partie de lui qui vivait dans l’excès et le luxe. Au lieu de dévorer sa proie avec ses mains, il mangeait avec de curieux bâtons durs. Et tant d’autre chose que le Loup ne comprenait pas de cette part de son être. La part elfique. Calimacil vivait toujours sous la sauvagerie du Loup, mais il ne pouvait prendre le dessus sur la bête.
Le Loup secoua la tête et observa Nelya. Elle avait les larmes aux yeux et semblait apeurée. Cependant, elle bravait le danger des crocs. Elle était sûre que Calimacil était encore en vie et elle devait l’aider. Il ne bougea pas pendant ce qui semblait être une éternité quand une autre voix brisa le calme de la forêt.
- Tue-la !
Cet ordre était si puissant que le Loup fit un pas vers Nelya. Heureusement pour elle, il se ressaisit vite et recula en montrant les crocs. Isiel apparut dans son champ de vision, pointant Nelya du doigt.
- Tue-la, répéta-t-elle.
Une fois encore, le Loup faillit obéir. Une aura puissante entourait Isiel.
- La magie, souffla sa part elfique à son oreille. La magie est mauvaise, méfie toi !
Nelya se retourna vers Isiel et joignit ses mains. Un halo bleuté s’y forma et elle libéra un fulgurant éclair vers sa concurrente mais Isiel la dévia d’un geste de la main. La foudre frappa la roche dans une explosion assourdissante qui sonna le Loup. Ses sens, plus développés que ceux des elfes, furent perturbés par toutes les vibrations magique et physique de l’éclair. Ses yeux étaient aveuglés et il ne voyait plus qu’un écran d’un blanc éclatant. Il glapit de douleur et se pressa contre la paroi de sa grotte.
Il sentit un souffle brûlant passer devant lui et entendit le crépitement des flammes. Le combat des mages continua quelques temps, menaçant de faire s’écrouler la caverne. Le Loup se décida finalement à agir et bondit vers la cible la plus proche. D’un formidable coup de patte, il trancha en deux la pauvre Nelya. Celle-ci mourut en contemplant, bouche bée, celui qui avait été son amant.
Isiel resta quelques temps silencieuse, puis éclata d’un rire victorieux. Le Loup s’était plié à sa volonté. L’énorme lupin regarda sa dernière proie avec intérêt mais il recula bien vite, présentant que quelque chose n’allait pas. Les cheveux d’Isiel blanchirent, sa peau se fripa et se ternie. Ce n’était plus une elfe qu’il avait en face de lui mais une sorcière Druchii. Elle exhalait le mal par tous les pores de sa peau.
Elle s’avança vers lui, un fouet à la main.
- Debout, Fléau des Azurs ! Lève-toi et rejoins ton maître !
Elle fit claquer son martinet et le monstre s’avança.



pas beaucoup de descriptions de sentiments, j'ai encore du mal avec...

des commentaires?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Mer 27 Aoû 2014 - 16:16

C'est une très bonne suite qui est assez claire et fait bien avancer le récit.
Au niveau de l'histoire je n'ai pas trouvé d'incohérence mais l'explication du pourquoi du comment Nelya l'a retrouvé n'aurait pas été de trop je pense. Mais sinon, ce passage confirme mes suppositions. A savoir qu'Isiel ne voulait pas que tu bien à Calimacil.

Sinon, vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The bloody shadow
Eclaireur
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 16
Localisation : Nagarond
Date d'inscription : 15/06/2014

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Mer 27 Aoû 2014 - 22:54

Moi, personnellement j'adore et donc j'ai du plaisir à le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Jeu 28 Aoû 2014 - 0:56

Nelya étant mage, je pourrais pretexter un magistrale tgcm, mais je ne suis pas comme ça. J'ai essayé de prendre le point de vue du personnage, alors dominé par le Loup. Je me suis dis que ce même animal en avait rien à faire de savoir comment il avait été trouvé, donc je n'ai pas jugé nécessaire de le dire.

Maintenant, physiquement parlant, fait courir une créature énorme à travers une forêt et regarde à quel point il est facile de la pister XD

Voilà pour ce passage sombre, mais pour ceux qui decrocheraient de la vie de l'Azur, restez encore un peu... ;-)

Travaillant même tard le soir pour satisfaire son public,
Le gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Sam 30 Aoû 2014 - 9:52

Voilà le chapitre 20. comme d'habitude, n'hésitez pas à laisser un commentaire *^^*



Chapitre 20 : La tête du Roi-Phénix

Le Loup suivit docilement la sorcière, sans jamais penser à s’évader. Sa noire maîtresse rejoignit au bout de quelques jours un petit groupe de Druchii s’affairant autour d’une charrette. Sur le véhicule, une cage attendait son hôte. En apercevant son ossature de métal, le Loup commença à grogner et à montrer les dents, mais un claquement bref du fouet de la sorcière écrasa dans l’œuf toutes pensées belliqueuses.
Le Loup grimpa lentement dans sa geôle, la queue basse et les oreilles couchées. Les planches grincèrent et le cheval hennit, rendu anxieux par la présence de ce prédateur. Les elfes se mirent lentement en route.
Le convoi mit des jours à atteindre sa destination et le Loup n’eut comme repas qu’un malheureux haut elfe rencontré sur un sentier forestier. A la sortie de la cage, le terrible Loup s’était transformé en un vulgaire chien affamé, sa peau collant à ses os. Le point d’arriver était une ville elfique alors sous le joug des Druchii.
Le Loup fut emmené dans une autre geôle, mais alors que des elfes noirs s’agglutinaient sur son chemin, le provoquant, le frappant, l’odeur de tant de nourriture à porter de griffe fit voler en éclat le pouvoir du fouet et il saisit brusquement un imprudent entre ses crocs. Un craquement écoeurant éloigna la foule tandis que le Loup dévorait sa pauvre victime.
Un sourire victorieux illumina les traits de la sorcière. Elle lui lança tout de même un coup de fouet, sans cacher sa satisfaction. Elle avait bien remarquée que la bête n’avait pas hésité avant de tuer. Elle sera une arme des plus sanglantes. Le Loup dévora jusqu’aux os de l’elfe, ne laissant de lui qu’une flaque de sang et l’odeur cuivrée du sang. Puis, la Druchii le fit entrer dans une cage au métal rouillé, en attendant les ordres de son maître.
Elle pénétra sa tente et se pencha sur une bassine remplie d’eau. Le récipient n’était pas anodin. Il s’agissait d’un miroir aqueux relié par une puissante magie à une autre bassine. Ces deux surfaces permettaient alors à deux personnes éloignées de tenir une discussion.
La sorcière prononça une sombre incantation et la surface de l’eau se noircit. Un visage fin et pâle se dessina. Une chevelure noire cascadait sur les épaules du plus grand ennemi des Azurs, Malekith.
-Seigneur, s’inclina la sorcière avec beaucoup de déférence.
-Kesbeth, as-tu le Loup ?
-Oui, ô mon maître. Le Loup est avec nous. Il est encore plus féroce que ce que je pensais. Il vient d’exécuter froidement l’un de vos soldats.
Un sourire mauvais s’esquissa sur le visage du Roi-sorcier.
-Bien... tu seras récompensée. Mais avant de revenir en Naggaroth, il te reste quelques tâches à accomplir...
Kesbeth perdit immédiatement son sourire. Elle qui s’était attendue à revenir chez elle après ce succès, voilà qu’elle devait continuer à risquer sa vie sur ce continent, ce qui diminuait grandement ses chances de bénéficier un jour de cette « récompense ».
-Il y aurait-il un problème, Kesbeth, demanda Malekith ?
-Aucun votre Majesté.
-Parfait. Je veux savoir la tête de Caradryel sur un pique. Tue le Roi Phénix.
Un rictus cruel s’étira sur le visage de Kesbeth. Ses traits s’adoucirent, sa peau se dérida et reprit de belles couleurs. Sa voix était beaucoup plus fluette lorsqu’elle lâcha :
-C’est comme s’il me mangeait déjà dans la main, ô Seigneur.
Malekith mit fin à l’échange et Kesbeth se mit en route sous la forme d’une jeune elfe bien connue du Loup, Isiel. La partie elfique du Loup s’insurgea et tenta de se libérer. Elle avait tout entendue et son rôle était d’empêcher cet assassinat. Le Loup écrasa cette insurrection de cette part dissidente de son être, songeant à s’évader et à trouver un repas plus consistant.





Et bien... ça chauffe pour le héros *;)* mais ne vous inquiétez pas trop, Calimacil est un grand débrouillard. La suite au prochain épisode.

Toujours heureux d'écrire pour vous,
Le gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belannaer le Sage
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Sam 30 Aoû 2014 - 18:00

Top! Vraiment très bien écrit, pas vu de faute d'orthographe, un bon suspens bien ménagé... Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Sam 30 Aoû 2014 - 23:34

Etant rentré de Paris, je peux enfin commenter vu que j'ai lu là-bas mais je ne pouvais répondre.

J'ai vu une ou deux fautes, du moins il m'a semblé en voir mais je ne les retrouve plus, donc je te laisse voir ça si tu as le temps. Au niveau du style, on voit que tu recommences à retrouver ton ancien style et même si c'est pas encore pareil, c'est plutôt bon signe.

Au niveau de l'histoire, tout se tient mis-à-part peut-être la fin. En effet, Malékith demande à une elfe en théorie comme les autres d'assassiner le Roi Phénix. Or, il aurai plutôt demandé ça à un espion à la cour ou à un assassin (ou leur équivalent à l'époque) plutôt qu'à une mage, qui de surcroît, a un loup.

Mais sinon, j'attends la suite avec impatience, pour avoir la tentative d'assassinat et ce qui va suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gardien d'Ulthuan
Noble
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 18
Localisation : Orvault
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Nom: Calimacil Lame-Dansante.
Rôle: Gardien d'Ulthuan.
Postures: fermement campé face à une chimère, mon dragon de compagnie dans le dos.

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Dim 31 Aoû 2014 - 10:55

Et bien la voilà cette suite. c'est vrai que c'est un petit peu bancale d'envoyer un mage tuer le Roi Phénix, mais j'ai rien trouvé de mieux. de plus, ce sera un élément clé du récit.



Chapitre 21 : Bataille dans la plaine.

Le Loup avait faim. Deux jours que personne ne l’avait nourri. Il voyait en chaque personne un plat de choix, une proie facile. Lorsqu’une dizaine de gardes approchèrent de la cage, le Loup gronda. Un homme armé d’un fouet et d’un sabre s’avança et ouvrit la cage. Il n’avait pas peur du Loup. Il dégageait de lui une odeur de sang mêlé à l’assurance.
Le Loup bondit, décidé à attraper l’imprudent à la tête. L’elfe s’esquiva habilement en passant sous son corps massif. A l’atterrissage, le Loup reçut un violent coup de fouet qui le fit glapir de douleur. Le belluaire savait utiliser ses armes pour diriger la bête, aussi le Loup ne chercha plus à s’en prendre à lui.
-Avance, hurla l’elfe en faisant claquer la lanière de cuir dangereusement près du museau du mastodonte.
Le Loup ne chercha pas à lui désobéir et il progressa de son pas lourd à travers le camp entier, dans la direction de la porte. Il sortit, accompagné du belluaire et d’une armée en arme. Les Druchii lançaient l’attaque et ils comptaient bien employer leur toute nouvelle arme de destruction.
Le Loup se laissa guider pendant près d’une heure, l’estomac criant son malheur. Mais pour toute nourriture, il put avaler un vieux cadavre d’un lapin déjà à moitié manger. L’armée progressa ainsi jusqu’à ce que le soleil atteigne son apogée. Puis, l’armée devint une épaisse ligne qui pénétra dans un bois. Ils marchèrent encore quelques temps, puis les généraux ordonnèrent la halte.
Ils se trouvaient à l’orée de la forêt. Devant eux, une plaine naissait en pente douce et continuait à descendre sur une lieue. Puis, alors que le terrain redevenait plat, une marée de tentes bouchait l’horizon. Des milliers de soldats en blanc et bleu s’affairaient à différentes tâches, sans se douter que leurs ennemis jurés se massaient près d’eux, prêt à les égorger.
La partie elfique du Loup s’agita alors.
Tu ne peux pas laisser faire ça , criait-elle. C’est ton peuple. Les Druchii t’ont traité comme un monstre ! Défend ton peuple. Pense à Nelya et bats-toi pour elle.
Le Loup mourrait de faim et son maître ne faisait plus attention à lui. Il aurait juste suffit d’un coup de crocs... Le Loup ne lutta pas tandis que sa partie elfique écrasait sa volonté. S’il avait tué Nelya, il aurait au moins la puissance de la venger. Le Loup de Kurnous fondit comme la neige au soleil et devint un ennemi encore plus redoutable : Calimacil Lame-Dansante. Et sous sa forme lupine, il passa à l’action.
Un coup de griffe fit s’envoler la tête du belluaire. Un coup de crocs arracha la moitié du torse à un autre Druchii qui hurla de douleur. En bas, dans la plaine, Les Azurs sonnèrent l’alarme. Une partie de l’armée Elfe noir fonça sur eux tandis que l’autre restait bêtement à regarder le Loup se déchaîner dans leurs rangs. Mais lorsque quelqu’un donna l’ordre de l’abattre, il avait déjà fait tomber une vingtaine des leurs.
Le carnage se poursuivit pendant un quart d’heure, puis le Loup bondit hors de la masse compacte d’ennemi qui l’encerclait. Il souffrait d’une coupure à la mâchoire inférieure et son flanc le lançait. Un carreau d’arbalète y avait laissé un trait brûlant. Mais le Loup ne se laissait pas abattre aussi facilement. Une cinquantaine d’ennemies avaient connu la mort sous les coups de cette tornade de griffes et de poils.
Le Loup hurla à la mort et tous les combattants Druchii jetèrent un œil anxieux à cette terreur ambulante.
En bas, les Azurs avaient presque tous eus le temps de s’armer et ils se défendirent bravement. Les lignes formées, les boucliers brandis et les lances apprêtées, les lanciers résistaient aux assauts de leurs noirs cousins tandis que les archers les criblaient de flèches. Puis un cor résonna dans la plaine et la plaine trembla sous l’assaut d’un millier de cavalier. Ils percutèrent les Druchii de flanc et semèrent le désordre dans les rangs.
La première bataille dans la plaine contre une moitié de l’armée des elfes noirs se solda par une défaite écrasante des Druchii. Mais pendant cet affrontement, le Loup était sorti de leurs rangs et le reste de l’armée elfe noir put se réorganiser. La bataille suivante allait opposer deux forces colossales, et une créature mi-loup mi-elfe se tenait bravement entre les deux.




Voilà la suite. j'espère que vous aimez toujours autant me lire et je vous invite à laisser vos impressions.

Content de son travail,
Le gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belannaer le Sage
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 263
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Dim 31 Aoû 2014 - 11:10

Ne ou deux petites fautes de participe passé mais un texte toujours sympa à lire! *clap*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilgalad
Noble
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 03/02/2011

Feuille de personnage
Nom: Yrellian Gilgalad
Rôle: Seigneur Asur-vampire
Postures: Attaque et défense à outrance

MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   Dim 31 Aoû 2014 - 11:31

Citation :
Content de son travail
Tu peux l'être. Tu commences vraiment à te rapprocher de ton ancien niveau et tu en es tout proche. Je pense que d'ici une ou deux suites, tu l'auras retrouvé.

Au niveau du français, j'ai aussi trouvé une ou deux fautes de français mais elles n'arrêtent pas la lecture et je te conseille une petite relecture pour les enlever. Mais sinon, c'est très bien.

Au niveau de l'histoire, je comprends parfaitement que l'assassinat d'un roi phénix peut être un élément central dans l'histoire et je disais que ce n'était pas crédible mais je dois nuancer. Ce n'est pas crédible, sauf si Malékith veut se débarrasser de cette sorcière. Mais sinon, pour l'instant tout ce tient dans l'histoire.
Le combat est très bien décrit et le changement de personnalité aussi, même si un peu plus de lutte intérieure aurait renforcé le côté tragique du personnage.

Je suis impatient de voir la suite pour voir ce qui va se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Récit] Le gardien d'Ulthuan.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Récit] Le gardien d'Ulthuan.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Perso] Le Gardien d'Ulthuan
» Ulthuan Vs Naggaroth
» [Background] cartographie D'Ulthuan
» Le Second Gardien
» Mars : Le Gardien de la Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: