Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Recit]Ténèbres (vu qu'il ya quand même des elfes je le met)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kel'rune Deathsword
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 27
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: [Recit]Ténèbres (vu qu'il ya quand même des elfes je le met)   Dim 13 Nov 2005 - 17:02

Vlad marchait au coté de ses frères d’armes. Le comte électeur avait levé une armée, et les gens avaient été recrutés de force. On l’avait forcé à rejoindre les rangs des lanciers, et à marcher contre l’ennemi. Les rangs de l’empire étaient paisibles, et les humains marchaient à bonne vitesse. A leur cotés se trouvaient des elfes dans leur armures brillantes, faisant preuve d’une discipline extraordinaire. Personne ne le croirait par chez lui lorsqu’il reviendrait. Car il reviendrait chez lui. Il reverrait sa Helena, elle avait à peine quatre ans, et le destin ne pouvait déjà les séparer. Il étreindrait encore son fils, qui devait travailler dur à la maison pour le remplacer alors qu’il n’avait que douze ans. Et il avait juré à sa femme de revenir pour s’occuper d’elle et de son foyer.

Fort de ses convictions, Vlad se sentait prêt au combat. Pourtant, rien ne pouvait le préparer à ce qu’il vit. Après quelques minutes de marche, il voyait des nuages à l’horizon, couronnant un ciel noir zébré d’éclair. Ils approchaient de la horde. Le comte électeur, du haut de son griffon ordonna à l’armée de s’arrêter, imité par le prince elfique. L‘ordre se répercuta dans les lignes, et le sergent Karl demanda aux lanciers de se préparer au combat. Vlad abaissa sa lance, et tint son bouclier prêt du corps, bien que l’ennemi soit encore loin. En quelques secondes, l’armée était prête. Autant qu’on pouvait l’être face à l’ennemi…

Bientôt, la horde apparu. D’abord des dizaines, puis des centaines, et enfin des milliers de guerriers furent en vue. Ils n’étaient pas plus nombreux qu’eux, mais tous sentaient que le combat était pourtant déséquilibré. Ce n’était pas des hommes comme eux qu’ils allaient affronter, mais il allait combattre le chaos, et maintenant, tous comprenaient ce que cela signifiait. Tout les guerriers mesuraient presque deux mètres. Les plus faible étaient torse nus, brandissant leurs armes rudimentaire, et hurlant des cris de haine et de fureur. A leur cotés se tenaient de lourds guerrier silencieux, engoncés dans de lourdes armures, brandissant des armes possédées d’une ancienne malédiction, et dont les runes brillaient d’une lueur rouge orangé comme le feu qui avait consumé leurs âmes.

Dans les cieux se mouvaient des hordes de démons indescriptible, et certains prince démons, à l’apparence blasphématoire attendait l’ordre de la charge. Au devant de la horde se tenait un homme ou plutôt quelqu'un qui avait du en être un. Il tenait deux aiguisées et encore couvertes de sang, son armure était enveloppée de flammes, qui-elles même ne pouvaient rien face à cet avatar de puissance et de destruction. Le seigneur sombre brandit une de ses haches en avant, et hurla un cri de guerre venu des profondeurs infernale avec une telle puissance, que tous l’entendirent, humains, comme démons.

La horde chargea en direction des lignes des elfes et des impériaux. Immédiatement, les canons crachèrent leur projectiles qui retombèrent à chaque fois sur les chaotique, sans pourtant ralentir l’immense armée.

Au milieu des lignes impériales, Otto Von Reinhoff, grand maître des chevaliers de l’ordre de l’aigle lumineux et ses guerriers avançaient vers la horde. Von Reinhoff fit un signe de tète au comte électeur, puis un clairon au son d’une pureté absolue se fit entendre. L’ordre de l’aigle lumineux tout entier se mit en mouvement. Leur grand maître les menait, sa lame faites d’or brillant dans ses mains, comme la lumière au milieu des ténèbres. Il se dirigea vers le Seigneur de la horde. Ce dernier montra sa force phénoménal en décapitant la monture de Von Reinhoff, le jetant à terre. La charge de cavalerie fit son effet, et s’enfonça dans les lignes, sans toutefois réussir à stopper la charge des guerriers fou furieux. Les cavaliers tombèrent les un après les autres, prélevant leur lots de vie damnés. L’ordre de l’aigle lumineux disparu à tout jamais après plusieurs minutes de combat, engloutit sous la masse de guerriers à qui il avait fait face. Leur charge avait été une goutte dans un océan de rage et de terreur.

Quelques seconde plus tard, la horde percuta les lignes des hommes et de leurs alliés. Les elfes firent preuve d’une discipline hors du commun. Pas un seul ne faillit, et pas un seul ne fit mine de reculer même d’un centimètre. Leurs lanciers empalèrent les premiers maraudeurs qui les chargèrent, avant d’être lentement massacré par les guerriers du chaos. Les elfes ne cédèrent pas d’un pouce, et leur sang se répandit sur la plaine, chaque elfe combattant stoïquement jusqu'à rejoindre Asuryan.
Leur capitaine hurlait des ordres, et la résistance désespéré s’organisa.

Les premiers rangs des guerriers s’effondrèrent sous les tirs d’arquebuse, mais cela non-plus semblait ne pas suffire. La charge des guerriers massacra les premiers hommes de l’empire à s’être interposés. Karl hurla l’ordre de maintenir la position, alors que les guerriers atteignaient les lanciers. Vlad vit ses frères mourir les uns après les autres, mais ils tenaient bon. Il ne mourrait pas, il en avait fait le serment. Un des guerriers arriva à portée de sa lance. Bien qu’effrayé, le lancier et deux de ses amis joignirent leurs effort pour le repousser. Il massacra l’un des lanciers avec sa masse d’arme, mais Vlad réussit à l’empaler sur sa lance, qui se brisa sous la masse du guerrier. Il dégaina son épée.

La horde était sur eux, mais l’alliance tenait bon. Le prince et le comte électeur savaient qu’il y avait encore de l’espoir. Ce dernier se jeta avec son griffon au milieu des lignes. Sa lame s’abattit sur la tète des guerriers qui étaient à portée de sa furie, alors que son griffon vacillait déjà sous les coups. Lorsque sa bête s’écroula, le comte électeur réussit à descendre de selle, quasiment à coté des lanciers. Il fut rapidement rejoint par le seigneur sombre qui ne lui laissa aucune chance, et une simple attaque en ciseaux mit fin à la vie du comte. Au lieu de céder à la frayeur, les hommes de l’empire redoublèrent d’effort pour venger le seigneur de leur contré. Cela ne suffisait encore pas, et toujours plus de guerrier tombaient au champ d’honneur, morts courageusement face à l’ennemi. Les maîtres des épées et les gardes phénix des hauts elfes semblaient presque capable d’égaliser les combattants en armure noire, alors que l’alliance des mages des deux races prenait le pas sur le peu de magie que comptait les rangs ennemis.

C’est ce moment que choisirent les démons pour attaquer. Le démon exalté fit pleuvoir les flammes des cieux, avant de s’abattre, lui et ses gargouilles sur les défenseurs exténués par les combats. L’artillerie des deux races fut massacrée en une dizaine de seconde, et les créatures cauchemardesque attaquèrent l’arrière de l’alliance. Pris sur deux fronts, les humains et les elfes n’avaient pratiquement plus aucune chance. Ils se battaient maintenant avec l’énergie du désespoir. Le démon fit pleuvoir les flammes sur le prince elfe, et son cri de douleur alors qu’il se consumait surpassa celui de rage de la horde.

Vlad empala un nouveau guerrier. Il avait juré de rentrer chez lui. Les larmes aux yeux, il en tua un autre d’un coup particulièrement chanceux. Il saignait déjà abondamment, mais pouvait encore s’en sortir. C’est alors qu’il vit Karl rendre son dernier soupir alors que ses deux bras tombaient à terre. Devant le sergent, se tenait le puissant Seigneur qui avait déjà occis Von Reinhoff et le comte électeur. Il abattit sa hache sur Vlad. Le choc brisa son bouclier, et le jeta à terre. Pathétiquement, Vlad murmura à l’attention du seigneur « Je ne veut pas mourir… . La lourde hache lui fendit le crâne, et sa lumière s’éteignit à jamais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kormin
Druchii légendaire
avatar

Nombre de messages : 2040
Age : 29
Localisation : Angers
Date d'inscription : 20/11/2004

MessageSujet: Re: [Recit]Ténèbres (vu qu'il ya quand même des elfes je le met)   Dim 13 Nov 2005 - 18:00

**pleure**

Ben quoi, on a le droit de faire un peu de sensibilité de temps en temps.

C'est le chaos qui gagne, et j'aime pas quand c'est le chaos qui gagne.

Sinon, récit bien mené, même si dans certains passage, le nom de Vlad est trop souvent répété à mon gout (cette technique est normalement utilisé pour le récit conté par des enfants, "alors mon papa il a fais........parce que mon papa il est très fort.....")

Kormin :thumright:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Dark Soul
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 774
Localisation : Les Havres Gris (port Normand gris béton)
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: [Recit]Ténèbres (vu qu'il ya quand même des elfes je le met)   Dim 13 Nov 2005 - 20:35

Pas mal, pas mal, au moins c'est pas les gentils qui gagnent, sa manque juste un peu de description (enfin nous fait pas du Dumas non plus...)
Il faudrait plus détailler. Et a tu fait ton récit en focalisation interne sur le fameux Vlad (qui aurais du soucis à se faire si il savait qu'il a le même nom que l'un des plus dangereux vampire de Sylvanie)
ou est un narrateur omniscient ? Ce qui expliquerais la vue d'ensemble de la bataille et les qualifications présises des troupes. Un simple lancier humain ne connait pas le dieu Asuryan et ne saurait distinguer un maitre des épées d'un garde phénix...

Mais bon récit dans l'ensemble. Fait juste plus de figures de style (n'aim bien moi sa les figures de style...) et plus de description détaillée. Par exemple décrit les affres d'un guerrier du chaos qui s'écroule percé par une balle d'arquebuse, mine de rien tu améliorera l'atmosphère de ton récit par ce que

1 tu montrera que c'est de la vraie baston et qu'ils ne se tappent pas avec des épées en mousse
2 tu montrera que malgrès les effet dévastateur des balles, les guerriers continuent leur progression (preuve de leur volontée d'acier)
3 sa montre qu'il ne sont pas invincible, sa donne une lueur d'espoir que tu pourra te faire plaisir à occulter (un narrateur doit parfois être un peu sadique...)

C'est à peu près tout (commentaire qui fait presque un quard du texte mais bon, au moin je montre que je l'ait vraiment lu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Recit]Ténèbres (vu qu'il ya quand même des elfes je le met)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Recit]Ténèbres (vu qu'il ya quand même des elfes je le met)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Récit en retard] BOUM... Quand mon petit coeur fait BOUM !
» [RESOLU]quand c'est qu'on recontre la cha-cha
» Tu sais que GC devient trop important pour toi quand ...
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: