Ulthuan vs Naggaroth

Un forum pour rassembler tous les elfes sous une même bannière.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Backgroud] L'Exil du Feu Sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jowanwarhammer
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 522
Age : 18
Localisation : Dinan
Date d'inscription : 13/04/2013

Feuille de personnage
Nom: Knurd Grimm
Rôle: Mage archer
Postures:

MessageSujet: [Backgroud] L'Exil du Feu Sombre   Mar 27 Aoû 2013 - 12:22

Salut à tous, je poste le Background de mon armée Hommes-Bête que je viens de commencer. Ça fait un moment que ça me trotte dans la tête, et donc je me lance !!! Le seul problème, c'est les fautes d'orthographes, je suis pas un pro en français, je me suis relus, mais je ne serais pas étonné si il y en restait. Mais sans plus attendre, le récit !!!

L’exil du feu Sombre

Ce fut à la lisière des bois noir, là ou les tribus d'hommes-bêtes osent à peine pénétrer, et ou ceux qui sont assez courageux ou sur d'eux se sont adaptés à l’environnement sombre et hostile, aux raids des redoutables gobelins des forêts, dompteur des plus gros spécimens d'arachnides du vieux monde.

C'était donc à la lisière des bois noir, sur la plaine qui la bordait, la rosée venait juste de tomber, ce qui donnait un éclat lumineux à l'étendue d'herbe humide. Une trompette sonna, celle du deuxième régiment de la garde impériale. Des hommes en armure de cuir et de métal étincelant, d'épées affûtés, d'arbalètes et d'arquebuses meurtrières.

Un cor résonna,
plusieurs masses sombres sortirent de sous les arbres, des dizaines tout d'abord, puis rapidement des milliers de créatures mi hommes, mi bêtes se montrèrent au grand jour.
C'était un mélange de poils, de crocs et de cornes, touts ces monstres étaient plus terrifiants les uns que les autres. On pouvait distinguer quelques Hommes-bêtes différents, équipés d'énormes masses,d'incroyables épées à deux mains, et même quelques fois montés sur des chars branlants.  
Mais le Chef incontesté de cette grande (énorme XD) tribu était Gurbag trois-esprits, un Chaman très puissant, il avait plus de 2000 guerriers qui combattaient à ses cotés: Des gors, puissants combattants, armés de crocs, de cornes et de lames rouillé, des ungors, les être inférieurs, méprisés de tous, des bestigors, les hommes-bêtes les plus intelligents et les plus obéissants, et quelque minotaures, des montagne de muscles et d'os.

Mais Gurbag avait un rival, Morgor, un chaman plus faible, mais plus cruel et vicieux que n'importe qui, il voulait la place de Gurbag depuis un certain temps déjà, mais ne pouvais l’obtenir que grâce à un duel, mais il savait qu'il ne pouvait l'emporter, car son rival de toujours était supérieur en force et en magie, il avait déjà reçu des mutation des dieux sombres, il était à la limite de la folie, et exterminait tous ceux qui voulais lui prendre sa place.

Un beuglement sauvage fit vibrer les armures, les épées et surtout les ames, car c'était le but de Gurbag, il savait comment infliger la peur à ses ennemis.
Ce fut le signal, toutes les créatures chargèrent, les ungors tout d'abord, car c'était les plus assoiffés de vengeance et de meurtres , puis les gors, pour affaiblir le plus possible les troupes et enfin les bestigors, pour finir le travail.
Les minotaures ? Ils chargèrent comme le reste des troupes, en déchiquetant rapidement les humains et quand les victimes furent réduite en charpies sanglantes, ils se délectèrent du sang et de la chaire des cadavre encore chaud.

«FEU !» Hurla le Capitaine, une Vingtaine de monstres bipèdes tombèrent sous le feu ennemi.
«FEU !» Répéta le capitaine, et même nombres de sabots-fourchus perdurent la vie, mais cela ne fut pas suffisant, le corps-à-corps était imminent, il ordonna donc de lâcher les arquebuses et les arbalètes pour les échanger contre épées, lances et boucliers.
Les hommes-bêtes vinrent s'empaler sur les piques acérés de leurs ennemis, mais les hommes de l'empire allaient bientôt être submergés par la vague de monstres qui s’abattaient sur leurs rangs.


Plus haut, Gurbag regardait le carnage qui était entrain de se dérouler plus bas, il ordonna à sa garde de bestigors en armures lourdes de l’accompagner, ils formèrent donc un sorte de carapace contre les projectiles, semblable au bastilodon, cet étrange animal qui combattait aux cotés des Hommes-lézards. Le but du seigneur était d'affaiblir les troupes attaquante en les privant de tous leurs ordres, c'est à dire de leur commandant, il se dirigeait donc vers le pauvre commandant de la garnison qui allait devenir la victime d'un carnage imminent.

Pendant ce temps, Morgor suivait de près, pour avoir une occasion d'exterminer son ennemi
Les deux rivaux avançaient dans la même direction, avec un but précis, détruire son ennemi.

Gurbag enchaîna les victoires, tuant les soldats un par un, mais ce qu'il ne savait pas, c'est que Morgor approchait pas-à-pas, une longue dague à la main, il l'avait enchanté avec un puissant sort pour que son rival n'ai aucune chances. Il tuai chaque hommes et chaque sabots-fourchus se dressants sur sa route, il se rapprochait, il n’était plus qu'a trois mètres, il égorgea un des gardes de son ennemi, il n'était plus qu'a un mètre. Gurbag était en pleine action, il éviscéra un arquebusier imprudent qui croyait avoir assez de chance pour pouvoir le vaincre, et alors qu'il se délectait du sang de la victime, Morgor lui planta sa dague dans le dos, dans la direction du cœur, sans toute fois l’abîmé, puis, grâce aux trous qu'il avait creusé dans le corps de la victime, arracha le cœur du malheureux. Il le brandi bien haut en hurlant (ou plutôt, en beuglent) tout les combattants s’arrêtèrent, pour regarder la cause du hurlement, tout à coup, tout les hommes-bêtes s'enfuirent vers la forêt, ou plutôt vers la pierre des hardes la plus proches, tous sans exceptions, le commandant humain renonça à les poursuives, il avait déjà perdu trop d'hommes, et la moitié de ses braves chevaliers demi-griffons, son supérieur allai sans doute le punir pour sa désobéissance, mais cela importait peu, le temps que ses hommes étaient saint et sauf.

Arrivé à la pierre des hardes, tous les chamans présents à la bataille débattaient sur le sors de Morgor, certains voulaient la peine de mort, d'autres encore voulait l'avoir comme chef, les choix étaient partagés. Morgor argumenta son acte, sans succès. Les chaman disaient que tuer un chaman dans son dos était un terrible sacrilège, surtout si cet acte avait était réalisé par un chaman plus faible. L'homme-bête fut finalement exilé, car beaucoup de sabots-fourchus ne voulaient pas d'un traître comme chef, et beaucoup de voulaient pas le mettre à mort car tuer un chaman est un des pires sacrilèges qui soit pour un hommes-bêtes. Plusieurs sabots-fourchus voulurent accompagner le chaman, mais dans ce cas-là, ils seraient également tenu comme traîtres, environ deux-cents fidèles de Morgor l’accompagnèrent dans son exil vers le sud, il ne pouvait pas aller vers le nord car c'était là qu'il y avait le plus de tribus d'hommes-bêtes, il risquerait donc de mettre en péril la garnison que l'accompagnait, il ne pouvait également se diriger vers l'ouest et l'est sinon ici aussi, il risquait de croiser ses congénères.

Il voyageas donc vers le sud avec sa caravane de 500 hommes-bêtes, composée surtout des gors, mais aussi d'ungors, de bestigors et d'une douzaine minotaures. Ils migrèrent et rencontrèrent d'autres caravanes, de l'empire cette fois, inutile de dire qu'ils ont tous étaient déchiquetés, coupés et piétiné par les Sabots-fourchus, puis, pour finir, dévorés.

Morgor et ses Sabots-fourchus eurent du mal à franchir les cols qui délimitaient l'empire, ils perdirent plusieurs Ungors, ils n'étaient pas très résistant au froids, donc presque la totalité des êtres inférieure moururent. Quand toute la caravane fut arrivé en haut du col, un tiers de celle-ci c'était fais dévoré par ses semblables, à cause du manque de nourritures constantes. Pendant la descente de la montagne, un conflit éclata entre 2 Gors, les beuglements assourdissants des deux hommes-bêtes déclencha une terrible avalanche qui recouvrit tous ceux qui n'avaient pas eu la rapidité de se mettre de coté, ou se cacher dans des crevasses.

Une fois descendu du col, le reste de la caravane (c'est à dire environ 300 individus) trouvèrent de quoi se rassasier, enfin, en partie grace à des animaux quadrupède. Ils établir un campement à la base de la montagne, là ou le climat se rapprochait le plus de leurs ancienne forêt. Les hommes-bêtes fabriquèrent des tentes en peaux  de petits hommes barbus qui faisaient sans doute une expédition de routine, ça n'était pas idéal, car leurs carcasses sentaient la boisson à vu de né (haaaa, les nains XD) mais ont pu faire les tente du chef et des minotaures. Le lendemain, Morgor envoya une petite équipe d'une dizaine de gors repérer la zone, ils revinrent une heure plus tard, en disant qu'il y avait une étrange étendue de pierre et de liuide chaude, le chaman les questionnas sur cette ''chaleur liquide'', l'équipe dit qu'elle avait lancé le gors le plus faible d'entre eux à l'intérieur, et qu'il avait immédiatement fumé comme un bretonnien que l'on mettait sur le feu dans son armure, Morgor ne les crus pas, et décida d'aller voir par lui même, il ordonna de se faire accompagner par une escorte de 15 gors, et un ungors. Une fois rendu devant cette zone, Morgor n'en cru pas ses yeux, c'était une étendue désertique, de feu et ''de chaleur liquide'', il essaya de lancer l'ungors dans cette texture sombre, mais il se débattît, il fut obligé de l' assommer, puis le lança dans le liquide, les  gors n'avais pas mentis, il disparu quasiment immédiatement, il fut comme ''aspiré'', ou plutôt carbonisé, il appela donc cette chose  le ''feu sombre'' . C'est donc pour cela qu'il ne voulait pas couper par cette zone, pour perdre le moins de guerriers possible, il décida donc de contourner le terrain de mort.

Une semaine plus tard, la caravane d'hommes-bêtes n'avait toujours pas trouvé un chemin qui pouvait permettre de contourner le terrain volcanique, il décida donc de le traverser, car il savait que ses sabots-fourchus ne pourraient supporter plus longtemps de ne pas manger de viande, et il voulais pouvoir arriver dans une nouvelle contrée pour reconstituer ses troupes . Au début, à cause de la température élevé et du faible taux de nourritures présentes dans la zone, beaucoup d'hommes-bêtes moururent, d'abord les minotaures, car il n'y avait aucune nourritures qui vaille la peine d'être dévorés pour ces créatures monstrueuses toujours assoiffés de sang , ensuite presque l'intégralité du reste de la caravane se déshydratèrent ou tout simplement moururent de faims, ce qui donna aux autre de la viande calciné (pour ceux qui ne tombèrent pas dans le feu sombre, que les hommes-bêtes appelaient)
Quelque un subsistèrent quand même en buvant le sang que contenait les corps de leurs congénères ou de l'eau dans les petites cavités qui n'étaient pas accessibles à la chaleur ambiante  et en mangeant des cadavres d'animaux ou des plantes desséchés.

Ont dit que Morgur et le reste de ses troupes ne retrouvèrent jamais la route vers les forêts du sud, mais ils s’adaptèrent à l'environnement, ils ont développés une peau épaisse qui filtre la chaleur et qui limites les brûlures, ainsi que des poils sombres, bien qu'a moitié carbonisés, pour mieux se dissimuler dans les zones rocheuses et donc mieux chasser les rares proies qui ont survécu aux dangers

FIN

Allez, à vos com' !!

Jowan'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jowanwarhammer
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 522
Age : 18
Localisation : Dinan
Date d'inscription : 13/04/2013

Feuille de personnage
Nom: Knurd Grimm
Rôle: Mage archer
Postures:

MessageSujet: Re: [Backgroud] L'Exil du Feu Sombre   Mar 29 Oct 2013 - 14:05

Toujours personne ? *:p*

Jowan'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valerian
Noble
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 18
Localisation : Caen, Normandie
Date d'inscription : 16/09/2013

Feuille de personnage
Nom:
Rôle:
Postures:

MessageSujet: Re: [Backgroud] L'Exil du Feu Sombre   Ven 1 Nov 2013 - 20:36

Bon récit, prenant et vivant! *^^* 
Il y a quelques fautes, je laisserais à d'autres le loisir de les corriger (je suis sur ma tablette, pas très pratique pour le traitement de texte et tout XD ) comme le "perdurent la vie" et "se délectèrent de la chaire".
Félicitation en tout cas!
P.S: c'est vraiment un sale traître ton général d'armée.. XD 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jowanwarhammer
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 522
Age : 18
Localisation : Dinan
Date d'inscription : 13/04/2013

Feuille de personnage
Nom: Knurd Grimm
Rôle: Mage archer
Postures:

MessageSujet: Re: [Backgroud] L'Exil du Feu Sombre   Ven 1 Nov 2013 - 20:38

Merci *^^*

Je corrigerais les fautes quand j'aurais le temps *;)*

Alors, c'est vrai que c'est pas me bonheur d'être un homme-bête, c'est presque pire que les skavens XD donc oui, tout les HB sont fourbes XD

Jowan'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Backgroud] L'Exil du Feu Sombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Backgroud] L'Exil du Feu Sombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» W40K-JDR "La Sombre Hérésie"
» La Garde Sombre
» Probleme avec ma Sega Naomi : affichage trop sombre en 15khz
» La sombre histoire des soeur alabham.
» [Fiche] Sombre-Panda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ulthuan vs Naggaroth :: Art et histoire elfique :: Background et récits-
Sauter vers: